La Boîte à Pandore

  • Le Coran, tout le monde en parle, le convoque, mais bien peu le connaissent vraiment. Surtout, on lui fait dire beaucoup de choses qu'en réalité il ne dit pas !
    Conscients de la grande ignorance qui entoure le texte sacré des musulmans, l'islamologue, Rachid Benzine, et l'auteur et metteur en scène, Ismaël Saidi, ont choisi d'unir leurs efforts, afin d'offrir une nouvelle voie d'approche du Coran qui conjugue intelligence et humour.
    Qui est Muhammad ? Qui sont les « mécréants » auxquels sont promis tant de malheurs ? Qui sont les juifs dont il est question dans plusieurs versets ? Qu'est-ce que le « djihad » ? Le Coran est-il vraiment violent ? Pourquoi parle-t-on de nourritures et de comportements « halal » ?...
    Aux questions posées avec humour par Ismaël Saidi, Rachid Benzine apporte des réponses à la fois claires et rigoureuses, en faisant appel aux ressources de l'Histoire, de l'anthropologie, ou encore à la sémiologie.
    En neuf chapitres, déployant une pédagogie tout à fait originale, les deux auteurs abordent les principales questions que beaucoup se posent. Avec eux, le lecteur fait ainsi un voyage aux sources du Coran, découvrant la société arabe du 7e siècle qui a été la réceptrice de cette parole devenue livre.
    Soyez les bienvenus dans cette aventure ; vous n'en ressortirez pas comme vous y êtes entrés !
    EXTRAIT
    Rachid : Écoute Ismaël. Déjà, une femme ne doit obéir à personne. Elle est ton égale et si toi tu veux qu'elle t'obéisse, c'est que t'as un problème, mon vieux.
    Ismaël : Oui mais le Coran dit que...
    Rachid : Le Coran dit des tas de choses, Ismaël, mais est-ce qu'il les dit directement à toi ou est-ce qu'il a dit ces choses d'abord à un peuple du 7e siècle ?
    Ismaël : Ben à moi. Je suis musulman. Le Coran me parle à moi.
    Rachid : Donc tu as le droit d'avoir des esclaves...
    Ismaël : Quoi ? Mais l'esclavage est interdit. C'est inhumain, Rachid.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Un livre principalement à destination des jeunes et qui a un objectif : développer l'esprit critique. - Mélanie Joris, RTBF
    Présenté sous forme de dialogue, avec une touche certaine d'humour, les deux hommes déconstruisent les imaginaires fantasmés liés au Coran et à son interprétation. - L.V., La Libre Belgique
    Pas à pas, l'historien redonne aux mots de l'islam leur sens coranique, celui qu'ils avaient pour les Arabes du VIIe siècle auxquels ils s'adressaient. Loin des « fantasmes », Mohammed retrouve « son humilité » et finalement « sa grandeur », et le Coran « sa place centrale dans la foi musulmane ». - Anne-Bénédicte Hoffner, La Croix
    À PROPOS DES AUTEURS
    Rachid Benzine est islamologue, chercheur associé au Fonds Paul Ricoeur (Paris) et à L'Observatoire du Religieux. Il enseigne notamment à la Faculté Théologique Protestante de Paris. Auteur de nombreux essais, son premier roman, Lettres à Nour, vient d'être adapté au théâtre.
    Ismaël Saidi est réalisateur, scénariste, auteur et dramaturge. Il est connu pour sa pièce Djihad qui a déjà été vue par plus de 100 000 personnes. Il est en tournée dans toute la France avec sa nouvelle pièce, Géhenne.

  • Un enseignant apporte des réponses aux questions que tout le monde se pose Il était temps que l'on cède la place et que l'on donne la parole aux jeunes. Dans tout ce qui se lit aujourd'hui dans les médias, dans les analyses des experts de tous bords, il était temps de remonter le courant et de s'arrêter auprès de cette jeunesse musulmane qui a des questions et qui veut des réponses. Parce que ces questions nous intéressent tous. C'est un prof qui s'y colle, et pas n'importe lequel. Hicham est musulman et croyant. Il a été jeune (et ne l'a pas oublié), il est passé par toutes les phases de questionnement qu'il raconte avec beaucoup d'humour et d'humilité. C'est un prof ouvert, attentif qui, dans ce livre, apporte des réponses à des questions précises. Parce que, tout compte fait, on n'a pas trouvé mieux que de s'intéresser, d'éduquer, de porter les jeunes pour faire avancer une société. Il nous semble qu'il est plus que temps de passer aux travaux pratiques et concrets. Un livre qui s'appuie sur les compétences à développer dans le cadre du nouveau cours d'EPC. Un livre facile d'accès pour tous?: jeunes, parents, professeurs, personnels associatifs et médiateurs inter-culturels. EXTRAIT Au fur et à mesure de nos discussions, Mustapha détricotait complètement la rhétorique salafiste, et même s'il ne m'en avait pas complètement sorti à l'époque, il avait semé dans mon esprit ce qu'il fallait de bon sens pour rendre cette sortie inéluctable sur le moyen à long terme. Je me remémore parfois, non sans un sourire, ses critiques acerbes de certaines billevesées salafistes : « La barbe obligatoire ? Ça veut dire quoi ça, que Dieu le très miséricordieux va te brûler pour l'éternité toi, ton rasoir Mach 3 et les poils que tu auras coupés ? » « Comment ça on n'a pas le droit de lever les mains lorsque l'on fait do'a ? Que tu lèves les mains ou les pieds, faire do'a c'est faire do'a, il y a un moment où il faut arrêter le délire. » Ou encore mon préféré : « Écoute Hicham, tu sais quand je travaille à la mairie il y a parfois un petit chat qui vient dormir à côté de moi. Je préfère cent fois lui parler à lui qu'à un salafiste, je préfère même parler à un âne que parler à un salafiste. » À PROPOS DE L'AUTEUR Hicham Abdel Gawad a 30 ans, il est professeur de religion islamique auprès de jeunes de 12 à 18 ans. Il est détenteur d'un master en Sciences des religions et est formateur en dialogue islamo-chrétien, intervenant pour des cours universitaires concernant la neutralité et la religion. Il est également co-rédacteur du rapport sur le dialogue inter-religieux « Convictions et croyances face aux défis sociétaux » (2013).

