Les Presses de l'Université d'Ottawa

  • La traduction est un phénomène central pour l'Europe telle qu'elle est en train de se construire : elle assure les échanges entre états sans qu'une langue commune donne l'impression d'une hégémonie quelconque ou d'un abandon des identités nationales. Cet attachement à la notion d'identité tout en ménageant les échanges culturels est une constante de l'histoire européenne et ces échanges passées, fondés sur la traduction, font que la construction de l'Europe ne se réduit pas à la création d'une entité économique et politique : elle possède une dimension humaine et culturelle spécifique, qui lui donne son âme. Ce colloque a abordé ces deux aspects du rôle de la traduction en Europe : dans le passé et aujourd'hui comme facteur de découverte mutuelle et ferment culturel ; de manière plus spécifique aujourd'hui comme facteur d'équilibre et instrument de communication au sein des institutions. Le colloque a rassemblé des spécialistes de nombreux pays européens ou observateurs jetant un regard sur l'Europe. Les textes partent de la traduction en Irlande au Moyen Age pour aboutir aux traducteurs allemands de Roumanie au XIXe siècle. La dernière partie du colloque tente de faire le point sur divers aspects de la recherche en matière de traductologie ainsi que la formation des traducteurs.

  • Tours et détours examine linscription du mythe de Babel dans la littérature contemporaine de langue française. Le mythe savère une source dinspiration pour les auteurs examinés qui évoquent justement des phénomènes sociaux actuels, tels que le multiculturalisme, limmigration, lexil, la pluralité des langues, la traduction et lidentité. Les ouvrages étudiés, tous écrits en français mais issus de différents contextes linguistiques et culturels, mettent en lumière de nouvelles interprétations du mythe de Babel. Pendant longtemps le mythe de Babel et la pluralité linguistique et culturelle qui sensuivent ont été considérés une malédiction pour lhumanité, mais les romans à létude remettent en question cette vision négative. Sans exalter les bienfaits de la multiplicité, ils considèrent comment la pluralité linguistique et culturelle enrichit et façonne la production littéraire ainsi que le monde contemporain.

    Les auteurs et uvres étudiés sont Monique Bosco, Babel-Opéra Hédi Bouraoui, Ainsi parle la tour CN Francine Noël, Babel, prise deux ou Nous avons tous découvert lAmérique Ernest Pépin, Tambour-Babel Jorge Semprun, LAlgarabie

  • Le Dictionnaire des écrits de l´Ontario français (1613-1993) est l´aboutissement d´une entreprise lancée en 1982 par un collectif de chercheurs de Sudbury. Publiée en l´année du 400e anniversaire de la présence francophone en Ontario, il recense tous les ouvrages autonomes parus en français, depuis le Quatriesme voyage du Sr. de Champlain [...] en la Nouvelle France, fait en l´année 1613, jusqu´aux écrits beaucoup plus nombreux de l´année 1993.

    Le Dictionnaire des écrits de l´Ontario français (1613-1993), c´est ainsi la somme de tous les écrits connus de la langue française dont l´auteur est né en Ontario ou y a vecu et publié ou ayant l´Ontario comme sujet.

    Le Dictionnaire des écrits de l´Ontario français (1613-1993), c´est aussi la première lecture intégrale de quatre siècles d´écriture en français dans tous les domaines des sciences humaines soit 2 537 écrits imprimés de 1613 à 1993 par 1000 auteurs et présentés en un dictionnaire alphabétique et encyclopédique.

    Le Dictionnaire des écrits de l´Ontario français (1613-1993), c´est encore le fruit de la rédaction collégiale de 166 collaborateurs, un outil de référence unique pour les Franco-Ontariens et un guide indispensable pour les chercheurs de la francophonie.

    Le Dictionnaire des écrits de l´Ontario français (1613-1993), c´est enfin un répertoire des auteurs et leurs écrits, une première bibliographie des écrits franco-ontariens, un index des milliers de personnages et de lieux cités dans les écrits et un tremplin transdisciplinaire pour de nouvelles recherches.

