Hachette Éducation

  • Un ouvrage de référence de par son contenu, mais aussi par sa richesse iconographique. Entièrement rédigé en anglais, Literature in English s'adresse à tous ceux qui veulent découvrir ou redécouvrir la diversité des littératures en langue anglaise des origines à nos jours. o Les extraits des grands textes de la littérature anglophone (poésie, théâtre, fiction) sont replacés dans leur contexte historique et littéraire par des fiches et des introductions synthétiques. o Une biographie détaillée des auteurs, un glossaire des principaux termes et mouvements littéraires, ainsi qu'un index complètent ce volume. Les deux premières parties de l'ouvrage présentent les principaux textes de la littérature britannique et américaine. Une troisième partie offre un aperçu des littératures du Canada, de l'Australie, de la Nouvelle-Zélande, de l'Inde, des Caraïbes, de l'Afrique du Sud et du Nigeria.

  • Cet ouvrage s'efforce de constituer la typologie de ce type structurel, en opposant la description au descriptif.

  • L´ouvrage donne à l´étudiant des clés pour aborder la lecture d´un texte littéraire, en vue d´en faire un commentaire stylistique.
    Il aborde successivement sept postes (voir sommaire), organisés autour des procédés essentiels permettant de conduire une analyse stylistique.
    Les outils nécessaires à l´analyse stylistique viennent, dans cet ouvrage, de trois grands domaines : la rhétorique, la linguistique textuelle et l´analyse du discours. C´est ce dernier point qui confère à ce manuel sa spécificité.
    On trouve dans chaque chapitre une partie consacrée aux définitions des outils fondamentaux, immédiatement exemplifiés, sous la forme d´une application guidée et d´exercices. Ainsi, théorie, description linguistique et interprétation littéraire sont étroitement liées.
    Les exemples variés et nombreux couvrent un large pan de la littérature française, des Grands rhétoriqueurs du XVe siècle à des écrivains plus contemporains, comme Eugène Ionesco ou Nathalie Sarraute.
    Un commentaire intégralement rédigé accompagne la présentation de la méthode qui guide pas à pas l´étudiant dans la confection de son analyse.

    POINTS FORTS - Une structuration claire et systématique des chapitres - Présentation des principales notions de linguistique textuelle, énonciation, rhétorique et d´analyse du discours - De nombreux exemples, largement contextualisés - Des encadrés contenant des mises au point sur des notions-clés, pour mieux se repérer - Des points de méthode (élaboration de l´analyse, rédaction du commentaire) - Une progression graduée - Des exercices variés pour s´entraîner - Des indications bibliographiques - Un riche glossaire SOMMAIRE - Le texte littéraire et sa composition - Les procédés d´organisation textuelle - Énonciation et polyphonie - L´univers du récit - L´univers des paroles : paroles proférées, paroles rapportées - De la phrase au rythme - L´empire des sens - Commentaire composé rédigé (Nathalie Sarraute, Le Planétarium).

    L'AUTEUR Frédéric Calas est Maître de conférences - habilité à diriger des recherches. Université de Paris - Sorbonne.

    PUBLIC CIBLE Cet ouvrage d´initiation s´adresse en priorité aux étudiants de lettres, aux étudiants des classes préparatoires, littéraires ou scientifiques 1er et 2ème cycle - Licence-Master.
    Il peut également être utile aux candidats aux concours de l´Éducation nationale (Professeur des Écoles, CAPES ; Agrégation).

  • Cet ouvrage est une introduction à la linguistique contemporaine en tant que discipline scientifique.Il aborde successivement, après une présentation de son objet d´analyse et de notions théoriques et méthodologiques fondamentales, quatre domaines, la phonétique, la phonologie, la morphologie et la syntaxe.Il insiste tout particulièrement sur la démarche nécessaire à l´observation, la description et l´explication des faits de langue envisagés. C´est ce dernier point qui confère à ce manuel sa spécificité.On trouve dans chaque chapitre une partie consacrée aux définitions des outils fondamentaux, immédiatement exemplifiés, sous la forme d´une application guidée et d´exercices favorisant une mise en oeuvre progressive des acquis. Théorie et exercices exploitent de nombreux échantillons de langues. Cette confrontation systématique aux données permet de regarder la langue autrement comme un linguiste, et en tant qu´objet de connaissance.POINTS FORTS- Une structuration claire et systématique des chapitres ;- Présentation des principales notions de linguistique ;- Des encadrés contenant des mises au point sur des notions-clés, pour mieux se repérer ;- Des points de méthode ;- Une progression graduée ;- Des exercices variés pour s´entraîner ;- Des indications bibliographiques ;- Un riche glossaire.SOMMAIRE- Introduction : Linguiste, qui es-tu ? que fais-tu ?- Concepts de base : La linguistique et ses fondements- Phonétique : Production et caractérisation des sons- Phonologie : Identifier les unités distinctives d´une langue- Morphologie : Identifier les unités significatives d´une langue- Morphologie : Les procédés de construction lexicale, le cas du français- Syntaxe : Composition et décomposition de la phrase- Syntaxe : Les relations fonctionnelles de la phrase- Syntaxe : De la phrase simple à la phrase complexeL'AUTEURNathalie Garric est Maître de conférences au sein du Département des Sciences du langage de l'Université François-Rabelais de Tours.PUBLIC CIBLECet ouvrage d´initiation s´adresse en priorité aux étudiants de lettres et langues, aux étudiants de sciences humaines et sociales, aux étudiants d´orthophonie, aux étudiants des classes préparatoires, littéraires ou scientifiques 1er et 2ème cycle.Il peut également être utile aux candidats aux concours de l´Éducation nationale (Professeur des Écoles, CAPES ; Agrégation).

