Hachette Éducation

  • Jean-Pierre Obin et six personnels de direction, tous formateurs à l'École supérieure de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (ESENESR), présentent 24 études de cas réels de prise de décision dans des situations complexes de direction d'école, de collège et de lycée. Ces études sont regroupées dans les six grands domaines qui structurent en pratique leur métier : 
    - diriger des femmes et des hommes, 
    - piloter l'enseignement, 
    - pacifier la vie scolaire, 
    - dialoguer avec les familles, 
    - travailler dans l'institution, 
    - gérer l'actualité. 
    Ce livre est conçu pour être à la fois un manuel d'autoformation pour les directeurs d'école et les personnels de direction, une ressource pour les formateurs et un outil de préparation aux concours. Un index juridique détaillé en fait également un outil d'apprentissage très vivant du droit scolaire.

  • Comment diriger un établissement scolaire ?Faut-il etre un administrateur ou un éducateur ? Que faire face à une "crise " ? Faut-il d'abord satisfaire les enseignants, les élèves ou leurs familles ?En analysant des situations pédagogiques délicates et des conflits vécus, Jean-Pierre OBIN propose une réponse éthique à ces questions.A travers une réflexion sur le droit, la morale, les valeurs et les finalités actuelles de l'enseignement, il met en place une méthode d'analyse des tensions et des références pour l'action éducative et pédagogique.SOMMAIREL'enfer de l'éthiquePartie 1 : Qui dirige les établissements scolaires ?Partie 2 : Comment faire pour diriger ?Parie 3 : Pour quoi et au nom de quoi diriger ?Partie 4 : Pour qui et avec qui diriger ?Diriger les établissements scolairesAUTEURJ.P. Obin est ingénieur de l'Ecole centrale de Lille, Docteur de spécialité en mécanique des solides. Il a été jusqu'en 1983, maitre de conférences à l'Université de Grenoble I.

  • J.-P. Obin procède à une sorte de radiographie du monde enseignant pour tenter de saisir comment les enseignants participent au système, de quelle manière ils contribuent à ses résultats, dans quels domaines ils ont une influence et ceux qui leur échappent. Il essaie de comprendre comment la société, ainsi que l´ordre politique, influent sur leurs pratiques professionnelles et sur ce qu´elles produisent. En retour, comment la profession, ses idéaux, ses visées, ses croyances et ses conceptions agissent sur le système scolaire ? Et quelles conséquences en tirer ?SOMMAIRE  Introduction : L´enseignant et le système - De quelques paradoxes enseignants - Entre toute puissance et impuissancePremière partie : L´expérience enseignante : un rapport au monde singulier - Le rapport au corps - Le rapport au temps - Le rapport à l´espace - Le rapport au savoir - Le rapport à l´autorité - Le rapport à la sociétéDeuxième partie : Enseigner : ce qu´ils en disent - Les motivations à devenir enseignant - Diversité et unité du métier - Les anciens et le changement problématique - De jeunes enseignants motivés et en demande de soutienTroisième partie : Enseigner, un métier dissocié - Identité universitaire, condition liée aux élèves - Responsabilité de cadre, position d´exécutant - Rhétorique égalitariste, pratiques élitistes Quatrième partie : Aux sources du malaise enseignant - Une histoire des structures scolaires - Vers l´Ecole unique - La catastrophe de 1975 - Un diagnostic récurrent : « crise » et « malaise » - Des rapports de force syndicaux déterminantsCinquième partie : L´école française et ses enseignants - La France, élève moyen dans la classe des pays riches - L´élitisme, un mal français - Elitisme ou équité - Réformer ? Mais pour quoi faire ?

    Conclusion : L´école ou la guerre civile ?
    - Des revendications identitaires - Des quartiers en souffrance - Multiculturalisme et communautarisme - Le « choc des civilisations » - L´intégration, un objectif prioritaire - Quatre angles d´attaque - J´ai fait un rêve...Annexes : Les enseignants : qui sont-ils ?
    - Une fiche d´identité - Enseigner : un statut, une carrière - Le recrutement : réussir au concours - Une formation initiale en mutation : la « mastérisation » - Une formation continue en peau de chagrin - Des rémunérations et un temps de travail globalement attractifs L´auteur Jean-Pierre Obin, ingénieur de l´Ecole centrale de Lille et docteur de spécialité en mécanique des solides a commencé par enseigner les mathématiques et les sciences physiques en collège et en lycée en Algérie, puis la mécanique à l´université et en école d´ingénieurs à Grenoble. Il est ensuite devenu Inspecteur général de l´Education nationale, docteur ès Lettres et Sciences humaines et professeur des universités associé. Aujourd´hui retraité, il reste formateur à l´Ecole supérieure de l´Education nationale et consultant pour l´aide au développement de certains pays africains. Il a publié plusieurs ouvrages, notamment chez Hachette Education, et écrit de nombreux articles et rapports consultables sur son site.

  • «  La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale  » proclame l'article premier de notre Constitution. C'est donc la République qui est laïque, et non l'État comme certains le pensent.
    Les obligations de la laïcité s'imposent donc à toutes les parties de la République, à l'État bien sûr, mais aussi aux collectivités et aux établissements publics. Ainsi, chaque école, chaque établissement scolaire ou universitaire doit assumer et assurer, dans le ressort de ses responsabilités, les trois grandes garanties qui réalisent en pratique le principe constitutionnel de laïcité  : garantir la liberté de culte, offrir un enseignement et une éducation neutres sur le plan religieux, et assurer la liberté de conscience des élèves et des étudiants. C'est de loin cette dernière qui pose aujourd'hui le plus de difficultés.
    Assurer et former la liberté de conscience des élèves nécessite en effet de les protéger du prosélytisme et de ce qu'il est convenu d'appeler la pression sociale, exercés parfois par des adultes, mais également et surtout par d'autres élèves. La plupart des études de cas de l'ouvrage traitent de ces difficultés.

  • Jean-Pierre Obin et Chantal Daux-Garcia analysent et commentent vingt situations professionnelles réelles illustrant les thèmes majeurs de la vie scolaire, de la conduite de la classe aux relations avec les partenaires de l'établissement : - les conflits entre professeurs et élèves,- les relations avec les parents,- l'utilisation des images et des réseaux sociaux,- les affaires de moeurs,- l'absentéisme des élèves,- les atteintes à la laïcité,- les actes de violence,- le racisme et l'antisémitisme,- les différends entre personnels,- le management de l'établissement.Chaque étude est conçue comme un tout, de façon à pouvoir être abordée indépendamment des autres.Ce livre est conçu pour être à la fois un manuel d'autoformation pour les personnels de l'Éducation nationale - en particulier par un apprentissage vivant du droit de la vie scolaire -, une ressource pour les formateurs et un outil de préparation aux concours de recrutement de professeur des écoles ou du second degré, de CPE et de personnel de direction.Nouvelle édition mise à jourCode de l'éducation actualiséNouveaux concours

empty