• Depuis des décennies, le brassage des croyances dans la mondialisation des échanges bouleverse la géographie de la foi et la stratégie des Églises : on peut aujourd'hui vénérer le Bouddha au pied du Cervin, en Suisse, et adorer Jésus-Christ chez les « coupeurs de tête » de Bornéo. Comment les différentes religions cohabitent-elles, entre concurrence et influences mutuelles ? Le message religieux, lui, est inchangé. Les fonctions du dogme demeurent constantes : les religions maintiennent les traditions et bénissent les unions pour que les projets familiaux ou nationaux engendrent un avenir respectueux du passé. Comment comprendre alors le « retour du religieux », si souvent constaté ? Dieu a changé d'adresse, mais la foi habite les hommes.

  • Les idées fausses ont depuis toujours proliféré dans le domaine où elles sont le plus pernicieuses, porteuses de haines et de malentendus : celui des religions. Elles concernent alors le noyau identitaire de chaque culture, et sont si bien enracinées qu'il semble impossible, surtout en un temps où le vocabulaire religieux envahit l'actualité la plus guerrière, d'aborder rationnellement ce terrain périlleux. C'est pourtant ce que fait ici Odon Vallet. Dans cette édition mise à jour de ce Petit lexique devenu un classique, il corrige les approximations véhiculées par la rumeur ou les médias, qu'il s'agisse du voile prétendument islamique, de la laïcité ou de l'antisémitisme. Il s'applique aussi à prendre en défaut, sans concession aucune, les lieux communs du « religieusement correct » sur le pacifisme bouddhiste, la tolérance protestante ou la « culpabilité judéo-chrétienne ». Il montre enfin comment certaines confusions cachent de réelles difficultés auxquelles il nous invite à ne pas nous soustraire, pour faire reculer l'intolérance et l'ignorance.

  • Communier et excommunier : telles sont les deux fonctions antagonistes du lien religieux, qui lutte contre l'isolement et broie les rébellions. Le concept de « guerre de religion » date du xixe siècle agnostique, car il suppose que deux doctrines adverses soient tenues pour égales ; auparavant, on avait les guerres de la vérité contre l'erreur, de la « vraie foi » contre la « religion prétendue réformée », des disciples du Prophète contre les Infidèles, du peuple d'Israël contre les idolâtres, etc. Avec ce Petit lexique entièrement mis à jour dans le contexte d'une actualité menaçante, Odon Vallet nous montre, avec son sens habituel du raccourci et du brassage des genres, qu'il n'y a jamais de guerre « purement » religieuse ni d'ailleurs de conflit entièrement étranger à la religion. Ces quarante et une haltes à travers l'histoire et la géographie nous invitent à (re)découvrir l'ombre terrible de l'humanité croyante, qui a toujours accompagné sa face lumineuse.

  • Quelle est la différence entre une croyance et la religion ? Nul n’a vu Dieu : l’homme l’a-t-il inventé ? D’où vient le mot « Dieu » ? Pourquoi Dieu a-t-il créé le monde ? Dieu est-il lié par ses propres lois ? Jésus a-t-il « fauté » avec une ou des femmes ? Pourquoi le pape se fait-il appeler « Très Saint Père » ? Pourquoi les juifs et les musulmans pratiquent-ils la circoncision ? D’où vient le voile dit « islamique » ?Depuis de nombreuses années, Odon Vallet répond aux questions des lecteurs du Monde des religions. En réunissant ici leurs questions et ses réponses, il permet à tous de trouver des repères simples au sein du labyrinthe des croyances.

  • Le XXIe sera-t-il celui de la grande rencontre entre Jésus et Bouddha ? Ou, au contraire, les religions "universelles" qu'ils ont fondées entreront-elles en concurrence à l'échelle planétaire ? Odon Vallet, docteur en droit et en science des religions, enseignant en Sorbonne et à l'université Paris-VII, nous livre ici les clés pour répondre à cette question cruciale.
    De leur naissance miraculeuse à leur enseignement et à leur mort, du contexte géographique et social dans lequel ils évoluèrent aux problèmes culturels et politiques qu'ils durent affronter, les deux maîtres spirituels présentent de troublantes ressemblances ainsi que de significatives différences.
    Odon Vallet ne limite pas son étude à la comparaison des vies et des paroles des deux grands fondateurs. Mêlant histoire, philologie, géographie économique et science des religions, il confronte, dans une fresque brillante, le destin de leurs messages et de leurs héritiers.
    Au tournant du troisième millénaire, ces parallèles sont-elles amenées à se croiser ? Avec une érudition éblouissante, Odon Vallet éclaire une énigme aux enjeux incalculables pour l'avenir culturel du monde.

