Varia

  • Dans ce recueil de textes, il est souvent question d'alcool - de l'analogie entre rock punk et vin nature ou, encore, de calvados savouré en sous-vêtement -, et les saveurs de chips et le chocolat de dépanneur méritent notre attention au même titre que l'andouillette parisienne, l'oursin mexicain et les tomates de Louis XIV. À mille encablures de la critique de restauration ou de la chronique oenologique classiques, le montréalais Jonah Campbell nous entraîne dans la complexité des rapports que nous, humains modernes, entretenons avec le monde et avec la nourriture. Chacun de ses essais nous rappelle que manger est à la fois un besoin animal et un art un peu tordu. S'il fallait comparer la manière de cet écrivain, il faudrait se tourner du côté baveux de Montaigne et du côté hipster d'un Rabelais anglo-saxon qui aurait connu l'ultracentrifugeuse à pression, vu Le retour des morts-vivants, voyagé souvent en avion, mangé de la poutine et lu Hannah Arendt.
    ... Miam!

  • La pomme et l'etoile

    Beaulieu Etienne

    • Varia
    • 20 Mars 2019

    « Cette méditation sera faite de digressions, de souvenirs, de divagations et de tentatives d'interpréter des faits collectifs et intimes très têtus. Tout ceci reste [...] obstinément tourné vers un seul but, comprendre le sens de ma vie et de mon époque. [...] Pour tenter de comprendre ce déchirement tranquille, je prendrai deux peintres comme modèles pour réfléchir à mes tendances intérieures et contraires, qui ne sont pas seulement les miennes, mais celles de toute une nation, balancée entre les tentations de l'ouverture et du repli, du sommeil inconfortable et du réveil brutal. Disons-le tout de suite : ce sont leurs légendes qui m'intéressent, moins que leur réalité historique. »

  • Il importe que soit reconnu le legs d'un de nos plus grands critiques d'art, Rodolphe de Repentigny. Cette anthologie, pensée par sa femme, Françoise Stébenne de Repentigny, regroupe un choix de ses textes publiés entre 1952 et 1959, notamment à La Presse, L'Autorité du peuple et Vie des arts. Lire ce florilège, c'est plonger au coeur d'une époque fascinante, déterminante, dans une langue aussi limpide et précise que profonde. Ce livre-fleuve, agrémenté de photographies d'époque et d'oeuvres du critique-artiste, permet un voyage historique passionnant qui suit les fulgurances des Borduas, Riopelle, Molinari, Alleyn et tant d'autres (peintres, céramistes, sculpteurs), à Montréal, Québec, Ottawa, Toronto, Vancouver, New York, Paris ou Venise. Bien plus qu'un témoin, Rodolphe de Repentigny a été un acteur d'un milieu artistique effervescent, par le biais des toiles peintes sous le pseudonyme de Jauran - signataire du Manifeste des Plasticiens -, par ses dessins et ses photographies, mais encore peut-être davantage par son regard de critique, d'une incroyable maturité pour un homme qui meurt tragiquement à 33 ans, en 1959, d'un accident d'alpinisme. Il savait reconnaître l'art vivant, cherchait à l'accompagner sans complaisance, avec la franchise et la sensibilité d'un visionnaire qui avait compris quel terreau à la fois intime et socioculturel est nécessaire à l'épanouissement singulier et collectif.

empty