Le Lys Bleu Éditions

  • Une dizaine de témoignages déchirants sur la séparation brutale d'une mère avec son enfant...
    Maria Pia Briffaut, présidente d'une association de personnes nées sous X, réalise des mises en relation entre des femmes qui ont accouché dans l'anonymat et les enfants devenus adultes qu'elles sont parvenues à retrouver. Pour la plupart, ces femmes lui affirment avoir vécu l'accouchement sous X non comme une liberté, mais au contraire comme une contrainte et une source de souffrances sans fin. L'auteur vous livre les témoignages de plusieurs d'entre elles et les analyse.
    En outre, pour la première fois, des femmes témoignent par écrit du vol d'enfant dont elles disent avoir été victimes en France. Vol d'enfant maquillé en accouchement sous X.
    Nadine Lefaucheur, sociologue et historienne, Odile Roy, membre du Centre d'Études Juridiques Européennes et Comparées ainsi que Pierre Verdier, Avocat au Barreau de Paris et président de la CADCO (Coordination des Actions pour le droit à la connaissance des origines) ont contribué à replacer cet essai dans son contexte historique, sociétal et juridique.
    Un travail documentaire impressionnant, des récits émouvants... Il faut prendre connaissance de ce qui se passe dans nos pays. A lire absolument !
    EXTRAIT
    J'aurais voulu, au moment de l'accouchement, que l'on m'aide à comprendre ce qu'était l'accouchement sous X. C'est très dur de vivre cela. Je l'ai gardé neuf mois dans mon ventre. Je l'ai mis au monde. L'accouchement sous X, c'était une échappatoire. L'amour, je l'avais, mais je ne pensais pas avoir les moyens matériels de m'occuper de lui. Il m'a semblé qu'il trouverait une famille qui pourrait bien s'occuper de lui. Je l'ai laissé derrière moi. J'aurais préféré avoir de ses nouvelles, que l'on garde mes coordonnées dans son dossier, que l'on me dise que je pouvais laisser une lettre pour lui. Mais on n'a rien su me dire.
    Je n'aurais pas pu vivre sans le retrouver. Je vivais un déchirement.
    Si j'ai un conseil à donner, c'est « N'accouchez pas sous X, on laisse son enfant derrière soi, à tout jamais. C'est une trop grande souffrance pour la mère comme pour l'enfant.Il existe d'autres solutions, moins radicales. On ne vous aide pas en vous faisant accoucher dans l'anonymat. »
    Ce choix a brisé ma vie.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Maria Pia Briffaut est née sous X à Lille en 1955. Dans son autobiographie intitulée De coeur et de sang, parue en 2016 aux éditions Amalthée, elle raconte l'histoire de sa rencontre avec sa famille biologique italienne qui se veut un témoignage sur la complémentarité des filiations des adoptés.
    Depuis de longues années, elle est présidente de l'ADONX (association pour le droit aux origines des nés sous X). Dans son livre, Les Fantines, l'accouchement sous X, une violence faite aux femmes, elle donne la parole à celles qui se nomment elles-mêmes les mères de l'ombre.

  • La fin du monde est peut-être remise à une date ultérieure est un ouvrage dans lequel un certain nombre d'actions individuelles sont proposées pour un mieux vivre aujourd'hui et dans le futur en dépit des nombreux défis climatiques, énergétiques, alimentaires, environnementaux.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Diplômé de sciences économiques de la faculté de Talence, Jean Auzun a suivi plusieurs formations au cours de sa carrière dans le deuxième régime de protection sociale. Engagé dans France bénévolat, il a créé une antenne à DRANCY et plusieurs groupes sur Facebook avec plus de 900 adhérents notamment La Grâce des mots et Nos racines paysannes et un petit dernier Jubilado