  • Quel rapport entre " vénérable " et " vénérien ", " caresse " et " charité ", " Testament " et " testicule ", etc. ? La proximité des mots qui évoquent la passion amoureuse et l'enthousiasme religieux a toujours quelque chose d'insolite, tant les choses du sexe et celles de la religion paraissent appartenir à deux univers opposés - et pas seulement dans notre tradition chrétienne.

    Odon Vallet explore cette étonnante parenté au travers de cette Petite Grammaire de l'érotisme divin (publiée en 1998 sous le titre Le Honteux et le sacré). Il y identifie les multiples strates de sens, souvent contradictoires, qui sont venues se déposer sur les vieux vocables. On découvre alors qu'il existe bien un érotisme divin, par lequel l'humanité a de tout temps conjugué plaisir sexuel et félicité spirituelle. Au terme de ce parcours où l'intelligence se fait toujours gourmande et parfois même jubilatoire, le lecteur aura compris pourquoi savoir, sagesse et saveur partagent la même origine.

  • Traquer les diverses formes prises par le religieux à travers les âges et les lieux permet de mieux cerner le sens même du sacré. C'est là toute l'oeuvre d'Odon Vallet, docteur en droit et en sciences des religions qui, dans cet ouvrage fondamental, nous aide à mieux comprendre l'évolution des courants spirituels d'hier et d'aujourd'hui.
    Dans une réédition largement revue et augmentée, Qu'est-ce qu'une religion ? apporte des réponses précises aux nombreuses questions suscitées par les intégrismes et fanatismes religieux, mais aussi par le regain de spiritualité que l'on constate de nos jours. Il éclaire aussi une quête des origines qui se confond avec le destin même de l'être humain.

  • Un tour d'horizon des différentes institutions de l'Etat : de la défense de la cité (armées, frontières, etc...) jusqu'à son administration, en passant par le rôle de l'impôt, et l'importance de la séparation des pouvoirs.

  • Ouvrage de préparation aux concours administratifs. L'auteur propose des dossiers traitant des grands sujets d'actualité, avec des analyses de documents et des tableaux statistiques.

  • L'affaire Oscar Wilde est toujours d'actualité. En effet, la reine Elisabeth II a récemment refusé la réhabilitation du poète. Sa condamnation pour homosexualité n'illustre donc pas seulement la pruderie victorienne comme on se plaît si hypocritement à le croire, mais aussi cet étrange paradoxe selon lequel plus la société se veut permissive, plus les mises en examen ou en détention pour délits et crimes sexuels sont nombreux.
    Certes, les travaux forcés seraient de nos jours épargnés à Oscar Wilde. Pourtant, il ne serait pas quitte avec la justice dans notre Europe contemporaine. Tout comme il y a un siècle, il s'y ruinerait financièrement, et sa réputation ainsi que sa famille seraient détruites à jamais.
    À l'inverse de l'affaire Dreyfus, les intellectuels ne se sont pas mobilisés en faveur de l'écrivain et contre la duplicité d'un establishment prêt à tout excuser tant que règne la discrétion, mais prompt à condamner dès que le scandale éclate en plein jour. De plus, Oscar Wilde s'est aliéné tout soutien par son anticonformisme et son goût de la provocation, tandis que de nombreux membres de l'élite anglaise, eux aussi menacés, préféraient gagner la France.
    Dans cet essai très documenté, Odon Vallet éclaire les dimensions sociales et politiques d'un dossier qui a vu le marquis de Queensberry, régulateur du "noble art" et apôtre du culturisme, dénoncer le goût de l'amant de son fils pour les beaux hommes. Si les législations ont évolué depuis, le fond du débat demeure presque inchangé : la justice est toujours aussi diligente lorsqu'il s'agit de venir fourrer son nez dans nos draps.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Dans notre monde aux évolutions rapides, voire brutales, le religieux non plus n'est pas épargné : les traditions, les confessions bougent à l'intérieur d'elles-mêmes, tandis que le spirituel prend des formes nouvelles ou s'exprime de manière débridée, à travers des courants ou des modes inédites. Nous sommes désormais bien loin du bel ordre qui marquait la géopolitique religieuse d'autrefois : la chrétienté en Occident, l'islam dans le monde arabe, les sagesses d'Asie en Chine, au japon ou en Inde... Aujourd'hui, tout est bouleversé dans un vaste brassage des populations et des cultures, que renforce l'accélération des moyens de transport et de communication. Observateur inlassable du fait religieux, Odon Vallet revient sur les multiples aspects de ses mutations qui marquent la mondialisation du spirituel... au sein d'une sorte de village universel.

