• Émeutes dans les banlieues. Face à face : les beurs et les flics. Salim est d'un côté, Emanuele de l'autre. L'opposition frontale est inévitable. Pourtant, au-delà des camps, il y a les individus, les destins personnels. Salim s'introduit chez Emanuele, et voilà que le face à face n'est plus collectif mais individuel. Chacun des protagonistes se retrouve « hors cadre » et, du coup, l'affaire en devient plus complexe. Les circonstances aidant, l'opposition est rude, mais l'intelligence, la sensibilité et même l'humour ne sont pas plus dans un camp que dans l'autre. Sans le vouloir, au-delà de tous les a priori attachés à leur « statut », Salim et Emanuele vont révéler leur part d'humanité.

  • 8 f. - 9 h. - Décor : une terrasse de café - Durée : 70 min
    Prenez une fille naïve et d'autres beaucoup moins, un faux séducteur et de vrais beaufs, un serveur mal embouché (mais légèrement exhib) et une vieille fille tout émoustillée. Mélangez avec une végétarienne obsédée par les Chinois et sa copine larguée par un mal élevé (et mal lavé). Ajoutez un travesti qui se fringue à l'arrache, une Clio rouge volée, un flic trompé et une enquêtrice déboussolée. Mixez avec un chameau mal garé et un hamster surprotégé. Garnissez avec une feuille de salade. Secouez bien et vous obtenez un cocktail pour exploser... de rire.

empty