La Découverte (réédition numérique FeniXX)

  • Le droit pénal est le droit de la punition, pour des comportements que la loi désigne comme punissables, et qualifie de crimes, délits et contraventions. Quel est le fondement du droit de punir ? Que sait-on de la délinquance ? Quelles sont les règles fondamentales du droit pénal ? Quelles sont leurs difficultés d'application ? À quelles controverses donnent-elles lieu ? Pourquoi le droit pénal est-il particulièrement étendu et complexe ? Comment justifier, dans une société démocratique, l'emprise que l'État peut exercer sur la liberté ou les biens des individus, en réponse à certains faits ? Par quels mécanismes institutionnels protège-t-on les individus de la création intempestive, par l'État, d'infractions qui menacent les libertés en raison des sanctions encourues ? Ce livre constitue une initiation au droit pénal pour des juristes débutants, mais aussi pour des citoyens curieux et prévoyants.

  • Le droit pénal est le droit de la punition, pour des comportements que la loi désigne comme punissables, et qualifie de crimes, délits et contraventions. Quel est le fondement du droit de punir ? Que sait-on de la délinquance ? Quelles sont les règles fondamentales du droit pénal ? Quelles sont leurs difficultés d'application ? À quelles controverses donnent-elles lieu ? Pourquoi le droit pénal est-il particulièrement étendu et complexe ? Comment justifier, dans une société démocratique, l'emprise que l'État peut exercer sur la liberté ou les biens des individus, en réponse à certains faits ? Par quels mécanismes institutionnels protège-t-on les individus de la création intempestive, par l'État, d'infractions qui menacent les libertés en raison des sanctions encourues ? Ce livre constitue une initiation au droit pénal pour des juristes débutants, mais aussi pour des citoyens curieux et prévoyants.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Comment la justice est-elle organisée ? A-t-elle assez de moyens ? Peut-on toujours faire appel ? Le juge d'instruction a-t-il trop de pouvoir ? Les peines sont-elles plus sévères qu'autrefois ? Comment régler les litiges sans faire de procès ? À quoi sert la prison ? Les magistrats sont-ils indépendants ? Pourquoi la justice est-elle autant critiquée ?

  • Le Brésil est un géant - quinze fois la France ! - aux contrastes sociaux et culturels saisissants. Ainsi, une poignée de grands propriétaires fonciers accapare presque 60 % des terres cultivables. À côté de ces immenses domaines - parfois en friche - des millions de posseiros et de paysans sans terre tentent, obstinément, de survivre. La démocratie, réinstallée en 1985, n'a pu mettre en oeuvre une réelle réforme agraire, et les assassinats de leaders syndicaux et de militants paysans ont été, cette année-là, 2,5 fois plus nombreux qu'en 1983... Olivier Colombani a effectué quatre voyages dans ce Brésil de l'intérieur et, à chaque fois, il a dialogué avec des notables de toutes opinions, des travailleurs sociaux, des paysans sans terre, des syndicalistes, des politiciens, des prêtres, etc. Leurs témoignages détruisent quelques mythes tenaces, comme celui concernant le Nordeste qui n'a qu'un ennemi : le climat, ou celui faisant de l'Amazonie un Eldorado à découvrir... Prenant le contre-pied du misérabilisme ambiant, l'auteur nous montre une multitude d'expériences, d'actions, de projets, élaborés et réalisés au niveau local, qui améliorent considérablement la vie quotidienne de cette population démunie. Il suit aussi les chômeurs (gamelles froides) qui, au petit matin, s'entassent dans des camions inconfortables (perchoirs de perroquet), avec l'espoir d'être embauchés pour une journée et parfois plus... Il décrit l'occupation de terres et l'extraordinaire mobilisation qui l'accompagne. Il montre, enfin, comment le Brésil met en place les conduites de son futur : réforme agraire et démocratie y tiennent, impérativement, une place décisive.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Jean-Marie Spaeth est président (CFDT) de la Caisse nationale d'assurance maladie (CNAM). Particulièrement bien informé, et passionné, il a décidé de s'adresser à l'opinion, pour dresser un tableau sans complaisance de la situation du système de soins et de Sécurité sociale, pour convaincre chacun de la nécessité de le faire progresser. La société évolue, et pour que vivent les principes fondateurs de la Sécu, il est urgent que chacun prenne sa part dans la réorganisation du système de soins, quitte à bousculer certaines habitudes. D'où la forme choisie pour ce court essai : une douzaine de lettres adressées à tous les acteurs concernés. En expliquant, de façon claire et pédagogique, la nature des enjeux, et des difficultés à relever, il interpelle ainsi successivement les assurés sociaux, les syndicats, le patronat, les responsables politiques, les fonctionnaires, les mutuelles et les assurances, les médecins et leurs syndicats.., et le président de la CNAM. L'auteur propose ainsi un document sans équivalent, et sans détour, pour préparer la sécurité sociale du XXIe siècle.

empty