• Mouche et la sorciere

    Yak Rivais

    Surtout, Mouche, disait la maman, n´ouvre la porte de l´appartement à personne.
    - Non maman?!
    - Ni aux vendeurs, ni aux livreurs, ni aux facteurs, ajoutait le papa, ni aux voleurs, ni à aucun métier dont le nom se termine en eur d´ailleurs?!
    Mais il y a la sorcière?! L´abominable vieille qui rêve de dévorer Mouche. Elle se déguise en vedette de télévision et se fait apparaître dans le téléviseur pour la capturer...
    Vaincra-t-elle son ennemie?? Pour contrer ses formules magiques, il faudrait voler son Grand Livre Noir des Horreurs...

  • Jeux d'écriture et de langage, tome 1 : pour l'oeil et l'oreille Jeux d'écriture et de langage, tome 2 : constructions et enchaînements Editions revues et restructurées à partir de Pratique des jeux littéraires en classe et de Jeux de langage et d'écriture, ces deux ouvrages proposent :
    - Tome 1 : des exercices concernant l'oeil et l'oreille (calligrammes, acrostiches, étirements et réductions, mots-valise, rythmes...). L'objectif est de former les élèves à une expression plus ouverte, plus inventive, entre l'oral et l'écrit. Toutes les indications pratiques sont fournies pour la mise en oeuvre des jeux, qu'ils soient individuels ou collectifs.
    - Tome 2 : des exercices d'enchaînements et de constructions (détournements de proverbes ou de citations, textes collectifs avec contraintes, jeux portant sur la lettre, logorallye avec contraintes grammaticales...).
    La nouvelle édition de ces deux tomes complémentaires a renforcé la simplicité d'utilisation et la variété des activités pour la classe. Chaque enseignant pourra y puiser des ressources clés en main en fonction des entraînements qu'il souhaite exercer chez ses élèves et de contraintes d'écriture spécifiques.

  • Jeux d'écriture et de langage, tome 1 : pour l'oeil et l'oreille Jeux d'écriture et de langage, tome 2 : constructions et enchaînements Editions revues et restructurées à partir de Pratique des jeux littéraires en classe et de Jeux de langage et d'écrit

  • Dehors !

    Yak Rivais

    Yak Rivais est auteur de romans jeunesse long sellers, notamment à L'école des loisirs. Les enfants prendront beaucoup de plaisir à découvrir les jeux d'écriture glissés dans ces histoires délirantes, ici dans la version numérique epub de l'ouvrage. Un livre pour rire et s'amuser avec les mots ! 46 histoires qui sont autant de prouesses littéraires pour l'auteur que de défis pour le lecteur.
    Yak Rivais joue avec le langage, la littérature et détourne les contes, les fables ou de simples histoires avec plaisir.
    Chaque histoire est accompagnée d'une illustration originale en couleurs de l'auteur.
    Ils sont tous sortis : les trois petits cochons, le soldat de Prévert, le Petit Poucet, le passe-muraille, Pinokio, Guillaume Tell, le renard, le Prince des jouets, le loup, Ali Baba, le Daru, le génie de la bouteille.
    Même la porte a pris la porte.
    Blanche-Neige a sorti les nains de ses poches, la chèvre de M. Seguin a sauté par la fenêtre S.S.O.V. dans la montagne ! DEHORS ! Tarzan sort ! Tout le monde sort !
    Sans oublier le hareng... " saur " de Charles Cros : les contes sortent DEHORSdinaire.
    Les personnages, plus ou moins célèbres, sortent de leur univers pour s'inscrire dans une histoire nouvelle qui obéit à une règle d'écriture différente.
    Au lecteur de sortir de ses habitudes à son tour pour se laisser transporter dans cet univers onirique...

