Islam

  • Après notamment le succès de Allah est grand, la République aussi !, Lydia Guirous bouscule à nouveau l'opinion, et nos compatriotes. Face à l'islamisme, réveillons-nous, réveillez-vous ! clame-t-elle. Un manifeste éclatant de courage !
    " Les angoisses de mon enfance, la peur de ces barbus, cette escalade du pire, je ne veux pas les retrouver en France et pourtant elles s'installent.
    Ce livre est un appel au sursaut, un appel à la survie.
    Pour que la France et sa République demeurent, chaque citoyen doit se ressaisir pour combattre à son échelle et les décideurs doivent enfin revêtir les habits du courage qui leur manque tant pour que Marianne relève la tête.
    La République n'est pas un acquis, c'est un combat quotidien, encore plus aujourd'hui.
    L'urgence est là. "

  • "Mahomet eut beau vouloir relever, en théorie, la condition du sexe dont les charmes ont agi si profondément sur sa sensibilité poétique, en dépit de ses intentions, l'islam la dégrada. Il a protégé les femmes contre l'agression de l'homme, mais il les a étouffées en rendant difficile l'échange entre elles et la société qui les entoure, et par là, il leur a ôté es moyens mêmes d eprofiter de cette protection."Mansour Fahmy

    Penseur et sociologue égyptien, Mansour Fahmy a rédigé en 1913 une thèse, qu'il défendit à la Sorbonne, sur la condition de la femme dans l'islam qui lui valut d'être interdit d'enseignement dans son pays.

  • Sur la question de la radicalisation du religieux, les salafistes djihadistes concentrent toute notre attention. Or ils ne sont pas les seuls à constituer une menace : il faut aussi s'intéresser aux téléprédicateurs du Conseil évangélique de Trump, aux juifs radicaux du " Grand Israël ", aux extrémistes bouddhistes et hindouistes... Dans notre monde globalisé, on doit en réalité parler des radicalismes religieux au pluriel.Tous reposent sur le même triptyque d'intolérance : une foi, une terre, un peuple, s'appuyant sur une réécriture victimaire de l'Histoire et légitimant une violence vengeresse " sanctifiante " - à l'instar des kamikazes salafistes qui se croient promis au paradis ou de ces pasteurs et prêtres américains justifiant le meurtre de médecins avorteurs.S'ils partagent de nombreux points communs, tous ne visent pas un objectif planétaire. Mais tous redessinent la géopolitique moderne, tandis qu'au sein des sociétés, les poussées radicales sapent chaque jour un peu plus l'égalité entre les hommes, les droits des femmes, des minorités, excluant l'" Autre " du champ politique quand il ne s'agit pas purement et simplement d'épuration ethnique...Face à ces dangers, il est temps de cesser de traiter les religions sous l'angle de la liberté de conscience et de les considérer en termes politiques. Les mêmes appels à l'exclusion proférés par des néonazis ou des suprémacistes seraient immédiatement condamnés : pourquoi faudrait-il les tolérer quand ils sont tenus par des religieux, quelle que soit leur " chapelle " ?

  • Les racines de l'islam radical - histoire, pensee, geopolitique Nouv.

    L'"État islamique", visage d'épouvante de l'islam radical, continue à sévir. Afin de freiner son expansion, une nouvelle coalition mondiale s'est formée, dans l'espoir de venir à bout de ce monstre. Pour éclairer l'actualité de façon constructive et tracer un pont entre l'Orient et l'Occident, cet ouvrage propose un retour historique et une analyse philosophique du radicalisme, aux sources millénaires et religieuses. Il produit aussi une analyse géopolitique des formes contemporaines de l'islam radical. Enfin, il dresse le bilan géostratégique de la situation internationale depuis le 11 septembre. Antoine J. Assaf nous livre un décryptage éclairant pour comprendre les transformations à l'oeuvre. Il nous invite à appréhender avec recul les enjeux et les problématiques d'une réalité complexe, loin des fantasmes, des amalgames ou des simplifications.

    Publié pour la première fois en 2015, ce texte a été récompensé par le prestigieux prix Vauban. Pour cette nouvelle édition, il a été actualisé.

    Histoire - Définitions - Analyse

  • Coran (Le)

    Anonyme

    C'est vers l'an 610 de notre ère que Mahomet, retiré dans une grotte du mont Hira, a vécu la Révélation. L'archange Gabriel se manifeste à lui et lui ordonne de «réciter». De ce verbe vient le mot Coran, qui signifie «récitation», «lecture». La Parole de Dieu est «dictée» au Prophète en arabe, langue à la fois riche et complexe dont la musique et les sonorités font sens.
    La traduction de Jean Grosjean se distingue par le soin extrême apporté au style ainsi que par la fidélité au sens ; en outre, elle restitue le souffle poétique du Coran dans sa beauté sacrale.

