• Voilà un petit livre qui va à coup sûr passionner les adolescents. Pas seulement parce qu'il propose un état des lieux parfaitement clair de la planète - ce qu'ils ne trouvent pas encore à l'école ni dans les médias -, mais surtout parce que la nécessaire révolution des modes de pensée les concerne au premier chef. La raréfaction du pétrole et le réchauffement climatique vont tout changer : habitat, transports, alimentation, métiers, façons de vivre et de consommer. Catastrophe écologique puis sociale ? Si rien n'est fait, assurément. Mais aussi merveilleuse occasion de libérer sa créativité et son imagination, et de réfléchir en toute connaissance de cause à son métier de demain. Les " drogués du pétrole " que sont les parents d'aujourd'hui auront-ils des enfants plus clairvoyants et plus sages ? Ce livre peut y contribuer. Jean-Marc Jancovici est ancien élève de l'École polytechnique, ingénieur-conseil et enseignant.

  • Qu'est-ce qu'on oublie souvent quand on analyse la situation du monde ? Les ressources énergétiques. Elles sont non seulement le nerf de la guerre, mais aussi celui de l'économie et de l'écologie. La méconnaissance de leur importance cruciale a incité Jean-Marc Jancovici à exposer la face « énergétique » des grands thèmes qui font de façon récurrente la une de l'actualité. Si vous pensez que l'extrémisme politique n'a aucun rapport avec notre addiction au pétrole, que le changement climatique attendra avant de se manifester vraiment, que le nucléaire n'est pas écologique, que l'Allemagne est un exemple à suivre en matière de transition et que la croissance économique reviendra nécessairement pour financer ce qu'il faudra entreprendre, ce livre va vous surprendre et vous faire découvrir la face cachée d'une actualité trop consensuelle pour être écologiquement honnête. Jean-Marc Jancovici, ingénieur de l'École polytechnique, est consultant, enseignant et fondateur de la société Carbone 4. Il anime The Shift Project destiné à accélérer la transition énergétique et a collaboré à l'élaboration du Pacte écologique de la Fondation Nicolas Hulot. Inlassable médiateur des questions écologiques via ses chroniques à la télévision ou son blog sur Internet, il est l'auteur de nombreux ouvrages qui ont rencontré un vif succès. 

  • Inondations, tempêtes, sécheresses semblent se multiplier à la surface du globe. Illusion due à nos angoisses de l'avenir, à notre méconnaissance du passé, ou phénomène réel ? Le réchauffement de la planète est-il inéluctable et en voyons-nous déjà les conséquences ? Et d'abord, qu'est-ce que le fameux "effet de serre" ? Que savons-nous vraiment sur l'évolution du climat ? Les prévisions des spécialistes sont-elles crédibles ? C'est à ces questions que commence par répondre ce livre en offrant une synthèse claire des nombreux travaux scientifiques récents.
    Si un prochain réchauffement planétaire est désormais peu douteux, encore faut-il en évaluer les risques réels. Menaces sur les milieux naturels, perturbations de l'agriculture, montée des eaux, nouvelles épidémies, peut-être conflits inédits, le tableau est peu rassurant. N'en sont que plus nécessaires les évaluations raisonnées, sans catastrophisme, mais sans complaisance, ici proposées.
    Cette modification du climat, qui en est responsable ? Quelles activités humaines en sont les causes principales ? Sont-ce nos façons de consommer, de nous nourrir, de nous chauffer, de nous déplacer qu'il faut mettre en cause ? Après un inquiétant diagnostic et un sévère pronostic, peut-on imaginer un traitement pour notre planète malade ? Y a-t-il des solutions techniques alternatives : les énergies renouvelables, le nucléaire peut-être ? Mais peut-on limiter le changement clinatique imminent sans changer de politique économique et de politique tout court ? Ne devrons-nous pas choisir entre croissance économique et préservation du climat ? C'est par l'examen de problèmes très concrets (faut-il sortir du tout-automobile, faut-il construire un troisième aéroport parisien, faut-il libéraliser le marché de l'électricité, faut-il soutenir la politique agricole commune, etc. ?) que se conclut cet ouvrage, en appelant à la responsabilité et à l'initiative des politiques, mais d'abord des citoyens qui les élisent.