  • L'étude a pour ambition de montrer que ce que les Anciens appellent rhétorique n'est pas un simple catalogue de figures savantes, mais procède d'une réflexion continue et complexe sur la nature et les conditions de la persuasion, et sert de base à toute l'organisation intellectuelle de la vie publique en Grèce et à Rome.

  • Auteur par auteur, courant littéraire par courant littéraire, l'auteur fait le point sur les oeuvres et sur les thèmes, dont il souligne les filiations et les antécédents. Une étude majeure qui reste maniable et accessible.

  • Cet ouvrage suit pas à pas la littérature latine qui, apparue au IIIe siècle avant notre ère, produit moins de deux siècles plus tard les oeuvres de Cicéron et de Virgile. Empruntant aux critiques anciens leurs propres conceptions de l'histoire littéraire, l'auteur met en évidence la théorie de l'imitation qui régit le fait littéraire dans l'Antiquité. En s'appuyant sur de nombreux textes cités en latin et en traduction, qui permettent de faire entendre le latin, il montre comment s'élaborait cette littérature, qui tire son originalité et sa richesse d'un perpétuel jeu de références, tant au grec qu'à elle-même. Cette histoire donne ainsi les clés du modèle littéraire, qui sera celui de la civilisation occidentale jusqu'à la fin du XVIIIe siècle. Ce premier tome concerne la période des fondations, depuis Livius Andronicus et son Odyssée imitée d'Homère, jusqu'à la refondation entreprise par Virgile au moment où la République cède le pas à l'Empire. Destiné à un public d'étudiants, cet ouvrage s'adresse, plus généralement, à tous les amateurs de littérature.

  • 1 - La définition problématique du roman.
    2 - Le roman au XVIIe siècle.
    3 - Le roman des Lumières.
    4 - Le roman du XIXe siècle.
    5 - Le roman du XXe siècle.
    6 - La narration dans le roman.
    7 - La description dans le roman.
    8 - Le personnage de roman. 9 - Le temps et l'espace dans le roman.

  • Le roman

    Vercier/Rey

    Cette étude du roman moderne et contemporain est ponctuée de nombreux exemples empruntés aux oeuvres les plus connues et enrichie de textes critiques et d'un index.

  • Ce livre propose les repères théoriques indispensables pour situer l'héritage du structuralisme (chez des auteurs variés) et pour comprendre les courants les plus récents (grammaires chomskiennes et post-chomskiennes, modèles logiques ou cognitifs de la sémantique, approches énonciatives et pragmatiques).

  • Employée souvent de façon générale et confuse, la notion d'humour semble se dérober à toute définition. Instable, subtil et ambigu, le concept se distingue mal des autres formes du genre comique, comme l'ironie ou les jeux de mots. Il n'est pas impossible, néanmoins, de cerner la spécificité de ce langage léger, fluide et différent qui relativise les valeurs affirmées par les discours sérieux. C'est pourquoi l'auteur combine une approche théorique en s'appuyant sur les notions de distance, de discordance de la signification, de décalage et d'écart, avec une interrogation historique sur l'humour, en référence surtout à sa tradition française et anglo-saxonne. Le phénomène humoristique apparaît alors comme l'expression d'une modernité littéraire dont il accompagne la naissance et le développement au XIXe siècle. Le lecteur pourra ainsi se repérer parmi les formes variées et contradictoires de l'humour, de l'humour noir au nonsense en passant par l'humour rose.

  • Plus qu'aucun autre genre littéraire, le fantastique a donné lieu à des amalgames sans nombre qui font, depuis l'origine, obstacle à son appréhension théorique et empêchent d'en fournir une définition pertinente. Dégager, au-delà des différences apparentes, une structure profonde commune à l'ensemble des récits traditionnellement admis comme fantastiques et en déduire une définition opératoire ; montrer que cette structure, loin de constituer une simple enveloppe extérieure, est l'expression d'une nouvelle vision de l'homme qui se fait jour au début du XIXe siècle, tels sont les enjeux de ce livre. Relire le fantastique aujourd'hui, c'est aussi s'interroger sur le rôle de premier plan qu'il a joué tout au long du siècle dernier, tant en sciences qu'en littérature, avant d'être relégué au rang de "genre mineur" ; c'est relire le XIXe siècle tout entier. De nombreux exemples empruntés à la littérature française et étrangère. une série de textes critiques et un résumé des oeuvres les plus connues font de cet ouvrage une précieuse introduction pour des étudiants débutants comme pour des lecteurs plus avertis.

