Sciences humaines & sociales

  • Le prix Nobel de la Paix 2018 et le chirurgien belge livrent leur travail quotidien pour venir en aide aux femmes et jeunes filles victimes de violences sexuelles.
    « Ce ne sont pas seulement les auteurs de violences qui sont responsables de leurs crimes, mais aussi ceux qui choisissent de détourner le regard. [...] Le viol, les massacres, la torture, l'insécurité diffuse et le manque flagrant d'éducation, créent une spirale de violence sans précédent. [...] Le bilan humain de ce chaos pervers et organisé a été des centaines de milliers de femmes violées, plus de 4 millions de personnes déplacées à l'intérieur du pays et la perte de 6 millions de vies humaines. Nous avons tous le pouvoir de changer le cours de l'Histoire lorsque les convictions pour lesquelles nous nous battons sont justes. » Denis Mukwege, lauréat du Prix Nobel de la Paix 2018. Depuis 1999, c'est plus de 40 000 patientes qui ont été soignées par le docteur Denis Mukwege au sein de son hôpital à Bukavu, à l'est de la République démocratique du Congo. Surnommé « l'homme qui répare les femmes », Denis Mukwege est ainsi devenu, malgré lui, un des spécialistes mondiaux du traitement des mutilations génitales. À partir de 2012, il est régulièrement rejointdans sa pratique par le docteur Guy-Bernard Cadière, chef de service en chirurgie digestive à l'hôpital Saint-Pierre à Bruxelles et spécialiste de la chirurgie minimale invasive. Dans cet ouvrage, les deux médecins ont choisi de raconter leur combat quotidien contre la barbarie, comme un cri d'alarme lancé à la communauté internationale.
    Avec l'aide de Julien Oeuillet, Denis Mukwege et Guy-Bernard Cadière reviennent, dans un ouvrage fort, sur les horreurs vécues en République démocratique du Congo et leur combat quotidien contre la barbarie.
    EXTRAIT
    Bukavu est la capitale du Sud-Kivu, une province de l'Est de la République démocratique du Congo. Cette région est une immense bijouterie à ciel ouvert contenant des minerais de grande valeur, convoités par des multinationales qui coopèrent avec des groupes armés venus de pays voisins et agissent en toute impunité, sans poursuites de la police locale ni de la justice internationale. Bilan : plus de six millions de morts dans la région depuis 19941.
    Le Dr Denis Mukwege est né à Bukavu, la ville où il travaille aujourd'hui. C'est un homme de haute stature, dépassant le mètre quatre-vingt-dix, les épaules larges. Quand, géant noir tout vêtu de blanc, il abandonne sa tenue professionnelle, il demeure toujours impeccable.
    Ses proches et ses collaborateurs louent son attitude calme et rassurante, son charisme aussi. Son sourire posé et permanent contraste avec la réalité qui l'entoure. Confronté chaque jour aux victimes des viols de masse de l'Est du Congo, Denis est connu à travers le monde comme l'homme qui reconstruit le corps des femmes. Son travail est non seulement le fruit de son expertise médicale, mais aussi de sa grande compréhension du contexte local.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Un cri d'alarme lancé à la communauté internationale. - Paris Match
    À PROPOS DES AUTEURS
    Denis Mukwege, gynécologue, est le fondateur et directeur médical de l'hôpital de Panzi en République démocratique du Congo. Spécialisé dans le traitement des femmes victimes de violences sexuelles, il a reçu de nombreuses distinctions pour son travail dont le Prix Nobel de la paix en 2018.
    Guy-Bernard Cadière, est professeur de chirurgie à l'Université libre de Bruxelles et chef de service de chirurgie digestive à l'hôpital Saint Pierre à Bruxelles. Depuis sa rencontre avec Denis Mukwege en 2011, il opère régulièrement avec lui à Panzi.

  • Votre enfant est dyslexique : pourquoi ? comment l'accompagner ? Nouv.

    Un guide pratique qui vous aidera à mieux comprendre la dyslexie et vous donnera des piste afin de l'accompagner au mieux !
    Qu'est-ce que la dyslexie ? Quelles en sont les causes ? Est-il possible de la prévenir ? Mon enfant est-il dyslexique ? Comment puis-je l'aider ?
    La dyslexie n'est pas une fatalité ! Bernadette Piérart, spécialiste de l'accompagnement de ce trouble spécifique de la lecture, en examine les causes possibles. Elle envisage la dyslexie comme un itinéraire dysharmonique dans les étapes que parcourt tout enfant qui apprend à lire et à écrire. Elle propose des pistes de remédiation et, mieux encore, des outils de prévention. Alliant théorie et pratique, l'ouvrage répond aux nombreuses questions que peuvent se poser les parents et les professionnels accompagnant des enfants dyslexiques. Il permet ainsi à chacun de mieux appréhender ce trouble pour le dépasser !
    Un ouvrage de référence sur la dyslexie, ses origines et les possibilités de prise en charge !
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Psychologue, logopède et linguiste de formation, Bernadette Piérart est professeure émérite de l'UCLouvain et de l'UMons (Belgique). Docteure en psychologie du développement de l'enfant, elle a enseigné dans ce domaine pendant de très nombreuses années. Elle est également l'auteure de multiples publications sur les pathologies du langage, qui l'ont conduite à créer plusieurs outils d'évaluation du langage chez l'enfant.

