• Pour pouvoir façonner la Belgique de demain, nous avons besoin d'une vision qui, sans être politiquement réalisable à court terme, n'en prétend pas moins décrire les contours d'un avenir désirable et soutenable. Pour ce petit bout de planète, il existe un destin possible bien plus enthousiasmant que la dystopie de la dislocation. A nous de le penser sans naïveté et de le réaliser sans faiblesse.
    Philippe Van Parijs est professeur invité aux Universités de Louvain et Leuven et Robert Schuman Fellow à l'Institut universitaire européen (Florence). Lauréat du Prix Francqui en 2001, il a enseigné à Harvard et Oxford et dirigé la Chaire Hoover d'éthique économique et sociale de l'Université de Louvain depuis sa création en 1991 jusqu'en 2016.

  • C'est à Louvain, en 1516, qu'Érasme fit publier l'Utopie, ce petit livre pétillant de malice, d'intelligence et d'esprit critique de son ami Thomas More. Un demi-millénaire plus tard, il s'agit plus que jamais de mettre l'utopie à l'honneur. Toutes les langues du monde, en effet, doivent un nom commun à Thomas More : utopie. Ce volume rassemble quelques-uns des passages les plus forts du livre de 1516, dans une nouvelle traduction du latin, éclairés et actualisés par des commentaires émanant de membres de la communauté univer- sitaire, de tous horizons et de toutes les disciplines, étudiants, professeurs, chercheurs, alumni... La peine de mort, l'exode rural, la propriété privée, l'éducation citoyenne, la tentation totalitaire, l'esprit des lois, le dialogue interreligieux, l'urbanisme, l'égalité sont quelques-uns des thèmes abordés par More, il y a cinq cents ans, et qui ne cessent de passionner les chercheurs dans la société d'aujourd'hui... et de demain.

  • Une présentation de la philosophie politique anglo-saxonne contemporaine : les principaux courants, les notions fondamentales, les différentes controverses face aux marxistes et aux libéraux.

  • Rédigé par deux spécialistes internationalement reconnus, ce livre offre la première synthèse systématique, multidisciplinaire et critique de la discussion aujourd'hui mondiale que suscite le revenu de base inconditionnel. Un plaidoyer engagé pour cette proposition radicale qui prétend rendre notre société plus libre et notre économie plus saine.
    L'idée de revenu de base inconditionnel est désormais au coeur des débats sur l'avenir de nos modèles sociaux. Elle consiste à verser à chacun un revenu régulier à titre individuel, sans contrôle des ressources ni exigence de contrepartie. Diffusée en France à l'occasion de l'élection présidentielle de 2017, elle avait été peu auparavant soumise à référendum en Suisse et a fait l'objet de plusieurs expérimentations à travers le monde.
    Rédigé par deux spécialistes internationalement reconnus, ce livre offre la première synthèse systématique de la discussion aujourd'hui mondiale sur cette proposition radicale. Il explore ses origines historiques, discute les objections éthiques, économiques et politiques qu'elle soulève et jauge sa pertinence face aux défis écologiques et à la mondialisation. Il fournit un recueil d'informations fiables et d'arguments éclairants qui doivent être utiles à ceux qui plaident pour le revenu de base, mais aussi contre lui, en aidant à corriger les nombreuses erreurs factuelles et confusions conceptuelles que l'on trouve de part et d'autre.
    L'ouvrage n'en constitue pas moins un plaidoyer engagé en faveur d'une idée qui vise à rendre notre société plus libre et notre économie plus saine. Il ne manquera pas d'enthousiasmer, ou du moins d'intriguer, toutes celles et tous ceux qui veulent que le monde de demain soit plus juste et comprennent que, pour cela, notre modèle de protection sociale doit être profondément réformé.

empty