Labor et Fides

  • En combinant les perspectives des sciences des religions, des migrations et des études urbaines avec l'analyse d'événements et de mises en scène artistiques et musicales, le présent ouvrage réunit des enquêtes empiriques et des réflexions théoriques autour des questions de visibilité dans le contexte francophone.
    Il montre comment les actrices et acteurs de culture musulmane performent leurs appartenances de manière situationnelle, parfois dans le but de «faire communauté», mais aussi de négocier leur place, au-delà des assignations identitaires, dans des espaces et des entités qu'il convient d'appréhender à différentes échelles: du voisinage de quartier aux réseaux transnationaux, en passant par les associations et les instances politiques.
    Cette perspective invite donc à reconnaître, du côté des acteurs, la pluralité des appartenances, des raisons d'agir et des régimes d'engagement, et du côté des terrains étudiés, la pluralité des scènes de visibilité, des territoires aussi bien que des logiques qui sous-tendent la vie publique.

  • À partir du milieu du XIXe siècle, l'adoption de Constitutions dans le monde musulman inaugure un profond renouvellement de la pensée politique islamique. De la découverte du régime constitutionnel jusqu'aux controverses actuelles sur les droits de l'homme, la démocratie, la colonisation ou encore l'usage de la violence, cet ouvrage retrace les grandes étapes de l'histoire contemporaine de la pensée politique à la fois au sein du sunnisme et du shi'isme. En la situant dans l'histoire des États, l'ouvrage analyse l'évolution des courants de pensée politique dans une perspective comparative, et permet de discerner les préoccupations communes à l'ensemble des penseurs musulmans ainsi que les thèmes et modèles spécifiques à chacune des deux branches de l'islam. Prégnantes dans la mémoire, on découvre ainsi que les traditions ne sont ni univoques ni immobiles.

empty