• Après la mort de son père, Léopold Prudon part s'installer un an à
    Shanghai. Un monde neuf, inconnu, où il observe les formes de la
    ville sans plus penser à rien. C'est ainsi qu'il fait son deuil dans
    cette ville étrangère qui se dévoile par fragments, au gré des cases,
    à travers un noir et blanc élégant et épuré : des lignes d'horizon
    rompues par le sommet des gratte-ciels, les courbes de béton des
    échangeurs autoroutiers, les passants anonymes ou encore les néons
    des sinogrammes qui clignotent dans la nuit. Des images auxquelles se
    superposent des bribes de poèmes liés à la mort de son père et des
    dialogues issus de conversations banales - comme pour souligner que
    la vie suit son cours. À travers cette promenade mélancolique,
    Léopold Prudon raconte la sidération et la douleur causées par le
    deuil tout autant que les paradoxes d'une mégapole gigantesque et
    ultramoderne, qui peut cependant, au détour d'une rue, prendre
    l'aspect d'un village. Shanghai Chagrin est le premier ouvrage de
    Léopold Prudon publié par L'Association.

  • À l'époque où, dans la partie occidentale de l'Empire romain, régnait Honorius, des Barbares s'emparèrent de son territoire. Qui étaient-ils ? Comment s'y prirent-ils ? C'est ce que je vais dire. (I, 2, 1)

empty