• un amas
    de métaux
    obscurs

    recouvre
    le côté droit
    de ma tête.

    j'en extrais
    mes idées

    les rends
    malléables

    les fais fondre
    avec le réel.

    Dans «Premier quart», la poétesse revisite le Nord, lieu de sa naissance, à travers le voyage et les souvenirs. Au long de son parcours, elle tentera de comprendre les drames et réalités à l'oeuvre dans le rude climat nordique. Elle sera ainsi ramenée à ses propres combats, à la solitude, à la tristesse, à l'angoisse, et à l'hiver qui invite à l'introspection. La nature et l'écriture lui permettront d'inscrire sa quête dans un vaste héritage familial et littéraire.

    Ce premier recueil de Véronique Sylvain tisse la nordicité en contrepoint d'une identité féminine et urbaine. Il s'inscrit dans la lignée de poètes établis (Robert Dickson, Patrice Desbiens, Michel Dallaire, Gaston Tremblay) et émergents (Sonia-Sophie Courdeau, Daniel Aubin) ayant contribué à forger l'esthétique poétique du Nouvel-Ontario.

  • Le trail connaît un succès retentissant. Cette nouvelle forme de course à pied, pratiquée en terrains naturels et sur de longues distances, a apporté une nouvelle liberté en brisant les codes de la discipline classique : exit les distances étalonnées, les surfaces bien régulières. De nouvelles formes d'entraînement, des durées d'efforts inédites, l'adaptation aux conditions naturelles dessinent un nouveau cadre d'expression pour des pratiquants toujours plus nombreux. Dans cet ouvrage, les deux auteurs, Véronique Billat, la professeure et spécialiste de la physiologie des sports d'endurance et le journaliste Sylvain Bazin mettent leur expertise au service des coureurs pour mieux vivre le trail et opérer leur propre révolution dans leur pratique de la course à pied.

empty