FeniXX réédition numérique (L'Instant)

  • « Il y a des passions semblables aux vents alizés, qui prennent les gens à certaine hauteur », disait Stendhal. Jean Schuster a, lui, des passions aussi diverses et désordonnées que ses colères. Il nous propose aujourd'hui avec ce livre une promenade désinvolte dans quelques-unes de celles-ci. Des coups de coeur ciselés avec un soin d'orfèvre. Certaines figures ici évoquées sont connues : André Breton, Georges Bataille, Benjamin Péret, Federico Fellini, Woody Allen, Eric Losfeld, Marcel Duchamp, Georges Simenon, Raymond Queneau ; d'autres un peu moins : Matta, Wolfgang Paalen, etc.

  • « C'est une tâche ingrate de se relire des années plus tard. Le Traité de la désillusion date de 1977 et la Déception historique, de 1979. L'auteur des textes que l'on a écrits, naguère ou jadis, n'offre qu'une vague ressemblance avec soi. On le dévisage comme ces vieilles connaissances que l'on avait perdues de vue. Le temps vous a séparé d'elles, avec sa férocité coutumière... Mais, puisque cet auteur porte le même nom, le même prénom que soi, il faut bien le reconnaître, avant de se demander lequel usurpe l'identité de l'autre. » F.B.

empty