  • Féminismes islamiques : un titre qui en fera sursauter beaucoup, y compris parmi celles et ceux qui se pensent à l'abri de tout préjugé. C'est ce que le stéréotype "islam=oppression de la femme" croise partout comme une sous-marin, tantôt en surface et pavillon haut, tantôt dans les profondeurs de l'insconscient. Ce que montre ce livre, le plus souvent on ne le sait pas : que dans les pays où l'islam est la religion dominante, des croyantes puissent lutter pour l'égalité, retourner les textes sacrés contre le patriarcat, s'élever contre les autorités politiques et religieuses qui bafouent les droits des femmes. De l'Egypte à l'Iran, du Maroc à la Syrie, en France, aux Etats-Unis et jusqu'en Malaisie, des intellectuelles, des chercheuses et des militantes sont engagées dans une démarche féministe à l'intérieur du monde religieux musulman. Zahra Ali nous fait entendre leurs voix et propose ainsi de décoloniser le féminisme hégémonique. Zahra Ali est enagée depuis de nombreuses années au sein de dynamiques musulmanes, féministes et antiracistes. Elle est doctorante en sociologie à l'EHESS et à l'IFPO.

  • D'Abdeker, ou l'art de conserver sa beauté, aux maîtres d'élégance, les Zourafas, tout sur l'univers amoureux des pays musulmans. Malek Chebel, l'auteur du Kama-sutra arabe, offre ici un guide complet de la langue érotique, des moeurs, des techniques, de la médecine, de la jurisprudence, de l'esthétique, de la psychologie et de la mystique de cette civilisation qui n'a cessé d'être le support d'un imaginaire amoureux riche et complexe.

  • Comment fut élaboré le Coran ? Qu'est-ce qui unit et sépare chrétiens et musulmans ? Quel est le statut de la femme dans l'islam ? Que lui doit-on sur le plan scientifique ? Pourquoi fait-il peur en France ? Quand fut lancé le premier djihad ?

    Souvent l'islam inquiète. Comme tout continent mal connu, il suscite l'anxiété. Voilà pourquoi il était si important de demander au grand spécialiste Malek Chebel de revisiter son domaine de prédilection et de répondre avec clarté aux grandes questions que l'on est amené à se poser. Tous les aspects sont abordés : l'histoire, le prophète, le Coran, les rituels, les relations avec la France, l'Occident, l'amour et la sexualité, les autres religions, les arts, la littérature et la science, les réformes à venir...
    D'une plume vive, Malek Chebel nous livre en 100 questions des dizaines d'années de recherche et de réflexion.

  • Le coran

    François Deroche

    Le Coran, recueil des révélations reçues par Muhammad au VIIe siècle, constitue l'un des fondements de l'islam. Pour les musulmans, il s'agit de la parole de Dieu en « langue arabe claire ». Pour permettre d'accéder à ce texte fondateur, François Déroche retrace le contexte historique de l'apostolat de Muhammad. Il explique également dans quelles conditions politiques le texte officiel du Livre, la vulgate, fut fixé. Il en décrit la structure, ainsi que le style et la langue. Son aspect normatif, son enseignement et sa place dans les sociétés musulmanes sont également abordés. Enfin, il rappelle comment l'Occident a pris connaissance du Coran et quelle fut sa réception.

  • À l'aube du VIIe siècle, l'Arabie a été réveillée de sa torpeur millénaire par un souffl e puissant et jusque-là inconnu, l'islam. Son émergence fut particulièrement rapide car il n'a fallu à Mohammed, le nouveau prophète, qu'un peu plus d'une vingtaine d'années, de 610 à 632, pour imposer une nouvelle religion, à la fois monothéiste et abstraite dans son horizon de pensée. C'est cette histoire et ses turbulences que Malek Chebel raconte, en cernant au plus près l'homme dans son aventure personnelle, sa vie privée et publique, ses combats et les relations qu'il a entretenues avec son entourage comme avec ceux qui l'ont combattu. L'auteur livre une description minutieuse des débuts du dogme, de ses écoles de pensée et de ses premières sectes, et aborde des thèmes rarement traités, comme ceux de l'art de la guerre et de la diplomatie chez Mohammed. Malek Chebel montre comment le Prophète, homme de doctrine et de pouvoir, a voulu que l'islam tienne compte de l'expérience humaine dans sa double part, sublime d'un côté, ordinaire de l'autre, divine par ses aspirations, terrestre par son exercice. Balayant ici autant de préjugés que d'approximations, il confi rme qu'il est plus que jamais nécessaire de connaître la destinée du Prophète pour bien comprendre la vérité et la richesse de son enseignement.