  • Le récit de l'horreur qui se cache dans le couloir N°34.
    " Je ne pus m'empêcher de m'approcher et de demander à celui qui venait de parler comment il se faisait qu'il ait pu assister à cet effrayant spectacle.
    " Erreur de couloir ! Dans cette bousculade, on s'est retrouvés au N°32... Juste le temps de voir ça...
    On nous a ramenés ici peu de temps après...
    " Le spectacle n'était guère mieux ici avec ces rats dévorant les condamnés tombés dans leurs cages !...
    " Au N°32, ce n'était finalement qu'une variante...
    " Je suis en train de vivre ici des contraires insoupçonnés sous ce ciel artificiel d'une immense verrière qui n'est elle-même que le reflet d'un ciel nouveau".
    Découvre l'horreur qui se cache dans le couloir N°34... Vous n'en sortirez pas indemne !
    EXTRAIT
    Je n'avais pas vu venir mon tour.
    Je sentais bien que quelque chose m'échappait et que bientôt je comprendrais les raisons de ma présence ici avec tous ces gens que je ne connaissais pas.
    Je n'avais pas cette indifférence que manifestait mon voisin en disant à Jeanne, sa femme, de ne pas s'inquiéter : j'avais envie de savoir.
    J'ai toujours eu envie de savoir?!
    Le vieil homme et sa femme qui me suivaient entrèrent en même temps que moi dans la grande salle. Une rumeur sourde et continue emplissait l'espace.
    Nous nous trouvions dans une sorte d'immense crypte où la lumière du jour ne pénétrait que par un dôme situé au faîte de la construction dont les dimensions paraissaient irréelles : on eût dit que le toit de verre ne reposait sur aucun mur, comme en sustentation dans l'air alentour.
    Les limites, si elles existaient, se perdaient dans la foule qui se répandait jusqu'à l'horizon de ma vue.
    Et pourtant, de l'extérieur, dans le vide où nous nous trouvions, nous ne pouvions apercevoir qu'une muraille presque aveugle vers laquelle des hommes et des femmes nous dirigeaient avec douceur.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Ancien Avocat de Cour d'Assises, Antoine Duport prend sa retraite avec un lourd bagage de souvenirs et d'expériences à Rio de Janeiro où il devient définitivement écrivain après avoir déjà livré un roman en langue portugaise lors de l'un de ses voyages précédents. Sportif de haut niveau (Championnat de France de Chasse sous-marine et Championnat du monde de vitesse Windsurf) il poursuit ses activités nautiques avec la même passion que l'écriture. Engagé dans une unité combattante pendant la guerre d'Algérie il attendra près de cinquante ans avant de publier « MEKTOUB - une section d'intervention dans les Aurès - 1959/1962 » outre une trentaine d'autres romans.