  • Préalablement publié sous le titre Grammaire impertinente, cette édition est scindée en deux tomes distincts : Grammaire impertinente (à la fois enrichie et simplifiée) et Conjugaison impertinente (comprenant des jeux sur les verbes, du vocabulaire verb

  • Cet ouvrage présente le programme charnière du cycle 3/6e et 5e à travers des règles et des exercices-jeux, agrémentés de jeux de langage et de dessins humoristiques.
    On trouve dans "Conjugaison impertinente" des activités les temps et modes principaux :
    - Le présent, le futur, le passé composé, l'imparfait, le passé simple ;
    - L'impératif, le conditionnel, le subjonctif ;
    - Des oppositions d'homophones qui se justifient par la conjugaison (ex. : et ou est / son ou sont / a, as ou à / c'est ou s'est, etc.).

  • Rue Marcel-Aymé, les enfantastiques ont des pouvoirs extraordinaires. Clara, endormie, se promène la nuit, Emilie donne à ses amies une leçon de parapluie volant...

  • La révolution a triomphé dans le pays des frères Cyclopus. Les voisins du pays révolutionnaire affaibli s'apprêtent à s'en emparer, sans coup férir, par un jeu de traités. Le général dom Franquin est envoyé sur place en « mission ». Qui est-il ? Pour ses employeurs, un imbécile discipliné : l'idéal. Mais, hilare, coléreux, violent, rusé, volontiers ignoble, énorme, vivant, intelligent et actif, « Francoquin » va vite (chez lui la limite entre le quotidien et l'histoire est aussi vague qu'une limite d'eaux territoriales : l'océan de part et d'autre, avec ses marées, son écume, ses lames de fond !) se révéler digne du surnom que lui donne Filasse sa maîtresse... Sept jours durant, pas à pas, nous filerons Francoquin de forêt en plaine, de coteau en saloon, de bordel en palais, à travers le pays cyclopéen (il se passe tant de choses en sept jours !), et quand Francoquin rentrera d'une expédition sur la frontière, le quotidien sera pathétiquement présent au rendez-vous... Un livre cocasse, violent, baroque, un humour noir cruel, un livre ouvertement à contre-courant, qui se réclame de la tradition la plus picaresque (de Cervantès à Céline en passant par Scrarron, Grimmelshausen, Fielding, Toepffer, etc.) mais aussi de Faulkner.

  • 4 bonnes raisons de consulter L´analyse grammaticale cent rires 1. La grammaire étudie l´espèce des mots, leur forme, leur fonction. L´analyse les identifie. Avec humour, ce livre met en scène une centaine d´approches.Exemple : L´aigreur est humaine.L´aigreur : nom commun, féminin singulier, sujet du verbe être.
    2. Ce livre constitue une aide efficace pour apprendre ou réapprendre à analyser, il dresse l´état des lieux.
    3. Entre intuition (cerveau droit) et synthèse (cerveau gauche), un potentiel poétique ouvert rappelle que la mission première de la grammaire est l´incitation à penser.Exemple?: Même le beau linge est parfois dans de beaux draps.
    4. Ce livre vous incite à décortiquer la langue entre l´oral et l´écrit, en décalant les idées des idées reçues.Exemple?: Ce si vaut bien ce la. (Wagner.)

  • A Fable!

    Yak Rivais

    Pour les 11-12 ans, 5 Fables de La Fontaine récrites et illustrées par Yak Rivais Dégustez !
    Au menu, 5 fables assaisonnées :
    La Cigalipette et la Fourmilitaire, Le Corbeau et le Renard mécontents de La Fontaine, Le Mièvre et la Tordue, Le roi des animaux et le rat des animaux, Le Renard et la Cigogne.
    Bon appétit ! (Vous retrouverez à côté les 5 fables de La Fontaine.)

  • Le théâtre à l'école est d'abord affaire de langage. Il importe avant tout de faire parler les enfants, de les inciter à dire, à expérimenter des mots et des expressions, des tournures de phrases, adaptés à une situation donnée.

    L'auteur propose ici un travail qui privilégie l'expression et la communication plutôt que le « par coeur ».

