• Né en 1935 à Brooklyn, Woody Allen se lance dans le show-business à l'âge de seize ans en rédigeant des gags pour des chroniques dans différents journaux de Broadway, avant d'écrire pour la radio, la télévision, le théâtre, le cinéma et le New Yorker. Il quitte ensuite la solitude du bureau de l'écrivain pour devenir humoriste dans divers clubs, puis le célèbre réalisateur que l'on sait.
    Durant les quelque soixante ans de sa carrière cinématographique, il a écrit et tourné cinquante films dont il est souvent aussi l'acteur principal. Il a reçu de nombreuses récompenses nationales et internationales, et a vu des statues érigées en son honneur (sans jamais d'ailleurs comprendre ce qui lui avait valu pareil hommage), et ses films ont été mis au programme d'écoles et d'universités dans le monde entier.
    Dans Soit dit en passant, Woody Allen parle de ses premiers mariages, l'un avec un amour de jeunesse, le second avec la merveilleusement drôle Louise Lasser, qu'il continue d'adorer. Il décrit aussi son aventure avec Diane Keaton, qui s'est transformée en l'amitié d'une vie entière. Il revient sur ses relations professionnelles et personnelles avec Mia Farrow, qui ont amené à la réalisation d'un certain nombre de grands classiques, avant d'être suivies par une rupture orageuse dont se sont repus les tabloïds. Il confie qu'il a été le premier surpris quand, à cinquante-six ans, il a entamé une amourette avec Soon-Yi Previn, alors âgée de vingt-et-un ans, qui devait conduire à une grande histoire d'amour, passionnée et retentissante, et à un mariage heureux de plus de vingt ans.
    Sur un ton souvent désopilant, d'une honnêteté absolue, plein d'intuitions créatives mais traversé de perplexité, c'est le récit d'une icône américaine qui vous dit tout ce que vous avez toujours voulu savoir sans jamais oser le demander...
     
    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Marc Amfreville et Antoine Cazé

  • Soit dit en passant

    Woody Allen

    • Audiolib
    • 12 Novembre 2020

    Né en 1935 à Brooklyn, Woody Allen commence sa vie professionnelle à l'âge de seize ans en rédigeant des gags pour des journaux de Broadway, avant d’écrire pour la radio, la télévision, le théâtre, le cinéma et le New Yorker. Il quitte ensuite la solitude du bureau de l'écrivain pour devenir humoriste dans des night-clubs, puis le célèbre réalisateur que l’on sait.
    Woody Allen revient ici sur soixante ans de carrière cinématographique, auréolée de nombreuses récompenses, et sur ses relations amicales et amoureuses.
    Sur un ton souvent désopilant et d'une honnêteté absolue, voici le récit d'une icône américaine qui vous dit tout ce que vous avez toujours voulu savoir sans oser le demander...
    Jean-Luc Kayser est la voix française officielle de Woody Allen depuis près de 30 ans. Écoutez-le : en un instant, il fait surgir Woody Allen devant vous, son ton désabusé, sa gouaille new-yorkaise, son humour en demi-teinte, tout y est !
    © et (P) Audiolib, 2020
    © 2020 by Woody Allen. © Skyhorse Publishing, Inc. 2020. © 2020, Éditions Stock
    Durée : 13h50

  • Anglais Mere Anarchy

    Woody Allen

    'I am greatly relieved that the universe is finally explainable. I was beginning to think it was me.' Thus begins 'Strung Out', Woody Allen's hilarious application of the laws of the universe to daily life. Mere Anarchy, Woody Allen's first collection in over 25 years, features eighteen witty, wild and intelligent comic pieces - eight of which have never been in print before. Surreal, absurd, rich in verbal play, bitingly satirical and just plain daft in the mode we have grown to love from his finest films, this flight-of-fancy collection includes tales of a body double who, mistaken for the film's star, is kidnapped by outlaws; a pretentious novelist forced to work on the novelisation of a Three Stooges film; a nanny secretly writing an expose of her Manhattan employers; crooks selling bespoke prayers on eBay; and how to react when you're asked to finance a Broadway play about the invention and manufacture of the adjustable showerhead.

  • Three delightful one-act plays set in and around New York, in which sophisticated characters confound one another in ways only Woody Allen could imagine
    Woody Allen's first dramatic writing published in years, "Riverside Drive," "Old Saybrook," and "Central Park West" are humorous, insightful, and unusually readable plays about infidelity. The characters, archetypal New Yorkers all, start out talking innocently enough, but soon the most unexpected things arise--and the reader enjoys every minute of it (though not all the characters do).
    These plays (successfully produced on the New York stage and in regional theaters on the East Coast) dramatize Allen's continuing preoccupation with people who rationalize their actions, hide what they're doing, and inevitably slip into sexual deception--all of it revealed in Allen's quintessentially pell-mell dialogue.
    From the Trade Paperback edition.

empty