Sciences politiques & Politique

  • « J'ai eu besoin de faire le point, de repartir sur les traces de l'expérience qui avait changé ma vie. Trop de choses s'étaient passées, le décès de mon mari, les ennuis matériels, mon statut de « femme de » à qui il manquait l'essentiel : lui, l'âme soeur, le complément, la raison de poursuivre. Quelque chose en moi me soufflait qu'il fallait que je me sauve. Dans les deux sens du terme : que je sauve mon âme et ma peau et que je m'extraie du passé, que je parte pour me retrouver.
    J'ai sorti un sac de mon placard, y ai jeté l'essentiel... et ai commencé mon périple. »

  • « Le 13 novembre 2015 ne fut au final qu'un jour dans notre vie. Un seul jour qui a déformé l'existence d'une personne, d'une famille, d'un groupe d'amis, d'une ville, d'un pays. »
    Un seul événement peut-il déterminer toute notre existence ? Peut-on poursuivre après l'horreur ? Cette nuit-là, David est confronté à sa mort.
    Alors que l'enquête judiciaire s'achève et que le procès devrait s'ouvrir en 2021, le jeune homme revient sur ces cinq dernières années, la difficulté de se reconstruire, la force de vivre.

  • Qu'est-ce que le pardon ? Comment apprend-on à le vivre et à l'appliquer?
    Si tout le monde pense en connaître la définition, il n'est pas si évident de l'atteindre. Du moins, le pardon véritable. Cela demande un cheminement spirituel propre à chacun.
    Jean Graciet et Valérie Motté vous proposent d'explorer les diverses étapes du pardon ainsi que de découvrir des outils pratiques pour tenter de l'appliquer au quotidien afin de vous réconcilier avec vous-même et de guérir de vos blessures.

  • Jane Evelyn Atwood, Brigitte Bardot, Bérénice Bejo, Jane Birkin, Marie-Claude Bomsel, Hermine de Clermont-Tonnerre, Anny Courtade, matali crasset, Édith Cresson, Mireille Dumas, Nanou Garcia, Nathalie Garçon, Marielle Goitschel, Francine Gomez, Claudie Haigneré, Gwendoline Hamon, Adriana Karembeu, Brigitte Lahaie, Caroline Loeb, Ariane Massenet, Macha Méril, Catherine Millet, Martine Monteil, Michèle Mouton, Orlan, Anne-Sophie Pic, Marina Picasso, Babette de Rozières, Anouche Setbon, Chouchane Abello-Tcherpachian, Sylvie Testud, France Zobda...

    Catherine Jacob et Franck Leclerc ont interrogé ces personnalités exceptionnelles, abordant leur vision des relations hommes/femmes et la place de ces dernières dans notre société. Chacune s'est racontée sans fard.
    Ce qu'elles en disent, ce qu'ils en pensent, comment les choses avancent... Les réponses se trouvent entre ces pages.

  • L'irruption de la Chine sur la scène internationale ébranle les équilibres mondiaux qui seront de plus en plus instables, même et surtout si le monde occidental renoue avec la croissance. Examiner l'action de la Chine en Afrique peut aider à voir l'avenir du monde, un avenir où les États-Unis resteront une grande puissance, mais qui ne pourra plus (et ne peut déjà plus) agir à sa guise comme elle le faisait depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale et, notamment, depuis l'éclatement de l'URSS. La Chine est en pleine expansion et l'Afrique en plein bouleversement après plusieurs décennies d'instabilité. Trop peu d'Européens en ont encore conscience. Jean Jolly se penche sur le passé des relations sino-africaines, sur les raisons de l'offensive chinoise en Afrique, sur les causes de son succès, les méthodes employées, et les conséquences que l'essor chinois entraîne pour les Européens, les Américains et les Africains. Faisant le tri entre les fantasmes et les réalités, il analyse les réactions des Africains et des Occidentaux dont celles des Européens, en particulier des Français, et suggère des solutions possibles pour tenter d'éviter de nouveaux drames et de nouveaux conflits.