    A partir de cours scénarios, acte par acte, les élèves construisent leur pièce en s'appropriant l'histoire. Le texte, uniquement oral, n'est pas récité et peut varier d'une répétition à une autre, voire d'une représentation à une autre. C'est la personnalité de chacun, en créant chaque personnage, qui détermine une mise en scène.

    À travers quelques-unes des réalisations qu'il a menées avec ses élèves, Yak Rivais présente ici sa méthode :

    - 100 exercices préparatoires au jeu théâtral (jeux sportifs, mimes, jeux de langage, etc.) ;

    - une pièce bâtie avec la classe, accompagnée d'un commentaire : le récit du travail avec les élèves, ainsi que des indications de mise en scène ;

    - deux autres pièces réalisées avec les élèves fournissent un commentaire plus général qui donnera des idées d'interprétations variées à partir d'une même trame de départ.


    Enseignants et éducateurs pourront ainsi choisir d'exploiter les scénarios proposés en se servant des pièces de l'auteur comme d'un guide ou, tout simplement, de faire jouer ces pièces à leurs élèves.

  • Pour les 9-11 ans.
    Pourquoi ne donne-t-on pas l´argent des banques aux pauvres ? demande Aurélie un soir. Sa proposition jette un froid, car son papa est banquier, et les invités aussi. Mais la petite fille a un grand pouvoir : se servir de ses doigts comme de clés pour ouvrir les portes...

  • Suivez le guide ! Admirez l'hip-hop-hop-tam qui saute partout, le petit coca-koala de Nouvelle-Zélande qui fait « pschitt » quand il soulève son chapeau, le prince russe Rhinocéroff, ou le corbeaubine de fil.
    Promenez-vous ici et là, faites connaissance en jouant avec les aniMOTS bizarres, comme l'éléphanTEAU du matin ou l'éléphanTARD du soir. Et à votre tour, dessinez, imaginez des noms d'aniMOTS zozos !

  • Histoire policière.
    Les tribulations d'un lingot d'or, de sa fabrication à son incorporation dans une sculpture moderne, sans que l'artiste connaisse sa valeur!
    Public : 12-14 ans.

  • 9-11 ans.
    Les diables organisaient un concours à qui embêterait le plus les humains. Chaque diablotin avait imaginé une méchanceté. Et comme on était au bord de la mer, l´un éventrait les bateaux pneumatiques des baigneurs, l´autre apparaissait la nuit sur la jetée aux promeneurs en poussant des cris. Mais le diablotin qui tenait la tête du concours avait peint un tableau spécial, à donner la colique à ceux qui le voyaient. Il l´avait exposé à l´entrée du port, et tous les pêcheurs, à sa vue, s´oubliaient dans leurs pantalons. Cela déridait les diables. Le monde des enfers s´accordait à décerner le prix de malveillance au diablotin barbouilleur, lorsqu´un diablotin jaune interrompit la cérémonie...
    Les diables sont des farceurs, méfiez-vous!

  • 8-10 ans.
    Une sorcière derrière les carreaux... Méfiance!
    La sorcière voudrait bien manger la petite Mouche. «Je la croquerai rôtie avec du bon jus d´ortie», chante-t-elle. Et elle se déguise pour la capturer...

  • L'Enfant qui sautait

    Yak Rivais

    8-11 ans.
    Victor saute. Il a décidé de battre un record le jour de la sortie scolaire au château de Versailles. Y parviendra-il ?
    Extrait.
    Victor se leva du pied gauche et dit :
    - Aujourd´hui, je vais battre un record.
    Alors, il commença de sauter à pieds joints dans sa chambre et dans l´appartement, hop-hop ! sans s´arrêter.
    - Tu comptes sauter longtemps, Victor ? lui demanda sa mère en servant le petit déjeuner.
    - Jusqu´à ce soir, maman, je veux battre un record.
    Et hop-hop ! à pieds joints pendant qu´il déjeunait. Il fallait éviter de renverser le café au lait. Sa mère le suivait avec une éponge, mais Victor ne s´essoufflait pas, ne s´interrompait pas, même pour aller aux toilettes.
    - Normal. Je bats un record !
    C´était le jour de sortie de fin d´année avec la classe. La mère avait préparé un pique-nique. Victor attrapa son sac et hop-hop ! s´en alla.
    - Au revoir maman !

