Domuni-Press

  • Marie dans l'Islam

    Ameer Jaje

    Marie tient une place considérable dans l'islam. Mentionnée sous le nom de Maryam dans le Coran, elle y est figure exemplaire de piété et de dévotion. Elue de Dieu, elle est dans la tradition musulmane une juste, une sainte parmi les saintes. Objet de grande piété populaire, on lui attribue le pouvoir de faire des miracles. Elle alimente également depuis les premiers siècles de l'Hégire les travaux des exégètes.
    Alors que le Coran réduit Jésus au rôle d'un prophète parmi d'autres et inférieur à Muhammad, il reconnaît à Marie la plupart des privilèges que lui accorde la foi chrétienne. Pourquoi ? Les chercheurs et les islamologues se questionnent encore aujourd'hui.
    Marie, sainte musulmane, ne pourrait-elle pas constituer un point de départ du dialogue inter-religieux ?

  • Au-delà des débats sur l'islam, religion tolérante ou fermée sur elle-même, la question posée dans cet ouvrage est la suivante : quel est le regard porté sur l'autre, le non-musulman, par l'islam coranique ?
    Pour répondre à cette interrogation de façon non polémique, Olivier Belleil examine plusieurs sources: le texte du Coran, la vie de Muhammad présentée dans les hadiths, les législations de la Charia. Dans une démarche originale, et convaincu que l'islam se trouve à la croisée des chemins, il convoque Martin Buber, philosophe de la relation, pour nous offrir une meilleure compréhension de la vision de l'autre dans l'islam coranique.


  • Ameer Jajé retrace dans cet ouvrage les origines historiques, mythiques et théologiques des cérémonies propres au chiisme, l'une des principales minorités de l'Islam.


    C'est de la succession du Prophète, et des événements tragiques qu'elle a entraînés, que datent les divergences principales au sein de l'Islam entre sunnites et chiites, au coeur des conflits meurtriers qui secouent le Moyen-Orient aujourd'hui encore.


    L'auteur enquête, particulièrement en Irak, sur les célébrations spectaculaires de l'Ashura (actes d'auto-flagellation, lamentations collectives), qui commémorent chaque année la mort du petit-fils du prophète Mahomet assassiné au VIIe siècle.

empty