Armand Colin

  • De Voltaire à Rousseau, d'Hugo à Zola ou plus récemment à Alexandre Dumas, nombre d'auteurs français ont été accueillis au Panthéon depuis quelques siècles. Tous sauf un : Molière. Pourtant, il est et restera le plus grand ambassadeur de notre culture (ne dit-on pas "la langue de Molière"?).
    Francis Huster a décidé de réparer cette injustice en publiant un texte, véritable plaidoyer pour demander ce qui aurait dû être fait depuis longtemps : l'entrée au Panthéon de Molière pour les 400 ans de sa naissance.
    Ce très beau texte dit toute son admiration pour l'auteur (et comédien) de l'Illustre Théâtre, il éclaire d'un jour nouveau le parcours du dramaturge et nous explique pourquoi, en dépit des siècles passés, Molière restera à jamais éternel. Un très bel hommage d'un comédien qui a débuté sa carrière dans la maison de Molière, le Français.

  • Destiné aux étudiants de lettres de licence et de master, et aussi à ceux qui préparent les concours du CAPES et de l'agrégation, ce manuel fournit les éléments indispensables au traitement des sujets proposés de façon récurrente aux examens et concours.
    Il se compose de trois grandes parties : les deux premières sont consacrées à la morphologie (nominale puis verbale) et la troisième à la syntaxe. En morphologie, chaque question est envisagée dans la double perspective synchronique et diachronique. La section syntaxe offre des « grilles » d'analyse préétablies : chaque chapitre propose un plan d'étude précis, illustré d'exemples empruntés aux oeuvres « classiques » du Moyen Âge. Ce plan doit permettre d'identifier, de classer et de commenter toute occurrence rencontrée dans les textes inscrits aux programmes.
    Cette nouvelle édition est enrichie d'un nouveau chapitre sur le participe passé et des compléments sur la négation et les propositions relatives.

  • Qu´est-ce qu´un roman ? Que raconte-t-il ? Comment le romancier s´y prend-il pour raconter ces histoires ? Quelles sont, du roman classique au roman contemporain, les différentes modalités du récit ? L´étude prend constamment appui sur des exemples précis empruntés aux chefs-d´oeuvre du genre. Cette réédition tient compte des récentes acquisitions de la critique littéraire et propose ainsi aux étudiants une mise au point riche et claire de toutes les grandes questions que soulève l´esthétique romanesque.

  • Illustré d'exemples issus de la littérature française du XVe siècle à aujourd'hui, ce manuel de préparation aux concours donne des clés pour acquérir la méthode du commentaire stylistique, à partir d'outils venant de la rhétorique, de la linguistique textuelle et de l'analyse du discours. Chaque chapitre offre des définitions, une application guidée et des exercices.

  • À la fois grammaire et incitation à la lecture des textes en ancien français, cet ouvrage rend compte des principales constructions, des tournures particulières à l´ancienne langue et des mots grammaticaux essentiels. La variété et le nombre des exemples retenus constituent une approche sérieuse et vivante d´une langue alors en pleine évolution. Assurer la maîtrise d´un savoir simple, sûr et efficace, tel est le propos de ce livre. Inviter à la découverte de l´histoire de la langue française au Moyen Âge, telle est sa vocation profonde. Cette nouvelle édition propose de ce texte une version revue et corrigée.  Claude Thomasset est professeur émérite à l´université de Paris-Sorbonne.  Karin Ueltschi est professeur à l´université de Reims.

  • Initiation à la linguistique française présente de manière accessible mais complète les domaines de la linguistique : langage et communication, phonétique et phonologie, syntaxe, morphologie, sémantique, pragmatique.
    Cette synthèse offre aussi un état actuel des connaissances en philosophie du langage et de l´esprit, psychologie cognitive, neurosciences et pragmatique cognitive.
    Conçu à partir d´un cours universitaire accompagné de travaux pratiques, cet ouvrage est le fruit d´une longue expérience d´enseignement auprès d´étudiants de littérature, de linguistique et de psychologie en première année de licence.

  • L´analyse de la poésie, même contemporaine, ne saurait se passer d´une connaissance approfondie de la versification, discipline rigoureuse, délicate, et qui ouvre à une étude plus complète de ce tout signifiant qu´est le poème.  Cet ouvrage présente une série d´exercices progressifs qui couvrent le champ dévolu à cette discipline, du vers aux formes fixes en passant par le rythme et la rime : les textes d´application sont variés, choisis dans des genres et des époques diversifiés, et chaque question est développée selon un plan clair et pédagogique.  À travers l´ensemble, c´est toute la question du langage poétique qui est posée.