  • Réfléchir sur soi grâce à l'écriture et Montaigne.
    L'intention au coeur de ce livre est, d'une part, de restituer à l'exercice d'écriture sa noblesse et son ustensilité et, d'autre part, d'inviter nos contemporains, à la suite de Montaigne, à se soucier davantage d'eux-mêmes. C'est la meilleure façon de résister aux nombreuses sollicitations de la vie quotidienne qui risquent de nous écarter de nos profondes convictions pour devenir enfin étrangers à nous-mêmes. À travers l'étude des Essais, nous apercevons que chez Montaigne s'allient une triple volonté : le souci de soi, la transformation de soi et le désir d'une meilleure connaissance de son humaine condition. C'est probablement ce qui explique toute la puissance de son écriture. L'unité et la cohérence de son oeuvre s'expriment à travers son ardent désir de s'établir en lui-même pour mieux s'occuper de lui.
    Découvrez un essai sur l'exercice d'écriture influencé par l'oeuvre de Montaigne et sa réflexion sur l'homme.
    EXTRAIT
    Tout au long de l'écriture des Essais se noue un profond dialogue entre Montaigne et les philosophes grecs et latins. Ceci crée une dynamique de référencement indispensable pour le présent et inaugure du même coup une nouvelle pédagogie relationnelle, celle du dialogue. En ce sens, les «?humanités classiques » jaillissent des Essais de Montaigne comme des éclats de lumière qui, à la fois, annoncent l'aube d'une nouvelle humanité et en même temps invitent le monde à un retour aux sources antiques. Parlant de cette oeuvre, Philip Knee affirme : "Par ses multiples emprunts et ses citations, elle inscrit l'incertitude au sein d'une tradition, mais qu'elle fait justement apparaître comme une tradition, et non comme la simple transmission d'un ordre naturel du monde. Par le libre usage qu'elle en fait, l'écriture de Montaigne réussit à relativiser en même temps qu'à faire vivre l'autorité de la tradition".
    Ainsi, les Essais créent une sorte de tension entre le passé et le présent tout en orientant le regard de ses lecteurs vers l'avenir.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Doctorant en Sciences de l'éducation au Conservatoire National des Arts et Métiers de Paris, Gardiner Desravins est religieux de la Communauté de Sainte-Croix d'Haïti. Né à Fort-Liberté (Haïti) en 1974, il est titulaire d'un Master de Philosophie à l'Université Paris 8 et d'un Master de Théologie des religions à l'Institut Catholique de Paris. Passionné de l'éducation, il a décidé - après vingt ans dans l'enseignement - de reprendre ses études afin de mieux cerner les grands enjeux de l'éducation et de tenter d'y apporter sa contribution. Il est actuellement professeur de philosophie de l'éducation à l'Université Publique du Nord-Est à Fort-Liberté.

  • Vous êtes une femme déboussolée, en perte de soi, prise au piège de vos pensées.
    Imaginez...
    Votre conscient et votre inconscient discutent de votre être. Ils sont formels : vous avez tout, une maison, des enfants, un mari, un travail, une voiture, la santé, mais vous êtes malheureuse. Votre corps porte ce malheur par des kilos en trop. Vous vous infligez des tortures de pensées sombres et vous vivez ce que les psys appellent une dépression.
    Porteur d'un esprit intuitif et créatif, votre inconscient semble vous connaître mieux que vous-même. La quête du mieux-être démarre par l'éclairage d'une discussion dans un royaume où règne un Roi, le conscient et un Chevalier servant et vaillant, l'inconscient. Ils vont vous entraîner vers une aventure de connaissance de soi, d'écoute de soi, d'éveil des sens, de saveur et jouissance. Les expériences seront captivantes et vont bouleverser positivement votre vie en vous offrant les clés d'oser être heureuse.
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Anna Argento est spécialisée en sciences humaines. Ayant fait plusieurs formations dont une en systémique et en tabacologie/alcoologie et l'autre en l'hypnose ericksonienne et PNL, elle est passionnée par la communication inconsciente et le fonctionnement de l'être humain dans ses différentes dimensions. Elle exerce dans son cabinet privé en collaboration avec d'autres professionnels de la santé. Elle est engagée dans la reconnaissance de la santé psychique au sein d'un réseau, Le REDAT-ASBL, et d'un regard holistique. Oser être est la réalisation d'un de ses rêves de petite fille, c'est aussi le début d'un nouveau chapitre sur son propre développement personnel.

  • Si la théorie est en place, la pratique est loin d'être une certitude. « La théorie c'est quand on sait tout, mais rien ne fonctionne. La pratique c'est quand tout fonctionne, mais personne ne sait pourquoi. La théorie et la pratique réunies, c'est quand rien ne fonctionne et personne ne sait pourquoi. » Inquiétant dilemme. Le frais diplômé ne peut pas s'en remettre au sixième sens qui ferait que tout fonctionne sans savoir pourquoi. L'essentiel est d'accepter ce statut d'incompétent conscient. La curiosité intellectuelle permanente fera le reste.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né en 1947, Schubert Jean est de nationalité Suisse par naturalisation. Il fut médecin généraliste et du travail jusqu'en 2014 après avoir travaillé en cabinet privé plus de trente ans. Retraité actif, il s'intéresse à la lecture et l'écriture, au sport, au théâtre et au jazz. Il joue du piano et de la contrebasse. Il a publié deux romans: 2015 En quête d'un jardin idéal, en 2017, Épitaphe pour des voyous.

