• Longtemps, ils avaient été CINQ. François, Claude, Mick, Annie et Dagobert, quatre enfants et un chien, ont autrefois formé un Club et vécu bien des aventures extraordinaires. Trente ans plus tard, le chien est mort depuis longtemps quand trois membres du Club, devenus adultes, séparés par la vie, sont invités par le quatrième à l'endroit même où ils passaient leurs vacances dans leur enfance. Bientôt, alors que la maison est isolée par d'importantes chutes de neige, la vieille mère de Claude est assassinée... Mick est-il le responsable, comme semble le penser François ? À moins qu'un assassin se dissimule dans les environs enneigés ? Et pourquoi Claude se retrouve-t-elle régulièrement projetée sur un rivage anglais, à la rencontre d'enfants et d'un chien ressemblant singulièrement à ceux qu'ils étaient autrefois, elle et ses cousins ? Dans un huis clos étouffant, écrit comme un thriller, une fable magistrale sur l'imaginaire de l'enfance, nos peurs, nos doutes.

  • Han Solo, James Bond et les Monthy Python !
    La sûreté nationale est en péril : rien moins que l'honneur de la nation est en jeu. Un honneur bien mal engagé puisque Chris Malet semble être le seul de nos agents secrets en mesure de le sauver. Et lui, l'honneur national, autant dire qu'il s'en tape. Sauf que voilà : il est l'unique détenteur de ce talent fort étrange qui lui permet de pénétrer la trame romanesque des livres... L'heure est grave. Pour cette mission capitale, c'est au coeur d'un roman gore qu'il lui faut plonger... Et le gore, il déteste.
    Gaba est un contrebandier plus ou moins débrouillard et plus ou moins poursuivi par toutes les polices de la galaxie. Aux commandes de Betty, son vaisseau déglingué passablement jaloux, il aspire à quelques vacances bien méritées au retour d'un convoyage de deux anthropoïdes velus d'Uku. Mais, lorsque le richissime Aykip D. Foot Jr. lui propose de partir en quête du mythique cimetière des astronefs pour en ramener le secret de l'immortalité, Gaba comprend qu'il est des offres qu'on ne peut refuser...

  • En treize nouvelles, dont une inédite, entrez dans les mondes imaginaires de Michel Pagel, au carrefour de tous les Mauvais Genres.
    Vous allez lire des nouvelles qui vous feront frémir, d'autres qui vous feront chanter, vous visiterez des mondes inconnus et d'autres que vous croyez connaître mais qui cachent de lourds secrets.
    Préparez-vous à un voyage dont vous ne reviendrez pas indemne.

  • - 50%

    Pacifiste convaincu, Francis Briand est soulagé. Il achève son service militaire de cinq ans, dans la guerre que livre la Fédération terrienne contre Jupiter. Mais voilà qu'en transit sur la Lune, il se retrouve enrôlé de force sur un vaisseau corsaire. Aux mains d'un capitaine qui se prend pour un pirate des Caraïbes. Une seule raison pousse Francis à faire route avec ces flibustiers de l'espace : découvrir la source de ce fabuleux chant féminin qu'il lui a semblé entendre et qui a fait naître en lui des émotions troublantes.
    Mais peut-être aurait-il dû faire la sourde oreille...

  • Le cycle de la Comédie inhumaine est le plus grand cycle de littérature d'horreur moderne qui ait jamais été envisagé en France. Huit volumes réédités en versions révisées et définitives, avec dans le premier volume une préface inédite et dans le dernier un épilogue inédit. Cette oeuvre majeure n'étant plus disponible en papier que dans un tirage de luxe limité, nous avons décidé de publier chaque volume en format numérique. Michel Pagel fit ses premiers pas, déjà volubiles, dans le cadre de la mythique collection « Anticipation » du Fleuve Noir. Depuis, il s'est largement émancipé de ce cadre. Connu en particulier pour sa vaste fresque fantastique de la Comédie inhumaine, il est aussi l'auteur des Flammes de la nuit, de L'Équilibre des paradoxes et du Roi d'août, par exemple, ou du recueil de nouvelles La Vie à ses rêves.