  • Nombreux sont les stéréotypes et erreurs autour des autistes... Thibaud Moulas, lui-même autiste Asperger les démontent tour à tour !
    Qu'est-ce que l'autisme ? Qu'est-ce que le spectre de l'autisme ? Comment le cerveau d'une personne autiste fonctionne-t-il ? Pourquoi l'autisme est-il confondu à tort avec un problème de communication, un handicap mental, ou une surdouance ? Pourquoi notre société ne parvient-t-elle pas à le comprendre ?
    Au XXIe siècle, les idées reçues sur l'autisme ont la peau dure et son spectre reste mal connu. Cela s'avère préjudiciable pour les autistes qui tentent de faire entendre leur voix. Dans cet ouvrage, Thibaud Moulas nous offre un point de vue inédit : profitant de sa différence, en tant qu'autiste Asperger, il partage son expérience et ses connaissances de l'autisme.
    Thibaud Moulas plonge dans le spectre de l'autisme et l'analyse à travers l'histoire et la recherche scientifique. Remontant aux origines de la notion, il fait état des erreurs et synthèses hâtives ayant jalonné l'étude de l'autisme, et décrit la vie des autistes depuis la préhistoire. Il nous fait ainsi voyager à travers les époques, avant de se pencher sur la situation actuelle et les difficultés quotidiennes des personnes autistes.
    Un autiste prend la parole et nous permet de mieux comprendre l'autisme, son spectre et ses possibilités !
    Découvrez cet ouvrage à la fois historique et scientifique qui vous permettra de comprendre mieux l'autisme !

  • Découvrez les fondements de la pédagogie afin de pouvoir offrir l'éducation la plus adaptée possible à votre enfant.
    La pédagogie a une drôle d'histoire. Ou plutôt, elle a plusieurs histoires. Parents et enseignants s'y perdent aisément, confondant le neuf et l'ancien, le convenu et le révolutionnaire, l'innovant et le déjà éprouvé...
    Quels sont les fondements des pédagogies traditionnelle, active, libertaire, spiritualiste ? Quels en sont les précurseurs et les représentants ?
    Retraçant l'histoire de toutes les formes pédagogiques, ou plus exactement sa contre-histoire, l'auteur n'hésite pas au passage à déplacer, voire bousculer ses figures emblématiques : Jean-Baptiste de La Salle, Montessori, Freinet... et, plus récemment, Céline Alvarez. Mettant en évidence les forces et faiblesses de chaque pédagogie, cet ouvrage offre des pistes concrètes pour que parents et professeurs puissent s'y retrouver dans ce « marché » des idées pédagogiques et puiser dans chaque courant pour offrir à l'enfant la meilleure éducation qui soit.
    Ne vous perdez plus sur les chemins de l'éducation et ne retenez enfin que l'essentiel en lisant cet ouvrage rédigé par un spécialiste de l'éducation.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Bruno Humbeeck est directeur de recherche au sein du service des Sciences de la famille de l'Université de Mons (Belgique). Spécialiste de la résilience, il est aussi formateur et auteur de plusieurs publications dans le domaine de l'éducation familiale et des relations école-famille. Il a ainsi publié La dictature de la babycratie (Renaissance du livre) ou encore Pour en finir avec le harcèlement à l'école et au travail (Odile Jacob).

  • Découvrez les grandes épidémies qui ont façonné notre histoire afin de mieux comprendre notre société actuelle et la crise d'aujourd'hui.
    Peste, lèpre, variole, syphilis, typhus, choléra, tuberculose, grippe espagnole, polio, sida... Les épidémies ont jalonné l'histoire de l'Occident et marqué des tournants dans l'évolution de ses sociétés. Aujourd'hui encore, nous n'en sommes pas épargnés : personne n'avait anticipé la crise sanitaire liée à la Covid-19. Et certains annoncent déjà un « monde d'après », changé par le coronavirus.
    Dans cet ouvrage, Henri Deleersnijder retrace l'histoire de ces grandes épidémies, en mettant en lumière leurs divers impacts. De la peste à la Covid-19, il décortique les mécanismes de chacune d'entre elles et décrit les bouleversements socio-politiques qu'elles ont produits. De plus, l'auteur s'attache à faire des parallèles entre les crises sanitaires du passé et l'actuelle, nous invitant ainsi à prendre du recul et à mieux appréhender celle-ci.
    Une compréhension historique des grandes épidémies et de leur fonctionnement, pour mieux aborder les jours à venir
    Dans cette frise chronologique, Henri Deleersnijder retrace les différentes épidémies qui ont influencé nos vies et en dégage les parallèles à faire entre elles afin que nous ne fassions plus les mêmes erreurs qu'hier.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Licencié en arts et sciences de la communication, Henri Deleersnijder est professeur d'histoire et collaborateur scientifique à l'université de Liège. Soucieux de mettre en évidence les mouvements historiques du temps long, ces courants politiques profonds et durables que l'actualité immédiate empêche trop souvent de déceler, il s'implique surtout dans des recherches à l'intersection de l'histoire des idées, de la science politique et des médias, intérêts qui se retrouvent dans ses ouvrages.

  • Cet ouvrage répondra à toutes vos questions à propos des hauts potentiels et vous apportera les solutions afin de les aider.
    Quelles sont les caractéristiques de ceux qu'on désigne aussi comme des "zèbres" ? Est-ce génétique ? Pourquoi certains jeunes HP ont-ils quand même des difficultés scolaires ? Tout savoir sur le haut potentiel permet à tous de comprendre les spécificités et difficultés liées au haut potentiel, au travers de 38 questions - réponses.
    Alliant pratique de terrain et travaux de recherches, les auteures proposent un texte structuré sous forme de questions-réponses. Elles parcourent les préoccupations réelles des personnes concernées et proposent une approche originale, actuelle et nuancée de la thématique.
    Un ouvrage à la portée de tous, qui répond à des besoins concrets !
    Une thérapeuthe et une logopède expertes en la matière allient leurs connaissances afin de permettre à chacun de mieux comprendre ceux qu'on qualifie de surdoués.
    À PROPOS DES AUTEURES
    Catherine Cuche, thérapeute familiale, et Sophie Brasseur, logopède, sont toutes deux docteures en sciences psychologiques. Après une douzaine d'années de travail et de recherches universitaires menées sur le haut potentiel, toutes deux ont décidé d'unir leurs connaissances dans le domaine. Cet ouvrage compile un riche matériel issu des expertises universitaires et cliniques des deux auteures.