  • La commedia dell'arte, théâtre professionnel des comédiens italiens de l'âge baroque, a marqué la culture occidentale, tant dans les techniques de la création, que dans la conception du métier d'acteur, ou dans les formes et les fonctions du comique. Cette industrie du théâtre a essaimé en Europe et particulièrement en France.

  • La littérature et la peinture se sont développées au long des siècles dans une constante émulation. C'est ce dialogue fécond qu'explore cet ouvrage.
    L'auteur y développe, dans un style érudit et accessible, une réflexion d'ensemble qui mobilise un savoir double de l'art pictural et de la pratique littéraire. Il éclaire les multiples croisements historiques et thématiques entre ces deux arts, autant que les soubassements esthétiques et philosophiques de cet échange.
    On redécouvre ainsi à quel point la peinture a été pendant des siècles dépendante des textes, pour ses sources d'inspiration comme pour sa théorisation. Symétriquement, apparaît la fascination des écrivains pour l'immédiateté plastique de l'image, dont ils cherchent bien des fois à retrouver la séduction par le travail de l'écriture.
    /> Une sélection de tableaux est reproduite dans un cahier couleur central.

  • Cet ouvrage propose aux étudiants des universités et classes préparatoires une méthode complète pour maîtriser la technique du commentaire composé, exercice fondamental puisqu'il tend vers une lecture exhaustive des textes littéraires.  Un « guide méthodologique » apprend à définir la problématique à partir de laquelle s'édifiera le commentaire et récapitule les instruments d'analyse en fonction des quatre principaux types de textes : narratif, poétique, théâtral, argumentatif.  La seconde partie offre sept commentaires détaillés illustrant la logique de l'exercice et les concepts qu'il utilise.  Laurent Fourcaut est professeur des universités à l'IUFM de Paris.

  • Ce manuel est destiné à aider les étudiants à rédiger des textes argumentatifs, ou à prendre la parole pour convaincre, et cela, tout en tenant compte de l'hétérogénéité de leurs niveaux. Rassemble à la fois une méthodologie et des exercices portant sur le fond et sur la forme. Des chapitres spécifiques sont réservés à l'oral et à certains textes non scolaires ou universitaires.

  • Quelles sont les raisons profondes qui poussent un homme à écrire rétrospectivement l'histoire de sa vie ? Quels sont les enjeux d'un tel projet du triple point de vue de la création, de l'esthétique et de la réception ? À partir de la lecture des oeuvres majeures du genre - notamment celles de Rousseau, de Stendhal, de Sartre et de Leiris -, ce livre tente de répondre aux questions fondamentales de l'écriture de soi. II interroge par ailleurs cette quête scripturaire qu'entreprend un écrivain lorsqu'il tente de lier autobiographie et création littéraire, récit de vie et oeuvre d'art. 

  • Au tournant des deux siècles des mouvements de transformation dans les pratiques théâtrales paraissent assez puissants pour dessiner de nouvelles lignes de force et introduire dans les manières d´écrire, de dire et de faire du théâtre des changements durables.  Dans ce texte à deux voix, Jean-Pierre Ryngaert analyse les principales mutations qui ont marqué les « fabriques d´écriture » et les « façons de raconter » des histoires. Julie Sermon, dans une partie intitulée « Le vivant et la technique », examine les renouvellements des formes de jeu, de narration et de représentation, liés aux dialogues que les auteurs et les praticiens de la scène instaurent avec les langages et les outils propres à leur environnement technologique.  L´approche dramaturgique et pédagogique commune propose au lecteur des entrées multiples afin de saisir et questionner les enjeux d´une réalité théâtrale qui s´est considérablement diversifiée.  JULIE SERMON est maître de conférences en études théâtrales (Lyon 2) et dramaturge.  JEAN-PIERRE RYNGAERT est professeur émérite en études théâtrales (Paris 3-Sorbonne nouvelle) et professeur de dramaturgie à l´ERAC (Cannes).