  • Dans ce premier tome, Être soi-même, l'étude porte avant tout sur la relation de chacun vis-à-vis de lui-même, tout en prenant bien évidemment en compte l'aspect social, juridique, politique et historique.
    Comment être soi-même dans notre société ? Comment exprimer son identité ? Quelle est cette identité ? À travers quatre thématiques, l'éthique animale, la nationalité, les croyances et la laïcité, la citoyenneté, le lecteur est conduit à réfléchir à son identité nécessairement métissée, à appréhender les liens qui l'unissent à la Terre, à un territoire, à une population, à un « au-delà » le cas échéant.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né à Bourges dans le Berry en 1985, Pierre-Emmanuel Perriot a très tôt été sensible au monde qui l'entoure : la nature et les animaux, le patrimoine, l'histoire et le droit.
    À la fois poète, militant associatif, engagé politique et travaillant au sein de l'Éducation Nationale, il aime avant tout ouvrir des discussions, des débats dans le respect de chacun.

  • Le "cavalier budgétaire" est une technique très compromettante qui permet d'introduire dans les lois de finances des dispositions législatives qui n'y ont pas leur place.
    Cette pratique est très dangereuse car elle pollue le climat des affaires par l'instabilité juridique qu'elle peut provoquer dès lors que des dispositions de lois fondamentales sont abrogées ou amendées par le truchement de simples articles de lois de finances.
    Cet ouvrage met en avant cette technique proscrite sous d'autres cieux mais abusivement utilisée en Algérie au point qu'il n'existe aucune branche du droit algérien qui a pu échapper à l'influence des cavaliers budgétaires.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Titulaire d'un magister en Droit des Affaires obtenu de l'université Alger 1, Salem Ait Youcef est doctorant en Droit à l'université Panthéon-Assas Paris II. Il est cadre dirigeant dans une entreprise privée depuis plusieurs années et spécialiste en droit algérien et droits comparés.

  • Frédéric Angelucci partage avec nous son parcours vers un mieux-être. Il nous propose un guide en 9 clés pratiques fondées sur son vécu et ses formations. Devenu formateur, coach, conférencier et écrivain, il nous invite à prendre notre destin en main en nous concentrant sur les aspects positifs de la vie. Grâce à l'amour, il parvient à trouver une harmonie de vie loin des diktats asservissants de la société contemporaine. Puisant ses conseils aussi bien dans la sagesse bouddhiste que chez les philosophes, il propose une compilation de citations émancipatrices qu'il reprend ou qu'il a imaginées. Il termine avec des contes surprenants et justes qui nous amènent à réfléchir sur nous-mêmes.
    Grâce à ce guide, vous pouvez libérer un potentiel insoupçonné...
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né en 1975 à Liège, Frédéric Angelucci est un expert en émotion, révélateur de potentiel et accompagnateur de réussite.
    Il anime des conférences et ateliers dans toute la Wallonie. Il compte organiser des événements en France en 2020 afin de partager ses clés de la réussite. Formateur, et coach, il est aussi auteur de romans et de nouvelles.
    Vous pouvez découvrir Frédéric le romancier avec les livres: La légende de la gardienne Tome I et II aux Éditions le Lys Bleu.

