Le Scribe

  • Les romans de Chrétien de Troyes ont suscité beaucoup de réécritures. À partir du XIIIe et jusqu'au XVe siècle, plusieurs romanciers ont repris la trame du Champenois en dépassant l'écriture en vers et en adoptant une écriture en prose jugée mieux garante de la véridicité et de la vraisemblance de l'histoire. Les versions se font concurrence, mêlant différents styles et différentes stratégies et célébrant un phénomène qui s'épanouit surtout dans la prose du Lancelot, l'entrelacement.

  • Le titre Colère et douceur, qui est aussi celui des premier et dernier poèmes du recueil, peut servir à caractériser les quelques années dont parle cette poésie, où l'on trouve d'une part la colère qui se manifeste dans la violence des évènements et parfois dans les réactions de l'auteur à cette violence, d'autre part la douceur de l'enfance, des sentiments positifs, de la nature accueillante. Comme dans le recueil précédent, De jour en jour, les textes sont datés du jour où ils ont été écrits. Ils sont en prose et en vers : sur les pages paires, celles de gauche, la prose précise le contexte, explique et complète les pages de droite, réservées aux vers.

empty