Artège

  • Après son indépendance en 1991, la Russie a, pendant plus d'une décennie, connu une crise profonde et multiforme. Vladimir Poutine, soucieux de rendre la sécurité matérielle aux Russes, s'attache à réparer le tissu social, à réconcilier la population russe avec son passé et à rendre à son pays une plus grande visibilité sur la scène mondiale. Soutenu par une conjoncture économique favorable, ce programme semble compenser, aux yeux de la population russe, les revers en matière de démocratisation. Pourtant, le socle de puissance de la Russie, miné par la crise de démographie, paraît déstructuré et déformé. Le pays subit encore, politiquement et économiquement, l'héritage de la militarisation d'antan. Son économie peine à se développer concernant l'innovation technologique. L'image internationale de la Russie ne cesse en outre de se détériorer, Moscou revendiquant avec d'autant plus d'agressivité son statut de puissance retrouvée qu'elle le ressent fragile.

  • Pays ni complètement ouvert sur l'extérieur, ni complètement coupé du monde, le Japon continue d'intriguer les observateurs. De manière cyclique pour ne pas dire permanente, il s'interroge sur sa géopolitique, et les dilemmes d'aujourd'hui ressemblent à bien des égards à ceux d'hier. Pour appréhender le Japon, il faut d'abord en saisir son histoire particulière, sa relation complexe avec ses voisins ainsi qu'avec les États-Unis. Mais également il faut intégrer que les positionnements de Tokyo sur la scène internationale sont souvent déterminés par sa localisation géographique, et les spécificités propres à l'archipel japonais. Il s'agit enfin de comprendre quels sont les défis qui se posent aujourd'hui à cette puissance parfois décrite comme en déclin mais dont l'importance sur la scène internationale reste pourtant primordiale. L'ouvrage de Barthélémy Courmont démontre clairement les nombreux paradoxes et les multiples défis qui s'offrent au Japon, pays qui pourrait repenser sa place à la fois au niveau régional et international et nous surprendre comme il a eu l'occasion de le faire par le passé. Barthélémy Courmont est Docteur en sciences politiques de l'Université Paris VII. Spécialiste des questions sécuritaires en Asie, il enseigne à l'Université de Montréal où il est titulaire de la chaire d'études stratégiques et diplomatiques.

  • La crise des subprimes et les émeutes de la faim ont révélé à ceux qui s'obstinaient à ne pas la voir la fragilité du système international en ce début du XXIème siècle. Les étonnants succès techniques et économiques ont un coût humain et écologique considérable qui rend possible sinon probable une crise systémique qui remettra en cause la mondialisation. Est-il dès lors possible d'envisager des scénarios d'évolution à moyen terme, c'est-à-dire sur les vingt prochaines années ? Oui, au-delà des incertitudes de tous ordres, nous disposons tout de même de quelques lignes de force identifiables. Hervé Coutau-Bégarie dresse le constat exhaustif de tous les paramètres en jeu pour l'avenir de la France dans le monde : un livre-avertissement pour les prochaines années

empty