Entreprise, gestion et management

  • Cette édition entièrement actualisée du manuel de préparation au concours commun des IEP et au concours de  Grenoble intègre le nouveau programme d'histoire du concours, conforme au nouveau Baccalaureat, ainsi que les nouvelles épreuves du commentaire de document et d'anglais.
    Le manuel le plus complet !Le cours complet en histoire et en anglaisUne synthèse sur les thèmes 2020 de questions contemporainesLa méthodologie de toutes les épreuves15 sujets d'annales corrigés pour toutes les épreuves des deux concoursPréparez-vous à toutes les épreuvesConcours commun des IEP d'Aix-en-Provence, Lille, Lyon, Rennes,Saint-Germain-en-Laye, Strasbourg et Toulouse :  Questions contemporaine, Histoire, AnglaisConcours de l'IEP de Grenoble : Histoire, Anglais15 sujets de concours blancs corrigés

  • Le manuel de référenceLa méthodologie détaillée de la dissertationLe cours complet sur les deux thèmesUne approche multidisciplinaire : histoire, sociologie, droit, relations internationales, sciences politiques, sciences humaines...6 sujets corrigés100 auteurs clés et 20 citations20 exemples de dissertationsPréparez-vous à l'épreuve de questions  contemporainesIEP d'Aix-en-ProvenceIEP de LilleIEP de LyonIEP de RennesIEP de Saint-Germain-en-LayeIEP de StrasbourgIEP de Toulouse
     

  • Ce manuel s'adresse aux candidats qui préparent les concours administratifs de catégorie A et A+, aux étudiants des instituts d'études politiques et des facultés de droit. Il intéressera également les praticiens, professionnels ou élus, désireux de mieux comprendre le fonctionnement des finances publiques.
    Synthétique et pratique, il se compose de neuf parties  :
    Le cadre  économique  des finances publiques.
    Le cadre institutionnel et constitutionnel des finances publiques.
    Le budget de l'État.
    Les règles comptables et le contrôle des finances publiques.
    Les finances locales.
    Les finances sociales.
    Les finances de l'Union européenne.Les prélèvements obligatoires
    Les autres ressources publiques.Les nombreux exemples concrets, graphiques, tableaux et encadrés permettent au lecteur de comprendre et d'assimiler les principes et mécanismes qui régissent les finances publiques.
    /> Entièrement actualisée, cette 4e édition comporte un sujet-type concours ENA inédit et son corrigé.

  • L'Union européenne a connu ces dernières années de profondes mutations. L'élargissement aux États d'Europe de l'Est, la réforme des institutions, timide avec le traité de Nice, plus substantielle avec le traité de Lisbonne, ont renouvelé tant la place de l'Union dans le monde que la conduite de ses politiques publiques et le fonctionnement de ses institutions. Parallèlement, l'Europe traverse une série de crises profondes (économique, Brexit, migratoire) et une remise en cause inédite de beaucoup des principes sur lesquels elle est fondée.
    L'approche, pluridisciplinaire, fait une large part à l'histoire de l'Union et évoque les différents aspects de la construction européenne. L'ouvrage traite tour à tour des dimensions institutionnelle, juridique, économique et géopolitique de l'Union tout en abordant l'ensemble des politiques conduites au niveau européen. L'action de l'Union est ainsi appréhendée dans sa globalité.
    Clair et pédagogique, cet ouvrage est destiné principalement aux étudiants, notamment dans la perspective des concours administratifs. Il s'adresse également à tous ceux qui s'intéressent aux questions européennes.
    Préface de Benoit Coeuré,  membre du directoire de la BCE.