  • Charlie Chaplin a cinquante-quatre ans lorsqu´il épouse, le 16 juin 1943, Oona O´Neill, âgée d´à peine dix-huit ans, fille du dramaturge et prix Nobel Eugene O´Neill qui la déshérite tandis que la presse traite Charlot de Barbe-Bleue.
    Or, après trois mariages malheureux, celui-ci a enfin trouvé la femme-enfant qu´il avait toujours recherchée et le bonheur vainement poursuivi. Sacrifiant sa carrière prometteuse de comédienne, Oona se consacre exclusivement au bien-être de son époux, lui apportant paix et stabilité. Ils ont huit enfants et connaissent trente-quatre ans d´harmonie malgré l´exil en Suisse, les déceptions professionnelles et les épreuves.
    Qui était donc celle qui vécut dans l´ombre de Chaplin alors que ses photos emplissaient les magazines people de l´époque ? Quelles relations entretint-elle avec ses enfants ? Quelles furent ses passions secrètes et ses vrais amis ? Quelle place garda dans son coeur J. D. Salinger, son premier boy-friend ? Quel fut le jeu d´Orson Welles, son cicerone à Hollywood ? Quels rôles eurent vraiment Ryan O´Neal et David Bowie dans ses années de veuvage ? Et quelle sorte de lien l´unit pendant une grande partie de sa vie à Truman Capote ? Grâce aux témoignages inédits de plusieurs de ses enfants, Bertrand Meyer-Stabley répond à ces questions et nous restitue le parcours étonnant d´une muse, fille et épouse de génies. Mais son livre est aussi le portrait d´un clan, des destinées éparpillées des huit enfants Chaplin, le singulier tableau d´une étonnante fratrie.


    L'édition papier de cet ouvrage comprend un cahier hors-texte de 16 pages en noir et blanc, qui n'est pas repris dans la présente édition numérique

  • "Aimer la vie et ce qu'elle nous enseigne."
    "Nous traversons actuellement une période de grandes transformations énergétiques qui bousculent le monde entier. Certains s'interrogent sur ce chaos et sont effrayés ; d'autres ressentent le besoin de se recentrer sur l'essentiel et sont en quête de vérité. Au final, la majorité d'entre nous aspire à la paix, au respect et à l'équité.
    Les drames familiaux qui m'ont touchée ont révélé ma médiumnité et mon cheminement m'a conduite à développer ma spiritualité et à écouter mon coeur. Je suis infiniment reconnaissante pour chacun de ces instants expérimentés, pour la confiance que le monde invisible et ses messagers m'ont accordée, pour ce caractère qui m'offre cette conscience de la préciosité de la vie et de ses charmes si nombreux.
    J'ai souhaité partager avec vous mon parcours pour, peut-être, donner envie à quelques-uns d'entre vous d'envisager la vie différemment. Pour témoigner qu'il est toujours possible de voir la lumière dans l'obscurité."

  • Petites histoires pour ne pas passer à côté de sa vie. C'est l'histoire d'un infirmier qui change de métier plusieurs fois, passe par une maison de disques, dans les mains d'une Chanteuse connue, devient chroniqueur à la télé puis consultant dans un grand groupe français... C'est l'histoire d'une rupture entre deux personnes qui s'aimaient, après onze années de vie commune. C'est l'histoire d'une vie qui n'est rien d'autre qu'une leçon et qui répond à la question : pourquoi faut-il y croire encore ? Et encore. Et encore. C'est un livre qui fait du bien.

  • La liberté est surtout une idée ? Certes, mais sans elle, nous tombons. Avec elle, nous courrons. La liberté est notre musculature. Le bonheur, quant à lui, est un nuage cotonneux. C'est à partir de cette réflexion sur la liberté que nous pourrons, ensuite, peut-être, non pas nous poser la question du bonheur, mais voir si, en ayant mis à l'épreuve notre pensée, nous sommes devenus, sans nous en être aperçu, heureux. Car, le bonheur est comme le sommeil : c'est lui qui vient à nous. Cependant, pour qu'il vienne, il faut lui préparer la place. Bref, tu l'as compris, je ne suis pas là pour te rassurer, t'instruire ou te distraire, mais pour te secouer. Tu veux une consolation ? Entre en religion. Tu veux des connaissances ? Fais de la science. Tu veux prendre du plaisir ? Va au cinéma. Tu veux être libre ? Philosophe.