  • Les Arts plastiques au Maroc, qui est un ouvrage sur des artistes marocains de renom, se veut être un témoignage sur l'évolution de l'art dans la scène culturelle au Maroc.
    En adoptant la « la démarche butorienne », l'auteur interpelle les toiles et les sculptures afin que ses dernières se mettent à prendre la parole. Il interroge les oeuvres artistiques et monte une mise en scène figurative qui puise dans l'imaginaire culturel, ouvrant ainsi la voie à une innovation de styles et de thèmes. Peut-on vraiment ôter l'image de la réalité ? L'important aussi consiste à voir la façon dans laquelle « les éléments fonctionnent à l'intérieur de l'image, dont les images fonctionnent entre elles et dont elles fonctionnent avec le livre, » comme Michel Butor a déjà souligné.
    De même, il est aussi question de savoir les mécanismes et le fonctionnement/dysfonctionnement des éléments à l'intérieur de l'image, des images entre elles et dont elles fonctionnent avec le thème du livre.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Abdelali Najah a suivi des études supérieures de sociologie au Maroc et en France. Il est journaliste et écrivain dans la presse et les revues arabes et françaises. Il a déjà publié son premier livre intitulé MAZAGAN (Éditions Edilivre, Paris, mars 2015, 168 pages), ainsi que Entre deux rives, Avant-propos de André Girod (Éditions Edilivre, Paris, mars 2017, 132 pages).

  • Il est regrettable que l'Afrique sub-saharienne ignore la corrélation entre écologie et santé ou simplement l'exigence écologique comme une dimension intrinsèque de la vie et de la santé. En d'autres termes, l'homme africain n'a pas encore renforcé son imaginaire écologique, alors qu'il peut, individuellement et collectivement, faire l'expérience du lien entre sa santé et son milieu, donc entre sa santé et ses actions sur son milieu de vie. En tout cas, contre toute forme de fatalisme, l'Abbé Gracias Martial Samba propose un nouveau paradigme propice à une éducation verte, une politique verte, une économie verte, une pastorale verte et une médiatisation verte.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né en 1985 à Linzolo, l'abbé Gracias Martial Samba est prêtre de l'Archidiocèse de Brazzaville, République du Congo. Après un Master en Théologie morale de l'Université Catholique du Congo (R.D.C), l'abbé Gracias est ordonné diacre en 2017, puis prêtre en 2018. Actuellement, il est vicaire à la paroisse Saint Paul de MADIBOU, à Brazzaville.

  • Ce livre, naviguant entre ethnologie, anthropologie et histoires du bas peuple, suit une approche dynamique basée sur les interactions entre les membres d'un clan, entre les clans d'un même village, entre les villages d'une même communauté puis entre cette communauté et le monde extérieur. Il revient sur l'histoire des Mbéré, de 1840 à nos jours, de culture qui s'est appauvrie au contact de la colonisation, au point que, tels des arbres transplantés, les générations actuelles, ignorant tout de leurs racines originelles, ne savent plus d'où elles viennent et qui elles sont. Mettant en lumière les mécanismes de la perte d'identité et le dévoiement des valeurs morales qui contrôlaient tous les aspects de la vie en Afrique, il rappelle le rôle de cheval de Troie joué par les religions importées et la promotion aveugle du messianisme religieux local qui ont détruit l'ordre existant sans proposer des modèles de sociétés inclusifs comme celui jadis mis en place par le culte traditionnel du Ndjobi.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Sainval Dimitri Olingui, né en 1983 à Brazzaville, est un officier de l'Armée de terre formé à l'École Spéciale Militaire de Saint-Cyr (2008-2011). Tenu de main ferme par la discipline de la grande muette, il est, à ses heures perdues, un esprit hybride marchant inexorablement vers le village planétaire, mais en retournant de temps en temps à ses origines pauvres et humbles dont il partage ici l'inestimable richesse avec l'humanité. Autodidacte en littérature, il a précédemment publié un recueil de poèmes intitulé Les Amours Inachevées.

