• Comment dire lextraordinaire diversité du monde des religieux, depuis les premiers temps de lÉglise primitive jusquà laube du XXIe siècle ? Face aux difficultés à en cerner la complexité et lévolution, une clarification et une synthèse savéraient depuis longtemps scientifiquement nécessaires.
    LHistoire des ordres et congrégations religieuses de Sophie Hasquenoph a lambition doffrir létude historique, culturelle et juridique du monde religieux qui manquait. Menée sur le long terme, elle permet de définir la nature spécifique des religieux à travers le prisme de lévénementiel et denrichir la chronologie par une véritable analyse historique et culturelle.
    Après une approche générale du monde régulier et séculier, qui définit clairement lidentité du religieux à travers loriginalité de sa vocation, sa façon de vivre au quotidien et sa relation avec la société environnante, le lecteur suivra lévolution des familles religieuses au Moyen Âge, aux Temps modernes et à lépoque contemporaine, dans le cadre plus large de lhistoire de lÉglise de France. Les héritages, les permanences et les ruptures, à lheure des grandes crises comme les guerres de Religion, la Révolution française, la séparation de lÉglise et de lÉtat, donnent toute leur dimension et leur sens aux réussites, aux tâtonnements et aux fragilités, voire aux échecs, de telle ou telle expérience religieuse conduite à travers les siècles. Mais, du moine bénédictin jusquau « petit gris » daprès 1968, du jésuite missionnaire à la religieuse à cornettes des temps modernes, ce livre révèle la continuelle adaptation du monde des religieux et son étonnante permanence jusquà nos jours.

  • Au début du xxe siècle, les Français de Moscou constituent une colonie riche, dynamique et bien intégrée. Industriels et gros négociants participent à la modernisation de la Russie, encouragés par l'alliance franco-russe de 1893-1894. Au coeur de la ville, l'îlot paroissial de l'église Saint-Louis-des-Français, avec ses écoles et son asile pour vieillards, animés par les religieuses de Saint-Joseph de Chambéry, est « un délicieux coin de terre française », écrit le journaliste E. Berr en 1891.
    Mais la crise révolutionnaire de 1905 et la Première Guerre mondiale fragilisent la colonie française. Le pays marche vers la Révolution de 1917. L'assaut du Télégraphe voisin de la paroisse en octobre 1917, puis les spoliations, la famine, les grèves et les réformes, enfin les arrestations de la « Terreur rouge » de 1918, accélèrent l'exode des Français.
    Grâce à des sources inédites religieuses, l'auteur nous fait vivre avec passion le nouveau drame de la colonie française de Moscou, cent ans après la tragédie napoléonienne de 1812.

    Agrégée et docteur en histoire, Sophie Hasquenoph est maître de conférences à l'Université de Lille-III. Spécialiste d'histoire religieuse et russe, elle a notamment publié Les Français de Moscou en 1812 (Éditions du Rocher, 2012).

empty