Plon

  • - 67%

    Le nouveau roman de Juliette Benzoni met en scène la duchesse d'Abrantès, figure de la vie parisienne par sa beauté, son esprit caustique et son extravagance. Mariée au général Junot, qui la trompe avec Caroline Bonaparte, dame d'honneur de Madame Mère, l'empereur Napoléon la surnommait affectueusement " la petite peste "...

    Eté 1807 : Que fait dans la cour de l'Elysée et en plein en nuit la voiture du Général Junot, et qui est cette jeune et ravissante femme en train de perdre patience à l'intérieur ?
    Liée depuis l'enfance à la famille Bonaparte, Laure Martin de Permon, d'origine corse et grecque n'a encore jamais réussi à démêler si elle aimait ou détestait l'apprenti général avec ses jambes maigres dans ses bottes trop vastes dont un destin véritablement fabuleux a fait l'empereur Napoléon Ier ?
    A seize ans, elle a épousé, par amour réciproque, le général Andoche-Alexandre Junot, un homme magnifique doué d'une exceptionnelle bravoure. Or, Junot voue à son empereur un dévouement et une admiration proche de l'idolâtrie. Gouverneur de Paris, couvert d'honneurs et de richesses, bientôt duc d'Abrantès, il donnerait sans hésitation tout cela pour n'être plus qu'un petit aide de camp attaché nuit et jour à la personne de son dieu... Ce qui agace prodigieusement sa femme devenue dame d'honneur de Madame Mère, une fonction qu'elle ne remplit pas souvent alors qu'elle est l'amie intime de la charmante et folle Pauline devenue princesse Borghèse par mariage. Les relations ne sont pas, de loin, aussi bonnes avec Caroline, la plus jeune des soeurs Bonaparte, devenue grande-duchesse de Berg puis reine de Naples.
    Les couteux sont même tirés entre elle et Laure quand celle-ci découvre que son mari est l'amant de Caroline, que celle-ci s'en vante volontiers et qu'elle a entrepris de pourrir la vie de sa rivale.
    Autre souci : Napoléon depuis la dernière campagne semble prendre soin d'éloigner peu à peu Junot de son entourage immédiat, ce qui met le malheureux à la torture. Un sujet de conversation fréquent entre l'Empereur et celle qui, depuis l'affaire du " Chat botté ", il a surnommé la " Petite peste ".

  • - 50%

    Le 2 mars 1476, Charles le Téméraire, le tout puissant duc de Bourgogne, est contraint par les Suisses d'abandonner à Grandson son camp et les richesses fabuleuses qu'il contient. Un trésor dont le joyau le plus important est son chapeau de parade. Couvert de perles, le fermail du sommet se compose de pierres exceptionnelles : trois rubis dits " les Trois Frères " et un gros diamant triangulaire bleuté " le Grand diamant de Bourgogne ".
    Privé de ces bijoux qu'il considère comme son talisman, le Téméraire ne connaîtra que des défaites jusqu'à sa mort devant Nancy le 5 janvier 1477...


    Cinq siècles plus tard, les quatre pierres réapparaissent et bouleversent la vie d'Aldo Morosini et de son fidèle " gang ". Il suffira pour cela d'une visite à son notaire et d'un drame dans l'église Saint-Augustin, à Paris...

  • - 50%

    Le 21 juin 1627, François de Montmorency-Bouteville est décapité en place de Grève. Il laisse une jeune épouse de vingt ans, deux petites filles et un garçon à naître.

    La famille aurait sombré dans la misère si la princesse Charlotte de Condé, leur cousine, ne se chargeait d´élever les enfants selon leur rang. Isabelle, la cadette des filles, va s´éprendre très tôt du duc d´Enghien, futur Grand Condé. Il a six ans de plus qu´elle et la dédaigne jusqu´à ce qu´elle devienne une ravissante jeune femme, ce qui n´est pas pour plaire à Anne-Geneviève, future duchesse de Longueville, très belle et très adulée mais qu´un sentiment trouble unit à son frère Enghien. Elle ne tolère pas qu´il aime ailleurs et se comporte en conséquence...