  • Alger, 24 décembre 1942 : de deux balles tirées à bout portant, le jeune Bonnier abat, dans son bureau du Haut-Commissariat, l'Amiral de la Flotte Darlan, bras droit du maréchal Pétain. Plus de quarante ans après, de nombreuses questions concernant cet assassinat politique restent encore sans réponse : pourquoi Darlan était-il arrivé à Alger quelques heures avant le débarquement anglo-américain du 8 novembre ? Comment a-t-il pu concilier l'obéissance à Vichy et les exigences du général Clark, et de ses partisans français ? Comment a-t-il réussi à négocier le retour de l'armée d'Afrique dans la guerre contre l'Axe, sauvegardant ainsi l'unité de l'Empire français ? Qui, enfin, a commandité son élimination ? Connaissant bien Darlan puisqu'il l'avait côtoyé à l'École Navale, puis comme midship sur le Montcalm, Jacques Moreau était idéalement placé pour répondre à ces interrogations. Il le fait ici, dans le cadre d'un récit personnel des événements de ces deux mois de crise. Il est difficile d'être mieux documenté, puisqu'il était alors préfet maritime de la 4e Région à Alger. Sa relation des faits s'étaye de textes officiels indiscutables, souvent occultés ou déformés depuis. Au coeur du microcosme où se prenaient les plus importantes décisions, l'auteur avait un atout supplémentaire : tous les jours de cette période troublée, il rencontra son supérieur qu'il respectait et admirait, et put en suivre la démarche spirituelle. L'histoire du débarquement de 1942, telle que nous la livre l'amiral Jacques Moreau, y gagne une dimension humaine. Les derniers Jours de Darlan est plus qu'un document rigoureux et passionnant. C'est aussi le récit d'un soldat fidèle et déchiré.

  • La fin de l'Algérie française, telle qu'elle a été vécue par l'un de ses plus fidèles et loyaux défenseurs.

  • Un essai biographique qui rappelle que la mort, des tranchées de la Grande Guerre jusqu'à l'ultime retraite de Colombey, fut la compagne la plus familière du général. Sa vie fut jalonnée de deuils intimes, d'ennuis de santé, d'attentats, et marquée par la hantise du déclin physique.

  • En juin 1960, le général de Gaulle reçoit secrètement à l'Elysée le commandant algérien Si Salah venu solliciter la paix. Historien de la guerre d'Algérie, l'auteur tente d'éclairer cette démarche et ses conséquences.

  • Avec ou sans fauteuil Nouv.

    « Posons cartes sur table. Je ne suis pas née dans une chaise roulante. J'ai eu un accident de luge en 2015. J'avais 26 ans. »
    Jeune fille lambda, insouciante, jusqu'à ce séjour à la montagne où, à vingt-trois heures, Ornella descend tout schuss en luge avec une amie. Les jambes dépassent, personne ne freine elles sont stoppées par un poteau. Banal en fait, un drame tel qu'il en arrive souvent, alors que nous considérons la luge comme un jeu d'enfant.
    Alors oui, Ornella n'a plus l'usage de ses membres inférieurs depuis plus de cinq ans. Il lui a fallu du courage et de longues années pour se reconstruire mais elle reste une éternelle optimiste et aborde pour nous un sujet encore tabou alors qu'il y a en France 40 000 paraplégiques : la sexualité et le handicap.
    Une magnifique ode à la vie, au courage et à la résilience.

  • Les exploits et les sacrifices des médecins militaires depuis Dunkerque en 1940 jusqu'à l'expédition du Tchad en 1980.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Normaux ou mythos ? La question ne se pose plus. Nos candidats à la présidentielle de 2017 se veulent mythologiques. Définitivement. Macron, Fillon, Hamon, Mélenchon, Le Pen. Du « La politique c'est mystique » de Macron au fantasme de l'« avenir désirable » d'Hamon, en passant par les figures - salies - du chevalier blanc de la morale, du porteur de vérité ou du puissant révolutionnaire, les symboles du divin et de l'héroïque ne manquent pas. Après le règne du mou, les mortels votants veulent du suprasensible et du surhumain. Dans cette course à l'Élysée, finalité suprême du mortel aspirant à l'immortalité, celui-ci doit déjà s'en donner les apparences s'il veut être crédible.

