• Au sortir de la Seconde guerre mondiale, une chronique de la vie villageoise, au coeur du massif central, marquée par le désoeuvrement de la fin des combats et les querelles intestines et axée sur la vie sentimentale d'un aubergiste au grand coeur. Des personnages attachants et drôles, sensibles, justes et vrais.

  • Après des années d'absence, Cazalis revient dans son village natal afin de se ressourcer après une vie mouvementée. Mais les gens se méfient de ce personnage parti depuis longtemps qui tente de reprendre sa place. Entre mentalités étriquées, rumeurs galopantes et mystères à élucider, celui que les villageois appellent le « Faucon » aura fort à faire pour goûter enfin à une vie paisible. D'autant qu'il ramène dans cette paisible bourgade une « étrangère » et des idées qui pourraient bien semer le trouble...

  • Avril 1946, pour Francis, enfin démobilisé et prêt à profiter pleinement de la vie, c'est la désillusion. Il apprend que ses parents sont morts durant son absence, dans des circonstances mystérieuses pour son père, Bastien, qui avait donné son nom à la demeure familiale, la Bastide rouge. Dès lors, que faire de cette bâtisse ? Doit-il rester et reprendre l'exploitation paternelle ou tout quitter et aller à la ville ? Ce moment d'égarement, émaillé de rencontres fortuites et insolites avec de rudes campagnards et de girondes villageoises, aboutira à une remise en question de sa propre vie.


    L'auteur : Après une période professionnelle intense consacrée au commerce international, Roger Royer fut repris par une passion de l'écriture datant de son adolescence. Très sensible à tout ce qui touche sa région, son patrimoine, sa culture, ses traditions, il traduit avec émotion et justesse cet environnement qu'il aime tant. Il signe son septième roman aux éditions De Borée.

  • La grande propriété agricole de la Colombière vient de perdre sa force vive. En ce jour d'octobre 1971, on enterre Benoît Larouvière. Lucia, l'arrière-grand-mère, propriétaire en titre, est inquiète pour l'avenir. L'installation de serres pour des cultures maraîchères plus rentables et le barrage pour l'irrigation, se font pressants. De grands projets de modernisation, mais personne pour les porter... Ni Rose, la jeune et jolie épouse du défunt, ni ses frères, Paul et Joseph, de peu d'envergure. Le salut ne peut venir que d'Étienne, l'arrière-petit-fils de vingt-quatre ans, qui a trahi la charrue pour les livres. Il rêvait d'ailleurs... L'inquiétude de Lucia se fait grandissante, car, pour vendre, il faudrait s'entendre avec le notaire, un ancien amoureux de Rose.

  • Clément Laforge et Mélina Vaxévanélis évitent au village de Maurevers une crise sans précédents : le premier assure la relève du docteur Wolf qui a atteint l'âge de la retraite ; la seconde remplace au pied levé l'infirmière désormais incapable d'exercer son métier. Mais ces nouveaux éléments, dans un village fidèle à ses traditions et méfiant envers une modernité galopante, apportent le trouble dans les esprits. Quel avenir réservent donc les habitants de Maurevers au jeune médecin et à la belle infirmière aux yeux de louve ?
    L'auteur : Après une période professionnelle intense consacrée au commerce international, Roger Royer fut repris par une passion de l'écriture datant de son adolescence. Après La Colombière et La Colline des maures dans lesquels s'exprime toute sa sensibilité, ce nouveau roman possède tous les ingrédients qui font l'originalité de cet auteur à succès.

  • Se faisant passer pour un peintre à la recherche de beaux paysages, Peter Burns s'installe chez la Finette, jeune veuve de guerre, et son fils Charly. Mais, en réalité, l'homme mène l'enquête. Avec force patience, persuasion et intelligence, cet Américain riche et fantasque parvient à sympathiser avec les habitants et à se mettre dans la poche les plus influents des villageois, sur lesquels il va s'appuyer pour élucider la disparition de son oncle Andrew Lacoste, dans la région, en 1871. Une période restée dans toutes les mémoires à Pranlac : elle correspond à l'affaire dite de la Main blanche !

  • Sur un coup de tête, Luc Romain achète le fort Saint-Jean : loin des gens et du monde extérieur, il pense s'offrir un peu de répit, du moins une rupture dans une vie bien remplie. Mais, à défaut de solitude, le bastion devient la clé du rapprochement avec les villageois ! De nombreuses histoires circulent sur le fort et Luc remonte peu à peu ses secrets et ceux du village : une quête qui le mènera à se remettre lui-même en question...

  • Les villageois enterrent Valentin, l'homme fortuné du village qui vivait sans femme ni enfants. Alors que les malversations et les lettres anonymes se multiplient, une étrangère qui se fait appeler la Matoune se présente comme son héritière légitime et provoque la suspicion des habitants.

  • Juliette Lestrade se fait de plus en plus rare au village depuis le décès de son mari. Sans enfants, elle s'enferme dans la routine des jours et peine à réagir lorsque la mairie souhaite réquisitionner l'une de ses terres pour y implanter un réservoir d'eau. Un soir, elle croise une frêle jeune femme égarée sur la route. Juliette se prend d'affection pour cette demoiselle qui pourrait être sa fille. Cette rencontre fortuite sonne comme une vraie renaissance pour la dame du mas de la Callune, bien décidée dès lors à se battre sur tous les fronts.

  • À la fin des années 1960, Roland Chambon vient en aide à son ami Larbi, un homme qu'il avait sous ses ordres pendant la guerre d'Algérie. Il lui cède un mas abandonné dans les Cévennes, qui appartenait à ses parents, à condition qu'il l'entretienne, lui et sa compagne. Mais l'arrivée de ce couple ne passe pas inaperçue au village. Sur fond de rivalités électorales, l'accueil des habitants est mitigé.
    S'ouvre alors une longue et difficile période durant laquelle Larbi et son amie ont beaucoup à faire pour être acceptés.

  • Homme d'affaires parisien, jeune retraité se découvrant une sensibilité écologique, Justin décide de retourner sur les terres familiales pour vérifier que les salamandres de son enfance peuplent toujours les montagnes. Ici, il se lie d'amitié avec Joseph, un ancien bûcheron taciturne, qui l'emmène à la découverte de la montagne et de ses habitants.
    Au gré du périple et de ses rencontres insolites, Justin va aboutir à une remise en question de sa propre vie...

  • Pierre, dit le Choucas, vit reclus dans sa montagne ; il y élève des brebis, « ses filles » comme il les appelle. Alors qu'un début d'épidémie touche les bêtes de la vallée, Pierre décide de fuir avec ses brebis à travers les Alpes pour échapper aux mesures sanitaires drastiques. Accueilli chaleureusement par des cousins italiens, il fait la connaissance de Térèsa qui le séduit rapidement. La rencontre avec une jeune Parisienne avocate qui le défendra face à la justice française va pourtant bouleverser ce nouvel équilibre...

empty