  • Voilà un petit livre qui va à coup sûr passionner les adolescents. Pas seulement parce qu'il propose un état des lieux parfaitement clair de la planète ? ce qu'ils ne trouvent pas encore à l'école ni dans les médias ?, mais surtout parce que la nécessaire révolution des modes de pensée les concerne au premier chef. La raréfaction du pétrole et le réchauffement climatique vont tout changer : habitat, transports, alimentation, métiers, façons de vivre et de consommer. Catastrophe écologique puis sociale ? Si rien n'est fait, assurément. Mais aussi merveilleuse occasion de libérer sa créativité et son imagination, et de réfléchir en toute connaissance de cause à son métier de demain. Les « drogués du pétrole » que sont les parents d'aujourd'hui auront-ils des enfants plus clairvoyants et plus sages ? Ce livre peut y contribuer.

  •    L´énergie procède de la transformation de la matière. L´économie n´étant rien d´autre qu´une machine à transformer des ressources, nos sociétés industrielles sont de plus en plus gourmandes en énergie, alors même que les stocks susceptibles de leur en fournir, que ce soit du charbon, du pétrole ou de l´uranium, diminuent inexorablement.     Partant de ce constat, Jean-Marc Jancovici montre que les espoirs placés par nos gouvernants dans la reprise de la croissance sont illusoires et dangereux : dans une économie monde qui dépend des énergies fossiles, plus vite la croissance repartira, plus vite arrivera le prochain choc pétrolier qui la tuera à nouveau.
        Il faut sortir de cette spirale infernale. L´éolien, le solaire seraient-ils une solution ? Billevesées, démontre J.-M. Jancovici : leur coût est astronomique et leur contribution actuelle, insignifiante. Le nucléaire, alors ? C´est souvent une excellente formule de transition, qu´il faut perfectionner et développer.      Mais surtout, il faut un nouveau projet de société, tout entier tourné vers une économie « décarbonée ». Un tel projet touchera à tout : nos métiers, notre habitat, notre système de soins, notre agriculture, notre alimentation, notre mobilité, notre lieu de vacances, notre armée et notre diplomatie, la consolidation de l´Europe, les procédés industriels, la productivité du travail et la gestion des retraites...
       Pour éviter l´impasse, chacun de ces compartiments de la société doit être libéré au plus vite de sa dépendance au carbone, et J.-M. Jancovici propose des pistes concrètes pour y parvenir.
        Tout un programme, certes, mais prendre la contrainte carbone à bras le corps n´est pas une option, écrit-il. Si nous ne faisons pas le premier pas, c´est elle qui choisira la forme de l´étreinte !

  • Et si la hausse du prix du pétrole était le début d'une salutaire crise de désintoxication ? Et s'il fallait encourager cette hausse, voire l'accentuer ? Si l'énergie ne vaut rien - car elle est incroyablement sous-évaluée - c'est que ni l'épuisement des ressources en pétrole, ni le coût du changement climatique, ne sont inclus dans son prix. Par un surprenant tour de passe-passe, il s'avère que le PIB peut croître tandis que nous allons droit dans le mur. Nous vivons donc dans l'illusion d'une source d'énergie inépuisable et bon marché, illusion qui nous masque les catastrophes climatiques, économiques et politiques à venir.Il est temps pour chacun de nous de se montrer réaliste. Une taxe progressive et volontaire sur le pétrole profiterait non seulement à la nature, mais nous protègerait nous-mêmes, à commencer par les plus modestes, face aux mutations économiques à venir. Une idée forte et iconoclaste, pour un livre qui devrait inciter au débat.Site de Jean-Marc Jancovici

  • Depuis l'apparition de la vie, l'homme est la première espèce en mesure de bouleverser les conditions climatiques régnant sur la Terre. D'ici moins d'un siècle, l'augmentation de l'effet de serre, conséquence d'un usage croissant de l'énergie, est susceptible de provoquer un réchauffement sans précédent de notre planète. Mais qu'est-ce que l'effet de serre ? Quelles sont les activités émettrices de gaz à effet de serre ? Les prévisions sont-elles fiables ? Est-il possible d'estimer les conséquences de ce changement climatique et de gérer les risques encourus ? Et enfin, que faire si nous jugeons cette évolution inacceptable et si nous voulons décider de notre avenir ? Projetés au coeur d'un débat de société d'une ampleur inédite, les chercheurs sont partagés entre une nécessaire prudence, la science n'ayant pas encore de réponse évidente aux problèmes qu'elle soulève, et un sentiment d'urgence, car pour modérer une évolution déjà largement inéluctable, aux impacts considérables, c'est dès à présent qu'il faut agir. Jusqu'où allons-nous changer le climat ?

empty