  • Certains parents sont confrontés à des enfants réfractaires à l'autorité et rencontrent des difficultés pour les éduquer...
    Comment asseoir son autorité sans pour autant être tyrannique ? Comment être indulgent sans être laxiste ? Si ces questions vous tourmentent et que vous éprouvez certaines difficultés à imposer votre autorité à vos enfants, cet ouvrage est fait pour vous !
    Catherine Schwennicke y aborde autrement le concept d'autorité. S'appuyant sur les recherches et les méthodes de l'approche neurocognitive et comportementale (ANC), elle explique pourquoi certains enfants sont réfractaires à l'autorité et semblent difficiles à éduquer. Grâce à de nombreux témoignages, l'autrice expose des problématiques claires, et donne des conseils concrets et efficaces pour vous guider et vous accompagner dans votre mission d'éducation.
    Si vous avez tout essayé en vain, ce livre vous donne une chance ultime de reprendre la main dans l'éducation de vos enfants. Saisissez-la !
    « En accompagnant des enseignants et des parents, j'ai réalisé à quel point comprendre les causes des comportements "difficiles" était important pour agir de manière plus adaptée. » (Catherine Schwennicke)
    Cet ouvrage expose des problématiques concrètes et des solutions efficaces en fonction de ces dernières !
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Catherine Schwennicke est psychologue, formatrice et thérapeute. Formée, entre autres, au modèle de l'ANC auprès du docteur Jacques Fradin, elle accompagne les parents, les enseignants, les soignants et les dirigeants. Lors de ses ateliers, formations, conférences et entretiens individuels, elle enseigne une meilleure compréhension du comportement humain et donne des clés pour mieux gérer leurs automatismes et réagir avec plus de calme et d'efficacité.

  • On naît hétéro ou homosexuel, on ne choisit pas de l'être Nouv.

    Cet ouvrage explique de manière scientifique l'orientation sexuelle de chacun dans le but de faire progresser la connaissance objective de la nature humaine.
    Et si notre orientation sexuelle, quelle qu'elle soit, n'était pas un choix, mais était fixée dès la naissance ? Et s'il fallait plutôt chercher la réponse dans nos gènes ? La question de l'origine de l'homosexualité n'est pas nouvelle. Même si certains considèrent que l'éducation ou encore le comportement des parents influencent nos préférences.
    Le Pr. Jacques Balthazart propose ici un nouvel éclairage sur cette thématique rarement abordée en langue française. Considéré comme une référence internationale en biologie de l'homosexualité, il explique quelles pourraient être les bases biologiques de notre sexualité. Il donne un point de vue complet sur les éléments pouvant impacter l'orientation sexuelle, comme le contrôle hormonal du comportement ou les effets des stéroïdes sexuels. Sans jamais tomber dans la propagande pour l'une ou l'autre explication, il rend ces notions accessibles à tous et montre comment la neurobiologie contemporaine pourrait, peut-être, changer notre vision de la sexualité.
    Entre explications biologiques et conséquences sociales, cet ouvrage déconstruit nos préjugés sur la sexualité !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Jacques Balthazart dirige le groupe de recherche en Neuroendocrinologie du Comportement et est chargé de cours à l'Université de Liège (Belgique). Ses recherches se concentrent sur la différenciation sexuelle du cerveau et du comportement ainsi que sur l'activité de certaines régions du cerveau dans l'activation du comportement sexuel. Il est déjà l'auteur des titres suivants : Biologie de l'homosexualité (Mardaga, 2010), Quand le cerveau devient masculin (humenSciences, 2019).

  • Redécouvrez l'ouvrage de Jean-Marie Besse et de Marc Ferrero dans une toute nouvelle édition adaptée aux complexes des enfants d'aujourd'hui.
    Au cours du développement de l'enfant, des processus affectifs qui échappent à sa conscience comme à ceux qui l'entourent peuvent se jouer. Et certaines de ses interrogations et attitudes peuvent dérouter ses parents. Dans cet ouvrage, les auteurs abordent les complexes les plus fréquents chez l'enfant et l'adolescent et en analysent les mécanismes. Ils se penchent aussi sur les comportements et réactions que les parents et éducateurs adoptent face à ces fameux «complexes», et aux répercussions qu'ils peuvent avoir. S'appuyant sur des témoignages réels issus de leur pratique, les deux auteurs décortiquent des situations éducatives concrètes pour en exposer les enjeux.
    Quarante ans après sa première édition, cet ouvrage présente une actualisation nécessaire de la problématique : la société s'étant transformée, les enfants grandissent en faisant face à de nouvelles réalités. Les auteurs proposent donc des pistes de réflexion pour aborder les complexes et les interrogations de l'enfant aux adultes qui les accompagnent dans ce cheminement.
    Une lecture indispensable pour tous ceux qui sont au contact d'enfants et d'adolescents et qui souhaitent les aider à vivre sereinement les étapes charnières de leur vie.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Le professeur Jean-Marc Besse est spécialisé en psychologie du développement, il a également dirigé l'Institut de Psychologie de l'Université Lyon 2. Marc Ferrero est psychologue clinicien et ancien enseignant en Psychologie de l'enfant et de l'adolescent aux universités Lyon 1 et 2.

  • Il est important de bien développer l'estime de soi durant l'enfance pour ne pas qu'elle devienne un frein plus tard!
    Loin d'être innée, l'estime de soi se construit au fil du temps. Et elle peut devenir un véritable moteur... ou un frein, si elle s'est mal développée ! Les parents jouent un rôle crucial dans ce processus délicat, mais sont-ils toujours bien outillés pour l'endosser ?
    L'enfant commence à former très tôt une image de lui-même, et ses besoins évoluent en fonction de son âge. Pour cette raison, Nathalie Vancraeynest fournit aux parents une palette de conseils et de gestes quotidiens adaptés à chaque étape de la vie de l'enfant, des premiers mois à la fin de l'adolescence ! Pour faire face aux difficultés, l'auteure propose une "trousse de secours", reprenant des principes de l'éducation bienveillante et de la psychologie positive. Une mine d'outils dans laquelle les parents pourront puiser sans réserve, pour préparer au mieux leurs enfants et ados à devenir d'heureux adultes !
    Un ouvrage qui offre aux parents des outils efficaces pour développer l'estime de soi de leurs enfants à tout âge !
    Les parents trouveront les outils nécessaires dans cet ouvrage afin de guider l'estime de soi de leurs enfants.
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Journaliste spécialisée dans la parentalité, Nathalie Vancraeynest est également coach scolaire et parentale depuis près de 15 ans. Son travail est axé autour de la (re)construction de l'estime de soi des enfants et de la parentalité positive et bienveillante. Elle est déjà l'auteure de Et si je croyais en mon pouvoir de séduction ? (Eyrolles, 2017) avec Julie Arcoulin.