  • Le cycle de la Comédie inhumaine est le plus grand cycle de littérature d'horreur moderne qui ait jamais été envisagé en France. Huit volumes réédités en versions révisées et définitives, avec dans le premier volume une préface inédite et dans le dernier un épilogue inédit. Cette oeuvre majeure n'étant plus disponible en papier que dans un tirage de luxe limité, nous avons décidé de publier chaque volume en format numérique. Michel Pagel fit ses premiers pas, déjà volubiles, dans le cadre de la mythique collection « Anticipation » du Fleuve Noir. Depuis, il s'est largement émancipé de ce cadre. Connu en particulier pour sa vaste fresque fantastique de la Comédie inhumaine, il est aussi l'auteur des Flammes de la nuit, de L'Équilibre des paradoxes et du Roi d'août, par exemple, ou du recueil de nouvelles La Vie à ses rêves.

  • Le cycle de la Comédie inhumaine est le plus grand cycle de littérature d'horreur moderne qui ait jamais été envisagé en France. Huit volumes réédités en versions révisées et définitives, avec dans le premier volume une préface inédite et dans le dernier un épilogue inédit. Cette oeuvre majeure n'étant plus disponible en papier que dans un tirage de luxe limité, nous avons décidé de publier chaque volume en format numérique. Michel Pagel fit ses premiers pas, déjà volubiles, dans le cadre de la mythique collection « Anticipation » du Fleuve Noir. Depuis, il s'est largement émancipé de ce cadre. Connu en particulier pour sa vaste fresque fantastique de la Comédie inhumaine, il est aussi l'auteur des Flammes de la nuit, de L'Équilibre des paradoxes et du Roi d'août, par exemple, ou du recueil de nouvelles La Vie à ses rêves.

  • Le cycle de la Comédie inhumaine est le plus grand cycle de littérature d'horreur moderne qui ait jamais été envisagé en France. Huit volumes réédités en versions révisées et définitives, avec dans le premier volume une préface inédite et dans le dernier un épilogue inédit. Cette oeuvre majeure n'étant plus disponible en papier que dans un tirage de luxe limité, nous avons décidé de publier chaque volume en format numérique. Michel Pagel fit ses premiers pas, déjà volubiles, dans le cadre de la mythique collection « Anticipation » du Fleuve Noir. Depuis, il s'est largement émancipé de ce cadre. Connu en particulier pour sa vaste fresque fantastique de la Comédie inhumaine, il est aussi l'auteur des Flammes de la nuit, de L'Équilibre des paradoxes et du Roi d'août, par exemple, ou du recueil de nouvelles La Vie à ses rêves.

  • Le cycle de la Comédie inhumaine est le plus grand cycle de littérature d'horreur moderne qui ait jamais été envisagé en France. Huit volumes réédités en versions révisées et définitives, avec dans le premier volume une préface inédite et dans le dernier un épilogue inédit. Cette oeuvre majeure n'étant plus disponible en papier que dans un tirage de luxe limité, nous avons décidé de publier chaque volume en format numérique. Michel Pagel fit ses premiers pas, déjà volubiles, dans le cadre de la mythique collection « Anticipation » du Fleuve Noir. Depuis, il s'est largement émancipé de ce cadre. Connu en particulier pour sa vaste fresque fantastique de la Comédie inhumaine, il est aussi l'auteur des Flammes de la nuit, de L'Équilibre des paradoxes et du Roi d'août, par exemple, ou du recueil de nouvelles La Vie à ses rêves.

  • Le cycle de la Comédie inhumaine est le plus grand cycle de littérature d'horreur moderne qui ait jamais été envisagé en France. Huit volumes réédités en versions révisées et définitives, avec dans le premier volume une préface inédite et dans le dernier un épilogue inédit. Cette oeuvre majeure n'étant plus disponible en papier que dans un tirage de luxe limité, nous avons décidé de publier chaque volume en format numérique. Michel Pagel fit ses premiers pas, déjà volubiles, dans le cadre de la mythique collection « Anticipation » du Fleuve Noir. Depuis, il s'est largement émancipé de ce cadre. Connu en particulier pour sa vaste fresque fantastique de la Comédie inhumaine, il est aussi l'auteur des Flammes de la nuit, de L'Équilibre des paradoxes et du Roi d'août, par exemple, ou du recueil de nouvelles La Vie à ses rêves.

  • Le cycle de la Comédie inhumaine est le plus grand cycle de littérature d'horreur moderne qui ait jamais été envisagé en France. Huit volumes réédités en versions révisées et définitives, avec dans le premier volume une préface inédite et dans le dernier un épilogue inédit. Cette oeuvre majeure n'étant plus disponible en papier que dans un tirage de luxe limité, nous avons décidé de publier chaque volume en format numérique. Michel Pagel fit ses premiers pas, déjà volubiles, dans le cadre de la mythique collection « Anticipation » du Fleuve Noir. Depuis, il s'est largement émancipé de ce cadre. Connu en particulier pour sa vaste fresque fantastique de la Comédie inhumaine, il est aussi l'auteur des Flammes de la nuit, de L'Équilibre des paradoxes et du Roi d'août, par exemple, ou du recueil de nouvelles La Vie à ses rêves.

