Sciences Humaines

  • Rigoureux, original, clair et synthétique, un livre indispensable pour comprendre le monde du travail dans lequel nous évoluons.
    Écrit par un spécialiste de la question, professeur au CNAM.
    Une deuxième édition totalement mise à jour, mettant en avant les mutations que le travail a connues ces dernières années, notamment concernant le numérique.
    Régulièrement, le travail fait la une de l'actualité. Les prétextes ne manquent pas. Les fermetures d'entreprise, les délocalisations, les conflits sociaux, les vagues de suicides, le chômage persistant, l'organisation délétère des activités productives, les plaintes professionnelles sont autant de thèmes qui, ponctuellement, retiennent l'attention et nourrissent les débats. À n'en point douter, le travail d'aujourd'hui pose problème. Voilà un constat pour le moins paradoxal car, si l'on en croit certaines enquêtes sociologiques menées à grande échelle, la plupart des Français associent le travail à leur bonheur de vivre.

    Pour comprendre et dépasser cette contradiction apparente, il convient de regarder la manière dont le travail se transforme. Tel est l'objectif du présent ouvrage. Celui-ci présente ainsi les nouvelles formes de coopération productive qui se développent avec les plateformes numériques comme Uber et bien d'autres encore.

    Le livre met en évidence plus généralement l'existence d'une série de tensions, de nature et de portées inégales, qui affectent notre manière de travailler. Ces tensions peuvent être lues comme le produit de mutations (nouvelle donne économique et technologique) et de stratégies gestionnaires qui ont des conséquences tous azimuts sur les flux de main-d'œuvre internationaux, le marché de l'emploi, l'organisation des entreprises, les conditions de travail ou encore l'articulation entre les multiples temps sociaux qui rythment notre vie quotidienne.

    Le travail n'est pas qu'un geste, c'est aussi un bien commun. Connaître le travail à travers les tensions qui le traversent aujourd'hui constitue un moyen privilégié pour en dessiner les contours de demain.

empty