  • Raoul Delcorde est diplomate depuis plus de 30 ans et il déconstruit les idées reçues de la fonction à travers cet ouvrage.
    Alors qu'elle est souvent imaginée comme un exercice de mondanités réservé à une élite, la fonction diplomatique va bien au-delà de la représentation lors d'échanges internationaux. Le diplomate joue un rôle clé dans le développement de la politique étrangère de son pays : il lui incombe de négocier des accords politiques, économiques ou écologiques avec des nations étrangères. Et cela exige d'importantes qualités de rhétorique, une connaissance très claire des rouages politiques et une grande capacité d'influence.
    Dans cet ouvrage, Raoul Delcorde déconstruit les idées reçues sur la fonction qu'il exerce depuis plus de 30 ans. Il retrace l'histoire de la diplomatie afin que chacun puisse en comprendre l'importance, le rôle et les acteurs. Il expose et décortique également les techniques utilisées par le diplomate pour participer au rayonnement de son pays.
    Un ouvrage pour comprendre la diplomatie dans un monde en tension, grâce à un point de vue historique et pratique.
    D'un point de vue historique et pratique, apprenez la diplomatie et comprenez la dans ce monde en tension qu'est le nôtre.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Diplomate depuis 1985, Raoul Delcorde a été successivement ambassadeur pour la Belgique en Suède, en Pologne et au Canada. Il est professeur invité à l'Université Catholique de Louvain et membre de l'Académie royale de Belgique.

  • La pandémie de Covid-19 ébranle le myhte de l'Occident intouchable et suscite de nombreuses questions quant aux défis que nous réserve l'avenir....
    Alors qu'elle se croyait invincible, l'Europe tremble aujourd'hui face à la pandémie de Covid-19. Le mythe de l'Occident intouchable, déjà émoussé par de précédentes épidémies, continue de s'effriter. Au même moment, pourtant, les idéologies complotistes et les minimisations des gouvernements font rage, nous entraînant toujours plus vers un déni de la réalité...
    Que pouvons-nous donc attendre de l'avenir ? Quels espoirs et quels défis nous font face ? Est-il encore pertinent de se croire à l'abri de menaces qui n'ont pas frappé jusqu'ici les pays dits « développés » ? Et comment préparer nos États à de nouvelles formes de menaces, tant humaines que naturelles ? Voilà autant de questions auxquelles l'auteur s'attelle à répondre, dans un ouvrage qui pose avec force la question du futur de nos démocraties dans un monde globalisé. Les enjeux essentiels sont pointés - qu'ils soient économiques, politiques, sanitaires ou encore écologiques - et la porte nous est finalement ouverte : quel type d'avenir proposons-nous de dessiner ?
    « L'heure est venue où nous pourrions profiter de ce malheur viral pour inventer une nouvelle société, changer nos modes de production, de circulation et de relation » (Boris Cyrulnik)
    À travers cet ouvrage, Sébastien Boussois répond à la question du futur et des enjeux de nos démocraties dans un monde globalisé.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Sébastien Boussois est docteur en sciences politiques, chercheur associé à l'ULB (Belgique) et l'UQAM (Canada). Intervenant régulièrement dans les médias, il a publié récemment, Pays du Golfe, les dessous d'une crise mondiale (Armand Colin) et Daech la suite (éditions de l'Aube).
    Spécialiste des questions géopolitiques globales, il s'est spécialisé sur les questions de terrorisme, de radicalisation, et des relations euroméditerranéennes et a enseigné les relations internationales dans plusieurs écoles de commerce.

  • Covid 19 : de la crise aux opportunités Nouv.

    Bien au-delà de son impact sanitaire, la COVID-19 a déjà eu de nombreuses répercussions sur notre mode de vie quotidien, notre appréhension des relations sociales, notre manière de travailler, notre économie... Et si cette pandémie n'était, au fond, qu'un début ?
    Philippe Coucke offre un point de vue très complet sur la crise que nous vivons et ses conséquences. Il décortique les changements économiques provoqués par la COVID-19, compare les réactions gouvernementales observées à l'international et propose des explications sur les symptômes, les facteurs de risque, les traitements, etc. Expert en innovations médicales, il réalise ensuite une synthèse inédite des développements technologiques engendrés par le coronavirus : entre applications de tracing, télémédecine ou impressions 3D, les effets de la COVID-19 sont nombreux, et ne font que commencer !
    Comment la COVID-19 et la crise actuelle accélèrent les changements sociaux et forcent les innovations technologiques.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Chef du service de radiothérapie au CHU de Liège et professeur en radiothérapie à l'Université de Liège, le Pr Philippe Coucke est également membre du conseil de gouvernance du département de Physique Médicale et du Centre Intégré d'Oncologie.

