Editions François Bourin

  • Comment penser l'École de demain ? Quels sont les systèmes les plus performants, les pistes les plus
    prometteuses ? Que peuvent apporter les sciences cognitives aux enseignants et aux élèves ? C'est pour
    répondre à ces questions que Frédéric Castaignède est allé aux quatre coins de la France et de la
    planète, à Singapour, en Finlande et aux États-Unis.
    Il a rencontré les meilleurs spécialistes, comme les chercheurs français Stanislas Dehaene et Olivier
    Houdé, l'Anglais Sir Ken Robinson, dont la conférence intitulée « L'École tue-t-elle la créativité ? » affiche
    plus de 50 millions de vues sur Internet, l'Allemand Andreas Schleicher, directeur de l'Éducation de
    l'OCDE, ou l'Américain Eric Pakulak, neuroscientifique de l'université d'Oregon.
    Il a aussi suivi des enseignants, des parents, des élèves, pour recueillir leurs opinions concernant
    les méthodes nouvelles utilisées dans leurs pays respectifs. À grand renfort d'exemples concrets, ce
    passionnant tour d'horizon mondial met en lumière les apports des sciences cognitives dans l'éducation
    et nous emmène à la découverte des expériences pédagogiques les plus innovantes.

  • À leurs débuts, les réseaux sociaux nous offraient de concrétiser un vieux rêve : au sein de ces espaces numériques, le partage et l'échange devaient fournir les armes d'un nouvel eldorado démocratique. Mais force est de constater que sur Twitter, Facebook ou Instagram, des contenus violents circulent désormais sans fin ; les internautes s'insultent ; les fake news fleurissent, comme autant de monstres 2.0 qui nous interrogent sur les dérives de notre époque. Pour rester dans la course, il faut à tout prix « twitter », « liker », « partager ». Voilà révélé l'autre visage des réseaux sociaux : un espace du tag et du tacle, du cash et du clash, du clic et du choc, qui semble ne connaître aucun obstacle, aucune loi.
    Si le monstre, traditionnellement, permet en négatif de penser les normes d'une époque, qui sont ces nouveaux monstres qui émergent sur la toile ? Pourquoi nous attirent-ils et à quelles limites nous confrontent-ils ? Une autre utilisation des réseaux, plus humaniste et responsable, est-elle possible ?
    C'est à ces questions brûlantes que répondent dans cet essai percutant deux spécialistes des médias. Si le constat qu'ils dressent est sans appel, ils nous permettent pourtant d'envisager un autre avenir 2.0.

  • Que se passe-t-il lorsque le patron de l'une des entreprises françaises les plus emblématiques, après des années de croissance ininterrompue, se retrouve pris dans la tempête de la grande crise financière de 2008 ? C'est ce que nous raconte ici Philippe Joffard. Pendant près de trente ans, il a dirigé le groupe Lafuma fondé par sa famille et l'a hissé aux premiers rangs des industries européennes du sport et des loisirs de plein-air, avant de devoir en quitter la direction en janvier 2013.
    Dans le Journal de bord qu'il a tenu, il ne nous cache rien de ses pensées et de ses déboires : réunions kafkaïennes avec ses banquiers ; retournements de situation et trahisons ; voyages au long cours, surtout en Asie, pour rassurer partenaires et clients ; séances de câlinothérapie avec ses collaborateurs ; solitude, chute, rebond... jusqu'au dénouement, aussi improbable que brutal.
    Une plongée inédite au coeur de la direction d'un grand groupe et du secret de ses affaires.

  • Quel est cet Amour dont parle si souvent Je?sus et qui nous est pourtant si myste?rieux - que l'on soit, ou non, croyant ? Qu'a-t-il de si singulier que n'ont pas nos amours terrestres ? D'ailleurs, est-il me?me possible? Et quelles en sont les conse?quences?
    A? cinquante ans passe?s, Martine Roffinella choisit d'arre?ter de boire et de fumer. Elle a conjointement entame? une que?te spirituelle, qui a commence? par l'e?tude de la Bible. C'est le de?but d'une extraordinaire histoire de passion, de communion et d'exaltation, qu'elle nous livre aujourd'hui dans cet essai. Ou? l'on saisira ce que veut dire, ve?ritablement, l'« Amour » du Christ : un amour qui n'est pas seulement ge?ne?rosite?, ou don, mais qui se re?ve?le sans objet autre que lui-me?me. Il est tout ; il englobe tout. Une ide?e folle, insense?e, qui a eu besoin de symboles pour que nous en comprenions toute la porte?e - ainsi de l'Eucharistie : manger le corps de Je?sus, c'est tenter de s'incarner Amour.
    Une lecture tre?s personnelle de la Bible qui prend la forme d'une re?flexion bouleversante dont on ne ressort pas indemne - quel que soit notre rapport a? la foi.

empty