  • Le monde change, les clés de sa compréhension également : nouvelles références, nouveaux défis, nouveaux acteurs. Désormais, les questions internationales ne peuvent plus être la seule affaire des diplomates ou de quelques experts éclairés. À l'heure où la frontière entre le national et l'international est brouillée, il est un impératif citoyen d'aider à mieux comprendre les affaires mondiales. Dans quel monde vivons-nous ? Quelles sont les conséquences du monde extérieur sur notre vie quotidienne ? Quels sont les grands défis globaux et les menaces auxquelles faire face ? Quels nouveaux rapports de force entre les puissances se mettent en place ? Profondément mise à jour, Syrie, Russie, Chine, terrorisme, migrants, Etats-Unis...), cette introduction aux relations internationales trace, sans jargon ni raccourcis simplistes, les grandes lignes de compréhension du monde contemporain.

  • Encadrer, un métier impossible ? prend le contre-pied des méthodes de management, des « bonnes pratiques » et des référentiels de compétences, en explorant les « dessous » d´une activité en somme relativement triviale, qui consiste à encadrer le travail d´autrui. Il l´aborde à partir de sept « secrets », dont certains de Polichinelle, qui entrelacent le coeur de l´activité formé par l´autorité et le pouvoir.
    Depuis bientôt dix ans, cette approche sert d´alternative à des cadres de l´entreprise, mais aussi du secteur social, de la santé, des collectivités territoriales, d´organisations publiques et privées. Elle témoigne des résistances d´un encadrement humaniste et citoyen, qui s´appuie notamment sur les sciences sociales et humaines pour voir plus clair et autrement dans son activité. Elle invite à une réflexion créative pour penser ses propres stratégies d´encadrement.
    « Un livre très instructif et optimiste, opposé à toute idéologie " managériale. " » Revue de la Défense Nationale « Un métier en définitive harassant, stressant, qui se pratique avec plus ou moins de succès. Constat résigné ? Non, lucide. » Les Échos « Au-delà des recettes, l´auteur tente de mettre en lumière la manière dont les choses se passent sur le terrain, c´est-à-dire rarement comme la direction l´imagine. » Entreprises et Carrières « Foncez à la conclusion où, en quatorze pages serrées comme un bon whisky, l´auteur ramasse son affaire. » Offres courrier cadres La 1re édition a été nominée pour le Prix Le Monde-Sciences Po, et le Prix des Nuages Blancs, en 2007.

  • « Robots tueurs », le terme est à la mode mais il fausse d'emblée toute réflexion sur le sujet. Car ce seront des robots soldats qui combattront peut-être dans le futur, non des exterminateurs de la race humaine. Or, qui dit soldat dit faiblesses et vertus au combat. Pour que ces machines soient moralement acceptables, il faut donc qu'elles puissent agir au moins aussi bien qu'un soldat humain, qu'elles puissent « raisonner » d'elles-mêmes sur le plan moral. En d'autres termes, ces robots doivent être dotés d'une éthique artificielle.
    Brice Erbland analyse la psychologie humaine au combat afin de mieux proposer ce que pourrait être la programmation d'une éthique artificielle pour les futurs robots de combat. Une approche originale qui n'est ni celle d'un philosophe, ni celle d'un roboticien, mais celle d'un soldat.

  • La catastrophe de Fukushima, au-delà du choc émotionnel qu´elle a provoqué, a ravivé dans le monde entier la question du maintien ou non du nucléaire. Fleuron de l´industrie, mastodonte économique, en France le secteur nucléaire est sacralisé et dûment protégé. Déclarées « sécurisées », « fiables » par industriels et gouvernement à l´unisson, les centrales nucléaires n´en demeurent pas moins dans la représentation collective une menace permanente, un lieu clos, mystérieux et inquiétant.
    Le sociologue Pierre Fournier a infiltré un site nucléaire pour nous en donner une vision de l´intérieur. Tour à tour ouvrier de sous-traitance, stagiaire et intérimaire sur le site de Marcoule près de Nîmes, il partage le quotidien des salariés dans un milieu à haut risque. Au coeur d´une équipe de travailleurs spécialisés, il observe les relations entre eux, le rapport problématique des générations et les conflits qui surviennent. Il analyse la perception du risque, véritable épée de Damoclès qui pèse sur les salariés et essaie de comprendre comment les incidents sont gérés. Il découvre ces salariés qu´on nomme kamikases parce qu´ils acceptent d´être soumis à de fortes radiations. Il montre aussi la face cachée d´une industrie nucléaire qui recourt à des travailleurs précaires et non-formés pour avoir une main-d´oeuvre flexible à portée de main.
    Loin des discours officiels, cette enquête sur le terrain démontre que la connaissance est incertaine, la certitude provisoire et la maîtrise imparfaite. Ni pro ou anti nucléaire, au-delà des affrontements idéologiques, cette plongée au coeur du nucléaire français est un compte-rendu de terrain qui contribuera au débat en apportant un matériau original et inédit.