  • Delphine partage de façon saisissante son combat contre le cancer.
    « On peut être mutilée, mais on trouve de la beauté dans notre petit torse d'amazone et on voit dans nos cicatrices et notre boule à zéro, le courage et la résilience dont nous sommes fières. »
    C'est le 11 juin 2019, à 10 h 05, que Delphine apprend qu'elle a un cancer du sein. Aussitôt, elle décide de prendre la plume et de raconter ce voyage si singulier. Au fil des pages, elle nous embarque dans sa montagne russe émotionnelle et nous invite à découvrir son quotidien, ses déboires, ses peines mais aussi et surtout ses espoirs et ses victoires. C'est à coeur ouvert qu'elle se livre et qu'elle nous offre un témoignage d'un rare optimisme.
    Les bénéfices seront reversés à BIG against breast cancer.
    Témoignage intime, dynamique, et bouleversant d'optimisme !
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Delphine Remy est coach certifiée en nutrition holistique et psychologie du comportement alimentaire. Elle a une école en ligne pour aider les personnes à avoir une meilleure relation à la nourriture. Après 11 ans passés aux États-Unis où elle s'est notamment impliquée dans une association venant en aide aux enfants d'écoles défavorisées, elle vit désormais en Belgique et s'investit pleinement dans la sensibilisation des femmes au cancer du sein. Elle participe à des événements liés à la lutte contre le cancer.

  • À travers des arguments poussant à la réflexion, cet ouvrage soulève une question que l'on s'est déjà tous posée : faut-il réformer l'orthographe française ?
    L'orthographe française est réputée pour sa complexité et son incohérence ! Pourtant, les diverses tentatives de simplification et de régulation peinent à percer. Comment comprendre la crispation que provoque cette question ? Et, surtout, que faire : conserver... ou réformer ?
    En faisant table rase des ambiguïtés qui minent le débat, les auteurs proposent un résumé clair et accessible de ses enjeux, notamment scolaires. Mais ce n'est pas tout : ils proposent une réforme radicale de l'orthographe française ! Avantages et inconvénients sont systématiquement analysés, faisant l'objet d'une discussion critique. L'objectif est de remettre le débat dans les mains des premiers concernés : tous les francophones. Réformer, ne pas réformer... Quel avenir désirent-ils s'offrir ?
    Découvrez ce panorama des enjeux d'une réforme orthographique profonde, pour permettre aux francophones de se réapproprier leur débat !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Jean-Paul Broonen est docteur en sciences psychologiques de l'Université de Liège, où il a également fait des recherches sur le counseling d'orientation scolaire. Ancien professeur de lettres classiques dans l'enseignement secondaire, il est aujourd'hui professeur invité à l'Université libre de Bruxelles.

  • L'extrémisme suscite bon nombre de questions auxquelles une éducatrice et un policier tentent de répondre dans cet ouvrage...
    Nul ne sait réellement ce qui nous pousse dans les bras de l'extrémisme : la colère contre l'injustice de la société ? Des lacunes dans la pensée analytique ? La soif de « l'ivresse des excès » et la passion pour la violence ? La haine de soi qui trouve du sens dans la destruction de l'autre ? Le besoin de se raccrocher à l'illusion d'une « solution » face aux problèmes sociétaux ? Les raisons sont complexes et les conséquences toujours dramatiques.
    Comprendre et repérer les changements de visions du monde et de comportements provoqués par l'adhésion à une idéologie radicale qui mène à l'extrémisme violent est nécessaire. Maîtriser les étapes de désengagement de la violence et de déradicalisation idéologique aussi. Quelles sont les similitudes et les différences entre les djihadistes, les suprémacistes blancs et les activistes de l'extrême gauche ?
    Une ancienne éducatrice et un ancien policier croisent leurs regards pour décrypter les mystères de ces processus de radicalisation multifactoriels. Forts de leurs recherches et de leurs expériences de terrain, Ils partagent des analyses éclairées et des témoignages inédits, des clés pragmatiques et des outils pour mesurer le niveau ou la sortie de radicalisation.
    Le lecteur découvrira tous les aspects de ces doctrines dont les adeptes refusent toute modération ou alternative !
    À PROPOS DES AUTEURS
    Dounia Bouzar est ancienne éducatrice à la PJJ, docteur en anthropologie. De 2005 à 2016, elle a réalisé des missions ministérielles et formé les équipes gouvernementales à la gestion de la radicalisation. Elle conseille désormais entreprises et institutions à ce sujet.
    Christophe Caupenne est ancien négociateur en chef du RAID, expert auprès des entreprises et des médias, sur les questions de sécurité et de terrorisme.

  • Le livre de référence sur la neuropédagogie.
    Professeurs, parents, éducateurs, psychologues, vous trouverez dans ce livre les grands jalons et repères de l'histoire de l'éducation et de la psychologie de l'enfant. Vous y découvrirez aussi la synthèse des résultats les plus actuels des sciences cognitives et du cerveau sur les apprentissages : lire, écrire, compter, penser (ou raisonner) et respecter autrui. Cela constitue une véritable boîte à outils de départ, unique en son genre, pour s'initier à la neuropédagogie ou neuroéducation : portraits historiques (Montessori, Freinet et Piaget), schémas, encarts explicatifs, images du cerveau, exemples d'expériences, pistes pratiques (allers-retours du laboratoire à la classe) et 245 références bibliographiques en français et en anglais pour aller plus loin.
    Grâce à cet ouvrage, découvrez les grands jalons et repères de l'histoire de l'éducation et de la psychologie de l'enfant !
    EXTRAIT
    L'hypothèse du recyclage neuronal est particulièrement intéressante, notamment pour l'apprentissage de la lecture. Il s'agit d'une forme de plasticité du cerveau provoquée par l'éducation. Dehaene (2007) a ainsi découvert, grâce à l'IRM fonctionnelle, que l'apprentissage de la lecture est rendu possible via une région occipito-temporale gauche du cerveau, dite « aire de la forme visuelle des lettres et des mots » (ou « boîte aux lettres » du cerveau), initialement spécialisée dans la reconnaissance des objets. Il s'agit d'une région spécifique de la voie visuelle dite « ventrale » ou occipito-temporale que nous avons aussi confirmée dans une méta-analyse d'IRMf de la lecture portant sur plusieurs centaines d'enfants des écoles de différents pays (Houdé et al., 2010). Selon Dehaene, dans l'histoire de l'humanité, avant l'apparition de l'écriture et de la lecture, comme au début du développement de l'enfant (avant 5-6 ans), les neurones de cette région étaient d'abord dédiés exclusivement à la reconnaissance visuelle des objets (domaine 1), puis sous l'effet de l'éducation, de l'école notamment, et de la pratique intense de la lecture, ces mêmes neurones se sont recyclés pour identifier les lettres et les mots de la langue de l'enfant (domaine 2). Ce serait l'un des plus élégants phénomènes de plasticité cérébrale provoqué par un apprentissage culturel (Dehaene, 2008).
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Un livre précieux qui doit avoir toute sa place dans les centres documentaires et les médiathèques. - Jean-Michel Zakhartchouk, Cahiers pédagogiques
    Passionnant ! Les chercheurs s'intéressent au quotidien de la classe ; ils nous ont fait un beau cadeau en nous expliquant leurs découvertes. L'école du cerveau nous les rend digestes. - justelire.fr
    Le livre a lire quand on s'intéresse aux neurosciences. Permet d'aborder une grande palette de bases du sujet et de savoir quel livre acheter par la suite. - mabiblio.be
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Olivier Houdé est instituteur de formation initiale et aujourd'hui professeur de psychologie à l'Université Paris Descartes où il dirige, à la Sorbonne, le laboratoire CNRS de Psychologie du Développement et de l'Éducation de l'enfant (LaPsyDÉ). Il est le premier en France et l'un des premiers au monde à avoir appliqué les technologies d'imagerie cérébrale à l'étude du développement cognitif des enfants d'école maternelle et primaire. Depuis 2018, il est membre de l'Académie française des technologies.

