FeniXX réédition numérique (Sofiac)

  • Jean Allibi a commencé sa carrière dans un petit tribunal de province pendant l'occupation et l'immédiat après-guerre. Il en fait une description pittoresque et nous restitue les images d'une époque révolue. De sa mémoire émergent quelques personnages hauts en couleur : magistrats, avocats, greffiers... concierge du tribunal, qui constituent une véritable famille. Quelques-uns n'échappent pas à une peinture au vitriol. Et comment faire mieux connaître la vie de cette juridiction qu'en voyant instruire une affaire pénale : l'affaire Gérard. Elle est, certes, moins connue que l'affaire Landru, puisqu'elle ne concerne qu'un seul cadavre contre dix ! Mais elle est passionnante car elle révèle dans la période désorganisée de mai 1940 les faiblesses du monde judiciaire, l'insuffisance des Juges d'instruction, le peu d'empressement des Services de gendarmerie et de police, le défaut de rigueur des experts. L'affaire Gérard est une affaire ratée, qui laisse un goût amer d'insatisfaction.

empty