  • L'essentiel à connaître sur le Coran !Le Coran est au centre de la vie religieuse musulmane depuis le VIIe siècle. Pourtant, beaucoup méconnaissent réellement son contenu. Qui était Abraham, l'un des premiers prophètes de l'islam ? Comment l'âme trouve-t-elle le chemin du corps humain ? Qu'est-ce qu'un calife ? Son rôle est-il théologique ou politique ? En 50 notions, Tareq Oubrou décrypte le Coran, pour tous les lecteurs qui désirent en savoir plus sur le texte sacré de l'une des principales religions monothéistes.
    50 notions dont :
    o Dieu
    o Foi
    o Jeûne
    o Mahomet
    o Mécréance
    o Tolérance

  • Découvrir et s'initier à l'Islam en 200 notions illustrées.L'islam, une religion et une culture partagée par plus de 4,5 millions de Français, reste cependant plutôt méconnue. Loin de toute idéologie et dépourvu de visées polémiques, voici un ouvrage qui se donne pour mission d'expliquer ce qu'est l'islam en 200 notions - son histoire, ses fondements, sa pratique, sa culture - de façon simple et claire, et de satisfaire ainsi la curiosité des lecteurs de toutes religions et de leur ouvrir toutes grandes les portes du monde musulman.

  • Apparu dès l'aube de l'islam, le soufisme est la dimension spirituelle et ésotérique de la révélation coranique. Il se fonde sur la contemplation des réalités invisibles du monde et sur la recherche de la sagesse. Conçu par un spécialiste reconnu du sujet, ce guide propose une introduction à l'histoire, aux fondements et aux pratiques du soufisme. Vivant et pédagogique, il commence par faire la chasse aux idées reçues, pour présenter ensuite la démarche soufie dans ses divers aspects.

    Cette nouvelle édition est augmentée d'un chapitre sur l'actualité du soufisme et sur l'éclairage qu'il apporte aux problématiques contemporaines (mondialisation, féminisme, écologie, etc.).

    L'histoire - L'expérience - Les pratiques

  • Le Coran doit-il se plier à l'analyse de texte ou au contraire, en tant que parole incréée d'Allah, n'est-il déterminé que par lui-même ? À partir de 100 mots tirés du Coran et aux dépens d'une exégèse trop poussée, qui risque d'être sèche et stérile, Malek Chebel dépasse le dilemme théologique et met en exergue les thèmes fondateurs de l'islam en nous restituant les « histoires » que raconte le texte sacré des musulmans. Grâce à ces récits, il illustre la façon dont le Coran traite de la plupart des principes éthiques et moraux (justice, vérité, amour de Dieu, foi...), et touche par là même à son essence prodigieuse, à sa profonde « humanité ». À l'heure du littéralisme islamiste, il importe d'en revenir au texte, non pour le prendre au pied de la lettre, mais bien pour en dégager l'esprit.

  • Sa vie est un roman. Quoi de plus libre que la vie brève et intense d'Isabelle Eberhardt ? Née en Suisse en 1877 d'une aristocrate russe et de père inconnu, l'éducation avant-gardiste qu'elle reçoit la conduit à la rébellion, à l'exotisme et à l'aventure. Morte tragiquement à vingt-sept ans, elle connaît toutes les fulgurances et ose tous les tabous.
    Excessive et idéaliste, scandaleuse et mystique, Isabelle Eberhardt ne se pose aucune limite. Sa vie sera celle de tous les possibles. La jeune fille parle huit langues, dévore les livres et rêve de devenir écrivain. La mode est à l'orientalisme, elle embarque pour l'Algérie et ses grands espaces. Éblouie, la jeune russe, habillée en cavalier arabe, chevauche le désert en se rebaptisant « Si Mahmoud ». Ses aspirations à la beauté, à la paix intérieure sont comblées lorsqu'elle se convertit à l'islam. Mais peu importe les règles de la foi, pourvu qu'elle ait l'ivresse, car Isabelle est une jouisseuse qui fume du kif et enchaîne les conquêtes masculines. Première occidentale initiée soufie, première femme reporter de guerre, l'écrivain dénonce les méfaits d'un certain colonialisme et nous propulse au coeur d'un monde arabe fascinant.