  • Travailler dans la médiation et la gestion de conflit requière de connaitre quelques stratégies et processus bien spécifiques...
    Le processus de médiation, ou gestion de conflits, a pour but d'amener des parties qui s'opposent à modifier leur approche conflictuelle au profit d'un accord ou d'un compromis mutuellement favorable ou satisfaisant. Elle a ses propres règles, contraintes, avantages et inconvénients, et peut remplacer, souvent avec plus de bénéfices pour toutes les parties, les modèles de gestion de conflits traditionnels comme la procédure judiciaire.
    Dans cet ouvrage, Stéphanie Demoulin s'est intéressée à ce processus en développement, dont elle détaille les différentes étapes. Elle commence par poser le contexte dans lequel se déroulent les médiations, les types de conflits et les arguments en faveur de ce processus. Elle précise par ailleurs les compétences nécessaires aux médiateurs et les stratégies qu'ils mettent en place face aux parties en conflit. Elle approfondit ensuite les différentes étapes de la médiation, en s'attardant sur quelques points essentiels que sont la communication, la créativité, et les émotions (comment les exploiter ou les réguler), avant de conclure sur les différentes manières de mettre fin au conflit et les critères permettant de déterminer si le processus de médiation a porté ses fruits ou non.
    Une revue de la littérature claire et complète, qui apporte de nombreuses clés et stratégies aux professionnels travaillant dans la gestion de conflits, quel que soit leur domaine.
    Cet ouvrage offre de nombreuses clés pour obtenir une médiation qui porte ses fruits !
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Stéphanie Demoulin est professeure de Psychologie Sociale à l'Université catholique de Louvain. Ses recherches portent sur deux domaines : les relations intergroupes (stéréotypes, préjugés, discrimination) et les phénomènes psychologiques dans le processus de médiation. Chez Mardaga, elle a déjà publié Psychologie de la négociation (2014) et Petit traité de la négociation au quotidien (2020) . Elle est également l'auteure de Négociation (2018, SQRbooks Éditions) et Les relations intergroupes (2019, Éditions PUG).

  • Un ouvrage qui vous permettra de mieux comprendre le burnout et qui vous donnera des clés pour le prévenir.
    Le phénomène du burnout touche de plus en plus de personnes aujourd'hui. Mais de quoi s'agit-il exactement ? Quels en sont les facteurs de risques ? Comment l'évaluer, le diagnostiquer et surtout le prévenir ?
    Dans cet ouvrage, Caroline Iweins présente aux professionnels (psychologues, chefs d'entreprise, RH, etc.) des outils d'évaluation à la portée de tous pour mesurer le niveau de bien-être des travailleurs et les facteurs à risques existants dans une entreprise ainsi que tout ce qui contribue à diminuer activement le stress perçu par les employés. Qu'il s'agisse de questionnaires, d'entretiens individuels ou de groupe, l'auteure donne toutes les clés pour faire un bilan complet de la situation et offre aux entreprises une série de mesures visant à améliorer le sentiment de bien-être au travail. Elle propose également différents axes de prévention et aborde le rôle que peuvent jouer tant les professionnels de la santé que les travailleurs ou encore les entreprises pour améliorer le quotidien de tous.
    Dans ce guide pratique à destination des entreprises, l'auteure offre une série de mesures visant à améliorer le sentiment de bien-être au travail.
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Caroline Iweins, Ph. D., est psychologue du travail et chargée de cours invitée à l'Université catholique de Louvain (UCL, Belgique). Elle s'est spécialisée dans l'accompagnement des entreprises en matière de bien-être et a travaillé comme conseillère en prévention pendant plus de 4 ans. Actuellement, elle travaille comme consultante pour différents services externes ainsi que pour une spin-off de l'UCL spécialisée dans les outils de promotion du capital humain en entreprise.

