• Reconstruire un pouvoir politique : réaliser cet objectif conditionne tout progrès de société. Or les partis politiques qui visent à exercer le pouvoir d'Etat ne se posent pas encore la question. En sollicitant les commentaires, reproduits ici, d'une dizaine de personnalités d'horizons très divers, l'auteur montre que le débat est possible et peut être fructueux.

  • Philippe Herzog fait revivre, dans ces Mémoires, cinquante ans d'histoire politique. Pudique et touchant sur son histoire familiale, il dévoile les ressorts et les raisons de son engagement politique. On découvre un polytechnicien atypique et passionné de cinéma, à la fois rebelle et négociateur, utopiste et réaliste, voulant d'un même geste changer la France et construire l'Europe.Rejoignant le PCF peu avant le reflux de la vague révolutionnaire, il est l'un des principaux acteurs de l'Union de la Gauche, autour du Programme commun de gouvernement. Il veut alors, avec ses camarades, donner le pouvoir au peuple. Réinventant cette utopie quand s'effondre le monde communiste, il s'engage dans la construction européenne.Il crée Confrontations, un mouvement civique inédit, et régénère l'idée d'une communauté politique qui respecterait ses nations, créerait des solidarités concrètes, transformerait le capitalisme et civiliserait la mondialisation. Cette seconde révolution est pour lui la seule façon de vaincre l'euroscepticisme. Fort de cette ambition et de son expérience politique, il peut analyser sans complaisance le réformisme du président Macron.Ce parcours riche et surprenant, qui l'a mené de Georges Marchais à Michel Barnier, dans un dialogue jamais interrompu avec Michel Rocard, est celui d'un intellectuel engagé, qui aura constamment cherché à instituer le peuple en force collective de pensée et d'action. Cette énergie militante, Philippe Herzog la met encore au service de l'Europe, conscient que tout doit ici recommencer par la culture.
    Philippe Herzog (X59) est professeur honoraire de sciences économiques à l'université de Nanterre. Il a été dirigeant du PCF de 1972 à 1996. Président-fondateur de l'association Confrontations Europe, membre du Conseil d'analyse économique auprès du Premier ministre, il a été député européen de 1989 à 2004, puis conseiller spécial auprès de la Commission de 2009 à 2014. Il est l'auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels : Prévisions économiques et comptabilité nationale (1968), L'Europe après l'Europe (2002) et Une tâche infinie (2010).

  • Europe, réveille-toi ! est un cri d´alarme, mais c´est aussi un livre plein d´espoir.
    L´indifférence et les replis face à l´avenir de l´Europe sont insupportables et dangereux. Philippe Herzog fait appel à toutes les forces de la société. Ne laissez pas l´Union s´abîmer dans les rivalités partisanes et les conflits nationaux, prenez la parole, engagez-vous dans les mouvements européens ! C´est une urgence.
    A la veille d´élections européennes à hauts risques, Philippe Herzog soumet au débat public un programme d´action puissant et cohérent pour reconstruire l´Union et sortir de la crise. Il est le fruit de vingt ans de travail personnel et collectif acharné au sein de l´association Confrontations Europe et de son expérience politique des institutions européennes.
    Michel Barnier, qui a choisi Philippe Herzog comme conseiller spécial à la Commission, témoigne de la qualité de son apport.  Michel Rocard, ami et compagnon de route de toujours, nous interpelle : « Philippe Herzog est convaincant. Lisez, il vous entraînera ».

  • A double portée, théorique et politique, ce nouvel ouvrage procède à l'analyse de la situation économique mondiale et contribue, à l'aide de la théorie marxiste, au débat sur la prospective économique et de société, dans le monde et en France.

  • Un livre qui se veut optimiste : L'échec historique profond, écrit Philippe Herzog, ne conduit pas à un renoncement, il est la chance des remises en cause fondamentales.

empty