  • Nouvelle présentationAprès avoir retracé le développement de l'histoire littéraire depuis ses origines, cet ouvrage montre la pertinence d'une histoire centrée sur les oeuvres et leurs formes de littérarité (genres, thèmes, structures, styles). Il n'en dissimule pas pour autant les limites. Une histoire moderne de la littérature insère les oeuvres dans une double perspective fonctionnelle : elle s'attache d'une part à la fonction historique de la littérature qui, à chaque époque, tente de résoudre métaphoriquement, par la fonction et l'art, des problèmes insolubles dans l'action, d'autre part, aux conditions matérielles et sociales du travail littéraire (commande sociale, production, édition, diffusion, réception des oeuvres). La convergence des trois objectifs associant une poétique, une esthétique et une sociocritique, conduit à une analyse concrète des textes, des genres et des courants.
    Rapide histoire de l'histoire littéraire. Préalables sur la nature et l'objet de l'histoire littéraire. Pour une histoire de la fonction littéraire. Pour une sociologie historique de la pratique littéraire. Histoire et sociologie des formes de littérarité.

  • Victime du discrédit dont a été l´objet, jusqu´à un passé récent, l´histoire littéraire, l´étude des écoles et courants littéraires a été délaissée car jugée trop schématique ou réductrice. Or cette manière de décrire la littérature peut constituer une approche féconde que la critique moderne redécouvre et que l´enseignement des lettres ne peut ignorer. En interrogeant la formation d´un mouvement littéraire, de la Pléiade à l´Oulipo, sa définition, sa chronologie, ses représentants, ses textes fondateurs, ses oeuvres emblématiques mais aussi les rapports qu´il entretient avec des sensibilités voisines ou opposées, l´auteur propose un parcours précis et pertinent de la littérature française du Moyen Âge à nos jours.
    Cette troisième édition, revue et corrigée, propose de nouveaux développements sur la littérature du Moyen Âge.

  • Présenter le théâtre d'une période donnée implique non seulement de caractériser les genres et les oeuvres, de situer la carrière des auteurs, mais aussi de les replacer dans leur contexte historique, politique, sociologique et matériel. Littérature publique, le théâtre ne peut évidemment exister sans lieux, sans acteurs, sans spectateurs... Cet ouvrage expose et étudie toutes ces composantes, en faisant débuter le théâtre du l9e siècle avec la Révolution française et en suivant son évolution jusqu'à la si mal nommée Belle Epoque. Il s'attache à détailler son image en rétablissant quelque équilibre entre les genres consacrés par l'histoire littéraire et ceux qu'elle marginalise, alors qu'en raffolait le public de ces années déjà si lointaines, mais bien vivantes encore pour notre incertaine modernité. Il adopte une double perspective historique et générique, résume et analyse de nombreuses pièces, raconte des anecdotes significatives. Rassemblant des informations dispersées dans une abondante bibliographie et un index biographique des auteurs de théâtre, il se veut un usuel pratique en même temps qu'une incitation à repenser ce qui fût l'une des activités sociales majeures du 19e siècle.

  • Cet ouvrage n'essaie pas de mettre de l´ordre dans un paysage théâtral en mouvement, pas plus qu'il ne tente l´impossible classement des « auteurs vivants » en les étiquetant par écoles et par chapelles. En partant des auteurs des années cinquante qui s´attaquèrent à l´ancienne dramaturgie, il analyse, principalement les dramaturges qui s´attaquent à des sujets et à des formes pas vraiment répertoriées. Il fait apparaître ce qu'est ce théâtre contemporain au fil des écritures et des époques.

  • La Bible, qui a nourri toute notre littérature, religieuse et non religieuse, et dont l'ignorance ne peut que conduire à fausser le sens des textes littéraires, est méconnue de nombreux lecteurs.Né de ce constat, ce Dictionnaire biblique culturel et littéraire, qui comporte plus de quatre cents mots ou expressions, offre :· un parcours culturel, dessiné à travers les sources, la référence aux textes d'origine, et illustré de nombreuses citations ;· un parcours littéraire, qui met en lumière l'emploi de ces mots par les écrivains, poètes et dramaturges de la littérature française ;· une histoire littéraire, avec l'évolution de ces termes, la naissance de genres littéraires, dans une perspective temporelle ou thématique favorisée par les renvois indiqués dans chaque entrée.L'avant-propos de cet ouvrage rappelle la composition des livres de l'Ancien et du Nouveau Testaments et présente les différentes langues de la Bible, ainsi que ses versions et traductions. Un index final des entrées et sous-entrées en facilite la consultation.Chantal Labre, agrégée de lettres, est professeur en Première supérieure au lycée Fénelon. Elle a publié des traductions de Cicéron, Sénèque, Lucrèce et Ovide (éditions Arléa).