  • Cet ouvrage lève le voile sur les biais que l'on peut rencontrer lors d'évaluations psychologiques, causés principalement par la diversité culturelle qui découle des mouvements migratoires du XXe siècle.
    Le domaine de l'évaluation psychologique a connu un essor important dès le début du XXe siècle avec le développement de différents tests qui permettaient d'établir un diagnostic. Le principe de ces tests est de soumettre des individus à des conditions standardisées pour pouvoir évaluer leurs performances ou leurs réponses au regard d'une norme représentée par la distribution des performances et des réponses de la population à laquelle appartiennent ces individus. Ces tests ont donc été conçus pour des groupes homogènes et issus d'une majorité culturelle. Mais à l'heure où les flux de population s'intensifient à cause de la crise des réfugiés, des déplacés environnementaux et des demandeurs d'asile, ces tests ne paraissent plus adéquats. Ils échouent à prendre en compte les particularités culturelles et linguistiques des individus alors même que celles-ci façonnent leur vision du monde et leur état mental. Alors, en tant que praticien, comment accompagner ces populations de manière optimale ?
    C'est la question à laquelle répondent les différents contributeurs au fil de cet ouvrage. La première partie est consacrée à l'évolution du phénomène migratoire et à ses implications. La seconde montre les implications techniques de l'usage des instruments psychométriques, en termes de biais, de niveau d'équivalence, de développement ou de leur usage. Enfin, la troisième partie traite de l'évaluation de différents aspects de la personne en utilisant des instruments qualitatifs ou narratifs.
    Ont également participé à cet ouvrage Camilla Alberti et Christin Achermann, Catherine Wihtol de Wenden, Antoine Roblain, Karel Héritier, Eva G. T. Green, Jean Guichard, Shagini Udayar, Jean-Philippe Antonietti, Émilie Joly-Burra, Fabio Mason, Emmanuelle Grob, Paolo Ghisletta, Laurent Sovet, Kokou A. Atitsogbe, Fons J. R. van de Vijver, Koorosh Massoudi, Cecilia Toscanelli, Thierry Lecerf, Salomé Dll, Sophie Geistlich, Laurent Sovet, Kokou A. Atitsogbe, Jean-Luc Bernaud, Kokou Amenyona Atitsogbe, Amber Gayle Thalmayer, Noureddine Kheloufi, Fabrice Brodard, Kossi B. Kouno, Federico Durante, Jonas Masdonati et Koorosh Massoudi.
    Jérôme Rossier apporte, avec une rigueur scientifique, des réponses aux questions que de nombreux praticiens se posaient à propos de l'immigration et des défis qu'elle soulève en psychologie.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Jérôme Rossier est professeur à l'Institut de psychologie et au Centre de recherche en psychologie du conseil et de l'orientation de l'Université de Lausanne (UNIL).

  • Les opinions sur Sigmund Freud et sur son oeuvre sont des plus contrastées. Jacques Van Rillaer passe en revue les fondements de la psychanalyse freudienne et son évolution, avant d'analyser les nombreuses remises en question actuelles.
    La version classique de la psychanalyse freudienne, véhiculée dans les médias et même dans des enseignements universitaires, a peu changé en un siècle. Or, depuis les années 1970, des découvertes étonnantes sont faites à mesure que les Archives Sigmund Freud et d'autres documents sont régulièrement publiés. L'ouvrage présente la méthode, la théorie et la thérapie freudiennes à la lumière d'un demi-siècle d'études, de clarifications et de nouvelles perspectives. Il révèle des erreurs, des illusions et des mystifications. Une place est faite à Jacques Lacan, le personnage le plus médiatisé de la psychanalyse contemporaine. Il a prôné un « retour à Freud », mais a fini par élaborer, en se basant sur des philosophies de son époque, une psychanalyse
    fort différente.
    Jacques Van Rillaer, docteur en psychologie et professeur universitaire, dresse un bilan complet et référencé de la psychanalyse freudienne, démêlant le vrai du faux, en s'appuyant sur de nombreuses études et sur des échanges révélateurs de Freud et Lacan avec leurs contemporains.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    On retrouve ici ce qui fait la qualité des ouvrages de Jacques van Rillaer : un travail très documenté, rigoureux, précis. - Ohubert1970, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Jacques Van Rillaer est docteur en psychologie. Il est professeur émérite à l'université de Louvain et à l'université Saint-Louis (Bruxelles). Il a pratiqué la psychanalyse pendant une dizaine d'années, puis s'est orienté vers les thérapies comportementales et cognitives. Il est l'auteur ou co-auteur d'une dizaine de livres, notamment Psychologie de la vie quotidienne (Odile Jacob), La nouvelle gestion de soi (Mardaga). Il est l'un des quatre principaux auteurs du Livre noir de la psychanalyse (Les Arènes), qui s'est vendu à plus de 50.000 exemplaires.

  • La mort provoquée, une question d'éthique.
    En France, la question de l'euthanasie divise encore l'opinion publique. Ce livre viendra donc utilement éclairer le débat. En effet, en Belgique, l'euthanasie a été dépénalisée en 2002. Elle est dorénavant considérée comme un acte de soins, pratiqué - exclusivement - par un médecin, à condition que le malade en fasse la demande expresse et répétée.
    Concrètement comment cela se passe-t-il ? Quelles sont les démarches à effectuer ? Quel est le rôle du médecin ? Et la famille dans tout ça ? Et les soins palliatifs ? L'auteur, médecin engagé dans la pratique de l'euthanasie depuis plus de dix ans, nous livre ici tant un état des lieux documenté, enrichi de cas concrets, qu'un témoignage nuancé et sincère.
    Récompensé par l'un des prix du livre annuels de la revue Prescrire, cet ouvrage de référence est un outil précieux pour mieux saisir les enjeux de la pratique de l'euthanasie.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Ce livre est un beau livre, un de ces livres qui font du bien à lire. Un de ces livres qui parlent avec intelligence et humilité de ce qui constitue l'humanité du soin: le respect, le partage, la fraternité. - Martin Winckler
    Cet ouvrage est un témoignage et une référence sur la pratique de l'euthanasie en Belgique depuis sa dépénalisation en 2002. Il s'adresse à tous, professionnels de santé ou non. [...] Cet ouvrage personnel, concret et sensible aide à mieux connaître la réalité de la pratique de l'euthanasie en Belgique dans toute sa complexité, et apporte ainsi un éclairage utile au débat actuel en France. - La Revue Prescrire n°379
    À l'heure où s'amorce dans plusieurs pays un débat difficile sur le sujet, François Damas se dit persuadé qu'il est essentiel d'aider à comprendre ce que représente une euthanasie, la réflexion qui la précède, les précautions qui l'accompagnent, les procédures parfois longues qu'elle exige. - Viva Presse
    L'auteur, médecin engagé dans la pratique de l'euthanasie depuis plus de dix ans, nous livre un état des lieux documentés, enrichi de cas concrets et un témoignage nuancé et sincère. Un outil précieux. - Psychologies Magazine
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    François Damas est chef du service des soins intensifs et président du comité d'éthique du centre hospitalier Citadelle à Liège (Belgique). Il est également professeur à l'Université de Liège et membre de la Commission Euthanasie belge.

