Perrin

  • De la Révolution à nos jours, de grands ténors du barreau se sont confrontés à de grandes affaires, depuis Malesherbes, défenseur malheureux de Louis XVI, jusqu´à Paul Lombard défendant Ranucci dans l´affaire dite du pull-over rouge, en passant par Fernand Laborie (Dreyfus), Vincent de Moro-Gaffieri (Landru), René Floriot (Petiot), Emile Pollack (Dominici), Jacques Isorni (Pétain) ou encore Gisèle Halimi (procès de Bobigny). L´originalité de ce livre est de privilégier la défense dans l´approche de ces procès et de traiter de la relation liant le défenseur à son client. Tous les cas de figure sont traités allant de l´accord entre les deux parties jusqu´au franc désaccord, non sans oublier la technique de défense choisie, qui peut parfois flirter avec la légalité. L´aspect humain est privilégié : où l´on voit les doutes, voire l´angoisse qui peut étreindre même les plus chevronnés des avocats, et l´énergie indomptable dont ils font preuve jusqu´à la conclusion de leur plaidoirie et ce quel qu´en soit le résultat.

empty