    La guerre larvée qui durant des années va opposer Isabelle, devenue duchesse de Châtillon, à Mme de Longueville prendra une nouvelle dimension avec la Fronde, cette longue révolte où l´ami d´hier devient l´ennemi de demain...



    Juliette Benzoni vit à Saint-Mandé. Elle s´impose aujourd´hui comme la reine du roman historique français.

  • Après avoir découvert son château pillé et dévasté par les troupes du Grand Condé, qu´elle aime depuis l´enfance, Isabelle, duchesse de Châtillon, est déterminée à obtenir réparation mais ne résistera pas longtemps à l´amour qu´il lui avoue. Ce pourrait être le bonheur. Ce sera la fin d´une paix relative pour Isabelle.

    La Fronde du Parlement et des Parisiens se termine, celle des Princes commence. Moins pour chasser Mazarin que pour s´emparer du pouvoir, avant que le jeune Louis XIV ne l´assume. Un incessant et épuisant combat débute alors pour Isabelle, et elle ira jusqu´à jouer sa vie pour empêcher le héros de Rocroi de passer à l´ennemi et de retourner ses armes contre la France, entraînant avec lui son jeune frère François, qu´elle aime infiniment.

    Quand cette dure bataille s´achève, Isabelle, adorée des uns, détestée des autres, n´en aura pas fini avec l´aventure menée au galop de ses chevaux. Ils la mèneront très loin, très haut sans qu´elle abandonne jamais l´amour de son enfance...



    Juliette Benzoni vit à Saint-Mandé. Elle s´impose aujourd´hui comme la reine du roman historique français.

  • - 50%

    Tandis que leTitanicest en train de sombrer et que la panique règne à bord, une belle jeune fille assassine, pour voler ses bijoux avec une audace incroyable, une richissime passagère : la marquise d'Anguisola, née Belmont. Une femme de chambre, Helen Adler, l'a vue sortir avec son butin mais ne parvient pas à la retrouver? Pas davantage au retour à New York et, pensant que la meurtrière a pu rester parmi les victimes, elle finit par oublier.Vingt ans plus tard, à Paris, on vend la collection de joyaux Renaissance de Van Tilden, un Américain fortuné qui vient de se suicider dans son château de Touraine. Aldo Morosini a emmené à cette vente un pittoresque client texan, fabuleusement riche, amoureux de Lucrezia Torelli, une cantatrice qui prétend descendre des Borgia et veut qu'on lui retrouve la Chimère d'or de César, qu'on a peu de chances devoir reparaître parce qu'elle appartenait à la marquise d'Anguisola et doit reposer quelque part au fond de l'Atlantique. Or, la vente est interrompue à la demande de John-Augustus Belmont : elle propose deux des joyaux de Mme d'Anguisola, sa tante. Et la Chimère aurait dû y être?Le lendemain, Helen Adler, devenue la femme de chambre de Pauline Belmont et qui sur un journal a reconnu la meurtrière, est laissée pour morte. C'est le premier sang d'une aventure dramatique, mais d'autres viendront qui pourraient amener Morosini à sa perte?Juliette Benzoni vit à Saint-Mandé. Elle s'impose aujourd'hui comme la reine du roman historique français.