  • Beaucoup de préjugés, qui déchaînent les passions, circulent concernant le livre sacré de l'islam. Et le parcourir ne suffit pas toujours à dissiper les idées fausses à son sujet, à défaut d'éclairage et de repères. Pédagogique, ce guide de référence propose une lecture guidée du Coran : il présente l'histoire, les récits, les mots-clés et les principes de ce texte fondateur. Vivant, il repose sur de nombreuses citations et il permet de comprendre certaines dispositions du Coran relatives aux grandes questions de société. Une approche nouvelle, qui introduit avec précision à la connaissance et à la compréhension d'une référence culturelle incontournable.

    Histoire - Religion - Société

  • Tribu, secte, peuple, religion, qui sont les Druzes, ces musulmans du Porche Orient que l'islam ne reconnaît pas comme siens ? Ce livre lève enfin le voile sur une communauté ancestrale qui témoigne des plus anciennes croyances de l'humanité. Une découverte. Minorité religieuse du Moyen-Orient actuel, les Druzes de Syrie, du Liban et d'Israël forment des communautés dont les chefs spirituels se caractérisent par une pensée ésotérique originale. Leur livre saint, la
    Sagesse, développe une interprétation nouvelle du Coran et jette les fondements d'un ésotérisme dogmatique qui tranche avec le shi'isme ismaélien dont il est issu.
    Sur le socle de leurs doctrines secrètes, les savants druzes du xve siècle établirent une doctrine juridique singulière en islam et des institutions propres à gérer les affaires privées des croyants. Le droit druze en dit long sur cette normativité, à l'instar de l'interdiction de la polygamie, de la répudiation ou du mariage mixte. Quels sont les fondements historiques de ce particularisme communautaire ? D'aucuns l'attribuent à un personnage mythique, l'émir al-Sayyid (m. 1479), quand d'autres y voient la preuve d'une singularité religieuse. Wissam H. Halawi examine cette période de transition en confrontant sources narratives et juridiques inédites.

  • En quelques pages d'une grande clarté souvent poétique, Shems Friedlander retrace la vie, l'oeuvre et l'enseignement de Djalâl-ud Dîn Rûmî (1207-1273), le fondateur des derviches tourneurs, l'une des plus célèbres confréries soufies. Dans une deuxième partie, l'auteur décrit le déroulement d'un sema, la danse sacrée tournoyante des derviches qui symbolise le mouvement cosmique universel. Enfin, il nous fait découvrir les arcanes de la musique qui rythme le sema et accompagne l'extase des danseurs-mystiques.

  • Marie dans l'Islam

    Ameer Jaje

    Marie tient une place considérable dans l'islam. Mentionnée sous le nom de Maryam dans le Coran, elle y est figure exemplaire de piété et de dévotion. Elue de Dieu, elle est dans la tradition musulmane une juste, une sainte parmi les saintes. Objet de grande piété populaire, on lui attribue le pouvoir de faire des miracles. Elle alimente également depuis les premiers siècles de l'Hégire les travaux des exégètes.
    Alors que le Coran réduit Jésus au rôle d'un prophète parmi d'autres et inférieur à Muhammad, il reconnaît à Marie la plupart des privilèges que lui accorde la foi chrétienne. Pourquoi ? Les chercheurs et les islamologues se questionnent encore aujourd'hui.
    Marie, sainte musulmane, ne pourrait-elle pas constituer un point de départ du dialogue inter-religieux ?

  • Face au djihâdisme meurtrier, les consciences du monde musulman se sont indignées : "pas en mon nom", ont-elles crié pour refuser la confusion entre la barbarie de cet islamisme et la civilisation de l'Islam. Mais cette indignation est-elle suffisante ? Ne faut-il pas aussi que le monde musulman se remette en question ? Qu'il se demande pourquoi le monstre terroriste a choisi de lui voler son visage plutôt qu'un autre ?

