Les Arènes

  • Angela Merkel vient d'ailleurs : de l'Est, de cette Allemagne du bloc soviétique abandonnée par l'Europe et l'Occident. Ce qui était une faiblesse sur la scène politique intérieure est devenu une force et fait sa profondeur. Angela Merkel est différente parce qu'elle sait ce que la liberté veut dire. Protestante et divorcée, elle a su s'imposer dans un milieu d'hommes largement catholique. Scientifique d'origine, elle ne cherche pas à briller mais à faire. Lente, obstinée, sans éclat, elle est à la fois une tacticienne machiavélique et une femme de valeurs. Ses rivaux en politique, elle n'a pas hésité à les tuer avec préméditation. Mais elle accueille des centaines de milliers de réfugiés à rebours de son électorat. Marion Van Renterghem est allée sur les traces de " la femme la plus puissante du monde ". Elle a retrouvé ses amis d'enfance, interrogé les acteurs et les témoins de son ascension et recueilli les témoignages d'hommes d'État ou de leurs conseillers qui ont côtoyé la chancelière, de Tony Blair à Vladimir Poutine, en passant par ses quatre présidents français - Chirac, Sarkozy, Hollande, Macron. Ovni politique, Angela Merkel incarne la métamorphose de l'Allemagne et de l'Europe. Elle fait partie de notre histoire commune.

  • Traductrice de presse, Bérengère Viennot s'est trouvée confrontée à un défi inédit après l'élection de Donald Trump.
    Le président américain a fait exploser les codes de la parole politique. Sa langue est vulgaire et confuse, truffée de fautes de syntaxe et de phrases sans queue ni tête, de sarcasmes et d'invectives - signes d'un rapport dévoyé à la réalité et à la culture.
    D'une plume aussi désopilante qu'incisive, l'auteure raconte son casse-tête de traductrice et s'interroge. Comment glisse-t-on de la violence des mots à la violence politique? En quoi est-ce là un symptôme de l'état de la démocratie ? Pourquoi sommes-nous tous concernés ?
    La langue de Trump est un miroir implacable : du président lui-même, de l'Amérique et de notre époque.

  • The Valley

    Fabien Benoît

    The Valley est une enquête sur l'idéologie politique de la Silicon Valley qui, depuis près d'un siècle, transforme le monde avec ses innovations technologiques.
    Après les utopies hippies et contre-culturelles des années 1960 et 1970, la Silicon Valley a enfanté un capitalisme radical, hyper-individualiste et spéculatif, défiant lois et règles collectives.
    Le regard politique de la Valley est façonné par quelques visionnaires et chefs d'entreprise.
    Ils ont un ennemi : l'État. Ils se heurtent à un obstacle : la condition humaine, imparfaite.
    Les dirigeants de ces entreprises à la croissance exponentielle rêvent d'un nouvel ordre du monde et veulent repousser nos limites humaines.
    Réalisons-nous à quel point ce projet d'essence libertarienne fragilise nos sociétés?

  • Une guerre

    Dominique Lorentz

    Ce que cachait l'affaire des otages au Liban. Pourquoi Georges Besse a été assassiné. Comment la France a livré la bombe atomique à l'Iran. Investigation sur la mort de Michel Baroin, où l'on voit Jacques Chirac céder au chantage. Ce livre est le récit d'une enquête. L'auteur s'interroge sur la disparition de Michel Baroin, homme d'influence et président de la GMF, mort dans un accident d'avion au mois de février 1987. Ses investigations la conduisent au coeur de l'affaire des otages français au Liban. Elle découvre une guerre de l'atome dont Michel Baroin et Georges Besse, le président de Renault, furent les premières victimes. Elle démontre qu'aujourd'hui encore, quelques hommes à Téhéran, à Libreville et à Paris disposent d'un moyen de pression sur le président de la République, Jacques Chirac

empty