• Origines

    Sasa Stanisic

    • Stock
    • 3 Février 2021

    Sasa Stanisic  est né en 1978 à Visegrad, en Yougoslavie. De ça, il en est sûr. C'est inscrit noir sur blanc sur son acte de naissance. Pourtant il n'y a pas vécu longtemps, puisqu'il a dû fuir pour l'Allemagne en 1991. Il atterrit alors avec sa famille à Heidelberg, où il devient « un réfugié » avec ce qu'il faut d'humiliations, de déracinement mais aussi d'amour. D'amour, puisque c'est grâce à la littérature allemande que Sasa tombe amoureux des mots et qu'il deviendra écrivain. C'est dans cette langue allemande qui n'est pas la sienne, dans cette langue d'accueil qu'il choisit d'écrire.
      Mais alors quelles sont ses véritables origines ?
      Dans ce texte pétri d'humour et de tendresse, Sasa s'attache à répondre à cette question, en inspectant ses souvenirs à l'aide de sa grand-mère bien aimée, Oma Kristina. Il vagabonde dans sa mémoire pour tenter de se créer ses propres origines, celles qui lui ont un jour permis de déclarer à la rubrique « métier » du formulaire de demande de titre de séjour : « écrivain ».  Traduit de l'allemand par Françoise Toraille

  • Pièges et embûches

    Sasa Stanisic

    • Stock
    • 12 Septembre 2018

    « Nous ne voulons pas emprunter la passerelle parce que les passerelles nous rappellent que nous ne pouvons pas marcher sur les eaux. Aussi retirons-nous chaussures et chaussettes, retroussons le bas de nos pantalons et pataugeons, avançant dans l'eau du beau tragique stupide et bienheureux fleuve, ce qui nous rappelle que nous ne pouvons pas marcher sur les eaux. »
    Dans ce recueil de nouvelles aussi poétiques que fantasques, Sasa Stanisi , véritable « ethnologue littéraire », renoue avec ses thèmes de prédilection -l'enfance et ses promesses, la magie des récits et de la lecture -, et nous entraîne vers des mondes qui sont les siens et en même temps les nôtres.
    Traduit de l'allemand par Françoise Toraille

empty