  • Si le Brésil a attiré tous les regards depuis qu'il a obtenu l'organisation de la Coupe du Monde de football en 2014 et celle des Jeux olympiques en 2016, l'intérêt s'est récemment transformé en forte inquiétude : entré en récession économique en 2015, victime à répétition d'attaques de virus exotiques, son système politique vit une crise sans précédent et les Brésiliens doutent de leur avenir. Mais au-delà des hauts et bas de la conjoncture, le Brésil a pourtant tout d'un grand : géant latino (8,5 millions de km2 pour plus de 200 millions d'habitants), doté de ressources naturelles et agricoles exceptionnelles et d'une population jeune et qualifiée, il a affirmé sa montée en puissance géopolitique aussi bien à l'échelle du continent sud-américain que sur la scène internationale. Pays dit « émergent », le Brésil semble bien aujourd'hui « émergé ». Cet ouvrage vient dresser le portrait original d'un pays dont le potentiel de survie ne cesse de surprendre et de fasciner.

  • Pour exposer les différentes manière de parvenir à ce juste équilibre qui consiste à concilier à la fois vie familiale et vie professionnelle, l'auteur s'est appuyée sur différents témoignages. Où il en ressort que celles qui s'en sortent le mieux sont celles qui, plutôt que de tenter en vain de devenir une "superwoman" s'appuient au contraire sur toutes les aides qui sont à leur disposition.

  • L´observation des crises financières et monétaires récentes, singulièrement celle de 2008-2009, témoigne du basculement d´un système régi par les gouvernements à un système mondialisé mû par les marchés internationaux de capitaux, soit la fin du « système de Bretton Woods » et l´avènement de la Globalisation financière.  La première partie de cet ouvrage, qui couvre la période 1944-1973, concerne le Système Monétaire International puis son effondrement précipité par les chocs pétroliers. L´essor des « euromarchés de capitaux », dès la fin de cette période, constitue le premier temps de la globalisation financière.  La seconde partie est consacrée à l´émergence de la « sphère financière », de 1974 au début de la décennie 1990, comme conséquence de la désintermédiation des financements, de la déréglementation et du décloisonnement des marchés. La globalisation financière se traduit, alors, par une accélération de la croissance des volumes des marchés financiers internationaux, second temps de la globalisation financière.  La troisième partie renvoie à la période contemporaine, marquée par l´apparition des «marchés émergents » et les crises s´y rapportant. Durant les années 2000, l´origine de l´instabilité financière se déplace : elle n´émane plus des pays en développement ou émergents, mais des États-Unis, coeur du système. C´est le troisième temps de la globalisation financière. 