  • Une approche historique et prospective des voies d'accès à la fonction publique et de son organisation pyramidale. Ancien élève de l'ENA, l'auteur étudie aussi les conflits de pouvoir dans un univers administratif en pleine mutation.

  • Dang, Barriatoulah, Laurent, Tite, Tahina, Zaïd... Les "enfants du miracle" dont Odon Vallet retrace ici le parcours exceptionnel ne sont pas des prodiges : ils sont seulement intelligents, mais aussi travailleurs acharnés, et surtout déterminés à tout tenter pour sortir de leur condition de défavorisés. Mais pour eux comme pour tant d´autres, malgré leurs qualités et leur volontarisme, l´ascenseur social serait resté éternellement en panne s´ils n´avaient été un jour repérés par la Fondation Vallet qu´a créée l´auteur il y a une dizaine d´années.
    Choisis selon des critères rigoureux destinés à contrer tous les pièges du patronage ou de l´humanitaire, ils sont devenus boursiers dans leur pays - le Vietnam, le Bénin, ou la France -, afin de bénéficier d´enseignements qui leur étaient totalement inaccessibles. Quelques dizaines se sont même retrouvés au lycée Louis le Grand ou sur les bancs des grandes écoles comme Polytechnique, où ils font honneur à l´éducation reçue de leur famille et à la générosité de la fondation.
    Ainsi Odon Vallet, dont le père, fils d´ouvriers, gardait les chèvres à douze ans avant de faire une brillante carrière dans le monde de l´assurance, concrétise-t-il ses principes éducatifs fondés sur le primat du mérite.
    Spécialiste des religions, ayant enseigné en Sorbonne, à "Sciences-Po", à l´ENA, il défend le service public et veut abattre les barrières de l´argent.

  • Mieux connaître les patrimoines spirituels et les fonctions des croyances dans la société. Traite en particulier de l'agnostie et de l'athéisme, du christianisme, du judaïsme et de l'islam.

  • Dans la quête des origines de la puissance ou de la genèse des soumissions, cet ouvrage s'efforce de décrire simplement le jeu des contraintes et la mécanique des influences.

  • Entre l'époque où les énarques refusaient les concours en queue-de-pie et se voulaient les technocrates de l'ascèse, et leur actuelle course débraillée vers tous les pouvoirs disponibles, plus de quarante ans ont passé.
    L'ENA, l'école la plus célèbre de

  • Quel rapport peut-il y avoir entre les mots "vénérable" et "vénérien", entre le "sain" et le "saint" , entre la "caresse" et la "charité" ... et a fortiori entre le "Testament" biblique et le "testicule" ? La proximité des mots qui évoquent la passion amoureuse et l'enthousiasme religieux a toujours quelque chose d'insolite, tant les choses du sexe et celles de la religion paraissent appartenir à deux univers opposés - et pas seulement dans notre tradition judéo-chrétienne.
    Pour explorer cette étonnante parenté entre le langage du sexe et celui de Dieu, Odon Vallet exhume les mots anciens comme un archéologue, en identifiant une à une les multiples strates de sens successifs et souvent contradictoires qui sont venues se déposer sur les plus vieux vocables. L'ambiguïté première du langage de l'amour nous apparaît alors en pleine lumière : il existe bel et bien un érotisme divin, par lequel l'homme et la femme ont de tout temps associé les plaisirs des sens et les jouissances du sexe à la félicité du monde de l'au-delà. Avec l'érudition et l'aisance d'écriture qu'on lui connaît, Odon Vallet décrypte pour nous la grammaire de cet espace commun au sexe et à la religion.
    Au terme de ce parcours où l'intelligence se fait toujours gourmande et parfois même jubilatoire, le lecteur aura compris pourquoi le savoir, la sagesse et la saveur sont trois mots de même origine.

empty