  • Normaux ou mythos ? La question ne se pose plus. Nos candidats à la présidentielle de 2017 se veulent mythologiques. Fillon l'inattendu. Il est monté jusqu'à deux tiers des voix à la primaire de la droite. Les autres candidats n'avaient pas sa blancheur. Il est monté, monté, progressivement, l'air de rien, presque de façon insidieuse, caché derrière ses sourcils. Mais après son apogée, Fillon n'aura mis que quelques semaines à faire l'ange déchu des intentions de vote. Quel mythe a-t-il construit ?

  • Normaux ou mythos ? La question ne se pose plus. Nos candidats à la présidentielle de 2017 se veulent mythologiques. Face à la triste réalité, Hamon n'a plus qu'une solution : faire rêver, sublimer la grisaille, consoler de la déception Hollande, poétiser la désillusion et inventer le spleen politique. Mais n'est-ce pas dans sa nature ? La mythologie Hamon n'a d'autre possibilité que de laisser la raison et d'aller du côté du monopole du coeur. Quel mythe a-t-il construit ?

  • Vous ne savez pas pour qui voter ? Découvrez chaque candidat en 1h de lecture. Normaux ou mythos ? La question ne se pose plus. Nos candidats à la présidentielle de 2017 se veulent mythologiques. Qui est Macron ? C'est un homme rempli d'expériences : Sciences Po, la philo, la finance, l'ENA, le ministère de l'Économie, sa prof de français... et le théâtre. Macron est un bon candidat à l'oral. Il est sympa et attirant. Quel mythe a-t-il construit ?

  • Normaux ou mythos ? La question ne se pose plus. Nos candidats à la présidentielle de 2017 se veulent mythologiques. De même que les mythologies racontent que le dieu untel engendra le dieu untel qui engendra le tel untel, Mélenchon, du Parti socialiste, engendra le Parti de gauche qui engendra le Front de gauche qui engendra La France insoumise. Quel mythe a-t-il construit ?

  • Normaux ou mythos ? La question ne se pose plus. Nos candidats à la présidentielle de 2017 se veulent mythologiques. On ne sauve pas la France sans un minimum de sagesse, d'intelligence stratégique et de passage à l'acte réfléchi. De sacrifice de soi, aussi - Jeanne était pucelle. Bref, tout le contraire de Le Pen. Quel mythe a-t-elle construit ?

  • Ancien chef d'état-major de l'armée de terre, le général Delaunay présente ici, sous la forme d'un dialogue avec une jeune fille, son point de vue sur les problèmes d'aujourd'hui de la guerre et de la paix. Face à l'atome et à la subversion, un appel au courage.

  • Un magistrat politique

    Michel Delean

    Ce magistrat discret s'appelle Jean-Claude Marin. Il est peu connu du grand public, mais incarne la puissance de la justice voire, parfois, les dérives des procureurs. En 2011, Nicolas Sarkozy l'a nommé procureur général près la Cour de cassation. Faisant de lui le plus haut procureur de France. À ce poste prestigieux, cet ancien chef du parquet de Paris peut déployer une influence considérable, pilotant l'accusation contre d'anciens ministres devant la Cour de Justice de la République, supervisant les nominations des magistrats du parquet devant le Conseil supérieur de la magistrature (CSM). C'est dire le pouvoir qu'il concentre. Aux yeux de certains, ce pouvoir, Jean-Claude Marin, expert des affaires politico-financières, l'a toujours mis au service des politiques plus que de la justice. Évidemment il s'en défend, mais celui qui a traité la plupart des dossiers les plus médiatiques et les plus sensibles des 25 dernières années est soupçonné d'avoir rendu des services, quels que soient les gouvernements. Quels sont les secrets de cette carrière ? Ses réseaux ? C'est l'objet de l'enquête menée dans ce livre par Michel Deléan, une plongée dans les coulisses d'une justice très politique.

empty