• La légende raconte qu'à Bagdad la magnifique, un grand vizir répondant au nom d'Iznogoud, particulièrement mal intentionné, cultive l'ambition de ravir le trône du calife Haroun El Poussah. D'où son expression favorite qui revient sans cesse : "je veux être calife à la place du calife !". Secondé par Dilat Laraht, Iznogoud multiplie les tentatives les plus diverses et surtout les plus folles pour arriver à ses fins. En vain, bien sûr !

    Fidèle à l'esprit des Milles et une Nuits version loufoque, les auteurs ont inventé cette série en 1962 pour RECORD. Mais c'est dans les pages de PILOTE (1968) qu'Iznogoud trouvera un réel succès Après un bref passage aux éditions Glénat, Tabary décide de s'auto-éditer en créant les éditions de la Séguinière puis les éditions Tabary. (12 albums).

  • Ça grenouille dans le Califat Dilat trouve une grenouille qui est en fait un Prince victime d'un mauvais sort. Pour le délivrer, il faut lui donner un baiser, et celui qui l'a fait, redevient en son tours une grenouille.
    8 Pages Les yeux gros Iznogoud embauche un hypnotiseur pour se débarrasser du Calife 8 Pages Le Philtre occidental Le Grand Vizir achète un philtre occidental qui rend léger pour le donner au Calife afin qu'il s'envole pour toujours 8 Pages La machine à remonter le temps Iznogoud a découvert une machine à remonter le temps. Il veut y envoyer Haroun el Poussah pour devenir Calife!
    8 Pages Le pique-nique Le Grand Vizir veut amener le Calife en pique-nique dans le désert pour ensuite l'abandonner et le laisser mourir de soif 8 Pages Chassé Croisé Iznogoud se procure une coupe qui fait interchanger de corps. En buvant avec le Calife, son esprit irait dans celui du Calife, et vice versa.
    8 Pages

  • La légende raconte qu'à Bagdad la magnifique, un grand vizir répondant au nom d'Iznogoud, particulièrement mal intentionné, cultive l'ambition de ravir le trône du calife Haroun El Poussah. D'où son expression favorite qui revient sans cesse : "je veux être calife à la place du calife !". Secondé par Dilat Laraht, Iznogoud multiplie les tentatives les plus diverses et surtout les plus folles pour arriver à ses fins. En vain, bien sûr !

    Fidèle à l'esprit des Milles et une Nuits version loufoque, les auteurs ont inventé cette série en 1962 pour RECORD. Mais c'est dans les pages de PILOTE (1968) qu'Iznogoud trouvera un réel succès Après un bref passage aux éditions Glénat, Tabary décide de s'auto-éditer en créant les éditions de la Séguinière puis les éditions Tabary. (12 albums).

  • La légende raconte qu'à Bagdad la magnifique, un grand vizir répondant au nom d'Iznogoud, particulièrement mal intentionné, cultive l'ambition de ravir le trône du calife Haroun El Poussah. D'où son expression favorite qui revient sans cesse : "je veux être calife à la place du calife !". Secondé par Dilat Laraht, Iznogoud multiplie les tentatives les plus diverses et surtout les plus folles pour arriver à ses fins. En vain, bien sûr !

    Fidèle à l'esprit des Milles et une Nuits version loufoque, les auteurs ont inventé cette série en 1962 pour RECORD. Mais c'est dans les pages de PILOTE (1968) qu'Iznogoud trouvera un réel succès Après un bref passage aux éditions Glénat, Tabary décide de s'auto-éditer en créant les éditions de la Séguinière puis les éditions Tabary. (12 albums).

  • La légende raconte qu'à Bagdad la magnifique, un grand vizir répondant au nom d'Iznogoud, particulièrement mal intentionné, cultive l'ambition de ravir le trône du calife Haroun El Poussah. D'où son expression favorite qui revient sans cesse : "je veux être calife à la place du calife !". Secondé par Dilat Laraht, Iznogoud multiplie les tentatives les plus diverses et surtout les plus folles pour arriver à ses fins. En vain, bien sûr !

    Fidèle à l'esprit des Milles et une Nuits version loufoque, les auteurs ont inventé cette série en 1962 pour RECORD. Mais c'est dans les pages de PILOTE (1968) qu'Iznogoud trouvera un réel succès Après un bref passage aux éditions Glénat, Tabary décide de s'auto-éditer en créant les éditions de la Séguinière puis les éditions Tabary. (12 albums).

  • La légende raconte qu'à Bagdad la magnifique, un grand vizir répondant au nom d'Iznogoud, particulièrement mal intentionné, cultive l'ambition de ravir le trône du calife Haroun El Poussah. D'où son expression favorite qui revient sans cesse : "je veux être calife à la place du calife !". Secondé par Dilat Laraht, Iznogoud multiplie les tentatives les plus diverses et surtout les plus folles pour arriver à ses fins. En vain, bien sûr !

    Fidèle à l'esprit des Milles et une Nuits version loufoque, les auteurs ont inventé cette série en 1962 pour RECORD. Mais c'est dans les pages de PILOTE (1968) qu'Iznogoud trouvera un réel succès Après un bref passage aux éditions Glénat, Tabary décide de s'auto-éditer en créant les éditions de la Séguinière puis les éditions Tabary. (12 albums).

