Le Castor Astral éditeur

  • Ce pamphlet reste d'une incroyable actualité. Bernanos y explique ainsi qu'« un jour, on plongera dans la ruine des familles entières parce qu'à des milliers de kilomètres pourra être produite la même chose pour deux centimes de moins à la tonne ». Cette polémique engagée contre la « société des machines » est un cri, un appel très moderne et même futuriste à la construction d'une société où il serait possible de mener une vie digne de l'être humain. Georges Bernanos (1888-1948), a écrit quelques-unes des oeuvres majeures de la France littéraire du XXe siècle. On lui doit Sous le soleil de Satan, Les Grands cimetières sous la lune ou encore Journal d'un curé de campagne. « Grâces soient rendues au Castor Astral pour cette réédition bienvenue. » - La Cause littéraire « Le titre annonce le genre de la maison : sus à la technique déshumanisante; sus à tout ce qui éloigne tragiquement la France de son coeur profond. » - L'Express

  • Après le succès des 76 Clochards célestes ou presque, Thomas Vinau revient avec sa suite très attendue : des portraits d'artistes décalés, abîmés, des inconsolés qui nous consolent. Ces destins extraordinaires sont présentés avec sa sensibilité qui mêle fulgurance et écriture de l'intime.
    Thomas Vinau, né en 1978 à Toulouse, vit au pied du Luberon. Il est l'auteur de plusieurs romans chez Alma, repris en poche par 10/18 : Nos cheveux blanchiront avec nos yeux, Ici ça va, La Part des nuages et le très remarqué Camp des autres.
    « Ces textes d'hommage mêlent poésie du quotidien, souffle lyrique et humour. Un livre qui donne envie d'en savoir toujours plus sur ces artistes au destin souvent tragique. » - Le Figaro
    « Thomas Vinau nous offre un dernier verre en compagnie de ces abîmés magnifiques. » - L'Obs
    «"Militant du minuscule", le poète et écrivain Thomas Vinau rassemble une galerie de brefs portraits d'artistes qui lui ont troué le coeur.» - Radio Nova

  • Après avoir vécu quelques années aux États-Unis, Charlélie Couture est écoeuré par la politique de Donald Trump. Il revient en France en juin 2017 et nous livre ici cinquante textes littéraires comme autant de réflexions d'un artiste sur sa société et de fragments de la vie d'un poète.
    Auteur de la célèbre chanson « Comme avion sans ailes », Charlélie Couture poursuit depuis plus de 25 ans une oeuvre « multiste » qui associe peinture, chanson, écriture, photographie. Son nouvel album, Même pas sommeil, sort en janvier 2019.
    « Couture nous aide à nous sentir vivant. » - Les Inrockuptibles
    « Charlélie Couture a le groove à l'âme. » - Libération

  • Les Désemparés, réunit le portrait de cinquante-trois Hommes de lettres rebelles, solitaires et insoumis. Destins et oeuvres mêlés, ce livre se présente comme le guide indispensable de tout passionné de littérature rebelle.
    Patrice Delbourg poète, romancier et essayiste, est l'auteur d'une quarantaine d'ouvrages dont Vivre surprend toujours, journal d'un hypocondriaque (Le Seuil), Coeur raccord (Le Cherche-Midi), Génériques (Belfond), L'Ampleur du désastre (Le Cherche-Midi), Solitudes en Terrasse et Une Douceur de chlorofrome (Le Castor Astral)
    « Patrice Delbourg est l'avocat des déclassés, des littérateurs de l'ombre et des marges. » - Jean-Claude Raspiengas, La Croix
    « Romancier de Vivre surprend toujours, essayiste des Désemparés, Patrice Delbourg s'est spécialisé dans "l'Ampleur du désastre" » - Jérôme Garcin, L'Obs
    « Le Goncourt à Delbourg ! La rime est approximative mais la littérature y trouverait son juste compte... » - Éric Naulleau, Paris-Match

  • La Bêtise : La Lutte de Flaubert. « On l'a lu et relu ce dictionnaire désopilant et un tantinet féroce. » Télérama « Le rire, ici aussi, est au bord des larmes, si proche à cause de la férocité de Flaubert, de sa clairvoyance cynique. » Le Magazine littéraire « Pour rester dans les délices inépuisables de l'infinie bêtise. » Pages Le Dictionnaire des idées reçues fut l'oeuvre de la vie de Flaubert. La dénonciation de la bêtise, et d'abord la dénonciation de sa propre bêtise, est omniprésente. Gustave Flaubert (1821-1880) est l'un des plus grands romanciers français. On peut citer ses oeuvres phares comme Madame Bovary, L'Éducation sentimentale, Bouvard et Pécuchet... Le Castor Astral a publié Le Candidat, Le Dictionnaire des idées reçues et Le Gueuloir.

  • SHAKESPEARE N'A PAS ÉCRIT SES PIÈCES ! « Au milieu des 400 ans de la mort de Shakespeare, une voix dissonante, passionnante se fait entendre. Mark Twain (1835-1910), papa de Tom Sawyer, s'interroge sur la paternité des pièces du dramaturge (...) Outre la controverse, nourrie d'arguments malins, ce livre vaut pour son style mordant et drôle ». Parisien Magazine « Un texte polémique, discutable mais argumenté, teinté d'une irrésistible drôlerie, en particulier quand l'auteur de Tom Sawyer s'attaque à la bardolatry entretenue par les "stradfodolâtres" incapables du moindre esprit critique envers leur maître de vie et de pensée » Figaro Magazine Mark Twain reprend la controverse autour de la paternité des pièces de Shakespeare. Le véritable auteur en serait l'érudit Francis Bacon (1561-1626). Au-delà de la controverse, Shakespeare or not Shakespare est un véritable exercice de style : Mark Twain mêle habilement humour et polémique dans la continuité de la tradition satirique. Cet essai de Mark Twain n'avait encore jamais été traduit en langue française. Auteur de Henry David Thoreau, Le Célibataire de la nature (Fayard), Thierry Gillyboeuf est le traducteur du Journal d'Henry David Thoreau (Finitude), ainsi que de livres de Rudyard Kipling et Herman Melville.

  • Le Marquis des stades est un hommage aux champions autant qu'aux sportifs amateurs. Cyclistes, boxeurs, footballeurs, Tristan Bernard témoigne ici, avec humour parfois, de l'admiration qu'il avait pour les athlètes de tout poil ! Tristan Bernard (1866-1947), fut de toutes les aventures intellectuelles de son époque. Auteur des Pieds nickelés, proche de Léon Blum, Marcel Pagnol ou Jules Renard, il est de la première rédaction de L'Humanité (1904) avant de contribuer aux débuts du Canard enchaîné en 1917.

empty