• « Si l'esprit de Pierre Bergé a gardé le brillant du cristal, l'eau en est trouble, à l'image de son âme. Mais n'est-ce pas aussi ce qui en fait l'attrait pour certains et provoque la répulsion des autres ? S'il n'avait pas réussi à sortir de sa niche, cet être policé à l'extrême serait resté un insupportable roquet, aboyant nuit et jour dans l'indifférence de ses propriétaires. En faisant de sa vie, non pas un roman mais une épopée, Pierre Bergé y jette en pâture l'amour et l'ambition, la sexualité et la réussite. Au milieu des billets de banque, les jeux de l'esprit et du corps se patinent, retardant sans cesse l'heure d'une retraite qui lui fait horreur. »
    Familier des puissants, conquérant, mécène, philanthrope, militant, imprévisible et frivole, tranchant et implacable à ses heures, Pierre Bergé (1930-2017) échappe à toute définition. Il laisse derrière lui le mystère d'une personnalité aussi impressionnante qu'insaisissable.Yann Kerlau dévoile ici les multiples visages d'un visionnaire qui, contre vents et marées, a su préserver un patrimoine unique : la maison Yves Saint Laurent. Le portrait flamboyant d'une figure du XXè siècle.

  • Histoire de sept dynasties qui incarnent le luxe : Cartier, Chanel, Ferragamo, Gucci, Hermès, Louis Vuitton et Rolls Royce...
    Vuitton, Chanel, Hermès, Gucci... Des noms qui font rêver ! En quelques décennies, ces dynasties de créateurs, synonymes de luxe et de prestige, ont acquis une renommée mondiale. Mais que sait-on de ces joailliers, couturiers, chausseurs, maroquiniers, selliers, fabricants de bagages ou constructeurs de voitures ? Yann Kerlau révèle tout de l'histoire de ces familles aux origines romanesques : leurs combats, leur ascension, leur chute et même leur disparition. Des parcours personnels haletants qui dessinent en creux l'histoire d'un XXe siècle où régnèrent le paraître et les signes extérieurs de réussite.

  • L'insoumise

    Yann Kerlau

    Ils s'étaient mariés à dix-huit ans, il était tellement séduisant - on le surnomma Philippe le Beau - et elle était éperdument amoureuse de lui. Ils montèrent ensemble sur le trône de Castille. Mais il mourut très jeune, et elle ne put le supporter : elle perdit le gout de vivre et la raison. C'est du moins ce que prétendirent ses ennemis qui l'écartèrent du pouvoir, et au premier rang son propre père, Ferdinand d'Aragon, et son fils aîné, l'ambitieux Charles, qui allait devenir empereur sous le nom de Charles Quint.
    Dans ce roman au souffle puissant, Yann Kerlau, auteur de L'échiquier de la Reine et des biographies de Cromwell et des Aga Khans, retrace le destin tragique de Jeanne, fille des Rois catholiques, née pour être reine et séquestrée pendant près de cinquante ans comme folle alors qu'elle ne l'était pas...

  • L'échiquier de la reine

    Yann Kerlau

    Un roman d'une exceptionnelle qualité sur une reine hors du commun.
    A 22 ans, au coeur du XVIIe siècle, la reine Christine renonce à la couronne de Suède pour s'installer à Rome, entourée de savants et d'artistes. Toute sa vie, des lacs suédois à l'île des Capri, des ors de Fontainebleau au siège de Vienne, elle n'aura de cesse de vivre libre, se consacrant à sa passion pour l'art et la science et défendant les minorités religieuses. Mais est-il possible de se retirer de l'échiquier politique alors qu'on voudrait garder fixés sur soi les yeux de l'Europe? Etre l'un des plus grands esprits de son temps suffit-il à attirer l'amour? Et comment peut-on, lorqu'on a été trahie, punir les deux hommes de sa vie? Une biographie compassée n'aurait su rendre hommage à Christine de Suède, cette reine scandaleuse et formidablement moderne. Yann Kerlau a donc tenu le pari un peu fou, à la hauteur de son extravagant personnage, d'écrire ses mémoires.Yann Kerlau est l'auteur de deux ouvrages, Cromwell (Perrin, 1989) et Les Aga Khans (Perrin, 2004)? L'Echiquier de la reine est son premier roman.

  • Les marchands d'art hier et aujourd'hui
    Visionnaires, hommes d'affaires, les marchands d'art ont toujours allié l'art et l'argent. En 2011, le scandale qui a ruiné la plus grande galerie new-yorkaise Knoedler a pourtant révélé que le métier avait dévié en pure spéculation. À l'origine, il réunissait une passion pour le beau et un goût pour la modernité. Que s'est-il passé ?
    Ce livre raconte la vie de sept personnages, sept aventuriers qui ont inventé le métier, puis l'ont transformé. Vers 1860, Théodore Duret révèle le Japon aux impressionnistes, et les fait vivre, eux les « refusés ». Peu après, Paul Durand-Ruel leur ouvre le marché américain. À sa suite, Ambroise Vollard développe le génie de la vente, D. H. Kahnweiler perçoit le monde moderne avec Picasso et les cubistes, tandis que Peggy Guggenheim associe instinct et fortune pour réunir Duchamp, Ernst ou Pollock et constituer son propre musée. Peu à peu, le marchand d'art devient aussi publicitaire, quand Charles Saatchi investit dans Warhol, Kiefer et Hirst, épuisant le génie de la provocation, tandis que Larry Gagosian bâtit un empire en starifiant un Basquiat ou un Koons.
    Un essai brillant et informé sur un monde fascinant et mystérieux.

  • De la fondation de la haute couture par Worth aux défis du XXe siècle, sur trois continents, dix-huit destins hors normes qui livrent pour la première fois les clés de leurs succès.
    Qui n'a pas rêvé d'avoir entre ses mains les clés du succès ? Aujourd'hui, de Paris à Londres, de Madrid à New York, de Tokyo à Pékin, ils sont moins d'une vingtaine à tenir les rênes d'un marché planétaire. Balenciaga, Christian Dior, Yves Saint Laurent, Ralph Lauren, Calvin Klein ont créé des empires et révolutionné la mode. Derrière chaque réussite, un secret. En Angleterre, trois femmes - Mary Quant, Vivienne Westwood, Stella McCartney - ont bouleversé la mode et les moeurs. En Espagne, un homme a bâti le royaume du prêt-à-porter Zara, et imposé une mode mondialisée. Venus d'Asie, trois samouraïs - Miyake, Yamamoto et Rei Kawakubo - se lancèrent à leur tour à la conquête de l'Occident et donnèrent un coup de sabre dans les idées reçues. Comment y sont-ils parvenus ? Qui inventa le " happening " du défilé de mode ? Qui libéra vraiment les silhouettes des femmes ? Comment fut créé le marketing ? Pourquoi le sac est-il devenu un marqueur social ? De la fondation de la haute couture par Worth aux défis du XXIe siècle, sur trois continents, dix-huit destins hors normes livrent pour la première fois les clés de leurs succès.Yann Kerlau a travaillé plus de quinze ans dans le domaine du luxe et de la mode. Après une biographie de Cromwell et un ouvrage historique sur les Aga Khans chez Perrin, il est l'auteur d'un premier roman très remarqué, L'Echiquier de la reine. Son dernier ouvrage Les Dynasties du luxe est traduit dans plusieurs langues.

empty