  • Tout va bien et pourtant je ne suis pas heureux(se)... Comment interroger ce paradoxe ?
    Dans la société d'aujourd'hui, la notion de bonheur est omniprésente. On nous le répète sans cesse : pour réussir sa vie, il faut être heureux. Pourtant beaucoup d'entre nous n'y parviennent pas sans trop savoir pourquoi. Quand nos doutes persistent vient alors la fameuse question : et si j'allais voir un psy ? Mais pour quoi ? Vers qui se tourner ? Quelle orientation choisir ?
    À travers les 10 raisons les plus souvent données par ses patients pour expliquer leur présence dans son cabinet, Agnès Bonnet-Suard nous fait découvrir différentes histoires de vie et nous expose la démarche psychothérapeutique, nous permettant ainsi de mieux comprendre ce qui se joue durant une thérapie et ce qu'il est possible d'en tirer.
    L'auteure nous fait part de ses observations de thérapeute au travers de cas concrets et propose quelques amorces de réflexion pour les lecteurs qui s'y reconnaissent.
    EXTRAIT
    Pratiquant la psychologie depuis vingt ans, j'ai entendu de multiples formes de demandes, souvent déguisées, et, parfois, ignorées de la part même de leur émetteur. Ainsi, il arrive souvent au psychologue de rencontrer pour la première fois des personnes qui ne savent pas dire précisément ce qui les amène, pourquoi elles sont là, pourtant, elles sont bien là... S'engage alors un travail « d'enquêteur », un travail de recherche et d'exploration à la recherche d'indices à travers le discours, un travail pas à pas, en délicatesse (dans la mesure du possible) pour ne pas froisser le potentiel futur patient, travail destiné à l'accompagner tout au long du processus d'émergence et d'éclaircissement de sa demande. Telle n'est pas une mince affaire lorsque la personne arrive en déclarant, par exemple, « on m'a conseillé de venir vous voir », sans savoir dire pourquoi... D'emblée, la demande de rendez-vous peut sembler anonyme, apparaître non subjectivée, comme si elle n'appartenait pas à la personne qui la formule, mais à une autre, voire à personne. Or la question n'en reste pas là, heureusement ; si elle ne sait pas, ou n'est pas en mesure de reconnaître les raisons de sa demande, elle a tout au moins l'intuition d'un début de réponse... et c'est cette amorce que nous exploitons, dans les premiers temps des rencontres.
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Psychologue clinicienne et professeure des universités, Agnès Bonnet-Suard anime également des conférences et donne des formations dans le champ de la promotion de la qualité de vie au travail, de la prévention des risques psycho-sociaux et du développement personnel.

  • Jean-Jacques Leyens revisite les mécanismes, conscients ou non, qui président au racisme et invite le lecteur à une remise en question salvatrice.
    Je sais que je suis raciste, peut-être même envers plusieurs groupes. Je le regrette ; je préférerais dire que je ne suis pas d'accord avec certains groupes et, pourtant, il m'arrive d'avoir des accès jubilatoires quand des ennuis arrivent à un des groupes vis-à-vis desquels je me considère raciste. Je sais aussi que je ne voterais jamais pour un parti, nationaliste par exemple, qui aurait le moindre relent raciste. Je suis contre le racisme. Je sais encore que je ne suis pas excentrique ; je me considère dans la moyenne des gens.
    Je suis également un scientifique et non un rêveur. Mes convictions que le racisme est quasi universel sont donc basées sur une interprétation de recherches fiables et cohérentes. Cette interprétation n'est pas farfelue, même si nombre de collègues ne l'acceptent pas publiquement. Comme mes collègues, j'espère la disparition du racisme, mais nous différons sur les moyens à employer.
    J'écris ce livre avec la conviction que les conséquences les plus néfastes du racisme disparaîtront ou diminueront si l'on accepte tout d'abord ce côté nauséabond de notre personne. Se battre contre ce que l'on ignore ou occulte est totalement vain. Améliorer ses faiblesses commande qu'à tout le moins on soit conscient de ses déficiences.
    Dans cette nouvelle édition, l'auteur appelle à comprendre et admettre le racisme ordinaire pour mieux le dépasser.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Face au « psychologiquement correct », le je-ne-suis-pas-raciste, l'auteur propose de reconnaître d'abord la part de comportements racistes que nous manifestons consciemment ou pas, condition nécessaire [...] pour lutter contre le rejet des autres. - Aide-Mémoire
    D'un esprit résolument pédagogique, clair et concis, sans ton moralisateur, pour ceux qui souhaitent se faire une idée des mécanismes fondamentaux du racisme, cet écrit constitue une belle entrée en matière. - Abdelatif Er-rafiy, Cerveau&Psycho
    Définition, préjugés, discriminations, stéréotypes, déshumanisation, non-dits...forment la trame de cet ouvrage dont les nombreux exemples invitent le lecteur à une mise en perspective personnelle et sociale. - Psychologies Magazine
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Jacques-Philippe Leyens était Professeur émérite de l'UCL à Louvain-la-Neuve. Il a reçu en 2002 la plus importante distinction européenne en psychologie sociale, le prix Henri Tajfel, pour la qualité de ses travaux et sa contribution à la discipline. Il a notamment publié aux éditions Mardaga Psychologie sociale et Sommes-nous tous des psychologues ?

empty