  • Notion passe-partout, séduisante par l'incertitude même de ce qu'elle recouvre, la parodie est utilisée à tort et à travers dans les études littéraires comme dans la vie quotidienne. Le présent essai montre qu'elle recouvre une opération précise, liée à l'origine à une certaine technique de citation, et devenue par la suite un genre littéraire. De La poétique d'Aristote à Palimpsestes de Gérard Genette, des rhétoriques de l'Antiquité, aux dernières théories anglo-saxonnes, en passant par les formalistes russes et Bakhtine, l'auteur s'attache aux différentes conceptions de la parodie à travers les âges. Il en propose sa propre définition, en esquisse une poétique, parcourt ses objets privilégiés et s'interroge sur les mécanismes de sa lecture.

  • Double miroir : celui du livre et celui de la lecture qu'en fait un personnage de roman. Miroir des pratiques qui entourent les livres, les sélectionnent, les parlent, en font l'application ; et miroir de notre propre activité de lecture, quand les personnages posent pour la construction d'un lecteur-modèle (ou contre-modèle). À la croisée des approches poéticiennes du roman et des études socio-historiques sur la lecture, ce livre est d'abord un parcours : à travers les grandes oeuvres romanesques du XIXe siècle et, particulièrement, celles de Stendhal, Balzac, Flaubert, Huysmans et Proust, on voit se dessiner des lignes d'évolution significatives des enjeux esthétiques attachés à la mise en texte de livres et de lectures ; on admire comment le roman, en pleine conquête et possession de ses pouvoirs, sait en jouer et se plaît à les mettre en question, pour mieux captiver son lecteur.

  • Dans les divers mouvements et écoles où semblent se disperser le XIXe siècle, le réalisme et le naturalisme, cristallisations successives de l'esthétique réaliste, introduisent, selon les formes différentes mais néanmoins parentes, une interrogation aiguë. Cet ouvrage revisite les implications profondes du réalisme, et il montre dans quelle mesure il impose sa cohérence au siècle.

  • Une initiation à la culture hellène, à travers la mythologie et la littérature en Grèce antique.

  • Un ouvrage classique, dont la première édition parut en 1979, dû à l'un des principaux théoriciens de la sémiotique structurale, Algirdas-Julien Greimas (1917-1992), et à son élève Joseph Courtès.

  • Passage facile à isoler dans un texte et très souvent proposé lors des examens et concours, le portrait littéraire se prête particulièrement bien à l'analyse.
    Cet ouvrage fournit des catégories d'analyse précieuses pour l'étudiant qui doit faire l'étude littéraire d'un portrait.
    À travers le portrait littéraire, ce sont aussi les diverses façons de décrire les personnages qui sont ici évoquées. Un véritable parcours littéraire, montrant les spécificités de la description de personnages en fonction des genres et son évolution à travers les siècles, depuis les géants de Rabelais jusqu'aux personnages insaisissables de Proust, est ainsi proposé.

  • Cet ouvrage ordonne la réflexion autour des interrogations qui se posent à quiconque a eu un livre entre les mains : qu'est-ce que lire ? Comment vit-on le rapport au texte ? Qu'en reste-t-il sur les plans personnel, culturel, historique ?

  • S'inscrivant dans la collection « Ancrages », l'ouvrage fait le point sur une grande notion linguistique et littéraire : l'ironie.

    Il propose ainsi sur la question des synthèses, des exemples analysés et des propositions d'exercices corrigés. Il présente l'histoire de la notion, ses grands enjeux philosophiques, sociologiques, psychologiques et rhétoriques : l'ironie est à la fois une vision du monde, un rapport aux autres et à soi-même, et un traitement particulier de la parole ; elle est omniprésente dans la vie courante, dans la presse, dans les arts et dans la littérature.

    Les exemples, nombreux et variés, sont donc empruntés ici à la fois aux journaux (Le Monde), au cinéma, à différents spectacles et aux textes littéraires.


    Introduction I. Approches de la notion : des définitions variées mais complémentaires II. Les moyens de l'ironie III. L'ironie et les fins IV. L'ironie dans l'art Corrigé des exercices

  • La critique

    Vercier/Maurel

    Les concepts-clefs de la critique littéraire, ceux d'" auteur ", d'" oeuvre " ou de " texte " se sont transformés. Signaler ces ruptures oblige à renoncer à une exhaustivité de type historique pour la description d'oeuvres et de courants qui, d'Aristote au textualisme, ont engagé, pour un temps parfois long, le sort de la critique et celui de la littérature.

  • Cet ouvrage, manuel de sémiotique générale, est rédigé à l'intention de tous ceux qui souhaitent s'initier à cette démarche nouvelle dont l'enjeu n'est plus seulement, comme en linguistique, la description de la phrase, mais le fonctionnement du discours.

  • A la fois historique de la comédie et essai de poétique du genre, cet ouvrage propose la mise en ordre du foisonnement diachronique des formes, en quelques types généraux axés tantôt sur la schématisation des personnages ou des situations, tantôt sur la libération du langage.

  • Cet ouvrage appréhende la langue dans son usage effectif, associant approches énonciatives et sociolinguistiques.

empty