Nombre7 Editions

  • Ce livre se veut un rappel. Un rappel que la politique menée par Pierre-Christophe Baguet et son équipe n'est pas, contrairement à ce que veut faire croire la majorité municipale, une politique exemplaire ; que, si la ville de Boulogne-Billancourt est aujourd'hui une ville globalement tranquille, cette politique a un impact négatif considérable sur certains quartiers et certaines catégories de personnes.
    Cet essai est divisé en deux parties : la première, sur la fracture politique et sociale qui fragmente la ville de Boulogne-Billancourt. À travers divers sujets, tels que le logement, l'environnement et la question des mobilités, ou encore celle des services publics ou celle de la santé, l'auteur dénonce de très profondes inégalités régnant dans la ville et remarque que la politique menée actuellement ne fait que les accentuer.
    La deuxième partie montre dans quelle mesure cette fracture se retrouve sur le plan électoral. Alors que les élections municipales ont eu lieu au mois de mars dernier, certains quartiers, ceux qui souffrent le plus de la politique menée par l'équipe municipale actuelle, ont clairement exprimé leur rejet de celle-ci dans les urnes.

    Préface d'Isabelle Goïtia


  • Ce souffle puissant qui soulève ma "Faim du Monde" est celui du grand large. Il trace au-delà de l'horizon de la mer... pour que le monde ne se "défasse" pas !



    Ce souffle puissant qui soulève ma "Faim du monde", est celui du grand large. Il trace au-delà de l'horizon de la mer, jusqu'à nos galaxies lointaines, pour s'approcher avec vigilance de ce "Grand Autre" du langage qui a façonné originairement cette image inconsciente de mon corps, en contrepoint à mon image corporelle !
    Ce sera en tenant le gouvernail de mon nouveau voilier, au gré des vents les plus redoutables, que je pourrai alors me réapproprier ma propre apparence, dont le souvenir me reviendra, grâce au miroir, au regard du semblable à l'amour !
    Alors nous pourrons revenir sur le rivage, fort de ce passage structural incontournable, pour construire peut-être avec l'autre, les premières pierres tant espérées de ce nouveau monde à venir, et ce sera notre » faim » finalement sublimée, qui nous permettra de le bâtir dans de meilleures conditions ! »
    Ph G.
    Ce livre alterne, comme à l'accoutumée, vie de chaque jour et complexité des thèmes abordés par nos deux inséparables, Philippe et François, que vous avez déjà, ou que vous pourrez côtoyer dans « Paysages Lointains » lors de leur première rencontre à Paris. C'est Philippe qui cette fois-ci se rend chez François à Agde en Occitanie. Vous y découvrirez cette ville proche de la mer Méditerranéenne, mais aussi celle de Georges Brassens et de Paul Valéry, la ville de Sète, que ce dernier nomma « l'Ile singulière ».

  • Quelle est notre véritable raison d'être en Vie ?
    Le monde est infiniment grand, prêt à t'accueillir dans ses bras ouverts. Alors ne soumets pas ta vie à quelque chose d'étroit et d'étriqué. Ton regard est fait pour voir au-delà de toute limite, ta conscience pour s'élever sans fin, toujours plus haut, et ton coeur pour aimer inconditionnellement. Ne cesse jamais de t'épanouir, c'est ce qui te mènera à exister pleinement, à donner un sens à ta vie et à en comprendre toutes les formes d'intelligence.

    « Les épreuves de la vie m'ont inspiré de nombreux enseignements et m'ont appris, petit à petit, à utiliser ma sensibilité dans un but constructif et créatif. Grâce à cette force qui s'est révélée, le livre que vous avez entre les mains est né. Il incarne la conscience humaine et l'amour sous sa forme la plus élevée, partagé entre textes en prose et poésies. Des mots parfumés par mon âme. »

    Ne crée pas un monde en dehors et à l'encontre du système. Crée ce monde au coeur du système.

  • L'augmentation du niveau de la Méditerranée s'accélère suite au dérèglement climatique. Selon les dernières prévisions, il faut s'attendre à une surélévation de 60 cm à 1,10 m d'ici la fin du siècle, dans 8 décennies seulement. Et malgré les risques de submersion marine, les populations ne cessent de se concentrer sur le littoral, en particulier en Occitanie, où la côte est très vulnérable, car elle est basse et sableuse sur la majeure partie de son linéaire.
    Après un rapide retour sur le passé depuis l'Antiquité, puis sur la période contemporaine, cet ouvrage donne ensuite des propositions concrètes, pour le futur :


    abandonner parfois certaines zones trop vulnérables ;


    rester pour habiter et travailler, après avoir adapté les infrastructures et superstructures (habitats sur pilotis et flottant, etc.) ;


    avancer ponctuellement sur la mer, sur certains sites particuliers (baie, golfe), pour la conquérir et la démocratiser, tout en la respectant et en préservant les ressources, en favorisant la recherche et la découverte scientifique ainsi que le partage des connaissances avec les jeunes générations.

  • Il y a 20 000 ans, le niveau de la Méditerranée était environ 120 mètres plus bas que ce qu'il est à présent. Depuis le Paléolithique, la mer s'est élevée pour des raisons astronomiques essentiellement (alternance des glaciations et interglaciaires). Cette histoire des variations du niveau de la mer est présentée, pour les îles entre Marseille et Cannes. Certaines collines du littoral de l'époque ont été entourées par la mer et sont devenues des îles. Ce sont alors des navigateurs qui, depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours, ont caboté autour de ces îles.
    Mais depuis les dernières décennies, en raison de l'emballement des activités industrielles, le réchauffement climatique s'amplifie et accélère la montée du niveau des mers. Dans le dernier chapitre de cet ouvrage, une prospective pour la fin du siècle est esquissée, pour expliquer ce qui pourrait se passer. Comment les générations futures découvriront ces îles en 2100 ? Lesquelles sont les plus vulnérables ou au contraire, quelles sont celles qui seront les moins impactées par la montée du niveau de la Méditerranée ? Et qu'en sera-t-il deux siècles plus tard, en 2300 ?

empty