  • La légende raconte qu'à Bagdad la magnifique, un grand vizir répondant au nom d'Iznogoud, particulièrement mal intentionné, cultive l'ambition de ravir le trône du calife Haroun El Poussah. D'où son expression favorite qui revient sans cesse : "je veux être calife à la place du calife !". Secondé par Dilat Laraht, Iznogoud multiplie les tentatives les plus diverses et surtout les plus folles pour arriver à ses fins. En vain, bien sûr !

    Fidèle à l'esprit des Milles et une Nuits version loufoque, les auteurs ont inventé cette série en 1962 pour RECORD. Mais c'est dans les pages de PILOTE (1968) qu'Iznogoud trouvera un réel succès Après un bref passage aux éditions Glénat, Tabary décide de s'auto-éditer en créant les éditions de la Séguinière puis les éditions Tabary. (12 albums).

  • La légende raconte qu'à Bagdad la magnifique, un grand vizir répondant au nom d'Iznogoud, particulièrement mal intentionné, cultive l'ambition de ravir le trône du calife Haroun El Poussah. D'où son expression favorite qui revient sans cesse : "je veux être calife à la place du calife !". Secondé par Dilat Laraht, Iznogoud multiplie les tentatives les plus diverses et surtout les plus folles pour arriver à ses fins. En vain, bien sûr !

    Fidèle à l'esprit des Milles et une Nuits version loufoque, les auteurs ont inventé cette série en 1962 pour RECORD. Mais c'est dans les pages de PILOTE (1968) qu'Iznogoud trouvera un réel succès Après un bref passage aux éditions Glénat, Tabary décide de s'auto-éditer en créant les éditions de la Séguinière puis les éditions Tabary. (12 albums).

  • Haroun el Poussah règne sur Baghdad, mais ce n'est pas du goût de son grand vizir Iznogoud. Toujours à la recherche de nouvelles manières de devenir calife à la H place du calife, celui-ci passe commande d'un tapis Volant pour son maître - en aller simple. Mais le petit personnel est toujours aussi inefficace, et les plus dérangés seront au final les habitants de. Pékin!

  • In Baghdad, the Caliph's Grand Vizier Iznogoud has one aim in life: to become Caliph instead of the Caliph. The benign ruler, Haroun al Plassid is blind to his vizier's scheming to get rid of him and generally had rather take a nap. Iznogoud is faithfully seconded by Wa'at Alahf in trying to put his fiendish designs into action.

  • Legend has it that in Baghdad the magnificent, a great and particularly dark-minded vizier, who answers to the name of Iznogoud, works on his ambition to steal the throne of Caliph Haroun al Plassid. Thus his favourite saying: "I want to be caliph instead of the caliph!" Iznogoud, seconded by his faithful servant Wa'at Alahf, goes on vacation with the caliph...in the desert! Of course, his goal is to get rid of him by any means necessary...

  • Dans Bagdad la Magnifique règne Haroun el Poussah, le Calife. Dans la cité vit aussi Iznogoud, qui veut être le Calife. L'irascible Grand Vizir, de complot en machination, tente sans arrêt de renverser le souverain et de prendre sa place ; Djinn dissolvant, sort d'invisibilité, diamant maudit, poupée vaudou. Mais la ruse et l'obstination ne sont pas suffisantes pour compenser une malchance colossale - et toujours hilarante.

  • The Day of Misrule dawns in the magnificent city of Baghdad. Once a year, on this day, slaves take the place of their masters, masters become slaves, and grand viziers become caliphs instead of the caliph! But at midnight, everything goes back to normal.Despite all his scheming and plotting to get rid of the Caliph, Iznogoud still hasn't replaced him ? will he ever give up?

  • Faire des plans sur la comète. Une vieille habitude d'Iznogoud !
    Une qu'il risque de pouvoir pratiquer sur place, cette fois ci, dans ses efforts incessants pour envoyer le Calife très, très loin et prendre sa place. Et si l'espace n'est pas la solution aux problèmes du Grand Vizir, peut-être qu'une bonne éducation fera l'affaire, ou bien quelques essais artistiques. ? A moins que la solution soit dans ses rêves. Beaucoup de questions, mais une seule certitude : quand les plans tourneront court, c'est le lecteur qui rira le dernier !

  • Iznogoud is Grand Vizier to Haroun al Plassid, ruler of Baghdad. And he has only one dream: becoming Caliph instead of the Caliph. With the lazy assistance of his faithful servant Wa'at Alahf, he tries his worst again and again-to no avail. But the usually oblivious Caliph has finally caught a hint of Iznogoud's evil reputation among the people. To help the one he believes to be his friend, he sets off on a quest to find the legendary vegetable that brings out a man's kinder nature: the carrot!

  • Legend has it that in Baghdad the magnificent, a great and particularly dark-minded vizier, who answers to the name of Iznogoud, works on his ambition to lay claim to the throne of caliph Haroun al Plassid. Thus his favourite saying: "I want to be caliph

empty