Les Éditions du Net

  • Le jeune Elio quitte son village de campagne pour fuir un travail de dur labeur, et s'engage dans une formation pour devenir magicien. Au cours de ses aventures aux côtés d'un mentor aussi étrange qu'attachant, Elio va se retrouver confronté aux créatures terrifiantes ainsi qu'aux dangereux brigands qui hantent la région de Tereven...

  • Depuis les événements qui ont changé le monde il y a déjà deux ans, l'humanité fait face à une Intelligence Artificielle qui semble avoir pris le contrôle de tous les systèmes. Mickaël Surasnes, Alpha (le robot originel), Frank et Raphaël sont introuvables tandis que la résistance s'organise pour lutter contre un ennemi complexe, dirigé par un mystérieux organisme. Un voyage sans retour s'engage alors que l'espoir s'effrite face à un adversaire sans faiblesse...
    L'Apocalypse marque la fin de la trilogie.

  • Lycéenne brillante, Sophie se fait entraîner dans la pire des mésaventures par sa meilleure amie. En réalité descendante d'une divinité, la jeune fille est traquée pour ses pouvoirs et devra faire face à de nombreux ennemis. Elle pourra malgré tout compter sur de nombreux alliés, souvent insoupçonnés...

  • Deux jeunes scientifiques français amis depuis leur tendre enfance, dotés d'un QI exceptionnel, sont fascinés par la quatrième dimension et le voyage dans l'espace temps. Max vient tout juste d'obtenir son doctorat en astrophysique à l'université de Cambridge et son ami Luc vient également d'être diplômé d'un doctorat BBMC (Biochimie, Biologie Moléculaire et Cellulaire).
    Aux États-Unis, Jim Murdok, un très riche gourou fondateur de la secte « Alpha du Centaure », a créé une base scientifique secrète, au milieu du désert des Mojaves, où il projette de construire un vaisseau spatio-temporel, dans le but de coloniser l'exoplanète « Proxima Centauri b », située dans la constellation Alpha du Centaure. Après avoir endoctriné des centaines de fidèles, il a fait enlever des dizaines de chercheurs et ingénieurs. Murdok très intéressé par le profil et les recherches de Max et Luc sur la possibilité de voyager dans la quatrième dimension, les a fait enlever brutalement à un jour d'intervalle, dans le but de les contraindre à travailler à son projet fou.

  • Quand, en 2071, une navette de transport se crashe hors des zones sous contrôle du gouvernement, le pilote survit. Cet accident va lui donner l'opportunité d'en apprendre plus sur la façon dont les grandes crises des années 2020 ont été gérées... sur les illusions dans lesquelles on maintient la population.
    Ça n'est pas vraiment de la science-fiction. On connaît déjà l'influence considérable des réseaux. Les neurosciences et l'intelligence artificielle sont largement employées et étudiés par les publicitaires comme par les conseillers en communications. On sait manipuler un homme, un groupe ou une foule. Mais pour être efficace il faut des moyens considérables, la capacité d'adapter ces méthodes à chaque individu et une éthique pas trop contraignante...
    Les techniques existent déjà, les moyens évoluent rapidement. Ça se passe sous nos yeux...

  • Dans un avenir lointain, un transporteur spatial aux missions routinières connaît une odyssée cruciale pour l'avenir de l'Humanité.
    Le commandant du spationef accompagné d'un animal fabuleux : un Szzisplick et d'un second défoncé de Pflacka, accueille à bord Verodia, une Terrestre aussi classieuse que flibustière.
    La mission de cette dernière ne se révèle qu'au gré des coups de Trafalgar émaillant la progression du Cluster spatial qu'est « la Fronde ».
    La Belle est envoyée en observation d'une formation globuleuse occupant la zone avancée du système solaire, au delà du Choc Terminal et qui semble ne pas réussir à franchir l'Héliogaine ? Ennemie ? Sonde extrasolaire ?
    La mission se révèle bien plus impliquante qu'annoncée.

    L'action se déroule dans le cadre d'une Humanité à nouveau extrêmement avancée technologiquement, après la Période des Troubles, dénomination pudique d'une ère qui a bien failli voir la disparition de ce qui constitue la Nature dans son ensemble.
    Une formidable expansion de l'Humain secondé par l'IA, les Cyborgs et autres effecteurs robotisés a atteint les confins du Système Solaire au prix de règles strictes.
    Le Monde qui s'étend jusque Pluton est trop ostensiblement riche.

    Les Szzisplicks, « débris glaireux d'astéroïdes » ont-ils su gagner leur place parmi ces humains qui les supportent pour ne pas les détester ? Pourquoi ont-ils quitté la Ceinture de Kuiper ? Qu'attendent-ils ? Pourquoi se sont-ils aliénés à l'Humain, être handicapé sans ses prothèses technologiques ? Ne font-ils que coopérer ? Dans quel but ? Quels rapports entre eux et la grosse boule ?

empty