  • Canadienne, Parisienne, musicienne, écrivaine de rénommée internationale, Nancy Huston séduit aussi bien par ses essais provocateurs que par ses romans audacieux. Vivant entre deux langues et deux cultures, elle a conquis tant les publics francophone qu'anglophone. La narratrice d'Instruments des ténèbres formule cette phrase troublante : « Pas de vision sans division. Je ne cesse de comparer, combiner, séduire, traduire, trahir. J'ai le coeur et le cerveau fendus, comme les sabots du Malin. Anglais, français. » C'est avec cette citation comme point de départ que cet ouvrage propose une vision de son écriture centrée sur le dédoublement et la duplicité. Des auteurs en provenance de nombreux pays présentent un oeuvre où priment les thèmes de l'exil et de l'enfermement, de la musique et de la folie, de l'enfance et de la vieillesse, sous la plume d'une écrivaine qui, selon le Magazine littéraire, compte au nombre de ceux « qui ne cessent de détruire pour mieux pouvoir reconstruire ». Au tout début de ce livre, le lecteur découvrira un essai de Nancy Huston sur le film The Hours. Il s'agit en fait d'une réflexion fascinante sur la création, la vie et la mort : une vision qu'elle a dédoublée selon sa coutume en français et en anglais.

  • Devant labondante production qui marque la poésie québécoise, acadienne et franco-ontarienne depuis 1970, de quels repères dispose-t-on pour explorer ce vaste continent? Nouveaux territoires de la poésie francophone au Canada 1970-2000 tente de répondre à certaines interrogations : Quelle place occupent les auteurs phares? Quels sont les grands thèmes de la poésie contemporaine? Comment reconnaître les tendances les plus fortes? Quelle est la situation de lédition? À quoi servent les anthologies? Louvrage jette un éclairage nouveau sur des oeuvres devenues des classiques et met en évidence lémergence dune nouvelle génération de poètes. Les avatars rimbaldiens, lintimisme, le féminisme, lurbanité et la figure de lartiste comptent au nombre des aspects les plus frappants de ces nouveaux enjeux poétiques. Cet ouvrage met en lumière les chassés-croisés entre les constantes et les ruptures qui polarisent lhistoire de la poésie francophone contemporaine : dAnne Hébert et Gaston Miron à Marie Uguay, en passant par Patrice Desbiens, Herménégilde Chiasson, et bien dautres. Une cartographie inédite de la poésie francophone du Canada au tournant du XXIe siècle.

  • Le premier défi de la démocratie est de donner le «goût de lavenir» (Alexis de Tocqueville), de générer lenthousiasme qui poussera les jeunes desprit à progresser deux-mêmes vers de nouvelles quêtes de sens et de savoir, à renouveler peut-être surtout, dans le contexte des nouvelles connaissances et dune prise de conscience accrue des richesses des différentes cultures, les questions que lon appelle «ultimes et les plus hautes», pour citer Husserl, celles que la science exclut par principe et qui sont pourtant «les questions les plus brûlantes», portant «sur le sens ou sur labsence de sens de toute cette existence humaine». Le simple mot question évoque d'emblée le vieux français queste, c'est-à-dire la quête, du latin quaerere, «rechercher», «aimer»; il traduit le désir de voir et de savoir, impliquant du coup les deux dimensions à la fois les plus essentielles et les plus grandes de notre être proprement humain, la capacité daimer et celle de penser. Une éducation qui exclurait, comme tranchées davance, ces questions ultimes, ne serait nullement à la hauteur de lhumain. Les essais composant ce livre explorent six dentre elles, à savoir la dignité humaine, lintelligence, la liberté, le bonheur, la mort et la beauté.

  • De quelle manière s´est transformée l´idée d´appartenance à une culture, une nation ou une ethnie particulière ? Peut-on encore parler d´ « exil » dans le contexte de cultures transnationales et d´identités plurielles ? Y a-t-il une écriture de l´exil ? Cet ouvrage cherche des réponses à ces questions à travers le regard nouveau que portent les écrivains francophones contemporains sur les problématiques identitaires. Un groupe international d´universitaires s´est penché sur des oeuvres d´auteurs francophone d´origines diverses - africaine, antillaise, canadienne, chinoise, maghrébine, libanaise, russe pour n´en citer qu´une partie - pour y interpréter le « discours de l´exil ». Ce qui ressort est une diversité immense mais une constante : l´exil est une mise en perspective qui ouvre la possibilité de constructions identitaires nouvelles et fait de ces littératures francophones un lieu de créations fertile en questionnements.

