Droit privé

  • La division du travail est un thème d'étude classique, très important notamment en classes préparatoire d'écoles de commerce et à l'université. Mais c'est d'abord une donnée fondamentale de l'organisation des sociétés humaines, dont l'approche ne peut être que pluridisciplinaire.
    L'expression recouvre en effet des réalités à la fois diverses et liées. On peut l'envisager tantôt par la répartition des tâches à l'intérieur d'une famille, d'une communauté villageoise, d'une nation ou même du monde, et faire apparaître les divisions par sexe, âge, nationalité. L'activité économique peut se subdiviser en divers secteurs et à l'intérieur de l'entreprise, le travail peut se retrouver lui-même réparti entre les différentes unités.
    C'est une gageure nécessaire d'examiner conjointement ces divers aspects, tant il est vrai que toute division des tâches est forcément sociale, que la division du travail à l'intérieur d'une société trouve son prolongement dans la division internationale et enfin, que l'une et l'autre de ces formes reflètent l'organisation d'une société en un lieu et un temps donné.
    Cet ouvrage de synthèse est le premier travail sur ce thème, qui doit permettre aux étudiants de mieux appréhender le fonctionnement de l'économie et de mieux comprendre maint débats contemporains sur le partage des tâches et l'évolution de la société dans un cadre mondialisé.

    Christian Elleboode, docteur en sciences économiques est chargé de cours à la faculté Catholique de sciences économiques de Lille. Il est dans la collection « Circa » l'un des auteurs de l'Histoire des idées politiques en deux tomes parue en 2004.
    Les divisions du travail. Les grands penseurs de la division du travail. L'évolution de la division du travail au XXe siècle. La division socialiste du travail. La division internationale du travail. L'analyse de la division du travail, uné préoccupation tardive.

  • Démographie, espérance de vie, crise économique, inégalités hommes-femmes mettent en péril le système d´assurance vieillesse « à la française ». Il doit être réformé, mais les propositions des politiques inquiètent. Chacun est pourtant conscient qu´il lui faudra faire un effort pour pérenniser les principes de nos régimes de retraite : la répartition, les solidarités entre générations... Sur quelles voies s´engager ? Que nous apprennent les expériences étrangères ? Faut-il réformer à pas comptés ou bien sans délai ? Devrons-nous travailler jusqu´à 75 ans ? Autant de questions complexes, auxquelles cet ouvrage apporte des réponses précises afin d´éclairer les citoyens que nous sommes. 

  • Parfaitement conforme à l'enseignement du droit des personnes en L1, cet ouvrage présente successivement : le droit des personnes, le droit de la famille. Conçu comme un manuel et un outil de préparation aux TDs, l'ensemble du cours est présenté à travers les trois exercices qui servent à évaluer les connaissances : dissertations, commentaires d'arrêt et cas pratique.  Cette nouvelle édition, revue et corrigée, prend en compte les évolutions les plus récentes de la législation et de la jurisprudence.

    Allison Fiorentino, Maître de conférences en droit privé à l´Université d´Auvergne (Clermont-Ferrand).  Marie Hascoët, Docteur en droit privé de l´Université Paul Cézanne Aix-Marseille III.

  • Que recouvrent les risques psychosociaux et en quoi diffèrent-ils d´autres risques professionnels ? Quels en sont les principaux facteurs ? Quelles sont leurs conséquences pour l´entreprise ? Pourquoi et comment mettre en oeuvre une politique de prévention ? Avec quels acteurs ? Quelle est la jurisprudence actuelle ? Toutes les réponses juridiques et psychologiques indispensables à connaître pour affronter et résoudre ces situations délicates.

