Perrin

  • - 29%

    Le pouvoir et l'influence des First Ladies.Passées de l'ombre à la lumière, les
    First Ladies, flamboyantes ou méconnues, incarnent depuis 250 ans la longue marche des femmes vers l'égalité et le pouvoir. En puisant dans les meilleures sources américaines, enrichies par de nombreux entretiens et les archives présidentielles, les auteurs font défiler les plus emblématiques et révèlent leur véritable influence.
    Onze femmes d'exception, onze étapes d'une conquête qui mènera peut-être à la présidence des États-Unis : un livre sans précédent, au croisement de l'histoire et de l'actualité.

  • Les hommes du Président

    Rémi Kauffer

    • Perrin
    • 8 Novembre 2018


    La vie des " services " vue de l'intérieur.

    Pas de service de renseignement efficace s'il n'a l'oreille du pouvoir politique. Le présent ouvrage révèle un siècle de rapports souvent compliqués mais toujours passionnants entre les chefs d'Etat ou de gouvernement et leurs " services ". Un siècle d'histoire secrète qui n'englobe pas seulement la France (de Gaulle, Pompidou, Valéry Giscard d'Estaing, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande), mais aussi bien les Etats-Unis (Roosevelt, Truman, Eisenhower, Kennedy, Nixon, Reagan, Clinton, Bush père et fils, Obama) ou la Russie (Lénine, Staline, Khrouchtchev, Brejnev, Gorbatchev, Eltsine). Et d'autres encore : l'Angleterre (Churchill, Thatcher, Blair) ; l'Allemagne (Hitler, Adenauer, Honecker, Kohl, Merkel) ; la Chine (Chiang Kai-shek, Mao, Deng Xiaoping) ; Israël (Ben Gourion, Golda Meir, Begin) ; les pays arabes. Sans oublier ce quatuor aux manettes aujourd'hui : Poutine, Xi Jinping, Donald Trump et Emmanuel Macron.

  • Google et le nouveau monde Nouv.

    " Le président de la Bibliothèque nationale de France livre un état des lieux des enjeux de la numérisation du patrimoine écrit et défend l'idée du partenariat privé avec l'Etat, Google en tête, dans une alliance raisonnée et pragmatique. " Libération
    On le sait, la révolution du numérique est en marche, y compris dans le domaine du livre. Pour nous aider à en comprendre les enjeux, Bruno Racine répond dans cet ouvrage à des questions essentielles : Google et l'édition sont-ils condamnés à s'entendre ou, au contraire, à se livrer un combat sans merci ? Quel est le rôle de l'Etat et, plus largement, de l'Europe, à l'heure où le président de la République et le ministre de la Culture font de la numérisation du patrimoine une priorité nationale ? Google peut-il nous aider à numériser et à diffuser nos oeuvres et, si oui, quelles conditions la France est-elle en droit d'exiger ?...Ce livre éclaire un débat dont l'issue conditionnera pour une bonne part la place de notre culture dans ce nouveau monde.Ancien directeur de la villa Médicis et ancien président du Centre Pompidou, Bruno Racine est président de la Bibliothèque nationale de France depuis avril 2007. Il est également l'auteur de plusieurs romans." Le président de la Bibliothèque nationale de France livre un état des lieux des enjeux de la numérisation du patrimoine écrit et défend l'idée du partenariat privé avec l'Etat, Google en tête, dans une alliance raisonnée et pragmatique. "Libération" Un essai remarquable. "Le Nouvel Observateur

  • Tout commence avec Louis XIV qui envoie des savants missionnaires jésuites à la cour de l´empereur Kangxi, avec le fol espoir de convertir le souverain et ses sujets au catholicisme. La présence française, alors relativement pacifique, devient au XIXe siècle beaucoup plus agressive : elle entre trois fois en guerre avec la Chine et participe aux côtés de la Grande-Bretagne au tristement célèbre sac du palais d´Eté en 1860. Des Français de tous horizons y sont alors nombreux : militaires, diplomates, explorateurs, aventuriers, sinologues écrivains, hommes d´affaires. A travers leurs réalisations, se dessine une histoire riche, diverse, étonnante et passionnante, où l´on croise le père Huc, Paul Claudel, Victor Segalen, les aventuriers de la Croisière jaune, les concepteurs fous du train du Yunnan, les canonnières du Yang-Tsé, jusqu´à de Gaulle, le premier chef d´Etat occidental à reconnaître la Chine de Mao. Si la Chine doit beaucoup à la France, l´inverse n´en est pas moins vrai, et l´auteur nous livre en filigrane une vision nouvelle des rapports franco-chinois de 1685 à nos jours.

  • Le colosse aux pieds d´argile : rarement cliché a été plus approprié qu´à propos de la Chine d´aujourd´hui.

    Encore convient-il d´identifier où se repèrent les fissures superficielles et les crevasses masquées, de mesurer l´action des autorités au-delà des affiches rassurantes, de pointer quels risques sociaux ou politiques pèsent sur le pays.

    En combinant les informations acquises au cours de son long séjour en Chine et les observations in-ternationales les plus récentes, Jean-Luc Domenach livre une radiographie sans concession d´un pays qui approche d´une heure de vérité.