  • L'identité, a toujours semblé dire Pierre Savard, ne doit pas être cherchée dans ce qui isole, ce qui sépare. Elle est une construction spécifique dont la dynamique, riche de la quantité ainsi que de la diversité des relations et des pratiques dont elle s'est nourrie, finit par exercer sur ces dernières une grande influence. C'est à ce dialogue entre les constructions identitaires et les pratiques sociales qu'a été consacré ce colloque, tenu à l'Université d'Ottawa et dédié à la mémoire de Pierre Savard. Les textes réunis en ces pages sont le fruit de cette rencontre pluridisciplinaire, qui, en plus de rendre hommage à un collègue trop tôt disparu, a présenté une vingtaine de communications tournant autour d'un thème très présent dans les débats actuels en sciences humaines, celui des constructions identitaires. Le colloque a voulu notamment mettre en évidence comment les acteurs, collectifs aussi bien qu'individuels, font et refont leur identité, et s'en servent, le plus souvent inconsciemment, pour orienter leurs activités; et comment, en retour, ils laissent aux pratiques le soin de donner une coloration particulière à leur identité. Puissent tous les articles issus de cette rencontre perpétuer le souvenir de Pierre Savard, l'homme et le scientifique, le professeur et l'éternel voyageur, celui qui, partout où il se trouvait, éveillait sympathie et enthousiasme.

  • Le traité De interpretatione recta de l'humaniste italien Leonardo Bruni fut rédigé vers 1424. Il représente le plus ancien traité de traduction connu après les réflexions de saint Jérôme, et se présente comme un manifeste de la culture humaniste. Les grandes questions théoriques sur le transfert linguistique se lient aux réflexions sur le rapport entre mots et choses, style et pensées. Présenté dans une édition critique richement commenté, ce traité est indispensable à l'historien de la traduction et forme le premier maillon d'une chaîne de la compréhension sur cette science de l'incertitude qu'est la traduction. Le texte original en latin est présenté en face d'une nouvelle traduction française de Charles Le Blanc.

  • Cet ouvrage étudie les conditions d´émergence historiques et discursives du « droit de (la) traduction » et du droit qui l´administre : le droit d´auteur. Privilégiant une approche essentiellement archéologique, l´auteur montre comment la conception classique de la traduction a joué un rôle sensible dans la formation du discours juridique qui a contribué à l´avènement de l´auteur et de son droit tels que conçus aujourd´hui. L´auteur examine les implications culturelles, politiques et éthiques du droit de traduire, surtout pour les pays en développement, engageant par là une perspective postcoloniale. Soucieuse d´une meilleure diffusion du patrimoine culturel mondial, la politique du droit de traduire qu´il propose n´interroge pas seulement le droit d´auteur comme catalyseur de la marchandisation de la production intellectuelle, mais également le droit international comme instrument de l´impérialisme culturel de la mondialisation. Conçu désormais hors du champ juridique traditionnel mais plutôt dans celui d´une résistance politique, l´auteur démontre comment le droit de traduction devient alors un « droit à la traduction ».

  • Francophonie, minorités et pédagogie regroupe des textes de sociologues et sociolinguistes activement impliqués dans la recherche sur l´éducation de minorités linguistiques au sein de la Francophonie. La richesse en diversité de ces textes permet de souligner l´apport de la sociolinguistique en matière d´analyse des politiques éducatives. De même, ce collectif met en lumière la contribution de la sociolinguistique en matière de production de connaissances mais aussi de développement d´une pédagogie visant une inclusion et le respect du groupe minoritaire au-delà de toutes frontières.