  • Missing au Congo

    Georges Brau

    « Honorable correspondant » de la DGSE, Paul reçoit pour mission de faire libérer une otage, épouse d'un diplomate français. Enlevée au Congo-Brazzaville, elle serait détenue par des rebelles réclamant l'autonomie de Cabinda en République Démocratique du Congo (RDC), Cabinda, riche enclave pétrolière, toutefois presqu'île sous possession de L'Angola. Les intérêts divergents de grandes firmes pétrolières étrangères et françaises, soutenues sous cape par le Quai d'Orsay alors que la libération de l'otage serait programmée par la DGSE, des divergences qui mettront Paul en difficulté.
    Sans bénéficier comme à son habitude de Forces Spéciales, le barbouze se voit contraint à quérir l'aide d'anciens mercenaires installés définitivement au Congo, « d'ex Affreux » sans lesquels Paul ne pourrait réussir à libérer l'otage.
    Dans cette partie de l'Afrique, des aventures rocambolesques, romancées à partir d'évènements réels, parmi des milices nombreuses et autres « Chiens de guerre » aux compétences guerrières avérées.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Ancien officier supérieur d'organismes qualifiés de « spéciaux », Georges Brau plonge le lecteur dans l'univers guerrier de ces parachutistes de l'ombre.

  • Le monde n'a jamais connu une telle rapidité de changement des modes de vie d'une population qui a quadruplé en une centaine d'années. Cela est de nature à faire vaciller les repères éclairant la vie de chacun dans l'accomplissement de son être, comme ceux du chemin collectif, ne serait-ce que par l'affaiblissement consécutif des modes de transmission intergénérationnels. Or l'actualité nous presse à adapter nos comportements, à rattraper le temps pour rester dans la course, au détriment des fondements de notre existence qui en appelle à notre « raison d'être ». Le « pourquoi » disparaît devant l'envahissement du « comment » alors même que la connaissance repousse sans cesse les frontières du Tout dans lequel nos vies s'écoulent. L'essai ici proposé tente une aventure dans l'univers de la connaissance, à la rencontre des résonances de la pensée porteuses de sens, et avec l'audace d'un regard vers le Tout. Se reposer la question de l'existence du « pourquoi » en regardant vers le « Tout », c'est tenter d'arrêter le Temps, un instant, pour se ressourcer à l'eau vive de la Nature qui détient les clés de notre créativité et de notre propension à entreprendre pour forger l'avenir.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Ingénieur de formation, Fernand Maillet a une activité de consultant dans les domaines de la créativité, de l'innovation et du projet nourrie par l'expérience d'une vie professionnelle consacrée à l'ingénierie, au management d'équipe de projet, puis à l'accompagnement entrepreneurial.

  • Par oubli, mépris ou ignorance, l'Homme a toujours plus ou moins négligé les règles de l'existence authentique. Malgré les incessants avertissements et rappels à l'ordre, il ne semble pas encore disposé à traiter en profondeur les nombreux problèmes engendrés par son inconduite. Il préfère continuer à jouer avec les compromis pour tenter de contenir le trouble et à échafauder ses lois pour le normaliser, plutôt que de se réconcilier définitivement avec la Loi véritable ainsi qu'avec les lois antiques et universelles, bases inébranlables des mécanismes de la vie authentique pour garantir l'ordre, la paix et l'harmonie.
    L'ouvrage évoque certaines lois taoïstes, judéo-chrétiennes, cosmiques, mais aussi morales, comme rappel à l'Homme oublieux de ce siècle et de tous les temps.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Thérapeute en Médecine Chinoise et porte-parole de Jean l'évangéliste, Pascal Teyssédou, né en 1962, est passionné par les traditions orientales, chrétienne et taoïste. Il vit à Saint-Girons, en Ariège, aux pieds des montagnes pyrénéennes.

