Ecoles / Courants / Thèmes

  • Bienvenue à Orsay, une ancienne gare devenue un somptueux musée dans lequel Christos Markogiannakis vous convie à un voyage très particulier... un voyage à travers l'histoire et la mythologie au cours duquel vous croiserez meurtriers de masse, harceleurs, familles maudites, cannibales et tueuses en série. Dans ce lieu riche d'innombrables chefs-d'œuvre, le meurtre s'affiche en effet à chaque étage, dans chaque recoin, comme une terrible forme d'art !

    En appliquant les principes de la criminologie et de l'histoire de l'art pour une analyse " criminartistique ",
    Scènes de crime à Orsay se propose d'étudier et d'interpréter une trentaine d'œuvres. Elles ont pour auteur des artistes aussi prestigieux que Moreau, Cézanne, Carpeaux ou encore Rodin, et elles ont toutes un point commun : elles représentent des meurtres.

    Chaque œuvre sera traitée comme une scène de crime et donnera lieu à une enquête fouillée s'inspirant des principes des équipes judiciaires et médicolégales. De quelle typologie le meurtre relève-t-il ? Quels en sont les enjeux factuels et historiques ? Qui sont les victimes ? Et surtout, quel portrait peut-on tracer des coupables ? Quel est leur profil, leur
    background, leur mobile ? Des réponses apportées à ces questions dépendra la possibilité de faire éclater la vérité au grand jour.

  • Cet ouvrage est consacré à un thème central de l'histoire de l'art occidental : la vision (visions béatiques et apparitions miraculeuses). L'auteur, qui s'attache principalement à la peinture italienne du XVIe siècle, vient combler une importante lacune, d'autant que l'originalité de son approche permet de renouveler notre perception de l'art de peindre à la Renaissance. En analysant les artifices picturaux et les solutions figuratives mis au point par les artistes pour représenter la vision miraculeuse et en les mettant en relation avec les enjeux théologiques, philosophiques, politiques et, plus généralement, culturels de la Renaissance, l'auteur offre au lecteur l'occasion de saisir toute la force spirituelle et réflexive de cette peinture.

  • Dans cet ouvrage, au modèle de Flamboyant Second Empire, Xavier Mauduit et Cédric Lemagnent nous invitent à un passionnant et étonnant voyage dans le monde des impressionnistes.
    Chaque année des centaines de milliers de visiteurs se rendent dans les musées français pour voir leurs tableaux (627 000 par an pour la maison de Monet à Giverny). Nous connaissons tous leurs plus grandes oeuvres, mais que savons-nous vraiment de la vie de ces artistes qui révolutionnèrent la peinture et, de façon plus générale, la manière de voir le monde ?
    Ce livre, truffé d'anecdotes, nous dresse un portrait sans concession des artistes impressionnistes et démonte un grand nombre d'idées reçues.
     

  • Le travail de Francesca Alberti montre la centralité du rire dans l'art du XVIe siècle, y compris dans les genres considérés comme sérieux, telles la fable mythologique et l'histoire religieuse. Les ressorts comiques de ces images, devenus pour la plupart inaccessibles à l'oeil contemporain, exigent un travail historique et anthropologique. Cet ouvrage, le premier dédié à la question, tant à l'échelle nationale qu'internationale, a pour ambition d'offrir un cadre théorique solide permettant d'appréhender les dimensions facétieuses des oeuvres en en dévoilant les enjeux et les fonctions. Il se distingue par son approche pluridisciplinaire mêlant à l'histoire de l'art, l'anthropologie, l'histoire des religions, l'histoire de la littérature et l'histoire de la médecine. Par l'ampleur des connaissances convoquées, il renouvelle la perception de l'art de la Renaissance.
    La collection "Les Apparences" est dirigée par Jérémie Koering.

  • L'art en général et les peintures en particulier sont le reflet de notre société, elles expriment le bien-être ou le mal-être de notre civilisation. Préserver les oeuvres dans un bon état de conservation est un devoir, car elles constituent un patrimoine exceptionnel et le témoignage spécifique d'une époque. Dès la fin du XIXe

  • La Joconde parle enfin !

    C'est le tableau le plus célèbre du monde... mais sans doute le plus mystérieux également ! Mona Lisa, La Joconde est un symbole, un modèle indépassable, une icône, un joyau, une énigme.

    François Diwo fait parler La Joconde pour qu'elle nous raconte sa vie, longue de 500 ans et ponctuée d'aventures incroyables ! Mona Lisa prend la plume à la première personne pour nous parler d'elle, de ses origines, de son installation à Paris, mais aussi de son tour du monde (Tokyo, New York...) , de son enlèvement, de ses interventions scientifiques, de ses milliers de visiteurs et bien entendu de ses mystères. Qui est-elle vraiment ? Quels secrets partage-elle avec son maitre Léonard ? Vous allez enfin tout connaître de la femme la plus célèbre du monde !

    Un livre passionnant !

  • Une histoire de la violence dans l'art. Ce livre est un musée à lui tout seul, où l'on croise les maîtres de la peinture de toutes les époques et de tous les pays : de la Renaissance au surréalisme en passant par le maniérisme, le caravagisme, le baroque,

  • Welcome to the Orsay, a former train station turned into a sumptuous museum. It is from here that Christos Markogiannakis invites you to embark on a very special journey–a journey through history and mythology, crossing paths with mass murderers, stalkers, cursed families, cannibals and serial killers. Murder is present on every floor, in every corner, exposing itself through numerous masterpieces as a gruesome form of art!