  • Résumé:
    Que faire quand un tsunami débarque dans votre vie bien tranquille ? Quand vous découvrez un beau jour que votre fils aîné s´est converti à l´islam ?
    Je suis la maman de deux grands garçons équilibrés. Je suis une cadre épanouie, une jeune quinqua en bonne santé à qui la vie sourit. Tout va bien, tout allait bien jusqu´à ce fameux 15 mai, 5 h 21 du matin, quand j´ai compris que mon fils Simon s´était converti à l´islam.
    Avant que je ne comprenne ce qu´il se passe, la panique s´est emparée de moi, la peur m´a plaquée contre mon lit, les larmes se sont écoulées le long de mes joues. Pourquoi cette terreur ?
    Pourquoi cette envie de fuir la réalité ? Pourquoi cette perte totale de sérénité face au choix religieux de mon garçon ?
    Il devint vite évident que je ne connaissais rien de l´islam ni des musulmans. La peur naissait de ma méconnaissance, des amalgames que je faisais entre islam et terrorisme, entre musulmans et non-respect des femmes. Pour dompter ma terreur et respecter le choix de mon fils, je me suis ouverte à un monde que je ne connaissais pas.
    Ce livre raconte donc l´évolution de ma perception de l´islam et la métamorphose de mon fils.
    À propos de l'auteur:
    Clara vit avec ses deux fils. Économiste de formation, elle représente la Fondation caritative d´une grande multinationale en Europe. Depuis son adolescence, dans ses temps libres, Clara écrit des livres. Cet ouvrage est le premier qu'elle publie.

  • Qu'est-ce qui peut bien pousser une femme, mère et grand-mère, née dans une famille catholico-protestante mâtinée d'athéisme à se convertir à l'islam?? C'est le parcours inédit de Dominique Thewissen, femme engagée, professeur de religion islamique, conférencière écoutée et psychothérapeute en prise directe avec le terrain. Aujourd'hui, où le monde musulman est en proie à des soubresauts terribles, beaucoup de voix s'élèvent dans la sérénité, le partage et l'ouverture. Celle de Dominique est de celles-là. Son histoire, qu'elle croque avec humour et la profondeur de l'introspection, est celle d'une femme qui s'est battue contre le mépris, la violence et la douleur qui ont parsemé sa vie personnelle. Son récit ouvre la porte, avec justesse, sur une communauté arabo-musulmane qui est de plain-pied dans le monde d'aujourd'hui. Un témoignage fort qui transmet un message de tolérance et d'ouverture d'esprit ! EXTRAIT Assise au milieu du salon presque vide de l'appartement dans lequel nous venons d'aménager, en ce samedi de mars 2007, âgée de 44 ans, je prononce la shahada qui fait de moi une musulmane. Il y a Dieu, les anges, moi, mon mari, ma première prière, mon petit livre à la main, derrière mon mari, des souvenirs flous, un peu comme dans un rêve. Je n'ai rien dit à personne, cela ne regarde personne que Dieu et moi. Et puis, que dire, à qui, et comment en parler, je ne le sais pas encore. J'ai juste la sensation d'avoir fait ce qui me semblait juste, ce vers quoi je me sentais irrésistiblement poussée. Je flotte, à la fois sereine et consciente que rien ne sera plus jamais comme avant, j'ai franchi... Je ne sais quoi au juste, mais sans retour. CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE Je trouve son témoignage très intéressant et instructif. L'auteure nous donne beaucoup de matière à réfléchir et elle devrait être lue par beaucoup de monde, croyants ou non. - Le blog de Poppy À PROPOS DE L'AUTEUR Issue d'une famille mosaïque aux origines diverses, Dominique Thewissen est est psy, musulmane, enseignante, conférencière, auteure et, plus que jamais, féministe.

empty