  • Quand le cabinet Marketing externe ne vous produit pas les résultats escomptés, et que vos stratégies Marketing internes sont inefficaces, que faites-vous ? Persistez-vous avec vos mêmes méthodes ou les changez-vous ?
    Et si vous les changiez, qui les élabore ou qui sont ceux qui contribuent à son élaboration ? Qui sont ceux qui donnent leurs avis et/ou opinions ?
    N'avez-vous pas oublié une strate importante ? L'échantillon représente-t-il pour vous l'opinion de la strate entière ? 
    Ce groupe de personnes importantes et déterminantes : « Le Personnel » ? Partage-t-il vos propositions d'idées ? Comment, à quel moment et pourquoi ?
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né en 1991 à Abidjan, Bedi Akpro Osse Jean Marcel a fait ses études de cycle moyen au Lycée Municipal de Koumassi. Il obtient par la suite son Brevet de Technicien Supérieur à (ESAM) École Supérieur des Affaires et Management.
    En Novembre 2018, il sort son premier livre OEil de Sagesse aux éditions Jet d'encre de Paris. Après avoir occupé plusieurs postes dans son domaine de formation, il occupe un poste de Contrôleur bâtiment au district Autonome d'Abidjan depuis 2017.

  • Face à l'effondrement des valeurs universelles qui préfigure la décadence de la « civilisation Humaine », les morts sont ici convoqués pour adresser des ORDONNANCES aux vivants, afin que la lucidité intellectuelle et spirituelle triomphe sur l'instinct primaire. À travers les propos attribués à Mobutu Sese Seko, à Mouammar Kadhafi, à Adolf Hitler, à Kwame Nkrumah, à Pamelo Mounka ou au Prêtre pédophile, l'auteur tire la sonnette d'alarme pour alerter le monde sur la dérive morale et la perversion sociale que traversent les sociétés humaines des temps modernes.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Julien Makaya « Ndzoundou » est psychologue clinicien, psychothérapeute et enseignant. Promoteur et manager des projets socio-humanitaires, ce spécialiste en trauma-counseling et en psychopathologie du SIDA est aussi consultant auprès de plusieurs organisations nationales et internationales.

  • Les structures spatiales, dans le milieu congolais, ont une référence au corps propre et les termes qui servent à les désigner dans les langues congolaises paraissent subjectifs, vagues et imprécis. Les Congolais considèrent la mesure comme un moyen d'expression des valeurs cardinales de la tribu, valeurs d'humanisme et de charité. Ces valeurs sont comprises, exprimées ou satisfaites par l'individu, à travers son corps, la geste de son corps, le corps utilisé comme unique étalon dans le système métrique traditionnel.
    Les Congolais conçoivent la grossesse comme le résultat de l'action d'une puissance extérieure qui, ayant été investie de l'onction familiale de procréation (une sorte de pouvoir susceptible de rendre fertile une fille ayant atteint l'âge de procréer), place un esprit (un membre de la famille, du lignage, du clan mort) venu de l'eau ou de la forêt, dans le ventre d'une fille ou d'une femme. Cet esprit installé dans le ventre prend les caractéristiques d'un être vivant qui présentera les traits physiques et/ou psychologiques du membre revenu.
    Pour les Congolais, l'enfant est la réincarnation d'un ancêtre ; la mort selon eux n'est pas la séparation du corps de l'âme ; c'est le changement de milieu. On quitte le milieu des visibles pour le milieu des invisibles. La naissance est le voyage inverse ; l'enfant est un membre invisible revenu.
    Le développement psychologique de l'enfant est considéré comme une promesse qui se réalise suivant un plan naturel immuable de cinq moments essentiels à traverser. Les rites initiatiques sont des éléments nécessaires pour sa reconnaissance dans le groupe social auquel il appartient.
    Sur les aspects du fonctionnement cognitif et du fonctionnement adaptatif de l'enfant congolais dans quelques situations concernant la sexualité, la croyance, l'espace et le langage écrit, un résumé est présenté à la fin chaque situation traitée.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Psychologue, statisticien, conseiller d'orientation scolaire et professionnelle, Formateur des formateurs, Victor Mboungou a assumé successivement les fonctions de chef du service de l'enseignement par correspondance, de chef du service pédagogique, de chef du département de psychologie à l'université nationale du Congo (Université Marien Ngouabi) et de directeur général des examens et concours, de l'orientation et des bourses au ministère de l'Éducation nationale du Congo.

empty