  • 2e éditionSurcharge d'informations à répercuter, inattention de collaborateurs débordés, inefficacité des outils d'information interne, circulation de rumeurs, valse des audits et des projets inutiles... Autant de cas de dysfonctionnement de la communication interne des entreprises.Les conséquences peuvent en être extrêmement dommageables. Les bonnes intentions, en la matière, ne suffisent pas, et un effort inédit de compréhension s'impose si l'on veut que la communication interne puisse jouer le rôle grandissant que lui confèrent les attentes des salariés et les besoins des managers dans les entreprises du XXIe siècle.La deuxième édition de cet ouvrage présente une douzaine de cas-types de ces dysfonctionnements. L'auteur les analyse de manière systémique, initiant ainsi le lecteur à cette démarche particulière. Il en tire ensuite des leçons générales qui renouvellent les façons d'auditer ces problèmes et de concevoir des actions appropriées. L'approche théorique est ainsi clairement mise au service d'une amélioration des procédures d'audit et d'une meilleure organisation de la communication interne.Alex Mucchielli, professeur à l'université Paul Valéry-Montpellier III, fondateur du département des sciences de l'information et de la communication, responsable du Centre d'Étude et de Recherche en Information et en Communication (CERIC), s'est imposé comme l'un des continuateurs et développeurs, au niveau européen, de l'oeuvre de l'école de Palo Alto.
    Audit de l'information et de la communication interne. Le principe de la gestion collective des problèmes d'information : l'implication des acteurs. Le principe de la prise en compte de la situation des « récepteurs » l'attention au sens pour les autres. Les nouveaux principes de l'audit de l'information interne et leurs applications. L'audit de la communication interne. La multiplicité des dispositifs et des moyens de communication interne. L'existence d'un cadre de référence et la cohérence du dispositif global de communication interne. La communication interne comme outil de management. Le principe de la communication interne comme construction collective des situations. Les questions clés d'un audit de la communication interne. Conclusion générale : une nouvelle façon de penser la communication interne.

  • Dans l'économie de grand vent où nous nous trouvons, le management est devenu un art du mouvement. Il en résulte un immense appel d'air en faveur des idées nouvelles, et un marché proliférant de méthodes et d'outils sur lequel se bousculent experts, « gourous », consultants, universitaires, éditeurs de logiciels, magazines... Partout - dans l'industrie, les sociétés de service, les entreprises publiques -, ce sont autant de chantiers ouverts pour les cadres et les dirigeants, de décisions d'investissement potentielles, d'expériences à animer et à évaluer. Comment prendre ses marques dans le maquis de l'innovation managériale ? Tel est l'objet de ce livre, oeuvre d'un sociologue qui, au terme de longues enquêtes, rend ici témoignage de ce qu'un regard profane peut retenir de ce tohu-bohu. Soucieux de prendre le changement au sérieux, l'auteur retient sept innovations emblématiques. Il les évalue une par une, mettant en regard la nature du projet, les outils qui l'accompagnent, les conditions de son appropriation sur le terrain. Le diagnostic présenté en introduction réserve des surprises. Toutes les innovations ne se valent pas. Il est de grandes idées qui accouchent de révolutions modestes, faute d'outils à leur mesure. D'autres peinent à se protéger de la frénésie technique. Celles qui tolèrent les déformations de l'action s'en tirent mieux : elles deviennent de bons foyers d'apprentissage. Il en découle des voies pour l'action : les innovations bien équipées requièrent des managers qu'ils leur confèrent du sens : elles appellent le débat. Celles qui souffrent d'outils abusifs ou défaillants méritent plus d'investissements. Elles réclament du travail et du temps. Outre les étudiants en sciences sociales, ce livre s'adresse à celles et ceux qui vivent les changements de l'entreprise au quotidien. Il intéressera aussi ceux qui - tels les élèves-ingénieurs - découvrent le monde du travail et s'y préparent. Tous y trouveront une réflexion détachée des modes, des remèdes miracles et des urgences de l'action.Denis SEGRESTIN est sociologue, professeur des universités à l'Institut d'études politiques de Paris. Il est membre du Centre de sociologie des organisations (Sciences Po et CNRS).