  • Un conte du cimetière pour 8-10 ans.
    Fantik a cueilli une rose dans le cimetière. Malheureusement, le rosier appartient à une sorcière, et la rose est maudite : Fantik périra avec elle. La petite fille est futée : le sera-t-elle assez pour se tirer d´affaire ? " Extrait Une qui était futée, c´était la petite Fantik. Ce jour-là, le soleil riait après l´averse. La fillette se promenait dans le cimetière pendant que sa maman fleurissait la tombe d´un cousin.
    - Ce n´est pas juste ! murmurait l´enfant en allant d´une tombe à l´autre. Certains morts ont des gros bouquets alors que d´autres n´ont rien.
    Elle s´était arrêtée au pied d´une pauvre tombe envahie par le lierre. Pas de fleurs sur la dalle. Rien. Alors qu´à deux pas...
    - Oh! les jolies roses !
    Au-dessus d´une tombe adossée au mur du cimetière, un buisson de roses avait poussé. Au soleil, une centaine de fleurs brillaient, hors de portée. Fantik escalada la dalle de marbre noir. Elle cueillit une rose.
    - Qui donc vole mes roses ! protesta une voix revêche.
    Fantik se retourna. Personne.
    - Excusez-moi, monsieur, dit-elle en cherchant autour d´elle. C´était pour la déposer sur la tombe là-bas, celle qui n´a pas de fleurs...
    La voix reprit :
    - Voleuse ! Tu n´avais pas le droit de me voler cette rose !
    - Mais... dit la fillette...
    La voix provenait de dessous la dalle de marbre sur laquelle l´enfant se tenait debout. Elle se pencha donc :
    - Monsieur ? Où êtes-vous ?
    - «Madame» ! corrigea la voix en colère. Tu n´as donc pas lu l´inscription ?
    - Heu... non...
    Fantik lut l´inscription: « Madame Drankar, sorcière, décédée en sa 320e année.»

  • La course des cartables

    Yak Rivais

    Une histoire d´enfantastique pour 9-11 ans.
    A la sortie de l´école, ce soir, une course bizarre est organisée. Il paraît que la petite Eve possède un pouvoir...

  • Une histoire d´enfantastique pour 9-11 ans.
    Quentin, paresseux, n´est pas pressé de se lever ce matin. Comme ce serait bien, si quelqu´un faisait tout à sa place. Est-ce possible?
    Extrait.
    Mercredi matin, Quentin paressait dans son lit. Il grogna:
    - Il va falloir se lever, se laver, s´habiller, déjeuner. La barbe!
    La maman vint entrebâiller la porte:
    - Dépêche-toi, Quentin. Tu sais que je dois partir.
    - Oui maman!
    Quentin ne bougeait pas. On est bien au lit.
    - Si seulement des aides faisaient le travail à notre place!
    Il soupira, étendit les bras sur le drap et considéra ses dix doigts. Une petite voix se fit entendre :
    /> - Ce serait plus reposant, petite tête de faisan.
    Ça rimait. Mais ça ne rimait à rien. Qui avait parlé ?

  • 9-11 ans. Un Conte de la rue de Bretagne. Escortée d'un chat noir, Joëlle prend le bateau du passeur pour traverser le port à la nuit. Mais le pilote est... la Mort! Le voyage commence. Patience! Joëlle n'a pas dit son dernier mot et ce n'est pas pour rien que son père la surnomme "Mademoiselle Pot de colle" !

  • Un rébus malicieux, à base de lettres, de nombres et de notes de musique!
    Une histoire toute simple, qui raconte la naissance de la petite Hélène (LN) à Troyes (3).
    Toute la famille vient en visite, notamment le petit frère, Hervé (RV)...
    Une histoire à lire tout haut dans sa tête!

empty