  • - 50%

    Les nouvelles aventures en Egypte du prince antiquaire vénitien Aldo Morosini chargé de déjouer une malédiction millénaire.0300 Tandis que l´enquête de police ne mène à rien, quelqu´un vient réclamer le mort, un diplomate égyptien. Mais les questions qu´il pose déplaisent à Morosini qui l´éconduit. Et tout pourrait s´arrêter là, si, à quelque temps de là, celui-ci ne recevait une invitation à se rendre au Caire pour traiter une affaire délicate avec une ex-épouse du roi Fouad. Il accepte d´autant plus volontiers qu´il s´ennuie et espère retrouver là-bas son compère Vidal-Pellicorne qui « fouille » aux alentours du Nil. Tout va alors s´emmêler et même virer au cauchemar quand le sang coule à propos d´une légende : celle de la Reine Inconnue qui aurait régné sur l´Egypte, alors colonie d´Atlantide, au moment du cataclysme où s´engloutit l´île mythique. Sa tombe recèlerait des trésors inouïs défendus par une terrible malédiction que, seul, l´Anneau peut vaincre...
    Dès lors, tous les coups sont permis !0300Quel est cet anneau qu´un vieil homme frappé à mort et déshabillé confie à Aldo Morosini dans une rue de Venise, la nuit ? Quelques mots dans un dernier souffle évoquant l´Egypte. Or il pourrait s´agir d´un bijou venu de la légendaire Atlantide... Tandis que l´enquête de police ne mène à rien, quelqu´un vient réclamer le mort, un diplomate égyptien. Mais les questions qu´il pose déplaisent à Morosini qui l´éconduit. Et tout pourrait s´arrêter là, si, à quelque temps de là, celui-ci ne recevait une invitation à se rendre au Caire pour traiter une affaire délicate avec une ex-épouse du roi Fouad. Il accepte d´autant plus volontiers qu´il s´ennuie et espère retrouver là-bas son compère Vidal-Pellicorne qui « fouille » aux alentours du Nil. Tout va alors s´emmêler et même virer au cauchemar quand le sang coule à propos d´une légende : celle de la Reine Inconnue qui aurait régné sur l´Egypte, alors colonie d´Atlantide, au moment du cataclysme où s´engloutit l´île mythique. Sa tombe recèlerait des trésors inouïs défendus par une terrible malédiction que, seul, l´Anneau peut vaincre... Dès lors, tous les coups sont permis !

  • - 50%

    Tandis que le château de la Croix-Haute achève de brûler, une ambulance précédée de deux motards de la gendarmerie fonce dans la nuit vers l´hôpital de Tours. Une équipe chirurgicale attend déjà Aldo Morosini grièvement blesséà la tête. Seul auprès de lui, son ami Adalbert essaie de garder espoir tout en redoutant le retour à une claire conscience : avant de s´effondrer, atteint par une balle meurtrière, Aldo n´a-t-il pas vu Lisa, sa femme, se précipiter dans les bras d´un inconnu et s´enfuir avec lui ? Qui a intérêt àéliminer ce témoin gênant ?

    Adalbert est alors bien loin d´imaginer quelles épreuves attendent son « plus que frère ».


    />
    Juliette Benzoni vit à Saint-Mandé. Elle s´impose aujourd´hui comme la reine du roman historique français.

  • Anne-Laure de Pontallec a disparu dans la tourmente de la Révolution. On la croit morte. En réalité, devenue Laura Adams, elle a promis de rejoindre à Londres son ami le baron de Batz, où tous deux continueront à se battre en faveur de la Famille royale de France. Quand Batz arrive dans la capitale britannique pour ce rendez-vous, il ignore ce qu'Anne-Laure est devenue entre-temps et l'incroyable découverte qu'elle a faite en venant s'embarquer à Saint-Malo : sa mère a épousé celui que tous considéraient comme veuf, son propre mari, le détestable Josse de Pontallec ! Hélas, pris tout entier par sa lutte pour la reine Marie-Antoinette et ses enfants, l'Homme du Roi n'a pas le temps de chercher son amie, introuvable à Londres. Il est loin d'imaginer dans quelles circonstances il la retrouvera bientôt en France. De retour à Paris noyé sous les flots de sang de la Terreur, Batz enchaîne complots et tentatives d'évasion. Une étrange fatalité paraît le poursuivre. Une fatalité qui a peut-être un nom. Il devra payer d'un prix extrêmement cruel la réussite de ses opérations. Echappera-t-il au massacre de la place du Trône ?
    Après Un homme pour le Roi, en voici la suite très attendue, La messe rouge, deuxième volume de la trilogie Le jeu de l'amour et de la mort.

  • Après " Les Trois Frères ", les aventures d'Aldo Morosini se poursuivent à la recherche de Marie-Angéline, des rubis et du " Diamant de Bourgogne " du Téméraire.

    De disparitions en découvertes, de mensonges en révélations, de Paris à la Franche-Comté en passant par la Suisse, le trésor de Charles le Téméraire ne cesse d'entraîner Aldo Morosini et son " gang " dans une folle aventure.
    Après avoir réussi à localiser les trois rubis dits " Les Trois Frères ", c'est à la poursuite d'un gros diamant bleuté " Le Diamant de Bourgogne " que se lance notre héros.
    Mais Aldo Morosini doit avant tout retrouver Marie-Angéline qui s'est enfui en lui subtilisant le rubis qu'il gardait précieusement...

  • - 50%

    Orpheline élevée au couvent mais héritière d'une grande fortune et filleule de la reine de France Marie de Médicis, Lorenza Davanzati vient de perdre, à la veille du mariage son charmant fiancé, Vittorio Strozzi, assassiné au moyen de la dague accompagnée d'un billet : quiconque prétendra épouser la jeune fille mourra de la même façon.
    Peu tentée par un retour chez les nonnes, Lorenza accepte de servir la politique du Grand-duc Ferdinand, son parent par voie bâtarde et allié de la France dont la reine appelle au secours : en dépit de ses quatre enfants, Henri IV, excédé par son affreux caractère et ses folles dépenses, veut la répudier. Elle demande qu'on lui envoie sa riche filleule afin de gagner à sa cause le plus vieil ami et conseiller de son époux le marquis Hector de Sarrance, guerrier valeureux mais peu fortuné et avare de surcroît : il s'agirait d'épouser le fils Antoine plus séduisant.
    Mais Antoine est amoureux d'une fille d'honneur de la Reine et ne veut pas épouser Lorenza...jusqu'au jour où celle-ci est présentée à la Cour. Elle est vraiment très belle et, victime d'un coup de foudre, il va s'avancer pour qu'on les fiance quand son père le précède : c'est lui qui épousera la belle et riche florentine puisque son fils n'est pas libre...

  • - 50%

    Juin 1626. Pieds nus, vêtue d'une chemise tachée de sang, une petite fille de quatre ans erre, un soir, dans la forêt d'Anet en serrant contre elle une poupée. Elle s'appelle Sylvie de Valaines et sa famille vient d'être assassinée, peut-être par ordre du cardinal de Richelieu pour récupérer certaines lettres. Un jeune garçon de dix ans la recueille et la ramène au château d'Anet. Il s'appelle François de Bourbon-Vendôme, prince de Martigues, et il est l'un des petits-fils d'Henri IV et de Gabrielle d'Estrées.
    Elevée chez les Vendôme perpétuellement en butte à la méfiance du Roi et de son ministre, Sylvie, à qui l'on a donné un autre nom, voue désormais à son sauveur une tendresse qui deviendra de l'amour. Un amour qui devra attendre longtemps pour être payé de retour mais qui s'étendra sur leur vie entière, à tous les deux.
    Devenue fille d'honneur de la reine Anne d'Autriche au moment où, à force de trahisons envers la France, la situation de celle-ci devient dangereuse, mais devenue l'amie de Mlle de Hautefort dont la beauté et l'influence ont fait une véritable puissance, Sylvie va partager, sans le vouloir, le mortel secret de la naissance du futur Louis XIV. Et cette enfant de quinze ans va se trouver aux prises avec les forces redoutables que sont le roi Louis XIII, le cardinal de Richelieu et aussi le mystérieux, le sadique assassin de sa mère...

  • - 50%

    20 juin 1792, tandis que le peuple de Paris force pour la première fois les grilles du palais des Tuileries, au fond d'une forêt bretonne Anne Laure de Laudren, marquise de Pontallec, est venue enterrer son unique enfant, accompagnée de l'homme de confiance de son mari. Celui-ci a reçu l'ordre d'assassiner la jeune femme, qui a dix-neuf ans. Comme il est amoureux d'elle, il lui avoue la vérité et souhaite la conduire chez sa mère. Elle refuse, revient à Paris, manque de se faire massacrer et apprend que son mari est parti rejoindre le comte de Provence à Coblence. De plus, elle s'aperçoit qu'il a fui en emportant les bijoux et l'argent.
    Seule dans la tourmente de la Révolution, emportée dans un tourbillon haletant, Anne Laure va se battre pour sauver sa vie et celle de ses proches.

  • - 50%

    Rentrant de captivité en 1918, Aldo Morosini, d'antique noblesse vénitienne, découvre que sa mère a été assassinée ; que dans son palais sur le Grand Canal, un joyau historique, l'Etoile bleue, appartenant à sa famille maternelle a été volé et qu'il n'a plus aucun espoir de retrouver la femme qu'il aime. Cependant, pour éviter à la dépouille de sa mère l'injure de l'autopsie et la curiosité malsaine des journaux, il ne prévient pas la police et décide rechercher lui-même le voleur meurtrier.
    Quatre ans plus tard, devenu antiquaire, il est invité à rejoindre un assez mystérieux personnage : Simon Aronov, acheteur très connu des salles de ventes européennes, bien qu'on ne l'ait jamais vu. C'est à Varsovie, après un long périple dans les caves du ghetto qu'Aronov, boiteux et borgne, reçoit Morosini. Juif de haute spiritualité, le Boiteux montre à son hôte une étrange pièce de musée : le Pectoral du Grand Prêtre du temple de Jérusalem, une plaque d'or où s'enchâssait douze pierres précieuses, dont quatre manquent, volées et dispersées au cours des siècles.
    Or une tradition veut qu'Israël ne retrouvera sa terre ancestrale que lorsque le Pectoral reconstitué pourra y revenir. L'une des quatre pierres est le saphir volé à Venise...
    Une enquête d'Aldo Morosini

  • - 67%

    Accusé d'avoir volé le Sancy, célèbre diamant des joyaux de la Couronne de France, Aldo Morosini va vivre la plus dangereuse aventure de sa vie... Parce qu'elle l'a tiré d'un mauvais pas, sans même s'en rendre compte, Morosini, ravi, a promis à l'insupportable Ava Astor qu'il lui trouverait un diamant " dut-il le voler à la Tour de Londres " ! Il plaisantait naturellement, mais c'était sans compter qu'Ava est aussi sotte que méchante... Peu de temps après, il voit débarquer Ava à Venise : elle vient lui réclamer le célèbre Sancy qui vient d'être volé chez Lord Astor. Comme, naturellement, il ne l'a pas, elle l'accuse de vouloir le garder pour lui et le dénonce... Plus incroyable encore, Lord Astor prétend avoir reçu cette même nuit Aldo, qu'il n'a jamais vu, et qu'il lui a volé le Sancy... Incapable d'accepter pareille situation, et le scandale grandissant, Aldo flanqué d'Adalbert part pour Londres pour rétablir la vérité. Ils vont y vivre l'aventure la plus dangereuse de leur vie...

  • - 50%

    Dans les jardins du château de Versailles, le vernissage de l'exposition " Magie d'une reine ", consacrée à Marie-Antoinette, rassemble aristocrates et collectionneurs. Parmi les invités, Aldo Morosini, prince vénitien et antiquaire, attire tous les regards. Mais la somptueuse réception est bouleversée par un crime étrange : un homme s'effondre, un loup de carnaval en velours noir planté dans le dos à l'aide d'un poignard... La disparition de l'un des bijoux exposés, une larme de diamant, explique-t-elle ce meurtre ? Pourquoi l'assassin signe-t-il ses forfaits " le Vengeur de la Reine " ? Pressentant que le destin tragique de Marie-Antoinette hante toujours les murs de Versailles, Morosini décide de mener l'enquête. Mais, alors que le mystère s'épaissit, les victimes continuent de tomber, comme sacrifiées au souvenir d'une reine qui déchaîna les passions...

  • - 50%

    Quelle impérieuse raison pousse la jeune veuve du connétable de Luynes à fuir Paris un soir frileux d'avril 1622 ? Quel conseil va-t-elle chercher auprès de l'étrange personnage qu'elle abrite dans son château de Lésigny ?
    Belle à couper le souffle, riche, intelligente, spirituelle et ambitieuse, Marie de Rohan-Montbazon, duchesse de Luynes, est poursuivie par la rancune de Louis XIII qu'elle a cru, un moment, asservir à son charme. Il lui faut, à présent, trouver au plus vite un moyen de se protéger d'une disgrâce qui la condamnerait à ce qu'elle redoute le plus : l'obscurité. Celle d'un couvent ou celle d'une prison ? Elle aime la vie fastueuse, les hommes, les joies intenses de l'amour, mais aussi le pouvoir qu'elle cherchera toute sa vie, sans se soucier de ceux qu'elle laisse en chemin.
    Aussi met-elle en oeuvre toutes les ressources de sa séduction afin de reprendre sa place auprès de la reine Anne d'Autriche qu'elle va s'efforcer de pousser dans les bras de l'Anglais Buckingham, pour se venger du Roi . Devenue duchesse de Chevreuse, elle trouvera devant elle un redoutable adversaire : le cardinal de Richelieu, dont elle n'ignore pas qu'il la désire.
    Sous la soie des paroles courtoises, les poignards sont affûtés. C'est le temps des duels, des conspirations, des répressions impitoyables ; celui aussi des Mousquetaires, dont le corps vient d'être créé. Marie collectionnera les amants, mais peut-être n'en aimera-t-elle qu'un seul...

  • - 50%

    Dans les années 1920, à Paris, le mariage en grande pompe de Gilles Vauxbrun, riche antiquaire de la place Vendôme, avec une magnifique Mexicaine, descendante de Cortés et Montezuma, tourne au cauchemar : le fiancé disparaît sur le chemin de l'Eglise.
    Kidnapping, malédiction ou machination ? Son témoin, Aldo Morosini, Vénitien amateur de mystères, se lance à sa recherche. Mais tout est étrange dans cette affaire, à commencer par la belle-famille mexicaine qui accuse Vauxbrun d'avoir orchestré sa disparition après leur avoir dérobé un joyau inestimable : les légendaires émeraudes de Quetzalcóatl. Selon l'histoire, celles-ci seraient maudites.

  • - 69%

    Pour la première fois, une édition en deux volumes de l'intégrale des Enquêtes d'Aldo Morosini, le célèbre prince vénitien expert en pierres précieuses et héros de 15 romans de Juliette Benzoni. Sont réunis dans ce premier volume : L'Etoile bleue. La Rose d'York. L'Opale de Sissi. Le Rubis de Jeanne la Folle. Les Émeraudes du Prophète. La Perle de l'Empereur. Les Joyaux de la sorcière.

  • La "Régente", une énorme perle coiffée de diamants, fut achetée par Napoléon Ier pour Marie-Louise sa seconde épouse. Un jour, en 1887, le bijou est parti pour la Russie. Puis, après avoir paré les princesses Youssoupoff, il a disparu.
    Quand la perle réapparaît à la fin des années 20, c'est à l'occasion d'un enlèvement doublé d'un meurtre. Rude tâche pour le prince Aldo Morosini, l'antiquaire vénitien expert en joyaux historiques : pour obéir au légitime propriétaire, il doit la vendre. Mais un curieux personnage qui se fait appeler Napoléon VI a décidé de s'en emparer sans bourse délier et sans se soucier des moyens employés. La mise en vente de la "Régente" déclenche un drame et Morosini va avoir beaucoup de peine à se débarrasser de la perle.
    Il se trouve contraint de jouer sa vie et son bonheur, à travers un combat où apparaissent des femmes aussi étranges que Marie Raspoutine ou Masha la tzigane, et des hommes aussi inquiétants qu'un maharadjah fabuleusement riche qui, sous des dehors trop séduisants, cache une cruauté sadique...
    Une nouvelle aventure du prince antiquaire Aldo Morosini, héros de la série Le Boiteux de Varsovie.

  • Ruiné par la guerre de 14-18 et ne possédant plus que son palais vénitien, le prince Aldo Morosini est devenu antiquaire spécialisé dans les joyaux historiques. Cela lui vaut d'être invité à rejoindre, dans les caves du ghetto de Varsovie, un mystérieux personnage. Simon Aronov, bien connu des salles des ventes européennes, encore que personne ne puisse se vanter de l'avoir jamais vu.
    Boiteux et borgne mais doué d'une puissante personnalité, Aronov est un Juif de haute spiritualité. Il montre à son hôte une extraordinaire pièce de musée : le Pectoral du Grand Prêtre du temple de Jérusalem, une plaque d'or pur ou s'enchâssent douze pierres précieuses. Une pour chacune des tribus d'Israël. Mais il en manque quatre, volées et dispersées au cours des siècles. Or une tradition annonce qu'Israël ne retrouvera sa terre ancestrale que lorsque le Pectoral reconstitué y reviendra.
    Une des quatre pierres, le saphir, appartenait à la mère de Morosini, mais on l'a assassinée pour s'en emparer. Pour cette raison, Aldo va accepter la quête de ce Graal d'un nouveau genre et rechercher les pierres manquantes : le saphir, bien entendu, mais aussi le diamant, l'opale et le rubis...
    Une enquête d'Aldo Morosini

  • Lorsque le prince Aldo Morosini, expert en pierres anciennes, rencontra Simon Aronov, surnommé le boiteux de Varsovie, il ne s'attendait pas à la mission que ce mystérieux personnage lui confierait : retrouver les quatre pierres manquantes du pectoral du Grand Prêtre du Temple de Jérusalem, une plaque en or où s'enchâssaient douze pierres précieuses. Or, une tradition veut qu'Israël ne retrouve sa terre ancestrale que lorsque le pectoral reconstitué pourra y revenir...
    Après avoir découvert la première de ces pierres, l'Etoile bleue, le prince part pour l'Angleterre, convaincu que la deuxième pierre, la Rose d'York, s'y trouve.
    Dans cette quête semée d'embûches, Aldo Morosini va aller de surprises en découragements, d'exaltations en déceptions, avant de toucher au but et de découvrir que l'âme féminine est plus imprévisible, plus mystérieuse encore que les ruelles sordides des docks de Londres.
    Dans ce deuxième tome de la saga du Boiteux de Varsovie, Juliette Benzoni nous entraîne dans de nouvelles aventures, à la recherche de ce fabuleux diamant qu'est la Rose d'York.
    Une enquête d'Aldo Morosini

  • Lorsque le prince Aldo Morosini, expert en pierres anciennes, rencontra Simon Aronov, surnommé le Boiteux de Varsovie, il ne s'attendait pas à la mission que ce mystérieux personnage lui confierait : retrouver les quatre pierres manquantes du pectoral du Grand Prêtre du Temple de Jérusalem, une plaque en or où s'enchâssaient douze pierres précieuses. D'après une tradition, Israël retrouverait sa terre ancestrale lorsque le pectoral reconstitué pourrait y revenir...
    Après avoir découvert les deux premières de ces pierres, l'Etoile bleue et la Rose d'York, le prince part pour Vienne où Simon Aronov lui a donné rendez-vous à l'Opéra pour assister à une représentation exceptionnelle du Chevalier à la rose.
    Au lever du rideau, alors que les lumières s'éteignent, une jeune femme masquée se glisse dans la loge en face d'eux. Le Boiteux fait remarquer à son invité qu'elle porte sur sa robe l'Opale de Sissi, l'une des deux pierres qui leur manque.
    Qui est cette jeune femme mystérieuse, de naissance royale, dit-on ?
    C'est à sa poursuite que le prince antiquaire va se lancer, au coeur de l'une des plus belles régions de l'Autriche.
    Dans ce troisième tome de la saga du Boiteux de Varsovie, Juliette Benzoni nous entraîne dans de nouvelles aventures à la recherche de ce fabuleux bijou qu'est l'Opale de Sissi.
    Une enquête d'Aldo Morosini

  • Juin 1626, une petite fille de quatre ans erre un soir dans la forêt d'Anet. Elle s'appelle Sylvie de Valaines et sa famille vient d'être assassinée peut-être par ordre du cardinal de Richelieu pour récupérer certaines lettres compromettantes. Un jeune garçon de dix ans la recueille et la ramène au château d'Anet. Il s'appelle François de Bourbon-Vendôme et il est l'un des petits-fils d'Henri IV et de Gabrielle d'Estrées.
    Elevée chez les Vendôme, elle devient fille d'honneur de la reine Anne d'Autriche et rencontre Mlle de Hautefort, avec qui elle se lie d'amitié et partage sans le vouloir le mortel secret de la naissance du futur Louis XIV. Et cette enfant de quinze ans va se retrouver aux prises avec les forces redoutables que sont Louis XIII, le cardinal de Richelieu et aussi le mystérieux meurtrier de sa mère. Hélas, les assassins auront vite fait de retrouver la cachette de Sylvie...
    Bientôt, elle est contrainte par celui que l'on appelle le " Bourreau du Cardinal " à épouser le veule et complaisant La Ferrière, qui livre sa nuit de noces à ce misérable. Sylvie, souillée et meurtrie, réussit à s'enfuir et, comme jadis, trouve François au bout de son chemin. Mais il faut désormais se cacher. François, qui l'a reprise sous sa protection, l'emmène dans un asile qu'il croit sûr et la fait passer pour morte, sans imaginer que les ennemis de la jeune femme ne désarment pas. Et la route sera longue, difficile, qui rendra à Sylvie, toujours habitée par l'amour qu'elle lui porte, le droit de reprendre sa place au soleil. François, lui, ne songe guère qu'à sa haine pour Mazarin, une haine qui en fera l'un des chefs de la Fronde, celui que le peuple enthousiaste surnommera le " Roi des Halles ".

  • Après la mort de son époux, tué en duel par François de Beaufort qu'elle a juré de ne jamais revoir, Sylvie, duchesse de Fontsomme, s'est retirée sur les terres familiales pour y élever sa fille Marie et son petit Philippe dont elle préserve avec soin le secret de la naissance. Elle y reçoit souvent ceux qui lui sont chers et, parmi eux, Nicolas Fouquet devenu surintendant des Finances du royaume.
    C'est alors que le jeune roi Louis XIV qui ne l'oublie pas lui ordonne de rejoindre la Cour à Saint-Jean-de-Luz où il va épouser l'infante Marie-Thérèse : Sylvie doit prendre rang parmi les dames de la nouvelle Reine. Or, au cours des fêtes données pour le mariage, elle a l'occasion de tirer d'un très mauvais pas un mousquetaire amoureux mais pauvre, ce qui lui vaut l'estime puis l'amitié du lieutenant d'Artagnan...
    De retour à Paris, elle ne peut éviter Beaufort qui semble avoir fait sa paix avec le Roi après les folies de la Fronde. D'autant moins qu'il est devenu l'ami du Surintendant déjà poursuivi par la haine de Colbert. Leur aide lui sera précieuse lorsqu'un danger se présente, menaçant à la fois la vie de son fils et le secret de sa naissance. Mais les jours fastes de Fouquet sont comptés et si Mme de Fontsomme n'est pas emportée dans la tempête de sa chute, elle n'en évitera pas les conséquences. La rancune de Colbert qui traque les amis fidèles du vaincu va lui rendre la vie difficile.
    Le poids des secrets d'Etat se fait sentir. Le dernier de tous contient-il pour cette femme brisée un espoir de bonheur ?...

empty