  • L'Etat est en passe d'être ubérisé. S'appuyant sur les faiblesses et les lenteurs de l'Administration, des acteurs privés, comme les GAFA, vont délibérément ou non le remplacer. Messies pour certains, dangereux libertariens pour d'autres, les GAFA conquièrent tous les secteurs et commencent à marcher sur les platebandes du service public. Mais qu'ont-ils de plus ? Une capacité de disruption hors norme. Naissante, elle existe aussi en France chez certains qui ont décidé de prendre en main l'action publique là où ils la jugeaient inefficace. Au lieu de voir ces initiatives comme des menaces, l'Etat doit s'appuyer sur ces foyers d'innovation, où qu'ils soient, et en faire sa force. Il doit s'ubériser lui-même. Refuser de l'admettre, c'est prendre le risque d'être ubérisé d'une façon qui ne lui ressemble pas, qui ne nous ressemble pas. Les auteurs proposent un nouvel Etat : un Etat ubérisé, un Etat devenu plateforme, un Etat incontournable mais ouvert et qui saura générer la collaboration, un Etat souverain.

  • La conquête du pouvoir. Tel est bien l´objectif que s´est fixé Marine Le Pen depuis qu´elle a été élue à la présidence du Front national en janvier 2011. Pour y parvenir, la nouvelle leader frontiste a entrepris de « dédiaboliser » le FN, d´en faire un « parti comme les autres ». Mais le Front national a-t-il vraiment changé et, surtout, peut-il changer ? Pour le déterminer, il faut étudier le FN avec les outils ordinaires de la recherche en science politique et s´intéresser à ses logiques de fonctionnement. Depuis sa création, l´organisation frontiste n´a jamais cessé d´osciller entre une logique électorale de participation au système politique et une logique doctrinale de rejet de ce système. Cet ouvrage démontre précisément, et c´est là son originalité, que cette dialectique est au fondement même de la dynamique politique frontiste et qu´on ne peut saisir l´évolution actuelle du parti sans en tenir compte. En partant de cette problématique et en déroulant le fil de l´histoire du parti, il s´agit donc de porter un autre regard sur le FN, de mieux apprécier ce qu´il peut avoir de nouveau depuis que Marine Le Pen en a pris la présidence et, in fine, de mettre au jour les ressorts et les limites endogènes de sa stratégie de conquête du pouvoir.

  • Cet ouvrage offre une présentation synthétique de cette forme de coaching en pleine expansion. Tous les aspects de ce nouveau métier sont traités : compétences requises, outils, perspectives. La description d'une intervention-type accentue l'aspect concret du livre. Cette 2e édition, totalement réactualisée, développe en particulier les notions d'intelligence collective et de « coaching d´organisation court ».

  • Cet essai livre une vision inédite du harcèlement en tant que révélateur de dérives pernicieuses qu'engendre une société en perte de repères, d'autorité et du sens de la responsabilité. Il est préparé par la fragilisation des existences individuelles et la mise à mal du lien collectif, au sein d'un système où tout le monde devient victime.

  • L´expérience de la reconversion professionnelle volontaire, à la fois individuelle et sociale, prend une place grandissante dans le monde du travail. Individuelle, parce qu´elle appartient en propre à l´individu qui en est le seul initiateur. Sociale, parce qu´elle concerne des univers sociaux multiples, et que le surinvestissement de la valeur du changement la place au centre des questions sur l´emploi et la formation.  Indicateur important des transformations sociales des rapports entre « individu et société », la reconversion professionnelle volontaire montre un individu aux prises avec des contraintes sociales fortes qu´il tente de résoudre afin de dégager des ressources pour agir sur sa biographie.  Pour saisir ces changements, Catherine Négroni a rencontré des personnes à différents moments de leur démarche de reconversion. À partir de ce travail de terrain approfondi, elle présente un processus cognitif qui met en évidence le travail de l´acteur sur soi.  Éclairant la logique de ces trajectoires de reconversion et la manière dont elles rencontrent l´exigence sociale de « changement », cette recherche constitue une avancée dans la compréhension de toutes formes de bifurcations. En outre, elle ouvre des pistes de réflexion intéressantes pour les chercheurs en sciences sociales et en particulier pour les professionnels de la formation.   Catherine NÉGRONI est sociologue, maître de Conférences à l´Université de Lille III. Elle mène ses recherches au sein du CLERSÉ-IFRÉSI. Elle est l´auteur de différents articles sur les bifurcations professionnelles. Ouvrage publié sous l'égide de François de Singly.

