• Pezizes, truffes, pyrénomycètes, tremelles, clavaires, boletacées, marasmiacées, agaricacées, volvariacées, coprinacées.... et tant d'autres ! Que sait-on des champignons ? Dans cette 4e édition corrigée publiée en 1979, Marcel Loquin vous dit tout sur cet ensemble infiniment varié qui va de certaines formes parasites de l'homme, des animaux ou des plantes, jusqu'aux champignons dits supérieurs dont le champignon de couche est un éminent représentant.

  • Pezizes, truffes, pyrénomycètes, tremelles, clavaires, boletacées, marasmiacées, agaricacées, volvariacées, coprinacées.... et tant d'autres ! Que sait-on des champignons ? Dans cette 4e édition corrigée publiée en 1979, Marcel Loquin vous dit tout sur cet ensemble infiniment varié qui va de certaines formes parasites de l'homme, des animaux ou des plantes, jusqu'aux champignons dits supérieurs dont le champignon de couche est un éminent représentant.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • La richesse des communications entre les Hommes, a permis l'expression de faits, de sensations, bientôt de pensées. Celles-ci se sont affinées progressivement, pour aboutir au merveilleux outil qu'est le cerveau humain, capable des abstractions les plus subtiles. Quel chemin parcouru en moins de deux millions d'années ! Marcel Locquin nous fait revivre cette extraordinaire aventure, qui a fait passer l'Homme d'Homo faber à Homo loquens. Par une analyse précise de phonèmes fossiles, que l'on retrouve similaires - sinon identiques - dans les 215 langues qu'il a étudiées, il découvre qu'il y a une diversité extrême dans l'unité du langage articulé humain. Il n'y a pas une langue primitive, comme certains le pressentent, mais un moule commun, dont l'auteur retrouve les traces dans les langues vivantes, aussi bien que dans les langues mortes, les phonèmes fossiles.

  • La richesse des communications entre les Hommes, a permis l'expression de faits, de sensations, bientôt de pensées. Celles-ci se sont affinées progressivement, pour aboutir au merveilleux outil qu'est le cerveau humain, capable des abstractions les plus subtiles. Quel chemin parcouru en moins de deux millions d'années ! Marcel Locquin nous fait revivre cette extraordinaire aventure, qui a fait passer l'Homme d'Homo faber à Homo loquens. Par une analyse précise de phonèmes fossiles, que l'on retrouve similaires - sinon identiques - dans les 215 langues qu'il a étudiées, il découvre qu'il y a une diversité extrême dans l'unité du langage articulé humain. Il n'y a pas une langue primitive, comme certains le pressentent, mais un moule commun, dont l'auteur retrouve les traces dans les langues vivantes, aussi bien que dans les langues mortes, les phonèmes fossiles.

empty