Editions Vérone

  • L'économie n'est pas neutre. Ce livre soutient qu'une théorie est toujours le produit d'une vision particulière du monde ; le sérieux des chercheurs n'y change rien.

    L'auteur développe ses arguments en mobilisant l'histoire des doctrines économiques, les théories actuellement à l'oeuvre et les pratiques contemporaines de l'économie de marché.

    En revendiquant sa neutralité, la science économique dominante en est arrivée à légitimer les outrances d'un néolibéralisme fauteur de violences sur les individus, l'équilibre social, l'environnement et la démocratie.

    Mais ce livre ne se contente pas de déconstruire. Il propose des pistes pour libérer l'économie de son attraction quasi exclusive pour les sciences dures et expérimentales. L'objectif, nous dit l'auteur, est d'arriver à ce que l'économie se nourrisse également de sa proximité féconde avec la philosophie morale et politique.

    Face aux immenses choix qui se dressent devant nous, la société et les citoyens ont besoin d'être éclairés par les analyses et les théories d'économistes qui assument pleinement leurs visions du monde.






    Michel Dévoluy est professeur honoraire d'université. Titulaire d'une chaire Jean Monnet d'économie européenne, il est l'auteur de plusieurs ouvrages. Il fut à Strasbourg pendant 20 ans responsable éditorial du Bulletin de l'Observatoire des politiques économiques en Europe.


  • J'ai été condamné à mort par les SS allemands le 2 août 1944 à l'âge de 9 ans et demi pour faits de « Résistance » reconnus, acheminement de plis cachetés à des membres d'un Maquis. Placé devant un Peloton d'exécution de 6 hommes, en présence du Maire du village amené comme témoin de l'exécution, et immédiatement mis en joue, j'ai eu à suivre l'empoignade verbale de deux officiers, un SS déjà cité et un Capitaine de la Luftwaffe (armée de l'air allemande) qui s'opposait à mon exécution et à qui je dois la vie !
    À cette occasion-là j'ai eu à connaître de la perfectibilité de l'entreprise humaine à l'âge où l'enfant doit idéaliser l'adulte pour faire son cursus normal, la vie m'a volé tout ça mais m'a doté par contre d'une profonde anxiété pour les éléments de la condition humaine qui ne font que s'aggraver de jour en jour pour beaucoup, ainsi que du devenir de notre planète dont on a oublié de mesurer les capacités de régénération en eau et en ait afin de déterminer le nombre d'êtres humains qu'elle peut entretenir normalement.
    C'est à cet égard que j'ai rédigé cet essai littéraire Le Dérapage français pour prévenir mes compatriotes français et autres dans le Monde, de faire très attention dans leurs choix politiques qui n'est pas toujours très heureux et mènent le plus souvent à des violations de droits tels l'égalité femmes-hommes en matière salariale, ou le droit de Veto à l'ONU qui par le droit de blocage qu'il procure à certain est une incitation à se doter de l'arme nucléaire qui est une violation du Traité de non-prolifération de cette arme.

empty