Téraèdre

  • Cet ouvrage analyse les dimensions spécifiques des échanges scolaires, qui contrairement aux échanges à distance favorisés aujourd'hui par le développement d'Internet, impliquent une rencontre des corps et la présence d'un lieu où ces corps se déplacent. Les contributions mettent l'accent sur le rôle du corps dans l'échange, omniprésent dans l'exploration des lieux et de l'altérité, à la différence de l'éducation scolaire qui les relègue au second plan.

  • Le laboratoire BONHEURS de l'Université de Cergy-Pontoise est le premier en Europe à approfondir cette question simple : peut-on apprendre à être heureux ? Il initie une démarche innovante consistant à labelliser des dispositifs concrets. À quoi sert l'éducation au bonheur ? D'abord, à faciliter l'acquisition des connaissances. Ensuite, à préparer le parcours de vie des individus. Enfin, à pratiquer dès l'enfance des activités formant aux relations à soi, à l'autre, à la planète. C'est le moyen le plus sûr pour fonder une société plus humaine.

  • A partir des années 1990, les récits de personnes atteintes du cancer se multiplient. Pourquoi mettre en récit et rendre publique une expérience intime comme celle du cancer ? A qui s'adressent ces récits ? Quel est le rôle du cancer en tant que déclencheur de l'écriture et en tant que matière de la narration ? Quelles métaphores sont mobilisées pour raconter l'expérience du cancer et à quels besoin des personnes malades répondent-elles ? Afin de répondre à ces questions, cet ouvrage s'appuie sur les récits à la première personne de six écrivains italiens atteints de cette maladie.

  • Le travail d'un chercheur s'inscrit dans un champ de connaissances qui a ses conventions, ses règles, ses références obligées. Les voies de la recherche doivent obéir à des canons, suivre des codes, émettre des signaux attendus et répertoriés. Mais il est d'autres voies, plus buissonnières ou plus souterraines, qui irriguent le travail du chercheur. Ces voies, souvent il les trouve dans quelque affinité avec des manières de faire et d'être où il éprouve le sentiment d'une plus grande congruence à soi-même.

  • Quelles empreintes une expérience interculturelle laisse-t-elle dans une biographie ? Cet ouvrage est le résultat d'un projet de recherche biographique franco-allemand, centré sur les trajectoires de ceux qui ont participé à des programmes de l'Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ). En s'appuyant sur la théorie des moments d'Henri Lefebvre, il analyse les significations individuelles et multiples que les personnes attribuent aux rencontres interculturelles dans leur vie.

  • Issu des échanges et de la réflexion d'un groupe d'analyse de pratiques professionnelles, cet ouvrage met en avant la question éthique dans les pratiques d'accompagnement s'appuyant sur des approches biographiques. S'attachant à développer une praxis de l'accompagnement visant à promouvoir la puissance d'agir des personnes accompagnées, les auteur.e.s relatent et problématisent la manière dont chacune et chacun dans son domaine d'intervention est amené.e à rencontrer la préoccupation de la dimension éthique de sa propre action, du respect et de la dignité de l'Autre dans la reconnaissance de sa personne et de ses capacités, et se trouve confronté.e aux contraintes, visées et règlements institutionnels.

empty