  • La Suisse, c'est environ huit millions d'habitants, une démocratie participative exemplaire, grâce notamment aux référendums d'initiative populaire, et des résultats économiques époustouflants : le salaire médian est double du français (une caissière gagne 2 100 euros par mois...), la balance commerciale est excédentaire avec presque tous les pays, y compris avec la Chine, et 21 % d'immigrés contribuent à ce succès. Et pourtant, dans l'imaginaire français, la Suisse contemporaine se réduit à l'évasion fiscale, au secret bancaire, à une solide xénophobie et au chocolat. François Garçon, maître de conférences à la Sorbonne et auteur d'une Enquête sur Le cauchemar de Darwinqui a fait des vagues, remet les pendules à l'heure. Sa radiographie exhaustive et documentée aboutit à un constat : malgré de nombreuses polémiques (neutralité lors des deux guerres mondiales, rejet des juifs pendant la seconde, fonds juifs en déshérence, récent dumping fiscal) et de fortes disparités régionales, les Suisses ont su créer et entretenir leur prospérité.

  • MARDI 11 SEPTEMBRE 20016 h 30. Il fait encore sombre quand le président des Etats-Unis, en tenue de jogging, court en foulées rapides au milieu des bougainvilliers, entouré d´agents secrets qui lui éclairent le chemin. L´aube se lève doucement sur la Floride...23 h 08. Pieds nus, en short, son chien dans les bras, suivi de sa femme et de son chat, George W. Bush dévale les escaliers de la Maison-Blanche vers le bunker souterrain, sous le regard inquiet de ses gardes du corps. C´est la dernière alerte de cette terrible journée.Que s´est-il passé entre ces deux moments ? Dans les tours en flammes, à l´intérieur des quatre avions détournés, mais aussi à bord d´Air Force One, à la Maison-Blanche, au Capitole, au Pentagone, dans les bases aériennes, les avions de chasse, les tours de contrôle, les abris où le gouvernement s´est réfugié ? Qu´ont fait le président, les ministres, les élus, les militaires, les services secrets ?Voici le récit complet et stupéfiant d´un jour de chaos, raconté, minute par minute, à un rythme haletant :l´histoire vraie du 11-Septembre.NIcole Bacharan est historienne, politologue, spécialiste des Etats-Unis. Le 11 septembre 2001, au journal de 20 heures de France 2, elle eut ces mots : « Ce soir, nous sommes tous américains ! »Dominique Simonnet est écrivain, journaliste, ancien rédacteur en chef dans un grand hebdomadaire.Ensemble, ils ont écrit plusieurs essais et romans.

  • Un essai novateur et original qui présente le monde de demain et prend le contre-pied de bien des prédictions géopolitiques actuelles.0500 Dans un essai tel que la France en produit rarement, l´auteur nous entraîne dans un voyage passionnant à travers cette cartographie des puissances mondiales de demain, où les Etats-Unis continueront d'être la seule figure de l'universalisme, mais d'où sortira un monde aux joueurs plus nombreux et plus mobiles. Et il n'est pas sûr que cela soit un mauvais présage.

    Intellectuel de renommée internationale, haut fonctionnaire et directeur de la revueLe Banquet, Nicolas Tenzer est notamment l'auteur deLes valeurs des Modernes, France : la réforme impossible ?etQuand la France disparaît du monde. Actuellement président d´Initiative pour le développement de l´expertise française à l´international et en Europe (IDEFIE),il parcourt la planète depuis plusieurs années.0300Qui envisage le monde de demain en se limitant aux tensions d'aujourd'hui - islamisme radical, guerre en Afghanistan, conflits gaziers et pétroliers, expansion économique de la Chine - risque de se priver de toute faculté d'anticipation. L'ouvrage de Nicolas Tenzer n'entend pas prédire mais définir l'avenir en révélant comment une multitude de dynamiques permettent de dessiner un système mondial qui n'aura rien à voir avec celui que nous connaissons, un système fondé sur sept piliers :1. un monde sans pôles ni grandes régions structurées (le monde multipolaire est un leurre);2. la nouvelle répartition des richesses (la Chine ne représentera plus un danger mais sera un élément déterminant de stabilisation du monde, la Russie, qui aura disparu de la scène, encore moins);3. le retour des Etats (et donc l'affaiblissement des organisations internationales);4. le nouveau pouvoir d'influence, qui ne passera plus par les canaux diplomatiques classiques;5. la nouvelle hiérarchie, sinon oligarchie, des puissances;6. la réinvention des peuples (les nouveaux acteurs majeurs des relations internationales);7. de nouveaux leaders (bouleversant l'équilibre des forces), marginalisant les hommes politiques occidentaux.Dans un essai tel que la France n'en produit pas, Nicolas Tenzer nous emmène dans un voyage passionnant à travers cette nouvelle cartographie des puissances mondiales, où les Etats-Unis continueront d'être la seule figure de l'universalisme, mais d'où sortira un nouveau monde aux joueurs plus nombreux et plus mobiles. Il n'est pas sûr que cela soit un mauvais présage.

empty