• Pourquoi et comment un médiocre parlementaire d'extrême droite, nostalgique de la dictature militaire, ouvertement raciste, misogyne et homophobe a-t-il pu se hisser à la tête du plus grand pays d'Amérique latine?
    L'arrivée de Bolsonaro à la présidence du Brésil n'est ni un
    événement fortuit, ni une parenthèse sans lendemain. Portée par une lame de fond, elle est à la fois le produit des circonstances et la conséquence d'un travail de conquête et de formatage de l'opinion par de nouvelles droites radicales et militantes.
    Dans un contexte marqué par une profonde crise économique, morale et institutionnelle, ces courants ont exploité les frustrations et les ressentiments de la société brésilienne, pour s'imposer aux affaires. Avec l'appui des vieilles oligarchies et des secteurs les plus conservateurs, ils entendent aujourd'hui solder l'héritage du «lulisme» et dicter leur agenda ultralibéral, rétrograde et autoritaire. Révision des droits sociaux, démantèlement des protections environnementales, privatisation des entreprises publiques, réalignement de la politique étrangère sur les États-Unis, croisade morale et sécuritaire..., le tournant engagé risque de réduire à néant les progrès démocratiques engrangés au terme de plusieurs décennies de luttes.
    Sonnée et divisée, la gauche s'est jusqu'à présent montrée impuissante à contrer la vague réactionnaire. Elle devra, coûte que coûte, retrouver son unité et proposer un nouveau projet mobilisateur pour éviter que le pays, champion toutes catégories des inégalités, ne s'enfonce dans l'abîme.

  • Une nouvelle et terrible «révolution verte» gagne le monde, l'agrobusiness.
    Dopée par une demande alimentaire croissante, elle gagne du terrain au Sud et dévaste tout sur son passage.
    Son modèle commercial et productiviste colonise de nouveaux territoires, du bassin amazonien aux confins de la Papouasie-Occidentale en passant par le continent africain, l'«ultime frontière».
    Avec l'appui de gouvernements, d'institutions inter­nationales, d'agences de coopération et d'une poignée de fondations philanthropiques, ce nouveau mode de production et de commercialisation agricole s'impose peu à peu sur la planète.
    Pointées du doigt pour leur responsabilité dans la crise alimentaire de 2008 et dans le mouvement d'accaparement des terres qui a suivi, les grandes firmes de ce secteur ont renouvelé leur discours et remodelé leurs stratégies. Comble! Elles se veulent désormais actrices «incontournables» de la lutte contre la faim.
    Épousant le langage onusien de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, elles se positionnent comme les garantes d'une transition durable et inclusive, axée sur la modernisation des agricultures familiales.
    Séduits par leurs promesses financières et techno- logiques, les pays en développement leur déroulent le tapis rouge et scellent avec elles des alliances décisives.
    Tandis que les organisations paysannes dénoncent l'imposture, les recettes proposées, prétendument «gagnant-gagnant» risquent d'aggraver le morcellement des communautés rurales, d'accentuer la dépendance des petits producteurs et d'accélérer le processus de privatisation des ressources au profit des acteurs dominants.
    Fort de la contribution de plusieurs spécialistes de différents pays du Sud, l'ouvrage offre toutes les données factuelles et éclaircit les enjeux actuels et futurs de cette folie agricole et écologique.

  • L'inquiétante montée des ultra-droites et des mouvements populistes conservateurs, de nouvelles droites militantes, identitaires, néolibérales ou ultra-conservatrices, des ethno-nationalismes, des fondamentalismes religieux... n'est pas un phénomène propre aux pays du Nord.
    Conséquences de la destruction des sociabilités traditionnelles, de la dissolution des repères culturels et du déclin des utopies politiques, sur fond d'une aggravation des inégalités, ces forces sociales réactionnaires prennent également racine dans le Sud, où elles sapent les fragiles bases de ses démocraties fragiles.
    Manifestations pro-impeachment au Brésil, mobilisations monarchistes en Thaïlande ou encore montée des fondamentalismes en Inde, dans le monde arabe et ailleurs...
    À rebours des luttes émancipatrices qui ont fleuri dans le Sud au cours des dernières décennies, les mouvements réactionnaires ont aujourd'hui le vent en poupe.
    Gardiens de l'ordre moral, nostalgiques d'un passé fantasmé, pourfendeurs de l'universalisme des droits humains et adversaires de l'État social, ils ont consolidé leur assise populaire, au point d'être désormais en mesure de peser sur l'agenda politique, voire de faire et de défaire des gouvernements.
    Marqueurs de l'explosion des inégalités, de la dissolution des tissus sociaux et du brouillage des repères culturels, religieux et identitaires, engendrés par l'ouverture indiscriminée des marchés, ces «?contre-mouvements?» sociaux exploitent les ressentiments des perdants de la mondialisation au profit d'intérêts particuliers ou de groupes dominants.
    En ce sens, ils constituent un inquiétant indicateur des évolutions en cours et de l'état des rapports de force.
    Pour la première fois, ce volume d'Alternatives Sud s'intéresse à ces «?contre-mouvements sociaux?» ou «?contre-sociétés civiles?».
    Quels sont leurs ressorts??
    Comment expliquer leur succès??
    Quelle est leur incidence sur les politiques nationales??
    Telles sont les questions auxquelles entendent répondre les analyses d'auteurs du Sud rassemblées ici.
    En croisant points de vue et éclairages nationaux sur cette offensive réactionnaire, l'idée est finalement de mieux cerner les tensions et les conflits qui traversent ces sociétés, dans un contexte international de concurrence exacerbée.
    Mais aussi de jauger l'état des rapports de forces sociales et politiques qui les modèlent, dans une perspective globale, critique et comparative.

  • Ou l'art de soigner son propre corps
    Le corps dispose de fabuleuses capacités d'autoguérison. Ainsi, en stimulant des points précis avec votre doigt ou un stylet, vous pouvez prévenir ou soulager la plupart des maux du quotidien.
    Découvrez dans cette bible :
    - 4 techniques expliquées en détail : digitopuncture, Dien Chan, Su Jok, auriculoénergie ;
    - 400 points d'acupression à solliciter : leur localisation, leurs actions, les principales indications ;
    - D'Accouchement à Zona, 150 troubles traités et toutes les solutions pour vous soulager vous-même grâce à l'acupression ;
    - De très nombreuses illustrations pour localiser précisément chaque point et soulager vos douleurs aussi rapidement qu'efficacement.
    De nombreuses méthodes de soin, utilisent ces « points qui guérissent ». Découvrez dans ce livre tous les secrets de la physiologie énergétique orientale pour vous soigner vous-même.

empty