  • Le cycle de la Comédie inhumaine est le plus grand cycle de littérature d'horreur moderne qui ait jamais été envisagé en France. Huit volumes réédités en versions révisées et définitives, avec dans le premier volume une préface inédite et dans le dernier un épilogue inédit. Cette oeuvre majeure n'étant plus disponible en papier que dans un tirage de luxe limité, nous avons décidé de publier chaque volume en format numérique. Michel Pagel fit ses premiers pas, déjà volubiles, dans le cadre de la mythique collection « Anticipation » du Fleuve Noir. Depuis, il s'est largement émancipé de ce cadre. Connu en particulier pour sa vaste fresque fantastique de la Comédie inhumaine, il est aussi l'auteur des Flammes de la nuit, de L'Équilibre des paradoxes et du Roi d'août, par exemple, ou du recueil de nouvelles La Vie à ses rêves.

  • Antoine Carlier, désormais employé par l'avocat Roger Formellot, a pris en filature l'ancien SS Heinrich von Verschtaufen ainsi que son étrange assistant, l'Inca Huayna, une mission qui se révélera extrêmement dangereuse et mouvementée, alors que se déchaînent les conséquences mystiques de l'assassinat du docteur Lanerolles par le redoutable satyre Faustus.Panthéra, quant à elle, semble devoir filer le parfait amour avec Percival Arlington, mais saura-t-elle protéger son employeuse Marie-France d'Aygues-Vives des dangers qui la menacent en la personne des splendides quoique meurtrières jumelles Colson ? Son identité secrète résistera-t-elle à l'enquête des services secrets qui s'intéressent de très près à son amie Tanya ? Et qui est cette mystérieuse jeune femme, elle aussi vêtue d'un collant noir, prête à entrer en action ? Une autre Panthéra ? Sous le pseudonyme de Pierre-Alexis Orloff, Michel Pagel a renoué avec ses amours pour la littérature populaire, tout en conservant une inspiration proche de son cycle fantastique de la Comédie inhumaine.

  • La scène d'horreur qui s'est jouée aux Peupliers, et durant laquelle ont trouvé la mort le farfadet Dorilien et le photographe Jean-Marie Ducos, n'a laissé indemne aucun de ses protagonistes. Panthéra, gravement blessée, s'est enfuie dans la nuit, laissant l'inspecteur Carlier, la nymphe Erynia, le journaliste Francois Renouard et le jeune Percival Arlington choqués, en proie à leurs cas de conscience respectifs. Marcel Duchard, quant à lui, apprend sous quelle identité se présente celle qui semble lui avoir déclaré une guerre sans merci. Tout en organisant sa propre disparition, devenue nécessaire après les frasques de son employé Faustus, il va s'attacher à percer le mystère qui entoure la mère de Panthéra. Sous le pseudonyme de Pierre-Alexis Orloff, Michel Pagel a renoué avec ses amours pour la littérature populaire, tout en conservant une inspiration proche de son cycle fantastique de la Comédie inhumaine.

  • L'industriel Marcel Duchard, l'âme du groupe de satanistes ayant causé durant la Deuxième Guerre mondiale la mort des parents d'Alice de Sérigny, charge le farfadet Dorilien et le satyre Faustus de lui amener Panthéra pieds et poings liés. Tandis que le centaure Sargo, lui, se lance sur la piste de lady Dunsmore, et que l'inspecteur Carlier s'intéresse de très près aux faits et gestes du jeune Percival Arlington, notre héroïne saura-t-elle vaincre le charme redoutable de Faustus tout en résistant aux assauts de son propre démon ? Sous le pseudonyme de Pierre-Alexis Orloff, Michel Pagel a renoué avec ses amours pour la littérature populaire, tout en conservant une inspiration proche de son cycle fantastique de la Comédie inhumaine.