    Applying the principles of criminology and art history,
    The Orsay Murder Club investigates and interprets a choice of some 30 works of art through a "criminartistic' lens. Created by prestigious artists such as Moreau, Cézanne, Carpeaux and Rodin, they all have a thing in common: they represent murder.

    Each work will be treated as a crime scene and will lead to a fascinating investigation inspired by the principles of legal and forensic experts. Into what category does the murder fall? What are the factual and historical issues? Who are the victims? What portrait can be drawn of the perpetrator(s)? What is their profile, their background, their motive? Reaching our final destination–the truth–will depend on the often unexpected answers found for these questions.

  • Les amours des dieux de la mythologie gréco-romaine, d'Apollon à Vénus et Vulcain, racontés par 70 peintures du Louvre.
    Les légendes telles qu'elles ont été transmises par les auteurs antiques : Homère, Hésiode, Ovide et beaucoup d'autres.
    Des tableaux signés par des noms célèbres comme Boucher, Van Dyck, Rubens ou Titien.
    Des peintures illustrées par des dessins qui laisseront intact le plaisir de découvrir les originaux dans les salles du Louvre.

  • L´ambitieux projet d´Audubon de peindre tous les oiseaux d´Amérique du Nord résulta en un travail si important qu´il fut une des grandes étapes de l´ornithologie. Il n´identifia pas seulement des nouvelles espèces, mais il dépeignit aussi les oiseaux dans leur habitat naturel, ainsi que dans des poses dynamiques. Son impressionnante collection va du flamant rose à l´aigle à tête blanche, en passant par la conure de Caroline. Audubon décrit chaque espèce avec un texte concis, précisant les particularités de chaque oiseau.

  • Nicolas Poussin (1594-1665) était un peintre du classicisme français qui prônait clarté et logique dans ses tableaux. Il peignait souvent de larges scènes mythologiques ou bibliques, mais il était également au premier rang de la peinture de paysage. Il fut premier peintre du roi Louis XIII, mais passa la majeure partie de sa vie à Rome. Sa manière devint le style officiel enseigné à l'Académie durant le reste du XVIIe siècle. Par la suite, il influença aussi de grands peintres comme Jacques-Louis David.

  • Artiste peintre, décorateur et graveur français, Maurice Denis (1870-1943) fut le chef de file du mouvement Nabi qui ébranla le milieu artistique. Alliant avec finesse religion et modernité, il fut le pionnier et le théoricien de l'école néo-traditionniste qui aspirait à un art moderne empreint d'inspirations symboliste et mystique. « Se rappeler qu'un tableau, avant d'être un cheval de bataille, une femme nue ou une quelconque anecdote, est essentiellement une surface plane recouverte de couleurs en un certain ordre assemblées », par cette définition de son mouvement, il révolutionna l'art moderne et déposa les premiers jalons de l'art abstrait.

  • Les oeuvres du Louvre dévoilent leur morbide secret ! Sur toile, dans le marbre ou l'argile, le meurtre est partout présent au musée du Louvre. En appliquant les principes de la criminologie et de l'histoire de l'art pour une analyse " criminartistique ", Scènes de crime au Louvre passe au crible de l'enquête un choix d'une trentaine d'oeuvres qui ont en commun de représenter des meurtres, leurs protagonistes, leurs histoires. Avec des révélations souvent surprenantes ! Bienvenue au Louvre, un univers où, sur toile, dans le marbre ou l'argile, le meurtre est présent dans chaque recoin du musée... En appliquant les principes de la criminologie et de l'histoire de l'art pour une analyse " criminartistique ", Scènes de crime au Louvre se propose d'étudier et d'interpréter un choix d'une trentaine d'oeuvres d'art. Toutes sont d'époques et de styles très différents, mais toutes, des amphores de la Grèce ancienne aux peintures françaises du XIXe siècle, des toiles de Rubens à celles de Delacroix, David ou Ingres, ont une chose en commun : représenter des meurtres, qu'ils soient mythologiques ou historiques, leurs protagonistes, leurs histoires. Chaque oeuvre sera traitée comme une scène de crime et donnera lieu à une enquête fouillée s'inspirant des principes des équipes judiciaires et médicolégales. De quelle typologie le meurtre relève-t-il ? Quels en sont les enjeux factuels et historiques ? Qui sont les victimes ? Et surtout, quel portrait peut-on tracer des coupables ? Quel est leur profil, leur background, leur alibi ? Des réponses apportées à ces questions dépendra la possibilité de faire éclater la vérité au grand jour.

  • L´ambitieux projet d´Audubon de peindre tous les oiseaux d´Amérique du Nord résulta en un travail si important qu´il fut une des grandes étapes de l´ornithologie. Il n´identifia pas seulement des nouvelles espèces, mais il dépeignit aussi les oiseaux dans leur habitat naturel, ainsi que dans des poses dynamiques. Son impressionnante collection va du flamant rose à l´aigle à tête blanche, en passant par la conure de Caroline. Audubon décrit chaque espèce avec un texte concis, précisant les particularités de chaque oiseau.

empty