  • Nouvelle présentationDe la lecture d'un texte à la représentation, l'élaboration du spectacle théâtral est un travail collectif qui comporte des aspects à la fois culturels, techniques ou économiques.
    Cet ouvrage présente les divers acteurs qui participent ainsi à la fabrique du théâtre -auteur dramatique, comédiens, metteur en scène, scénographe, costumer, etc. - définissant leur statut et présentant de façon très concrète leurs fonctions. Combinant également les points de vue historique et technique, il montre comment les conditions matérielles de la représentation ont contribué à définir l'écriture théâtrale et, réciproquement, combien l'esthétique d'un spectacle est tributaire de la dramaturgie de son époque.
    Ce livre s'adresse aux étudiants en études théâtrales, mais aussi aux jeunes comédiens, aux metteurs en scène, professionnels ou amateurs, et à tous ceux qui font du théâtre.
    Le lieu théâtral. Les structures de la production théâtrale. L'auteur dramatique. Le metteur en scène. L'acteur. Les artisans de l'image scénique. Les travailleurs de l'éphémère.

  • Nouvelle présentationCe livre expose les théories et les méthodes élaborées pour rendre compte de la richesse et de la complexité du roman rabelaisien, qui comporte encore bien les zones d'ombre. Il fait en outre le point sur les hypothèses que les commentateurs actuels commencent seulement à étudier et qui attendent d'être pleinement vérifiées.Après un premier chapitre consacré aux nombreux aspects de l'interprétation, dans lesquels on retrouvera les grands courants de la critique, il présente les différentes analyses des particularités thématiques et formelles de l'oeuvre dans son ensemble. Puis il aborde les commentaires suscités par les cinq livres, pour s'achever sur un guide bibliographique qui propose un panorama des études rabelaisiennes.Gérard MILHE POUTINGON est chargé de cours à l'université de Paris-IV et à l'université de Paris-X.
    Les aspects de la critique. La poétique rabelaisienne. Les cinq romans. Guide bibliographique

  • Le concept d'énonciation fait figure de symbole et de catalyseur de la « mutation » qui caractérise la recherche linguistique aujourd'hui.  L'auteur tente de définir et de circonscrire ce concept de manière extensive d'abord puis restrictive : l'essentiel de son étude consiste à décrire systématiquement, à partir d'exemples concrets, les traces de l'inscription du sujet parlant dans l'énoncé, c'est-à-dire « la subjectivité dans le langage » (Benveniste), subjectivité en un sens strictement linguistique, mais qui ne cesse de côtoyer et d'interpeller les usages communs de ce terme aussi problématique qu'indispensable.  Revenant ensuite à une conception plus large et plus diversifiée des phénomènes énonciatifs, l'ouvrage s'achève sur une introduction à la «  pragmatique du langage  ». Faire de la linguistique, c'est toujours faire «  l'anatomie d'un rapport  », c'est rendre compte de la façon dont les «  sens sont appariés aux sons  ». Or, ils le sont par des sujets fort diversement " compétents ": il est temps de réintroduire le sujet parlant dans la formulation de ces règles de correspondance. Telle est en tout cas l'idée centrale que cet ouvrage défend et illustre.

  • Ce document présente les méthodes modernes d'analyse du genre romanesque, abordant à la fois la linguistique, la pragmatique, la sémiologie, mais aussi le structuralisme, la poétique et la narratologie.

  • La dissertation de littérature comparée et le commentaire de textes français ou étrangers sont des épreuves majeures dans le cursus universitaire de lettres ainsi que dans plusieurs concours. Le but de ce livre est de montrer leur intérêt à partir d´exemples développés, d´exposer une méthode pour les organiser et les rédiger, en soulignant leur complémentarité.
    L´ouvrage se divise en deux sections, la première présente le commentaire composé et le commentaire comparé, la seconde se concentre sur la dissertation. Pour chaque partie sont proposés une méthodologie puis des exemples détaillés adaptés aux diverses étapes du cursus universitaire, de la licence jusqu´à l´agrégation.

  • 1. La méthode du commentaire composé  2. Le roman, une vision du monde 3.Le personnage de roman 4. Le poème en vers 5. Du poème en vers libres au poème en prose 6. Vers la constitution du théâtre classique 7. Le théâtre en mouvement

empty