  • Qui est Panthéra ? se demande la France entière en cet automne 1963. Quelle est l'identité de cette créature tout de noir vêtue qui rôde nuitamment sur les toits ? Qui entre par effraction chez les notables ? Qui menace et qui tue ? On la sait femme, on la devine jeune, belle, on la suppose démoniaque... mais qu'en est-il vraiment ? Et si, sous ces dehors impitoyables, sanguinaires, se cachait une jeune fille sensible et bonne, contrainte de brimer sa vraie nature pour mener à bien l'effroyable mission vengeresse qu'elle s'est assignée ? De ses ennemis, de la police, de la presse ou des Faëriens venus sur Terre pour combattre les démons déchaînés par les nazis pendant la Deuxième Guerre mondiale, qui pourra bien répondre à toutes ces questions ? Sous le pseudonyme de Pierre-Alexis Orloff, Michel Pagel a renoué avec ses amours pour la littérature populaire, tout en conservant une inspiration proche de son cycle fantastique de la Comédie inhumaine.

  • Un soldat de l'armée d'Attila, un chevalier maure, une jeune hippie, un cyborg venu d'un lointain futur, un extraterrestre... Comment tous ces personnages peuvent-ils bien se retrouver en France en 1904 ? Ce qui est sûr, c'est que leurs actes risquent fort de changer l'histoire du monde en précipitant le déclenchement de la Première Guerre mondiale... A moins que ne soit rétabli... l'équilibre des paradoxes. Avec ses paradoxes temporels en cascade dans une Belle Epoque recréée avec soin et fidélité, ce roman entraîne son lecteur de Paris à Tanger en passant par l'Algérie coloniale et constitua lors de sa première sortie, en 1999,, de par son décor et ses enjeux le premier grand roman « steampunk » écrit par un français. Michel Pagel fit ses premiers pas, déjà volubiles, dans le cadre de la mythique collection « Anticipation » du Fleuve Noir. Depuis, il s'est largement émancipé de ce cadre. Connu en particulier pour sa vaste fresque fantastique de la « Comédie inhumaine » (J'ai Lu), il est aussi l'auteur des Flammes de la nuit, de L'Équilibre des paradoxes et du Roi d'août, par exemple, ou du recueil de nouvelles La Vie a ses rêves.

  • Non, les nanars n'ont rien à voir avec les anars.
    D'après d'éminents spécialistes, le mot viendrait du redoublement de la deuxième syllabe du mot argotique panard, issu de panet : chiffon, loque. Nanar désignait une vieillerie sans valeur.
    L'origine du mot n'a toutefois que peu d'importance : aujourd'hui, pour tous les cinéphiles, un nanar, c'est un mauvais film. Pour tous ?
    Non : pas pour Michel Pagel.
    Dans cet ouvrage, il se fend de chroniques inénarrables, tirées de la défunte liste de diffusion nanar, et ayant pour ambition de donner envie de voir des films dont pas un n'a été critiqué dans Télérama. Ces chroniques ont été retravaillées en profondeur pour les rendre lisibles à qui n'a pas eu la chance de les recevoir à l'époque dans sa boîte aux lettres, tout en conservant leur principale qualité : la spontanéité.


  • Une fausse Panthéra sévit en région parisienne.

    Sorcière contre démon. Qui l'emportera ?

  • À l'âge de quatorze ans, Philippe, promis aux plus hautes fonctions du royaume de france, s'égara lors d'une chasse en forêt. De la bouche d'un être que d'aucuns auraient cru légendaire, il apprit de quelle fantastique ascendance il était l'héritier, ainsi que la véritable nature des pouvoirs royaux des Capétiens. Sa vie entière, le souverain resta hanté par cet événement qui modela à jamais sa personnalité et ses actes, d'alliances en conflits avec la Papauté ou les Plantagenêts, et jusqu'à la stupéfiante répudiation de sa seconde femme, la belle Isambour de Danemark.
    Voici contée ici la destinée exceptionnelle du roi Philippe-Auguste : une chronique strictement fidèle aux faits relatés par les Témoins de l'époque, mais qui révèle enfin ce dont l'Histoire n'a gardé trace...

  • Contraints de fuir Sumer, Eneresh et les siens se réfugient en Égypte, où ils sollicitent l'appui du pharaon Mérenrê II, un être faible, dominé par son épouse Nitocris et son beau-frère Sahoumaât, gouverneur de la puissante province de Bubastis. Ils se retrouvent bientôt au coeur d'un complot, sous la menace des hommes-chats du Nil, une société secrète dédiée à la déesse Bastet. À la poursuite d'Eneresh, Alad et son épouse Asilmyne plongent à leur tour dans ce jeu de pouvoir au sein duquel les hommes, une fois encore, ne sont que les instruments des dieux. Aucun d'eux n'en sortira indemne.

empty