  • « Dans vingt ans une bonne partie des églises seront des mosquées. » « L'islam opprime les femmes. » Il est « inadapté a un mode de vie moderne », « incompatible avec les valeurs de la République française. » « Les salafistes sont tous des terroristes. » Les clichés et idées reçues sur l'islam et les musulmans foisonnent, sur fond d'ignorance et de confusion où l'on mélange indistinctement le Coran, la Charia, les cultures et les civilisations dont l'islam a été le vecteur. Or, la religion musulmane ne se résume pas à une pratique rigoriste ni à des groupes intégristes prônant l'instauration d'une société régie par la Charia, ou qui adoptent une lecture figée du Coran et de la Tradition prophétique. L'islam est divers, traversé de tensions. La pratique religieuse des musulmans est variée, leur lecture du Coran très personnelle. Et les nombreux préjugés masquent la réalité de ce que vit l'immense majorité des musulmans qui participent à la société. Statut du Coran, relations avec les pays occidentaux, rapports hommes/femmes, vie quotidienne, place de la religion dans la laïcité, géopolitique, violence... En s'attaquant à plus de quatre-vingts idées fausses, rumeurs, approximations concernant l'islam et les musulmans, Omero Marongiu-Perria propose une parole libre et apaisée, destinée à tous les citoyens qui refusent que cette religion soit stigmatisée. Omero Marongiu-Perria est docteur en sociologie de l'ethnicité et des religions, spécialiste de l'islam français. Il est chercheur associé à l'IPRA (Institut de recherche sur le pluralisme religieux et l'athéisme) et directeur scientifique d'ECLEE (European Center for Leadership & Entrepreneurship Education). Intervenant régulier dans l'émission Islam, diffusée chaque dimanche matin sur France 2, il est l'un des initiateurs du Forum islamo-chrétien de l'Ouest de la France.

  • Malek Chebel offre ici sa propre sélection des hommes et des femmes qui ont façonné l'islam; et, chemin faisant, il dessine une histoire originale de la religion.Comment comprendre les bouleversements du monde arabe sans connaître l'islam ? Fondée sur une sagesse humaine des plus élaborée, cette culture s'éclaire à la lumière de ses grands hommes. Qu'ils soient savants, médecins, philosophes, mystiques, théologiens, découvreurs, voyageurs, écrivains ou encore bâtisseurs, tous ont contribué à la grandeur de l'Islam.
    Du Prophète et de son entourage, notamment féminin, aux figures de proue, Malek Chebel retrace l'histoire de l'islam depuis ses premiers moments jusqu'à nos jours.

  • Quelle histoire, celle d'Ibn Arabi, le plus grand des maîtres spirituels soufis ! Il a donné une dimension profonde à l'islam. Mais il fut aussi un grand voyageur, un poète inspiré et un amoureux. Né en Andalousie à la fin du xiie siècle, faisant retraite adolescent plusieurs mois dans un cimetière pour y connaître de profonds états spirituels, troublant le philosophe Averroès par la maturité de son raisonnement, écrivant son expérience en même temps qu'il la vit et l'éprouve dans de longs voyages à travers toute la terre d'Islam...
    Et avec cela, ne négligeant pas l'amour - le récit de sa relation avec Nizam, la jeune fille qui devint son inspiratrice, est d'une grande beauté, devenant célèbre par ses écrits autant que par sa sagesse, luttant contre les intégrismes de son époque, pour que la vie soit une célébration.
    Le livre d'Érik Sablé nous transporte dans un Orient de légende où ce qui manque à notre Occident devenu matériel était donné d'abondance. Il nous fait voyager en compagnie du plus visionnaire des mystiques, du plus secret des poètes.
    Une introduction imagée et passionnante à cet auteur complexe, dont l'oeuvre immense (plus de 400 ouvrages présumés) domine la spiritualité islamique.

  • Le terrorisme au nom de l'islam peut-il trouver une explication dans notre propre histoire ? Loin de toute culpabilité, Pierre-Jean Luizard reconsidère dix épisodes fondateurs de la « mission civilisatrice » que la France s'était assignée en terre arabe de l'islam : l'expédition d'Égypte de Bonaparte, le décret Crémieux, l'éloge de la colonisation par Jules Ferry, la non-application de la loi de 1905 aux musulmans d'Algérie, le ralliement de Clemenceau au parti colonial ou encore la méconnue affaire Sarrail en Syrie... L'historien met ainsi en lumière le retournement des idéaux laïcs chers aux élites républicaines, au nom du patriotisme alors moteur de la modernité, pour justifier la domination coloniale. Dès lors, comment s'étonner qu'aujourd'hui les musulmans n'aient pas la même vision des idéaux en vertu desquels ils sont invités à s'intégrer en France ? Remonter à la source de ce malentendu, en regardant au-delà de notre roman national, permet de comprendre pourquoi l'islam a tant de mal à se fondre dans la République.

    Un essai plus que nécessaire pour éclairer les enjeux qui traversent notre société.

empty