Le passeur

  • Au fil des mots de sa vie, Pierre Rabhi nous éclaire sur les racines de son insurrection pour la construction d'une société écologique et humaine et sur sa conviction profonde que nous pouvons changer le monde. Un document exceptionnel. Figure du sage appelant à l' " insurrection des consciences " et au refus de toute aliénation consumériste, Pierre Rabhi est aujourd'hui le chantre de la sobriété librement consentie. Servis par un indéniable sens de la formule, ses appels à la modération et au respect de la terre emportent une adhésion considérable. Devenu un porte-parole de l'agroécologie pensée comme une éthique de vie mais aussi un philosophe du changement de paradigme, il ne s'était cependant jusqu'alors jamais exprimé sur nombre de sujets touchant autant à sa biographie, à son expérience qu'à son regard sur le monde et l'histoire. Nostalgie, peur et amour, violence, hospitalité et migration, libéralisme, démocratie et politique, Sahara, Europe et Israël, Krishnamurti, Albert Einstein et René Dumont, Shoah, guerre de 1914 et " Marseillaise ", OGM et privatisation du vivant figurent parmi les thèmes abordés " en toute liberté ". Cet abécédaire intime vient à point pour éclairer les racines de l'" insurrection " de Pierre Rabhi et de son intime conviction : en nous changeant nous-mêmes, nous pouvons changer le monde.


  • À travers des extraits d'oeuvres de nos plus grands écrivains, l'auteur raconte à la fois l'histoire de Notre-Dame de Paris et sa place dans l'Histoire des hommes.

    Depuis plus de huit cents ans, Notre-Dame de Paris fascine, captive, inspire. Pour tous, elle a toujours été plus qu'un monument. L'émotion suscitée lors de la récente actualité en est une preuve. Partout dans le monde, Notre-Dame en flamme a créé un émoi profond.
    Les chroniqueurs du Moyen Âge, les plus grands écrivains français et étrangers, les poètes, ont non seulement admiré, mais aimé Notre-Dame de Paris, nous restituant leurs impressions par des écrits où ils semblent tous avoir été touchés par une grâce particulière. L'auteur, qui pendant plus de quinze ans a rassemblé une somme de données éparses dans de nombreux ouvrages, nous livre ici les fruits de ses recherches et nous raconte avec simplicité l'histoire de ce monument qui a fasciné et fascinent encore. Notre-Dame de Paris unit ainsi dans une même ferveur Claudel, Hugo, Freud, Verlaine, Rabelais et Proust, et tant d'autres.
    Un voyage à travers les siècles avec les plus grands auteurs pour guides. L'histoire de ces pierres conte aussi l'Histoire des hommes.


  • Au fil de ce parcours de mémoire, Aliette Armel interroge en permanence l'actualité de l'oeuvre durassienne, son importance pour le public d'aujourd'hui, à tous les âges et dans toutes les situations de la vie. 2.5.0.0
    En 1990, alors critique au Magazine Littéraire, Aliette Armel a convaincu son rédacteur en chef de faire un dossier sur Marguerite Duras. La rencontre avec l'auteur de L'Amant fut particulièrement marquante et a permis à Aliette Armel de prendre la mesure de son extraordinaire force de vie, entièrement vouée à l'écriture.
    Au fil des neufs chapitres de ce livre, Aliette Armel nous convie à cheminer avec Marguerite Duras, à rencontrer ses proches, et à découvrir sa vie, ses écrits et tenter de circonscrire davantage l'énigme Duras.
    La série " En compagnie de.. "
    " En compagnie de... " est une série dirigée et rédigée par Aliette Armel constituée de rencontres avec les plus grands auteurs contemporains (Marguerite Duras, JMG Le Clezio, Erri de Luca, François Cheng, Sylvie Germain...).
    Elle vise à faire découvrir ou redécouvrir les plus grands auteurs de notre temps sur plusieurs aspects :
    Pénétrer dans la fabrique de l'oeuvre, découvrir leur processus créateur, questionner leur vision du monde, interroger leur rapport au langage, à l'écrit, au récit, à leurs personnages, mais aussi à la société, à l'Histoire...
    Faire apparaître les points d'articulation entre la vie et l'oeuvre pour montrer comment la littérature se nourrit de l'existence des écrivains.
    Apporter des clefs pour la lecture de l'oeuvre au présent...
    2.5.0.0
    2.5.0.0


  • Dans un texte court, sensible et lumineux, Jean-Pierre Guéno retrace les épisodes emblématiques de la vie de l'auteur du Petit Prince.

    Jusqu'au jour de sa mort, Antoine de Saint-Exupéry a toujours su garder le regard émerveillé de son enfance, comme si chaque jour de son existence avait régénéré par magie le tout premier matin du monde.
    Dans de courts chapitres en forme d'adresses à Saint-Exupéry, Jean-Pierre Guéno retrace les grands jalons de la vie de l'auteur du Petit Prince et raconte les êtres qui ont traversés sa vie, son parcours d'aviateur, les femmes et le désert. Il restitue ainsi la fraîcheur, la lucidité et l'empathie qui caractérisent les livres de l'auteur.
    Ce texte sensible, écrit dans une langue limpide, met en lumière l'actualité brûlante de l'oeuvre de Saint-Exupéry. À l'ère du " tout-à-l'ego " et de la standardisation universelle, nous ne sommes riches que de l'agrégation de nos différences, et notre vie ne commence à prendre son sens que lorsque nous la tournons vers les autres.

  • « Être poète, c'est regarder le monde avec des mots. C'est être constamment sur le qui-vive - en entendant : qu'ils vivent, les mots, les hommes, les oiseaux. C'est-à-dire : que la beauté les sauve et invente une langue qui ouvre ses portes vers des couloirs nouveaux, déplie les temps trop sages, brise la mer gelée des évidences.
    Être poète, c'est avoir des oiseaux dans la bouche, courir le ciel, gravir le vent avec des semelles trouées comme un parapluie.
    C'est, guetteur mélancolique, être sujet aux langoureux vertiges. C'est vouloir découdre l'erreur des destins et des chemins défaits, prendre les rêves au sérieux, ne pas se retourner sur Eurydice pour s'arracher à une saison en enfer.
    Être poète, c'est écrire des poèmes pour résister à l'insoutenable poids de la nuit sur les roses. » A. D.
    Depuis des années, Alain Duault et Monique W. Labidoire ont entamé un dialogue continu, construit au fil de conversations impromptues, de connivences et de lectures croisées ayant pour sujet la poésie elle-même. Ces réflexions à deux voix, entrecoupées de poèmes, peuvent nourrir la pensée et les lectures de ceux qui, aujourd'hui encore, se préoccupent de poésie. Un dialogue ouvert, comme pour continuer la conversation avec d'autres lecteurs...

  • A mi-chemin entre le journal et l'essai, des réflexions sur le monde et l'histoire, nourries de littérature et de philosophie. Une oeuvre de l'isolement qui a conduit l'auteur à se suicider.

  • État d'urgence ! Cri 1 000 fois étouffé ! Jean-Paul Trichet, arachnéen, tisse les filaments d'une brûlure en « rêvant du château d'If, plein coeur de ses cités anonymes ». Leitmotiv lancinant d'un prisonnier au labyrinthe de sa fascination, en pleine nausée de solitude. À l'apogée du désespoir, la jugulaire d'un passé agonise le présent telle une mort qui engouffre un peu plus. Seule l'écriture témoigne des fiévreuses nuits de veille dont les lueurs littéraires - pour l'auteur, Bataille, Borgès, ou encore le cinéaste Godard - se font l'écho des bruits de son silence. Dominique Lamargot

empty