  • Très rapidement, Anne Hébert trouve sa voie, singulière entre toutes celles de notre littérature : le matérialisme. Entendons par là que, récusant l'enseignement religieux, c'est dans les profondeurs du moi que l'auteure cherche la vérité de l'être ; et la plongée en soi révèle essentiellement, comme le disait Freud, le jeu des pulsions. Pulsions de vie et de mort. Toute l'oeuvre est un quête du secret logé dans le coeur charnel, une quête du désir et des risques mortels qu'il fait courir à celui ou celle (François, Catherine, Elisabeth, Julie, Héloïse, Stevens...) qui s'abîme en lui. Cette étude couvre l'ensemble des écrits (poésie, roman, théâtre), jusqu'aux plus récents publiés par Anne Hébert. Les textes les plus importants font l'objet d'une analyse détaillée. Les continuités thématiques, relevées avec précision, font ressortir l'unité de l'oeuvre ainsi que la complicité entre roman et poésie. Et la mise en lumière des différences permet d'observer l'évolution de la problématique d'ensemble. Écrit dans une langue claire, le discours critique évite tout jargon, et l'analyse se garde de toute perspective réductrice. L'oeuvre est mise en parallèle avec les grandes orientations littéraires contemporaines, ce qui met en évidence des aspects nouveaux comme la différence fondamentale avec l'oeuvre de Saint-Denys Garneau, et révèle en Anne Hébert l'une des grandes exploratrices de l'intériorité pulsionnelle de notre littérature.

  • Signées par des spécialistes provenant de différentes provinces canadiennes, les huit études réunies dans ce volume nous font découvrir que l'acquisition de la littératie est influencée tant par le développement linguistique que l'environnement familial ou la société dans laquelle l'enfant évolue. La littératie -- néologisme qui s'intègre graduellement dans le langage de l'éducation -- vise à rendre compte du caractère englobant de la langue et de la culture. En effet, la littératie dépasse le simple fait de savoir lire et écrire et renvoie aux capacités de l'individu à maîtriser l'écrit pour penser, communiquer, acquérir des connaissances, résoudre des problèmes, réfléchir sur son existence, partager sa culture et se divertir. L'individu lettré ne peut donc se définir sans l'écrit qui est un atout indispensable pour lire, se lire et lire le monde qui nous entoure. Chaque étude contribue de façon originale à faire comprendre les enjeux essentiels qui influencent la littératie.

  • La mort d´Alain Robbe-Grillet, en 2008, est à l´origine du colloque international Alain Robbe-Grillet : balises pour le XXIe siècle, tenu à l´Université d´Ottawa en juin 2009 et dont cet ouvrage constitue les Actes. Cette réunion avait pour objectifs de faire le point sur Robbe-Grillet et son oeuvre, tant littéraire que cinématographique, désormais achevé, de la remettre en perspective avec les auteurs qui ont précédé l´écrivain, qui ont été ses contemporains ou avec les romanciers d´aujourd´hui, de marquer un bilan d´étape de la recherche et de lancer des pistes de réflexion pour l´avenir. L´ensemble est complété par de nombreux témoignages d´écrivains actuels et comporte plusieurs documents inédits.

  • La terminologie, soit l'ensemble des termes spécifiques à une science, à une technique ou à un domaine particulier de l'activité humaine, représente aujourd'hui une discipline à part entière. Elle relève aussi bien de la linguistique, dans le cadre de l'analyse du discours spécialisé, que de la logique et des sciences et techniques, dans son rapport à l'objet décrit. Ce livre, dans lequel des spécialistes de divers domaines dressent un panorama de cette discipline en évolution, explore ainsi les multiples approches - actuelles ou émergentes - de la terminologie. On y découvre ses filiations avec de nombreux champs du savoir, dont la communication, la sociologie, la linguistique informatique, les technologies modernes et la documentation. L'ouvrage, qui approfondit certaines questions contemporaines, se veut également une nouvelle introduction à la terminologie ainsi qu'un repère pour se retrouver dans les différentes voies de recherche terminologiques et les applications contemporaines de cette discipline. Il intéressera tout lecteur curieux des faits de langue et des vocabulaires spécialisés.

empty