  • L'irrésistible montée des questions de sécurité dans les préoccupations de notre société a poussé la justice à admettre qu'elle ne pouvait plus rester à l'écart des mutations que connaissent tous les services de l'État. Partagée entre la défense de son indépendance et la nécessité de participer à l'effort global de défense du pacte républicain, elle connaît depuis vingt ans un bouillonnement dont l'illustration la plus innovante est la conception et la mise en oeuvre de la politique pénale.
    De quoi s'agit-il ? De satisfaire à l'urgence d'une réponse judiciaire efficace à la délinquance et à la criminalité dans un contexte de plus en plus lourd, où la déflagration menace, tout en gardant le cap du respect des droits individuels sous le contrôle accru de juges de plus en plus imprégnés des exigences européennes. De concilier l'aspiration croissante à un accès plus large à une justice plus compréhensible et l'obligation de contribuer à l'oeuvre commune de sécurité. De mettre en harmonie l'égalité de traitement et la nécessaire individualisation de la réponse pénale.
    Tout un mode nouveau d'intervention judiciaire s'est ainsi mis en place, avec les procureurs pour principaux acteurs et souvent initiateurs. Mais son historique, ses paradoxes, ses avancées et ses limites n'avaient pas encore fait l'objet d'une étude approfondie, telle celle que propose ici Yves Charpenel.
    Sa réflexion, nourrie d'exemples tirés de la pratique, la claire désignation des enjeux à laquelle il a procédé, sous tous les aspects, en prenant en compte toute la diversité des acteurs, des objectifs et des méthodes, permettront aux responsables publics, aux professionnels et futurs professionnels de la justice et de la sécurité, comme à tous les citoyens désireux de mieux appréhender le fonctionnement et l'horizon de notre système judiciaire, de se placer dans la position de surplomb indispensable pour participer à l'avancée d'une problématique sociétale majeure.
    Yves CHARPENEL, magistrat, avocat général à la cour de cassation, a successivement été juge en Guadeloupe, procureur adjoint en région parisienne, magistrat au ministère de la Justice où il a été rapporteur de la Commission de l'informatique, membre de deux cabinets ministériels, directeur des affaires criminelles et des grâces, puis procureur général à Fort-de-France et à Reims.
    Préface de Jean-Louis Nadal, procureur général de la cour de cassation.
    Construire la politique pénale. Des enjeux à concilier. Les conditions à remplir. Les ressorts d'élaboration. Le concret prometteur de la politique pénale. La diversité des acteurs. La diversité des politiques pénales. La diversité des méthodes. La diversité des territoires : vers une politique pénale transnationale ?

  • Le droit des affaires est une matière technique, souvent déroutante pour les étudiants et de plus en plus enseignée dès L2-L3. Conforme à l'esprit des Cursus-Droit, cet ouvrage offre un cours synthétique et de nombreux exercices corrigés. Un plus pour réussir ses examens.

    Christine Lebel est maître de conférences HDR en droit privé à la Faculté de droit de Nancy (Institut François Geny - Université de Lorraine).

  • Cet ouvrage s´inscrit dans la collection cursus droit, dont il reprend l´intégralité des codes. Il contient donc un cours par l´exemple et par une utilisation de nombreux cas pratiques. A ce titre, le droit du travail est une discipline qui se prête bien à l´exercice car les exemples professionnels multiplient les mises en situation. Armand Colin pourrait en la matière fournir de nombreux exercices. L´ouvrage est organisé en deux parties - 1 : Les relations individuelles de travail - 2 : Les relations collectives de travail La première partie étudie les variétés du contrat de travail, précise les pouvoirs de l´employeur, avant de décrire la protection dont jouit le salarié avant de passer en revue les différentes formes de rupture du contrat. Si le droit du travail est réputé protecteur des salariés, l´auteur s´efforce cependant de montrer que les évolutions législatives récentes tendent à favoriser des procédures de conciliation parfois moins favorables. La seconde partie présente l´action et le rôle des syndicats, ainsi que les dispositions législatives qui encadrent les conflits qui peuvent survenir dans la vie d´une société. Là aussi, de nombreux cas pratiques inspirés par les faits contemporains viendront illustrer le propos. Droit du travail : un cours en pratique

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Parfaitement conforme à l'enseignement de droit en L2, cet ouvrage présente  les obligations contractuelles et les obligations délictuelles. Conçu comme un manuel et un outil de préparation aux TDs, l'ensemble du cours est présenté à travers les trois exercices qui servent à évaluer les connaissances : dissertations, commentaires d'arrêt et cas pratique. Cette nouvelle édition, revue et corrigée, prend en compte les évolutions les plus récentes de la législation et de la jurisprudence.

    Boris Khalvadjian, docteur en droit privé, est avocat au barreau de Paris. Il a enseigné à l´Université d´Aix-Marseille et enseigne actuellement à l´Université de Paris XIII.
    Frédéric Rouvière, agrégé des Facultés en droit privé et sciences criminelles, est Professeur à l´Université d´Aix-Marseille où il enseigne le droit civil et la théorie du droit.

empty