  • Jamais le mot « compétitivité » n'a été si présent dans le langage des économistes et des politiques. Jamais l'entreprise n'a été autant mise en avant, en dépit des restructurations industrielles devenues aujourd'hui permanentes. Pour les collectivités territoriales, la question de l'attractivité des territoires est aujourd'hui cruciale... Face aux politiques d'attractivité traditionnelles qui se contentent de répondre aux besoins des entreprises, cet ouvrage vient rappeler que l'entreprise n'est pas un acteur anodin. Par ses différentes stratégies et organisations, elle inscrit les territoires dans des trajectoires de développement qui ne sont pas toujours choisies. Souvent négligée, l'empreinte territoriale de l'entreprise est une problématique que doivent prendre en considération les collectivités territoriales dans la définition de leurs politiques de développement local. L'auteur évoque ici une autre politique d'attractivité, fondée non à partir de l'entreprise mais du territoire, de ses besoins et de ses projets. Cette démarche vers une politique durable et sélective nécessite un engagement citoyen des acteurs.

  • Les Français n'ont pas le moral. Situation économique incertaine, climat social préoccupant, sentiment d'insécurité, perte de puissance au sein de la communauté internationale... autant d'éléments qui viennent entretenir pour certains la nostalgie d'une grandeur passée, pour d'autres un réel pessimisme quant à leur avenir. Dans le même temps, les Français ont toujours été perçus et se définissent eux-mêmes comme un peuple « arrogant ». Cette supposée arrogance est en fait liée à la très singulière histoire de la France, patrie des droits de l'homme, terre d'immigration, « Grande  » porteuse de valeurs républicaines et laïques, histoire dont ils sont légitimement fiers. Mal à l'aise avec l'idée de « nation » et avec les symboles qui lui sont liés, les Français semblent ainsi aujourd'hui tiraillés entre fierté et autodénigrement, dans un contexte où « l'identité nationale » se cherche une définition et où la France, pour ce qu'elle représente, est prise pour cible. Cet essai singulier et citoyen vient éclairer ce paradoxe.

  • Voici un livre résolument optimiste et joyeux, truffé d´anecdotes et d´exemples amusants, qui rompt avec l´ambiance morose de la « souffrance au travail ». Sans en nier l´existence ni les dégâts, il montre à partir d´une enquête approfondie que des stratégies alternatives d´encadrement se pratiquent et ce, dans des organisations très différentes, dans le public comme dans le privé (entreprises industrielles et de service, secteur social et hôpital, multinationales et PME-PMI...).  Les hommes et les femmes interviewés, cadres dirigeants ou non, parfois délégués syndicaux, ont tous en commun d´avoir souffert de harcèlement et de maltraitance. Ils ont parfois connu de longues périodes de chômage ; mais ils témoignent ici de leur ténacité, de leur capacité à « encaisser des coups », à lutter contre les discriminations de toutes sortes.  Au fil des récits et des pages, se dégagent des principes communs, des façons de théoriser ces pratiques, à partir de valeurs humanistes et d´éléments des sciences sociales et humaines. Ramassées en vingt-cinq principes fondamentaux, ces stratégies alternatives forment un « bréviaire de résistance et d´innovation » dont tous les salariés peuvent s´inspirer. Loin des utopies louables d´un « management alternatif à inventer », il s´agit ici du travail déjà à l´oeuvre pour diriger et encadrer « autrement ».  Frederik Mispelblom Beyer, Professeur de sociologie à l´université Paris UniverSud  Evry, est responsable de l´équipe de recherche CRF (centre de recherche sur la formation) / ÉTÉ (enseigner, transmettre, encadrer). Il anime le site encadrer-et-manager.com et a rédigé cet ouvrage avec Catherine Glée, maître de conférences à l´IAE Lyon (Université Jean Moulin Lyon 3) où elle dirige le Master ressources humaines et organisation et est membre du Centre de recherche Magellan.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty