• Les récits qui composent ce "Traité" parlent de pêche à la mouche, d'amitié et de tout ce qui fait une vie de pêcheur - du café de bivouac aux voitures en passant par les cannes à mouche et autres équipements. Ni traité philosophique, ni récit d'aventures, ni manuel de pêche, ce livre combine des éléments de ces trois veines, avec en prime une bonne dose d'humour et d'esprit. Sous la plume faussement légère de John Gierach se dissimulent de subtiles considérations sur la nature et un amour profond pour ce monde dans lequel il a choisi de s'exprimer. Ce Traité du zen et de l'art de la pêche à la mouche est un joyau de la trempe de Et au milieu coule une rivière, de Norman Maclean. Il fait tout simplement de John Gierach l'un des plus merveilleux auteurs de nature writing aujourd'hui en activité.

  • Au bord des plus belles rivières américaines, John Gierach nous invite à un voyage au coeur de la nature sauvage, et à la découverte des précieux secrets qui font d'une échappée en solitaire ou entre amis l'essence de la vie. En dix-huit essais ici réunis, le plus célèbre des écrivains-pêcheurs évoque les dangers d'être considéré comme un expert dans son domaine, les plaisirs de pêcher du poisson ordinaire, quelques stratégies permettant de se procurer des étaux pour monter des mouches, et le souvenir d'une compagne recroisée au hasard d'un voyage. Les truites, les éphémères, les copains de pêche, les anciens amours, la spectaculaire Green River et les criques secrètes de l'Ouest traversent ces récits débordants de profondeur et d'ironie.
    />
    À la manière d'Ernest Hemingway, de John D. Voelker et de Norman Maclean, John Gierach s'intéresse avec un sens inouï de l'humour et de la poésie à certains des plus grands mystères de la vie : le sexe, la mort et la pêche à la mouche.

  • Dans ce nouveau recueil de chroniques halieutiques, John Gierach combine avec humour et esprit les ingrédients d'un manuel de pêche et d'un récit d'aventures pour nous offrir des réflexions profondes et ironiques non seulement sur la pêche à la mouche, mais aussi sur la beauté des rivières et sur nos propres travers. Il nous montre que la pêche à la mouche est bien plus qu'un simple sport. C'est un mode de vie dans lequel la patience est - parfois - récompensée, les rythmes du monde naturel appréciés à leur juste valeur, et où la quête de la canne ou de la rivière idéale est sans fin. John Gierach s'inscrit dans la lignée des Aventures de Nick Adams d'Ernest Hemingway et des récits de John D. Voelker et Norman Maclean. Avec ce délectable Même les truites ont du vague à l'âme, il confirme qu'il est l'un des auteurs les plus perspicaces, drôles et talentueux de l'Ouest américain.

  • Les coins secrets sont l'âme de la pêche. Ainsi s'ouvre ce nouveau recueil de récits de John Gierach qui va une nouvelle fois nous faire voyager dans le temps et dans l'espace avec humour et légèreté. Du coin perdu de l'Illinois où le jeune John, alors âgé de cinq ans, partait pêcher des poissons-chats en cachette de ses parents, aux étangs privés sur lesquels, quelques dizaines d'années plus tard, il va pêcher la truite en compagnie de ses amis fortunés amateurs de beau matériel et de whisky hors d'âge, nous suivons le parcours d'un homme qui a consacré son existence à la pêche à la mouche et à l'écriture. L'auteur nous livre des réflexions tout à la fois profondes et spirituelles sur les truites, bien sûr, mais surtout sur nous-mêmes et le temps qui passe. Là-bas, les truites... s'inscrit dans la grande tradition américaine de ces écrivains-pêcheurs qui, d'Ernest Hemingway à John D. Voelker ou Norman Maclean, nous rappellent combien sont fragiles et précieux les paradis inexplorés du monde naturel.

  • Avec la joyeuse ironie qui est sa marque de fabrique, John Gierach raconte ses voyages en quête de bonnes rivières à pêcher et d'histoires à raconter. Pêche à la truite en Alaska, au saumon en Écosse et à peu près à tout au Texas. La pêche sur glace, ou de nuit, les tournois, l'art délicat d'attacher la mouche à la canne ou celui de se perdre dans la nature : autant de moments précieux partagés avec le lecteur. On y apprend aussi les meilleures techniques de chasse comme, par exemple, celle de lire un bon livre en levant les yeux de temps à autre pour voir si par hasard un cerf passerait par là... Toujours divertissant, souvent insolent et lumineux, le plus célèbre des écrivains-pêcheurs américains invite les lecteurs à partager son mode de vie et les emporte avec lui à la découverte de nouvelles merveilles de la nature.

  • Les chroniques de ce recueil nous font sentir l'odeur du café de bivouac, entrevoir l'eau pure des grandes rivières à truites, partager les longues sorties de pêches entre amis. Tout à la fois manuel de pêche, récit d'aventures, traité philosophique, elles s'entremêlent dans une cartographie intime qui nous en dit autant sur les humains et leur travers risibles que sur la pêche à la mouche. John Gierach s'inscrit ainsi dans la grande tradition des écrivains-pêcheurs qui, d'Ernest Hemingway à Jim Harrison ou John D. Voelker, ont composé certaines des plus belles pages de la littérature américaine. Truites & Cie nous présente une collection de fables délectables, autant de petits chefs-d'oeuvre qui font dire à Carl Hiaasen que lire les textes de John Gierach sur la pêche à la mouche est la chose la plus plaisante au monde... après la pêche à la mouche".

empty